jeudi 12 novembre 2015

Lecture cochonne

Bien que je n'en parle pas beaucoup sur ce blog, principalement parce que depuis 2 ans mes lectures ne présentent strictement aucun intérêt intellectuel (mais alors vraiment vraiment aucun), je suis une lectrice assidue (presque autant qu'une couturière obsessionnelle donc c'est peu dire). Et si j'en juge par le nombre d'histoires du soir qu'il me réclame (que c'est même un moyen de pression pour l'obliger à aller se coucher le soir quand il est pas décidé) d'Azraël, il se pourrait bien qu'il ait hérité de ce trait de caractère. Mais Gargamel lui, en raison de son handicap peut-être mais allez savoir, n'a jamais manifesté beaucoup d'intérêt pour les livres (quand il ne vous les arrachait pas des mains pour les balancer à l'autre bout de la pièce parce que franchement non, ça ne l'interesse pas). Alors il y a quelques jours, j'ai reçu un petit choc.

Allez Gargamel, tu lâches ta console c'est l'heure d'aller au lit.

Maman, je veux une histoire maman.

Une histoire ? Euh, tu veux que je te lise une histoire avant de dormir ?

Oui maman. Je veux les 3 petits cochons Peppa Pig va à la piscine.

Blam

(bruit d'une Puce qui s'évanouit littéralement de saisissement)

Une fois revenu de mon évanouissement (et après avoir ranimé Chéri qui est lui aussi tombé en syncope après avoir été dûment informé avec pourtant toutes les précautions nécessaires de la demande de son aîné), j'ai donc récupéré "Peppa va à la piscine", chef d'oeuvre mémorable de la littérature enfantine mais on s'en fout Gargamel il veut le LIIIIIIIIIRE.

C'est une belle journée et la famille Pig va à la piscine

Attends maman.

...

(petit soupir découragé parce que je crois dur comme fer que l'instant lecture est déjà terminé)

Euh oui Gargamel

Papa Pig a son maillot de bain, Maman Pig a son maillot de bain, Peppa a son maillot de bain, Georges a son maillot de bain.

...

(Nouvelle phase de stupeur vu que jamais au grand jamais Gargamel n'avait décrit ce qui se passait dans un livre)

Eh oui Gargamel, ils ont tous leurs maillots de bain.

Oh Richard a fait tomber son arrosoir au fond de la piscine. Je ne pourrais jamais le récupérer se lamente Mme Rabbit.

T'en fais pas maman, ça va aller

(phrase assortie d'un gros câlin et d'un doigt pointé sur Papa Pig qui est un excellent nageur et plonge jusqu'au jouet)

A ce stade, plus rien ne m'étonnait et j'étais simplement morte de rire devant l'apropos des remarques de Gargamel.

Pour remercier Papa Pig, Richard lui renverse son arrosoir sur la tête.

Maman, il pleut !

Pffff

(gloussement contenu comme on peut)

Oui Gargamel, on peut dire ça.

Après ça, j'ai passé une excellente soirée à me repasser en boucle ces instants mémorables mais le mieux, c'est que l'histoire du soir est à présent intégrée dans son rituel du coucher à sa propre demande. Et donc, depuis une semaine, nous lisons Peppa va à la piscine et Peppa fait du ski en alternance. Promis, la semaine prochaine, on haussera le niveau intellectuel du bouquin, on passera à la Patte Patrouille !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :