Bon, c'est officiel. Après de multiples recherches, des tests en tout genre et des études approfondies, je puis valider ma toute dernière théorie et préparer une publication dans une revue scientifique quelconque. Le nobel est en vue, je le sens !!!

Mais de quoi qu'elle cause, la puce, me direz-vous ? Eh bien de la mise en évidence d'un principe physiologique fondamental : quand je dors moins de 4 heures par nuit, je suis d'une humeur infernale le lendemain et tout, et surtout les petits monstres, m'énerve prodigieusement. Outre une humeur de cochon, le manque de sommeil me rend également monstrueusement susceptible. Conclusion, j'explose pour la moindre broutille et de préférence, avec des réactions totalement disproportionnées.

Résultat, des enfants larmoyants juste avant de partir pour l'école et pourtant adorables avec leur mouchoir en papier (ou leur manche de t-shirt) occupés à essuyer les larmes sur les joues de leur maman. Car oui, même si ce sont 2 monstres échappés des enfers, ils sont aussi capables d'être tout à fait adorables voir totalement séducteurs.