Après des mois de cogitations, après des semaines de préparation, après des jours de tests culinaires à en avoir une crise de fois et une balance qui crie grâce et après des heures de torture auditive (si si, 6 monstros criant, hurlant et courant partout, on peut me dire ce qu'on veut, moi, j'appelle ça de la torture), je suis heureuse de vous annoncer que la kermesse d'anniversaire des 6 ans d'Azraël s'est parfaitement déroulée. Et tant pis pour la pluie qui a vainement essayé de nous gâcher la fête.

Et oui, car comme je l'ai déjà dit dans un précédent post, cette année, Azraël a exigé (le terme n'est pas trop fort, je vous jure) une fête d'anniversaire. Il faut dire que, d'une part, il a pu constater que son grand frère était souvent invité cette année, d'autre part, lui-même a été invité plusieurs fois et enfin, son frère a eu droit à sa première fête d'anniversaire avec copains et tout et tout. Alors forcément, pas questions d'être en reste, vacances ou pas.

C'est donc largement à l'avance que je me suis renseignée auprès des parents des copains et copines qu'il souhaitait inviter de leurs disponibilités et qu'on a pu mettre au point une date où tout le monde était là (à une exception près). En ce jour très spécial, nous avions même une invitée très spéciale : la maîtresse d'Azraël qui avait très gentillement accepté l'invitation que ce dernier lui avait écrite lui-même comme un grand et remise avec une fierté non dissimulée. C'est qu'il y tenait beaucoup à ce qu'elle vienne sa maîtresse.

Bon, j'avais mes invités. Restait à trouver un moyen de les occuper et un thème pour la fête. Au départ, je pensais faire quelque chose sur la thématique de l'année à l'école, c'est-à-dire les cowboys et les indiens. Mais bon, j'ai eu peur qu'ils fassent une overdose. Ensuite, j'ai été séduite par l'anniversaire préhistorique de l'Arbre à Sucettes. Mais là, j'ai craint de voir Hystéricus débouler pour posséder Sir Azraël à la moindre frustration parce qu'il n'arrivait pas à résoudre les énigmes ou les rébus assez vite à son goût. Et puis je suis nulle en dessin alors faire moi-même un jeu des 7 différences grandeur nature, c'était définitivement pas dans mes cordes (je bave encore d'admiration devant les photos du blog de l'Arbre à Sucettes). C'est finalement en tombant par hasard sur un anniversaire d'adultes sur le thème de la fête foraine que j'ai pensé à la kermesse. Au programme des activités, sculpture de ballon, maquillage de fête, pêche à la ligne de petits paquets enterrés dans du sable (chaque paquet contenant une friandise ou une figurine en plastique), concours de jonglage avec des bulles de savon, jeu d'adresse inspiré du mammouth de l'Arbre à Sucettes, jeu de lancer d'anneau et jeu de tir au pistolet.

IMG_3737

Un carton d'emballage pour dessiner la tête du mammouth/éléphant et un vieux tuyau de climatisation pour faire la trompe. Des balles à lancer dans la trompe.

IMG_3739

IMG_7570

Encore un vieux carton d'emballage pour servir de cibles et les pistolets à fléchettes Nerv des monstros pour jouer.

IMG_3740

Des bouteilles plastiques peintes et lestées d'eau et des tubes lumineux usagés pour faire les anneaux

IMG_7607IMG_7615IMG_7625

Les cannes à pêches viennent d'un jeu de pêche en bois des monstros. Petits paquets faits avec du papier journal et du fil de fer fin. Le bac rempli de sable n'est autre que le pédiluv de la piscine.

IMG_7641

IMG_7647

Le plus gros investissement sur les activités : un kit pour faire des bulles de savon épaisse et des gants et raquettes spéciaux pour les faire rebondir sans qu'elles éclatent.

Ce que j'ai bien aimé dans cette idée, c'est qu'elle me permettait de faire pas mal dans la récup. Pour un investissement de base minimal, on avait donc une demi douzaine d'activités à réaliser ce qui me laissait un budget plus important pour les lots à gagner.

Pour motiver les enfants, j'avais instauré un système de cartes à points à tamponner pour chaque activité effectuée et annoncé dès le départ que ceux qui auraient rempli leur carte recevrait une médaille et des petits cadeaux. Du coup, j'ai eu une assiduité encore jamais atteinte pour toutes les activités proposées, non pas que les enfants aient été particulièrement alléchés par la perspective des petits cadeaux. En fait, c'est surtout la médaille et l'esprit de compétition qui a joué.

Niveau déco, je ne me suis pas foulée, faut bien l'avouer. Azraël voulait des guirlandes de Noël (j'ai négocié pour des guirlandes en triangle de papier) et plein de ballons. Et pour les ballons, j'ai fait fort. Parce que figurez-vous que pour la première fois de ma vie, j'ai trouvé des bonbonnes d'hélium à l'usage des particuliers pour gonfler les ballons, bonbonnes à un prix raisonnable et super simple d'utilisation. Du coup, les enfants avaient à leur disposition tout un stock de ballons volants et chacun a pu repartir chez lui avec son ballon attaché à son poignet pour qu'il ne s'envole pas.

IMG_7708

Et voilà Sir Azraël reconverti en vendeur de ballons

Après les activités, on est passé à la dégustation du gâteau. Vous savez, le fameux gâteau Arc en ciel pour lequel j'ai fait plein d'essais. Azraël était particulièrement fier de faire croire à ses copains que le gâteau était tout blanc pour au final leur montrer qu'il était plein de couleurs. Six tranches de 4 quarts colorées pour être exacte, recouvertes de ganache montée au chocolat blanc. Un gâteau très simple à réaliser mais trèèèèès long (j'y ai passé un peu plus de 3h30 sans compter la préparation de la ganache la veille). Ceci dit, on peut y passer un peu moins de temps si on n'a pas de problème de colorant et qu'on a un plus grand four et plus de moules. Perso, j'ai dû faire 3 fournées de 30 mn chacune donc forcément, ça prend du temps. Mais honnêtement, le résultat en vaut la peine. Comme je ne suis pas fan des cakes en dehors du petit déjeuner, j'avais également prévu un gâteau spécial grandes personnes, histoire que les parents soient eux aussi un peu à la fête, une Framboisine en version bûche.

IMG_3728IMG_3755

IMG_3735

IMG_3746

Le roi de la fête savourant à l'avance sa bonne blague

IMG_3748

Une fois leur dose de sucre enfournée et ayant retrouvé toute leur énergie, les enfants ont commencé à nous bassiner avec la piscine. Faut dire qu'ils l'avaient eu sous le nez depuis leur arrivée (j'avais d'ailleurs demandé aux parents de prévoir les maillots de bain en cas de beau temps). La pluie n'ayant visiblement aucun impact sur leur envie de trempette et mouiller pour mouiller, on a dégainé le tuyau d'eau chaude et hop, tout le monde à la flotte. Huuum? C'est quoi cette histoire d'eau chaude. Ben c'est que j'ai dégotté chez Leroy Merlin un adaptateur permettant de brancher un tuyau d'arrossage sur un robinet de cuisine. Depuis, fini la corvée d'eau chaude pour réchauffer l'eau glacée de la piscine qu'on peut même transformer en baignoire géante.

IMG_7759

Alors, vous vouliez pas me croire hein !

Bref, nos invités sont repartis ravis et Azraël était enchanté de sa fête d'anniversaire. Et Gargamel pendant ce temps là vous allez me dire. Ben il a participé à toutes les activités également et avec le même enthousiasme que les autres. En fait, la fête de son frère semble lui avoir plu encore plus que la sienne.

Dans un prochain post, je vous raconterai mes mésaventures avec le gâteau Arc en ciel. Ça pourra vous servir si vous souhaitez vous lancer dans sa confection.