samedi 31 janvier 2015

Interludes

Il y a quelque temps, en surfant sur les sites de ventes privées, j'ai littéralement flashé sur une robe, pas du tout adaptée à la silhouette mais bon, on peut toujours rêver qu'on est jeune et svelte. Seulement vu le prix de la robe, même en super soldes, hors de question de l'acheter, d'autant qu'elle aurait nécessité un nombre conséquent d'ajustements pour que j'ai une chance de pouvoir la porter.

Qu'à cela ne tienne, ni une ni deux, voilà le petit démon de la couture qui me tombe dessus sous prétexte que rien n'est plus facile que de confectionner une robe à partir d'une photo. Ben voyons !

Résultat, voilà maintenant plus de 2 semaines que monsieur Couturus cogite sur le projet. Parce qu'avec son optimisme typiquement démoniaque (si si, à ce niveau d'optimisme, ça en devient carrément démoniaque), il pensait qu'il suffisait de voir la robe sous toutes les coutures pour en déduire le patron. Seulement partir de rien, ben c'est pas facile quand on n'a pas l'habitude. Et il a rapidement laissé tomber. Étape suivante quand on est couturier démoniaque amateur (mais qu'on continue à se prendre pour un pro quand on est dans sa phase optimisme démoniaque), on cherche un patron tout fait qui ressemble vague de loin à ce qu'on voudrait et on l'adapte. Par chance, Inferno Gran Mom avait dans ses bagages tout un tas de magazines de couture et dedans, il y avait justement un modèle adaptable.

Alors ces 2 dernières semaines, j'ai passé mon temps à 4 pattes dans mon salon à tracer des patrons en suivant les directives de Couturus pour essayer d'avoir enfin ma robe. Et aujourd'hui .... ben elle est toujours pas finie, loin s'en faut. En fait, je n'ai encore réussi qu'à faire l'assemblage des 12 pièces du haut (et encore, j'ai pas encore mis les manches ni fait les finitions du col). Heureusement que ça commence à ressembler à quelque chose, sinon j'aurai déjà laissé tomber.

Tout ça pour dire que, entre 2 phases de cogitations intenses et d'assemblage précautionneux, j'avais besoin de faire des petites pauses avec des petits projets tout simples et tout rapides. Alors quoi de mieux que quelques petits cadeaux coutures maison. Et comme j'ai adoré le beau foulard qu'on m'a offert à Noël et que j'ai trouvé l'idée excellente, ben je l'ai copié sans vergogne au grand dam de Couturus qui trouve que je manque cruellement d'originalité (mais je m'en ficheuuu, na na na na nèreuuuuu, comme dirait Azraël). Alors voilà les 2 jolis foulards que j'ai réalisé.

Celui-ci est fait dans une chute du tissu Liberty de ma robe Game of Thrones et d'un tissu de composition indéterminée rapporté par une copine du Vietnam. Elle est persuadée que c'est de la soie mais perso, j'ai de gros gros doute. Enfin, il est très joli et c'est bien l'essentiel. Il est parti ce matin pour rejoindre sa future propriétaire.

IMG_0394

IMG_0386

IMG_0387IMG_0389

Et celui-là est fait encore dans une chute de tissu Liberty, le même que celui que j'ai utilisé pour faire des petits sacs à Inferno Gran Mom et à Chofie, et une chute de soie sauvage jaune pale. Et lui aussi devrait partir prochainement rejoindre sa future propriétaire.

IMG_0405

IMG_0398IMG_0399

Le commentaire de Chéri : eh mais je connais ça ! La princesse Amidala avait le même dans Stars Wars !

IMG_0400

Et ne vous en faites pas, dès que j'ai fini ma robe, je vous raconte tout sur sa création.

Posté par reyhaziel à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :