samedi 6 décembre 2014

Mémoire défaillante et petit lutin

Enquiquinus Majorus ! Non mais qu'est-ce que c'est que ce bazar !

Ah non, c'est pas moi ! L'informatique, c'est pas mon rayon. D'ailleurs, les démons n'ont aucune influence sur la haute technologie !

Flûte alors !

Eh oui, parce que ça aurait bien fait mes affaires qu'Enquiquinus soit responsable des déboires de Chéri avec son ordi vu qu'avec un bon exorcisme, on aurait eu une chance de faire tout rentrer dans l'ordre.

Car voilà, histoire de booster un peu son ordi adoré d'amour, Chéri avait décidé de remplacer sa vieille mémoire RAM par une nouvelle, enfin surtout par BEAUCOUP de nouvelle RAM. Après une semaine d'attente impatiente de l'arrivée du saint graal de tout informaticien qui se respecte (oui, il paraît que la mémoire, c'est FON DA MEN TAL dans un PC), c'est un Chéri tout frétillant qui s'est donc jeté sur son paquet à peine rentré du boulot pour se mettre à dépiauter son bestiau et procéder son upgrade comme on dit dans le milieu. Une heure après, un cyclone d'ondes hyper négatives se déplacaient dans le salon. Et dans l'oeil du cyclone, il y avait un Chéri quelque peu ... contrarié ? Ouais, on va dire ça mais je précise que c'est là l'euphémisme du millénaire au minimum. Car bien évidemment, alors qu'il ne semble y avoir absolument aucune raison valable pour l'expliquer, ben ça marche pas ! Mais alors pas du tout. Bref, le PC ne démarre même pas ! Et après avoir passé une soirée et une matinée à surfer à la recherche d'explications, éplucher la doc technique du dit PC, râler à n'en plus finir, le pauvre Chéri en est toujours au même point.

J'ai comme l'impression que le week-end va être long, trèèèèès long.

Heureusement, depuis lundi, j'ai découvert le moyen infaillible pour faire lever dans la bonne humeur Azraël, quelque soit l'heure et son niveau d'endormissement résiduel : le lutin du calendrier de l'avent. Mais oui, souvenez-vous, le fameux calendrier en bois à tiroirs que les monstros ont patiemment peint et décoré pendant les dernières vacances. Ben figurez-vous que notre calendrier est tellement chouette qu'un petit lutin a décidé déposer un petit cadeau dans un des tiroirs chaque jour. Et comme on l'a expliqué à Azraël, il passe quand celui-çi dort.

Bonjour Azraël.

Bonjour maman. Moi mé a bien domi.

Ah, c'est bien ça. Ben faut se lever maintenant.

Ben poukoua ?

Parce que c'est l'heure.

Moi, me veut rester dans mon lit ! Moi me suis fatigué. Tu peux me porter

(non, cherchez pas, Azraël n'a aucune logique)

C'est dommage ça. Je crois bien que le petit lutin a laissé quelque chose pour toi dans le calendrier.

Ouiiiii ! Un bébé cadeau ! Viens vite maman !

Donc tous les matins, Azraël se précipite dans le salon pour ouvrir son tiroir (et bizarrement, la lumière ne lui fait plus mal aux yeux et j'ai plus besoin de le porter), en extirper son petit cadeau et vérifier au passage si le lutin n'aurait pas par hasard mis quelque chose dans un des autres tiroirs (bien tenté mon fils mais non, le lutin, il est plus malin que toi !).

Il y a juste un petit détail auquel on avait pas pensé. C'est ainsi que mercredi, après la sieste, on a vu Azraël se précipiter vers le calendrier et ouvrir le tiroir du jour.

Ben, il est où mon cadeau ?

Mais Azraël, tu l'a eu ce matin ton cadeau.

Oui, mais moi a bien domi à la sieste. Le lutin m'a apporté un cadeau ! Il est où ?

Ah, euh, il y a erreur là Azraël. Le lutin passe bien pendant que tu dors, mais la nuit seulement !

Il vient quand alors ?

Il viendra cette nuit et tu auras ton cadeau demain.

Ooooh, mais c'est long ça !

En tout cas, nous, on lui dit merci au lutin parce que depuis son arrivée, Azraël a cessé de nous bassiner toutes les 2 minutes avec le père Noël et les cadeaux qu'il doit lui apporter. Ca se réduit à présent à une demande par jour.

Eh dis donc la Puce ! Et Gargamel alors ! Vous l'avez oublié ?

Mais non mais non, tous les cadeaux sont en double (ou presque), un pour chacun. Le truc, c'est que Gargamel s'en fiche royalement et refile tout à son frère de toute façon (bonbons, chocolat, bracelet, petite voiture, rien n'a encore trouvé grâce à ses yeux). Mais j'ai peut-être trouvé le truc qui plaira vraiment à mes 2 monstros : le ticket de manège (vu que pour les fêtes, on en a un qui s'est installé sur la place du marché de Palaiseau et qu'un Gargamel ravi a déjà testé la chose).

Bon allez, vous voulez voir à quoi ressemble un Azraël en plein action ? Admirez !

 

Posté par reyhaziel à 21:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,