lundi 11 mai 2015

Les joies de l'hérédité

Aaaaah, comme j'aime cette douce période de l'année où je me fais déborder par les rapports, les réunions, les cours et les sorties scolaires sans oublier surtout la joie incommensurable et sans nom des .... ÉQUIPES ÉDUCATIVES où tu reçois une flopée de mauvaises nouvelles pour agrémenter ta semaine déjà bien pourrie. Oui, je sais, ça vous interpelle vu que jusqu'à présent, j'avais toujours chanté les louanges des équipes éducatives et que vous le sentez bien là mon humour noir.

Rassurez-vous, je n'ai pas changé d'avis. C'est vraiment trop cool d'avoir des réunions régulières avec tous les intervenants qui prennent en charge Gargamel pour échanger sur son évolution. Le petit hic ce coup-ci, c'est que son évolution justement, c'était plutôt une régression et ça, j'étais pas habituée, mais alors pas du tout.

Depuis la reprise des vacances de Noël, on ne reconnait plus Gargamel. On se croirait revenir 3 ans en arrière quand on a commencé la prise en charge

(hôpital de jour qui parle).

...

(et une grande claque dans la  figure)

Il est enfermé dans son petit monde et crie à nouveau beaucoup, passe son temps à chanter à tue-tête

...

(un direct en plein estomac)

Ici c'est pareil. Il se cache sous la table et refuse de travailler. Il est sans arrêt en écholalie et parle sans s'adresser à personne. Et il chante tout le temps (orthophoniste qui parle)

... (crochet à la mâchoire, victoire par KO)

Et à l'école, c'est comment ?

Ah ben, c'est plutôt bien fait. Il a commencé à investir son rôle d'élève, il fait beaucoup de progrès en lecture et écriture et il aime ça apparemment. Il a beaucoup de retard mais ça progresse. Et il est très en avance pour tout ce qui est logique et mathématique, structuration dans l'espace

(sa maîtresse qui parle)

...

(on vient visiblement de me réanimer)

Par contre on a un gros problème de comportement sur la cour de récréation

...

(je me disais aussi)

mais bon, ça vient de la nature de son handicap, il a encore du mal à doser ses réactions mais il recherche les interactions alors qu'avant ce n'était pas le cas. Et les autres en profitent aussi pour l'asticoter en plus.

...

(serait-ce l'espoir dont je vois pointer le bout de son nez)

L'ergothérapeute indique dans son bilan que ça se passe super bien et qu'elle n'a aucun problème. (enseignante réfèrente qui parle)

...

(alléluia, rien n'est perdu)

Et à la maison alors, il s'est passé quelque chose qui pourrait expliquer tout ça ?

Euuuuh ...

(en train de me remettre du choc)

Sa grand-mère paternelle est très malade, son père est hyper stressé limite dépressif, son petit frère est ingérable, sa grand-mère maternelle, qui mérite largement la canonisation, n'est plus là pour m'aider à tout gérer et je suis un chtit poils fatiguée là maintenant tout de suite. Vous croyez que ça peut jouer ?

D'après l'expression des têtes qui se sont tournées vers moi, il semblerait que OUI, ça puisse jouer. Heureusement, la conclusion de l'équipe a tout de même été que, en dépit de cette régression manifeste mais sélective (vu qu'il y a toujours des endroits et des trucs qui se passent très bien), Gargamel profitait pleinement des aménagements dans sa scolarité et que son intégration en CLIS restait un succès. Et qu'il fallait donc persévérer pour l'an prochain.

Mais mon bonheur n'aurait jamais pu être complet sans Azraël et une bonne grosse rhino nécessitant une petite visite chez la pédiatre et ce qui en a découlé.

Bon alors, c'est pas bien grave. Juste une rhino un peu infectée. Je vais vous donner un traitement.

Merci

A part ça, dites moi. Je ne voudrais pas vous alarmer mais vous savez, les troubles autistiques comme celui de son frère, ça a quand même une part héréditaire.

...

(mise en route de la machine à imaginer les catastrophes)

Et ?

(si tu me dis qu'il est TED, je pète un cable !)

Certains traits de son comportement me semblent caractéristiques vous savez.

Okayyy. Donc vous pensez qu'il est TED alors ?

C'est une possibilité. Mais il le serait juste un tout petit peu hien. Pas aussi prononcé que son grand frère rassurez-vous. Mais ça vaudrait la peine de le faire diagnostiquer juste au cas où. Ca pourrait l'aider d'être diagnostiqué avant l'entrée en CP. Pour une prise en charge éventuelle.

Il pourrait être TED ... juste un peu ?

Oui oui, c'est ça. Juste un peu. Léger léger quoi.

Trooooop cool ! Azraël pourrait être TED, mais juste un peu ! Mais alors, s'il est ingérable, capricieux, tyrannique et tout le toutime, ce ne serait pas parce qu'on est ultra méga nul en éducation alors ! Ce serait simplement parce qu'il souffrirait de troubles autistiques comme son frère. Mais juste un peu ! Tiens, semblerait que je fasse une fixette sur le "juste un peu". Serait-il possible que j'envisage une crise de nerfs ? Mais juste un peu hein !

Enfin, de crise de nerfs il n'y a point eu. Même pas une petite phase de déni. Ben oui, ça m'aurait pompé trop d'énergie alors ça valait pas le coup. A la place, j'ai contacté le CREDAT ( Centre de Recherche et de Diagnostics pour l'Autisme et les Troubles apparentés) pour un diagnostic et c'est parti pour plusieurs mois d'attente pour avoir un rendez-vous (pas avant octobre on m'a dit). J'ai vraiment hâte d'y être. Songez donc, on va devoir aller à Paris dans le 16ème en plus. Je vous raconte pas les virées shopping qu'on va pouvoir se faire avec Azraël ! Avec un peu de chance, ça tombera peut-être pendant les soldes !

reaction2

Tu ne dis pas qu'Azraël pourrait être TED, non, tu ne le dis pas !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,