vendredi 13 mars 2015

Vocation

Après quelques péripéties à l'aller, mes petits nétudiants adorés et moi avons fini par arriver à la centrale nucléaire (oui, parce que bien que je n'y connaisse absolument rien, c'est d'un master dans le nucléaire que j'assure la coordination administrative), notre lieu de visite et de formation pour 3 jours. Avec quand même 1h30 de retard et l'estomac dans les talons. 

Dans le cadre de cette formation, en sus de la visite VIP de la centrale, ils ont eu le privilège d'avoir une séance de discussion avec des jeunes et des anciens embauchés afin de mieux connaître les métiers du nucléaire.

Bonjour, alors je vous invite à poser toutes vos questions qui vous passe par la terre. On essaiera de mieux vous faire comprendre nos métiers.

Oui j'aimerais connaître les niveaux de salaire et puis surtout les avantages offerts par la boîte.

...

(là, y a eu comme un léger blanc)

Euuuh, oui. Vous savez, c'est surtout un métier de passionnés. Et en plus, on est payé pour le faire!

De cet édifiant échange, je retiendrais donc 2 informations capitales :

  • apparemment, avoir le droit de poser toutes les questions qu'on veut n'a pas le même sens pour tout le monde (je dois pas bien causer français moi)
  • de nos jours, les jeunes semblent plus intéressés par ce qu'ils vont gagner que par ce qu'ils vont faire. Mais où est donc passé l'amour de son métier ?

Et pour la petite histoire, malgré tous leurs efforts pour extorquer des infos concernant leur principale préoccupation, à savoir les sous, mes petits nétudiants chéris sont repartis guère plus avancés qu'au départ. On se demande bien pourquoi d'ailleurs !

Posté par reyhaziel à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :