samedi 23 mai 2015

Petits bricolages

Le week-end dernier, dans l'Inferno House (et là, vous imaginez bien une musique super angoissante de thriller de série Z au moins)

Huuum, il a des devoirs à faire Gargamel ? Non parce que, je peux lui faire faire si tu veux.

...

(léger état de choc, ceux qui connaissent bien Chéri comprendrons sans problème que Modernus venait tout juste de frapper un grand coup)

Euuh, attends, je vais regarder. Ah ben non, y a rien.

C'est dommage! Ce serait quand même bien si on lui faisait faire du calcul. On n'a rien qui pourrait aider en dehors de la tablette ?

Ben en fait euuuh ... non. Désolée.

Bon alors là, toi qui me lis, si toi aussi tu as une faille inter-dimensionnelle dans ton salon qui donne directement sur les plans infernaux, retiens bien ceci : ne dis JAMAIS, mais vraiment JAMAIS que tu es désolée de ne pas avoir le matos pédagogique adapté à ton monstros autiste pour le faire bosser (ni à ton monstros tout court d'ailleurs). Car c'est là l'incantation exacte provoquant l'apparition immédiate de Scolarus Bricolus Démonicus (ou autrement dit en langage non initié, le démon du bricolage à destination des apprentissages scolaires et autres).

C'est comme ça que j'ai émergé une heure après cette conversation avec Chéri, assise devant mon écran d'ordinateur sur lequel s'affichaient fièrement différentes fiches d'activités de calcul destinées à des élèves de CLIS et des idées de bricolages pour l'apprentissage de la discrimination des couleurs.

Eh, ça a l'air bien ça.

N'est-ce pas !

(j'allais quand même pas avouer que je n'avais aucune idée de ce que je faisais là).

Mais on a des pinces à linge en bois ?

Oui oui, on en a.

Et faudrait pas des pions pour les trucs de calcul ?

Ah ben si tiens.

Et on en a ?

Ah ben non ... Désolée.

(arrrrrrggh, nooooooooon, j'ai recommencé!)

Bon, vous l'aurez compris, Scolarus Bricolus venait de lancer une seconde attaque dont j'ai émergé les mains dans la pâte fimo en train de fabriquer des petits pions avec autour de moi tout le matos pour faire des fiches d'activités de calcul et des petits trains des couleurs y compris l'intégralité de ma collec de pots de peinture (on va y revenir). Et je parle même pas de la plastifieuse et du four qui étaient en train de chauffer.

Oui bon, vous me direz que j'aurais pu tout laisser en plan et retourner à ma couture comme j'en avais initialement l'intention avant cette attaque démoniaque particulièrement sournoise. Mais non, car c'est la toute la beauté des attaques des démons de la famille des Bricolus (oui, parce que Scolarus n'est pas le seul spécimen de cette espèce particulièrement vicieuse), elles ont des effets secondaires. Elles vous culpabilisent à mort si vous ne venez pas à bout des bricolages commencés sous emprise démoniaque.

Et c'est ainsi que j'ai passé mon samedi en intégralité à faire des pions, cuire des pions, vernir des pions (oui oui, le Bricolus est un peu un maniaque du détail), mélanger des couleurs pour obtenir de jolis dégradés, peindre des petites fenêtres dans des trains et des pinces à linge dans la couleur assortie, vernir les dites pinces à linge (Bricolus soutenant mordicus que la plastification allant donné du brillant aux couleurs du petit train, il fallait faire de même avec les pinces à linge).

Au final, on a obtenu ça. Ça ne paie peut-être pas de mine mais ça remplit parfaitement son office.

IMG_0248

Image trouvée sur le woueb, imprimée, peinte et plastifiée pour la solidité

D'autres couleurs sont en préparation

IMG_0249

Pions faits maison en pâte Fimo. Feuille A4 avec case, signe + et signe = faits au feutre puis plastifiée pour fonctionner comme un tableau blanc.

On écrit ensuite les chiffres et le résultat avec un feutre type Veleda

Les monstros ont immédiatement adopté le matériel. Si Gargamel a réussi à associer chaque couleur de pince avec la fenêtre correspondante, cela a été un peu plus laborieux pour Azraël. Mais l'excellente surprise est venue du matériel pour le calcul puisque Gargamel qui nous a fait ses premières additions les doigts dans le nez. Ça a tellement bien fonctionné qu'on est déjà passé à la soustraction et là aussi, le système s'est révélé parfaitement adapté. Quant à Azraël, ne voulant pas être en reste, il a bien sûr exigé de faire également des devoirs et s'est lancé lui aussi dans le comptage de pions.

Brefle, si vous cherchez une technique pour initier vos enfants aux math, je vous la recommande. C'est simple, peu onéreux et très facile à mettre en oeuvre.

Posté par reyhaziel à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,