dimanche 29 mai 2016

Le samedi, c'est Azraël qui choisit

Dans mon école d'ingé chérie, on a la chance d'avoir notre lundi de Pentecôte. Et ça tombe bien puisque les monstros, eux aussi, avaient leur lundi. Et qui dit week-end de 3 jours, dit confection non pas d'un seul gâteau mais de deux. Une fois n'est pas coutume, j'ai laissé Azraël exprimer ses préférences culinaires ce coup-ci. Alors, comme tout monstros qui se respecte, il a bien évidemment opté pour ... un gâteau au chocolat bien sûr. Son second choix, lui, a été un peu plus original : une tarte aux poires !

Bon alors, un gâteau au chocolat, moi, je veux bien. Mais lequel ? C'est qu'il y en a des tonnes de recettes de gâteau au chocolat. En surfant sur le net, je suis rapidement tombé sur les critiques dithyrambique du gâteau Chocolat Mascarpone de Cyril Lignac. Pour moi, Mascarpone = Tiramisu alors voir ça comme ingrédient principal d'un gâteau au chocolat, ça m'a interpelé. J'avoue, j'ai pas résisté, je suis allée voir d'un peu plus près à quoi ça pouvait bien ressembler.

Alors voilà, si vous aimez les gâteaux tout légers, les gâteaux compatible réalisation par un monstros et surtout, surtout, les gâteaux fort en chocolat, il est fait pour vous. D'abord, on a besoin de 3 fois rien : oeufs, mascarpone, sucre glace, farine et chocolat pour le gâteau, chocolat et beurre pour le glaçage (perso, je considère qu'il est facultatif, c'est trèèèès bon sans aussi). Ensuite, on le réalise en un tour de main au batteur électrique ou au robot classique et je peux vous dire qu'Azraël s'est éclaté avec le batteur. Et donc, comme je le disais, on peut facilement le faire faire par ses enfants, ce qui est loin d'être le cas de la plupart des autres gâteaux que j'ai pu faire dernièrement.

IMG_3360

IMG_3361

On admira la touche à la Azraël : les petites boules de sucre colorées !

Niveau goût, surtout si vous choisissez un chocolat à 70% comme moi, c'est peu sucré. Et franchement, j'ai trouvé ça super. Ne pas me précipitez sur la bouteille d'eau juste après avoir mangé ma part et continuez à profiter de ce délicieux goût de chocolat, c'était un changement très appréciable par rapport aux autres gâteaux dont j'ai l'habitude. Quant à la texture, c'était étonnant. J'ai eu l'impression de manger une mousse au chocolat solide. C'est fondant, léger et trèèès moelleux. Après une nuit au frigo, ça devient plus compact mais le fondant et le moelleux demeurent. Bref, un gâteau qu'on refera chez nous sans hésiter.

Pour la recette, désolée, je suis une grosse fainéante, je vous la donnerai pas. Suffit de taper "gâteau chocolat mascarpone lignac" et maître Gougle vous trouvera des tonnes de sites avec la recette dessus. Mais comme je suis sympa quand même, voilà la dite recette en vidéo youtube (c'est pas beau ça).

 

Pour son second choix, Azraël avait donc opté pour une de mes tartes préférées, la tarte aux poires amandine. Une de mes tartes préférées mais que je n'ai jamais été fichue de réussir correctement jusqu'à maintenant. Soit la pâte n'était pas bonne, soit la tarte était trop sèche et les poires desséchées, soit les poires n'étaient pas assez cuites. Bref, il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas. Jusqu'à ce que Gustus me fasse remarquer que j'étais la reine des pommes (ou plutôt des poires) en mettant systématiquement des fruits crus à cuire en même temps que le fond de tarte. Car tout le secret est là, qu'il m'a dit. Tu fais pocher tes poires dans un sirop et c'est tout bon après. Bon, l'autre secret, c'est de précuire le fond de tarte sinon tu crames tout aussi avant que le fond soit cuit. Pour cette tarte, j'ai repris 2 valeurs sûres déjà testés et largement approuvées à plusieurs reprises, la pâte sucrée et la crème amandine des tartes fraises et framboise que je vous ai déjà présenté.

IMG_3382

Sur cette base, j'ai placé 6 demi poires bien fermes préalablement pochées donc. Et j'ai obtenu cette petite merveille, qu'Azraël il a dit qu'il voulait plus manger les poires que comme ça maintenant. Allez, sur ce coup, je fais un effort, voilà la marche à suivre pour la recette.

Tarte aux poires amandines pour 6 personnes (moule de 20 cm) :

Il vous faudra une pâte sucrée et une crème amandine selon la recette de la tarte aux fraises. Je vous laisse vous y reporter.

  • 3 petites poires bien fermes
  • 500 gr d'eau
  • 150 gr de sucre

Préparez votre pâte sucrée exactement comme pour la tarte aux fraises, y compris son étalage entre 2 silpats ou feuilles de papier sulfurisées et son stockage au frigo. Préparez votre crème amandine et réservez. Puis attaquez vous aux poires. On les épluche, on les coupe en deux, on enlève délicatement le trognon. Dans une sauteuse ou une grande casserole, mettre l'eau et le sucre puis porter à ébullition. Hors du feu, ajouter les poires puis porter à nouveau à ébullition. Dès les premiers bouillons, mettre à feu moyen pour 15-20 mn selon la taille de vos poires. Le but, c'est que vos demi poires deviennent translucides sans partir en purée. Égoutter les poires (vous pouvez conserver le sirop qui a pris un délicat parfum de poire pour d'autres usages si cela vous tente). Mettre alors votre four à chauffer à 180°C en chaleur tournante.

Sortez la pâte sucrée du frigo. Graissez votre moule à tarte et garnissez le avec la pâte sucrée que vous piquez bien à la fourchette et enfournez pour 10 mn. Pendant ce temps, ciselez vos demi poires : on en fait des lamelles dans le sens perpendiculaire à leur longueur mais surtout, on laisse les lamelles ensemble.

IMG_3385

Après 10 mn, sortez le fond de tarte du four et aplatissez si la pâte à gonfler. Versez la crème amandine, bien répartir puis installer vos lamelles de poire tout en conservant la disposition en 6 demi poires. C'est pas clair ? Ça m'étonnes pas. Regardez plutôt la photo.

IMG_3381

Au centre, j'ai rajouté un morceau de poire mais c'est totalement facultatif.

Et hop, on remet au four pour 30 mn environ. Il faut que la tarte soit bien colorée mais que les poires ne soient pas reséchées. Si vous avez l'impression que la crème autour des poires n'a pas assez cuit, laissez 5 à 10 mn supplémentaires. Comme cela dépend de la quantité d'eau rendue par les poires, il est difficile de donner des temps de cuisson plus précis. Il ne reste plus qu'à vous régaler.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :