Alors là, je vous arrête tout de suite ! Non, ce n'est pas la robe réclamée à corps et à cri pour son anniversaire par Azraël. Il se trouve simplement que septembre et octobre sont des mois particulièrement fastes en fêtes et anniversaires à souhaiter (dont en particulier les anniversaires de Blondinette et Bouclette, d'Inferno Gran Mom et de Mamie M). Alors forcément, j'ai la machine à coudre qui chauffe à fond ces jours-çi et je m'en donne à coeur joie côté maman couturière frustrée de pas avoir de petites filles à gâter. Dans les prochains jours, attendez vous donc à voir de la robe pour princesses à tout va.

Et on va commencer par une robe de VRAIE princesse, inspirée du Disney qui fait le désespoir de bien des parents excédés de s'entendre dire par leur adorable progéniture que cette fois ça y est elles sont libérééééééées, délivréééééééées. Hum, j'en vois qui soupire là-bas. Encore une robe bleue à paillettes d'Elsa qu'on a déjà vu cent fois ! Ben non, pas du tout. Car moi, c'est plutôt les robes d'Anna que j'apprécie, en particulier la verte qu'elle porte au couronnement de sa soeur. Sauf que pour un mois de septembre pas franchement chaud chaud, je me voyais pas trop faire cette robe-là. Alors j'ai finalement opté pour sa robe bleue qu'elle met pour affronter le froid et le blizard à la poursuite de sa frangine.

anna

En plus, j'avoue, j'avais une arrière pensée. Celle que la demoiselle à qui elle est destinée puisse la porter quand ce sera carnaval dans son école (si telle était son souhait et celui de sa maman qui aura ainsi un déguisement en moins à trouver).

C'était bien beau tout ça, mais encore me fallait-il un patron pour la faire, cette fameuse robe. Et comme je suis une grosse radine, pas question d'acheter à prix d'or un patron pochette spécial Reine des Neiges (eh oui, ça existe). Après des heures et des heures de recherche intensives sur le woueb (bon ok, j'exagère, une soirée seulement), j'avais finalement une idée très précise de la façon de procéder. Pour le haut de la robe, ce serait la partie haute du modèle 16 du livre japonais Polka Drop (livre 373-fr en code JCA) sans les manches. L'avantage, c'est qu'ainsi, la robe serait portable sans rien dessous s'il faisait chaud et avec un sous-pull en cas de frimas. J'ai quand même dû reprendre le décolleté, le modèle original ayant un col marin, pour lui donner une forme plus proche du coeur. Pour le bas, je voulais initialement faire une jupe cercle mais je n'avais pas assez de tissu. Car, détail qui a son importance, je suis toujours plongée dans l'opération évacuation des chutes de tissu et couture à base de stock uniquement (ou presque). Je me suis donc contentée de 2 trapèzes à base arrondie le plus grand possible.

Le patron de la robe était prêt, il restait à voir pour les finitions et autres décorations. Ayant dans mes stocks un joli biais couleur or, je l'ai utilisé pour border les emmanchures et le décolleté de la robe, ainsi que souligner la pointe de la partie bustier. Sur les quelques modèles que j'avais pu voir sur le woueb, les décorations de la robe étaient soit brodées (beaucoup trop long à mon goût, ce n'est qu'un déguisement tout de même pour une petite fille de 3 ans en plus) soit peintes. Et là, j'avais pas de peinture textile des bonnes couleurs. Il me fallait donc trouver un autre moyen. Ce fut chose faite en ressortant ma feutrine autocollante et un reste de satin bleu ciel de la cape de super héros d'Azraël.

Après avoir découpé dans le satin les espèces de festons bleu clair bordant le bas de la jupe, je les ai fixé en réalisant un appliqué. Là, j'ai commis une erreur grossière (c'est pourtant pas mes premiers appliqués mais bon, un moment d'égarement sans doute), j'ai oublié que le satin glissait comme pas permis et de préfixer les festons à la colle à bâtir ! Résultat, certaines pointes devaient avoir un petit coup dans le nez et ne pas marcher droit parce qu'elles penchent un chouia sur le côté. Pour les fleurs et les arabesques, j'ai dessiné les motifs sur ma feutrine que j'ai consciencieusement découpé et collé. Et vu le nombre, ça m'a pris un certain temps. Si j'avais été rigoureuse (peuf peuf peuf, excusez-moi je m'étrangle mais si je l'étais, ça fait longtemps que ça se saurait), j'aurais mis des fleurs à la pointe de chaque feston mais je trouvais que cela faisait trop surchargé. J'ai donc opté pour un feston sur 2. Et enfin, pour donner un peu d'éclat à tout ça, j'ai également collé des petits strass pour finir la décoration.

IMG_1796IMG_1795

La robe de face et de dos

IMG_1794IMG_1814

Gros plan sur le corsage

IMG_1793

Gros plan sur les décorations du corsage

IMG_1792

et sur celles de la jupe

Le résultat final me plaisait déjà pas mal ainsi qu'à Azraël aussi d'ailleurs qui aurait bien gardé la robe pour lui au grand désespoir de Chéri. Un Chéri dont l'angoisse a atteint des sommets quand il a cru que j'envisageais d'en faire une seconde pour contenter Azraël (ce qui n'est pas du tout le cas). C'est alors que je me suis mise en tête de ranger le placard à vêtement du dit Azraël. Quel est le rapport avec la robe d'Anna me direz-vous ? Ben c'est que sa robe à Anna, elle a des manches et un corsage qui couvre sa gorge, le tout bleu ciel. Et que justement, dans les vêtements en parfait état mais trop petit d'Azraël, il y avait un magnifique sous-pull bleu ciel qui complète parfaitement la tenue. Bon ok, si je voulais vraiment compléter la tenue, il faudrait aussi faire la cape et le bonnet mais là, désolée, je dis non. J'ai pas le bon tissu en stock !

IMG_1902IMG_1905

Alors, c'est pas un chouette déguisement ça !