Dans un fol élan d'enthousiasme et un optimisme délirant, la semaine avant l'anniversaire kermesse d'Azraël, je me suis mise en tête d'entretenir notre jardin afin qu'il soit fin prêt pour accueillir tous les petits invités de Sir Azraël le magnifique (oui, il a la tête qui enfle un peu depuis son anniv). Pourquoi enthousiasme et optimiste délirant ? Peut-être parce que je refusais d'envisager l'éventualité hypothétique que peut-être il soit possible qu'il ne fasse pas tout à fait beau le jour J.

Ou alors, parce que depuis 3 ans qu'on est là, on n'a jamais, mais alors jamais, taillé une seule haie ni le moindre arbuste (à part un peu le pin parasol devant la maison et les framboisiers). Faut dire d'entretenir des haies et des arbustes au sécateur (à peu près le seul outil à notre disposition), c'est pas folichon folichon, surtout quand vous en avez une sacré longueur. Et je ne vous parle même pas de l'état de la pelouse qui n'avait pas été coupée depuis 3 semaines minimum. Une vraie jungle !

Mais pour une telle entreprise de démolition, parce qu'à ce stade, c'est plus de l'entretien, c'est de la démolition je vous assure, il nous fallait nous équiper. Aussitôt dit, aussitôt fait. Un saut au magasin de bricolage du coin et me voilà de retour avec de quoi me défouler sur de pauvres arbustes qui n'avaient rien demandé. Tremblant de toutes leurs feuilles, ils observaient ma gracieuse progression façon bulldozer, prêts à prendre leurs racines à leur cou. Quand soudain ... me voilà stopper net dans mon élan par un Couturus indigné.

Non mais eh oh. Ça va pas d'aller tailler les haies en robe liberty et escarpins ?

Ah bon, tu crois que ça se fait pas ?

(oui, j'ai une relation au jardinage quelque peu utopique. C'est facile, rapide, propre et ça donne jamais chaud. Enfin, c'est ce que j'imagine à chaque fois juste avant de m'y mettre puis de déchanter alors qu'il est bien trop tard)

Hors de question que mes sublimes créations courent le moindre risque !

(oui, Couturus aussi a un peu la grosse tête en ce moment)

Tu m'enlèves ça tout de suite et tu mets un truc adapté.

Huum, t'as peut-être pas tort. Et puis ça sera sûrement mieux avec mes allergies.

Mais qu'est-ce que j'allais bien pouvoir me mettre sur le dos ? C'est que j'avais rien de rien pour ça dans mes placards moi ! Heureusement, Couturus s'est montré sympa (ou alors il avait trop peur pour ses créations). Il a donc exhumé du placard le Simplicity n°20 et entrepris de réaliser le T-shirt modèle 42 avec les manches du modèle 43. Avec un calçon, ça serait impeccable pour faire le jardin en protégeant les jambes des piqures des petites bébêtes sans avoir trop chaud.

IMG_4873IMG_4905

Alors ce qu'il faut savoir à propos de ce T-shirt si vous envisagez de le coudre un jour, c'est qu'il vous faut un tissu souple, très souple, très très souple. Sinon, vous aurez immanquablement l'air d'avoir pris 20 kg. Et comme vous ne saurez plus où vous mettre, vous perdrez instantanément tout droit à une toute vie sociale normale. L'autre chose à savoir, c'est qu'il est parfaitement possible de bronzer et d'attraper des coups de soleil SOUS de la dentelle !

A part ça, le modèle est très simple et rapide à coudre, parfaitement adapté à une débutante, c'est l'affaire d'une demi journée. J'ai cousu le mien dans un restant de dentelle de ma robe de cocktail et un restant de jersey Liberty à étoile. Couturus était d'accord parce que j'en aurai pas fait grand chose d'autre de toute façon. Le seul problème, c'est que c'était un jersey de coton, donc avec un minimum de tenue. Et comme je tiens à ma vie sociale, vous pouvez être certain que je ne suis pas prête de mettre ce T-shirt pour autre chose que du jardinage. Non parce que certes, il est très confortable, mais franchement, vous avouerez qu'il n'est pas vraiment seyant tout de même.

IMG_3660IMG_3661IMG_3662

Et non, vous ne me verrez pas en action, le massacre au taille-haie se pratiquant en famille, personne n'était disponible pour prendre une petite photo.