Il y a quelques jours, au beau milieu d'une séance intensive de surf sur le site T&N.

Ben, mais pourquoi qu'on cause de cadeaux home made pour les maîtresses ? C'est pas maintenant la fin de l'année.

Ah tiens, au fait, c'est qu'ils finissent l'école les monstros ?

Le 3 juillet.

Euh, tu sais que c'est dans moins de 15 jours alors ?

De kouuuuâ ! Non mais ça va pas du tout ça ! Et je leur offre quoi moi aux maîtresses ! Couturuuuuuus, Bricoluuuuuuus non mais qu'est-ce que vous fichez ?

C'est vrai ça. Quitte à se faire squatter par des démons, autant qu'ils se rendent utiles. Et depuis le temps, ils devraient savoir que j'ai aucun sens du temps qui passe et qu'il faut en permanence me rappeler les échéances importantes!

Mais, euh, c'est si important que ça de leur offrir un truc aux maîtresses ?

Tu rigoles là ? Tu poses pas sérieusement la question ?

Ben si.

S'en est suivi une petite explication de texte spécial instit (faut dire que j'ai une hérédité chargée de ce coté bien que je ne sois pas instit moi-même) à Chéri qui avait momentanément oublié que les monstros ont un caractère de chien doublé d'une énergie quasi inépuissable et que les autres gamins de leurs classes respectives sont plus ou moins du même modèle. Et qu'en conséquence, être instit est plus qu'un métier, c'est un sacerdoce qui devrait conduire instantanément à la cannonisation (je parle ici évidemment des instits qui sont bien et pas de la minorité à laquelle j'ai malheureusement eu le déplaisir d'avoir affaire il y a quelques années). Bref, qu'elles ne l'ont pas volé leur petit cadeau de fin d'année scolaire.

Mais ce n'était pas cette chtite mise au point qui faisait avancer mon problème. Hors de question d'aller écumer les magasins : j'y trouve rarement des trucs qui me plaisent  (et je suis pas capable d'offrir un truc qui me plairait pas) à des prix raisonnables (ben oui, faut pas pousser quand même) et en plus, j'avais pas vraiment le temps. Certes, à Noël, j'avais réussi à faire pratiquement tous mes cadeaux de mes blanches mimines mais là, avec moins de 15 jours, ça me paraissait un peu compromis (surtout que j'avais d'autres trucs de prévu à coudre).

Hum hum !

Hien ? Qu'est-ce que c'est ? T'es qui toi déjà ?

...

(soupir démoniaque légèrement contrarié)

Aromathus Démonicus voyons.

Oui ben c'est pas trop le moment là. Je cherche des idées de trucs rapides à coudre pour les maîtresses. Les monstros et Chéri ont tout ce qu'il leur faut merci !

Ben justement.je te rappelle que t'as tout un stock d'huiles essentielles et de produits pour faire des cosmétiques. Et ça, ça prend seulement une ou 2 soirées à faire !

Ah mais c'est vrai ça !

Et puis, l'été arrive. Le baume pour coups de soleil, c'est sûr que ça ferait un cadeau sympa. Et là, y a une recette de lait après soleil qu'est très bien aussi. Ou alors une petite huile de massage nourrissante et relaxante, c'est pas mal non plus non ?

Argh, l'idée était plus qu'intéressante mais comment choisir parmi toutes ces merveilles laquelle réaliser. Incapable de me décider (suis sûre qu'Aromathus l'a fait exprès), j'ai finalement décidé de tout faire mais en petite quantité. Face au succès de son collègue, Couturus s'est évidemment vexé et a tenu à ajouter son grain de sel. Les emballages aussi seraient donc fait maison : de petits sachets en chute de tissu et de ruban et leurs étiquettes nominatives en tissu également. En moins d'une semaine, produits et emballages étaient confectionnés, offerts et apparemment grandement appréciés. Et je parle même pas de la fierté des monstros à faire leur distribution de petits cadeaux.

IMG_1095IMG_1094

Les cosmétiques maison préparés pour les maîtresses et les ATSEM

IMG_1096IMG_1097

La notice descriptive glissée dans les sachets résumant les principales propriétés des produits et gros plan sur une des étiquettes faites maison

IMG_1099

Un assortiment de sachets cadeau.

IMG_1101IMG_1102

Gros plan sur les sachets pour qu'on puisse admirer la variété des chutes de tissus utilisées : double gaze, coton japonais, liberty et microfibre.