Décidément, en ce moment, dur dur d'avoir le temps de s'atteler à un projet couture quelque peu ambitieux. Pourtant, il me fallait encore 2 tenues à l'épreuve du MOOC pour valider le défi lancer par mon collègue Hiro. Et la situation se compliquait après chaque séance d'enregistrement vu que, finalement, on ne peut certainement pas porter ce qu'on veut pour passer devant la caméra.

Dernière restriction en date, qu'on m'en avait jamais parlé avant, tenez vous bien accrochez vous à vos chaussettes, la ..... COULEUR ! Et oui, parce que voilà, nous, on trouve en "fond vert", sauf que notre fond vert, ben il est bleu. Vous voyez le petit problème ? Non ? Bon, je vous explique. En télé, le fond vert, c'est le truc qui sert à faire les incrustations, comme pour les présentateurs météo. On se place devant, on est filmé et au montage, on sélectionne la couleur du "fond vert" et on peut la remplacer par ce qu'on veut. Le problème, c'est que si vos vêtements ont une couleur proche du fond vert, ils sont effacés en même temps que le fond (nooooon, on se retrouve pas à poil ! On est plutôt comme l'homme invisible). Donc si on veut pas que nos étudiants virtuels s'évanouissent en voyant une tête de prof toute seule leur débiter son petit discours sur le spin de l'électron (le premier qui dit que le sujet en lui-même est suffisant pour causer un évanouissement, je le mets au coin !), ben faut pas s'habiller en bleu. Et devinez quoi ... j'adore le bleu ! J'ai une majorité de vêtements bleus, tout comme mon stock de tissus.

Euuuuh, et si le fond est blanc mais qu'il y a des petites étoiles bleues dessus, ça va pas le faire non plus ?

Non. Et faudrait aussi éviter les couleurs proches du bleu. Bon, pour le violet là, ça va parce qu'il y est dans un motif et qu'il n'y en a pas trop.

(Là, je cause fringues avec le monteur et il faisait référence à cette tenue là)

Donc prune et aubergine, c'est pas bon non plus?

Hein ?

C'est violet foncé.

Ben non alors.

J'ai donc gentillement rangé dans mon placard mon ensemble prune et mis de côté les pièces de tissus déjà préparées pour une robe puisque ce n'était pas la bonne couleur. Sauf que du coup, il me fallait une tenue d'urgence ! Et c'est là que j'ai repensé à ma petite robe en chirimen rouge qui flashe. Niveau contraste des couleurs, ce serait parfait. Mais il me fallait une petite veste pour aller avec sous peine de claquer des dents pendant l'enregistrement. Aucun problème, il me restait justement du tissu précieusement garder faire un boléro assorti à la robe et que je n'avais encore jamais pris le temps de faire.

Comme j'étais pressée, il me fallait un truc simple et rapide à coudre. J'ai donc ressorti mon patron de gilet ample déjà cousu pour faire un cadeau à Super Nanny, le modèle 36 du Tendance Couture 16.

IMG_3088IMG_3097

IMG_3089IMG_3100

IMG_3090IMG_3095

Pour tenir dans mon reste de tissu et être dans l'esprit boléro, j'ai nettement raccourci le bestiaux et redessiner un peu l'encolure. Pour rallonger les manches, j'ai ajouté des bracelets de manche en jersey noir et fait le col châle dans ce même jersey ce qui me permettait de rester dans l'esprit de la robe et d'apporter un peu de contraste au vêtement. Afin que la coupe soit un peu plus près du corps, j'ai également ajouté 2 pinces au dos afin d'en mettre la cambrure en valeur. On peut placer le col selon 2 positions selon ses envies, le rendu est alors plus ou moins décontracté.

IMG_3076IMG_3078

IMG_3080

Pour un truc improvisé à la dernière minute et cousu à la va vite, je suis plutôt contente du résultat.