Vous ai-je déjà parler d'Azraël et de sa passion pour le rose ? Non ? Pas possible ! C'est qu'il l'aime cette couleur le sieur Asraël. Au grand désespoir de Chéri qui, fidèle aux grands clichés, a décrété que c'était une couleur de fille pas viril du tout.

C'est vraiment bizarre cette histoire de couleur. Pourquoi donc que les filles auraient le droit de porter du bleu sans qu'on les taxe de mecs alors que les garçons se voient interdire le rose ? Et pourquoi qu'ils ont le droit au rouge alors. Après tout, le rose, c'est jamais que du rouge dilué. Alors bien sûr, vous allez me dire ouiiiii mais le rouge, c'est la couleur du sang alors ça fait guerrier et viril tout ça tout ça ! Et quoi alors, le rose c'est pour les filles parce que c'est ce que devient le rouge quand madame faisait la lessive de son guerrier de mari ! N'importe quoi moi je dis. Les mecs aussi n'ont qu'à faire la lessive d'abord !

N'empêche, même si on voit de plus en plus d'hommes porter fièrement cette couleur sur leur chemise ou leur cravate, nos chères têtes blondes, elles, restent enferrées dans ces sgneugneu de clichés et peuvent se montrer bien cruelles entre elles. C'est ainsi quen suite à certaines réflexions traumatissantes sur ses chaussettes, j'ai dû me résoudre à réfrener l'engouement d'Azraël pour lui éviter l'humiliation d'être traité de fille par ses petits camarades (féminins comme masculins en plus je rêve !) et j'aime autant vous dire que ça ne m'a pas fait bondir de joie mais plutôt d'indignation. Et quelque part, ça m'a rendu bien triste.

Alors vous me direz, les autres, on s'en fiche. Il n'y a aucune raison de le brimer ce pauvre petit. Certes, moi je m'en fiche. Mais Azraël, lui, l'a vraiment très mal véçu. Et depuis, j'enrageais dans mon coin. Alors quand Inferno Gran Mom m'a proposé de m'envoyer un joli tissu à rayure rose et grise pour lui faire une chemise, ben j'ai sauté sur l'occasion.

Fidèle à ma grande opération de conjuration solaire du moment, j'ai opté pour la réalisation d'une chemisette au lieu d'une chemise, une taille au dessus de celle d'Azraël à peu près, histoire qu'il puisse la mettre quelque temps quand même. Ne voulant rien laisser au hasard, Inferno Gran Mom m'a même envoyé des boutons contrastants pour aller avec le tissu, d'adorables boutons bleu marine, l'idée étant de réaliser des surpiques en fil bleu marine également. Quitte à faire des surpiqûres, je me suis dis autant réaliser une chemisette avec des empiècements. J'ai donc opté pour le modèle 30 du magazine Ottobre 6/2013.

IMG_3635

Empiècement devant

IMG_3642

et empiècement dos

IMG_3638

Et une petite poche pour faire bonne mesure.

Ce modèle est vraiment un excellent patron, bien plus simple à réaliser, exception faite de la patte de boutonnage, qu'il n'y paraît. Pourquoi je dis exception faite de la patte de boutonnage ? Ben parce que j'ai absolument RIEN compris aux explications concernant cette partie de la chemise. Pourquoi qu'on doit découper 2 fois la pièce de la patte de boutonnage ? Comment on l'assemble ? Rien de rien. Et comme dans Ottobre, il n'y a jamais de schéma explicatif (rien que du blabla) sauf dans quelques mini leçon, ben si vous comprenez pas le texte, vous pouvez pas faire. Pas grave pour moi, j'ai maintenant suffisamment d'expérience en couture pour m'en sortir à l'instinct. Et je m'en suis sortie, tant bien que mal, mais j'ai réussi. A une exception près.

Hum, la Puce.

Oui ?

Les boutonnières dans les chemises ...

Oui ?

Ben c'est dans l'autre sens normalement. Vertical quoi.

Aaaah d'accooooord. C'est pour ça qu'elles sortent un peu de ma patte de boutonnage alors. Ok, je note pour la prochaine fois.

Oui parce que je les avais déjà ouvertes les boutonnières alors je pouvais plus les découdre même si j'en avais eu envie ce qui n'était pas le cas de toute façon c'est bien trop ch...t à défaire une boutonnière alors 6 fallait pas y compter non madame !

IMG_3631

IMG_3640

IMG_3639

J'avoue que je suis très fière de moi sur ce coup-là. Tellement que j'ai même proposé à Chéri de lui coudre une chemise s'il voulait (mais il veut pas cet ingrat, je me vengerai en lui cousant un bermuda dès que j'aurai mis la main sur le dernier "Maison Victor"). Mais ce que j'ai aimé le plus, c'est l'accueil d'Azraël fait à sa chemisette.

Azraël, tu viens. Je voudrais t'essayer ta chemisette.

C'est quoi ça ?

(avec un manque flagrant d'enhousiasme)

C'est une chemisette. Elle est jolie non ?

Huuum

(avec une moue montrant clairement que non, c'est pas joli)

Tu sais, c'est Inferno Gran Mom qui a choisi le tissu exprès pour toi avec des rayures roses parce que tu aimes le rose.

C'est Inferno Gran Mom ?

Oui oui.

Elle est trop jolie alors. Je veux la garder toujours !

Alors Gran Mom, heureuse ?

IMG_1039IMG_1047

IMG_1046

IMG_1048

Ça, c'est ce qu'on obtient quand on a le malheur de demander à Azraël de prendre la pose.