jeudi 15 septembre 2016

La rentrée : les petits miracles continuent

Pincez-moi ! Je rêve ! Où est l'arnaque ? Où est la tuile, le vice caché ? Non parce que c'est pas possible d'avoir autant de chance !

Comment ça je suis défaitiste ! Comment ça je vois tout en noir, je dramatise et je suis catastrophiste ! Peut-être. Seulement depuis environ 5 ans, je n'ai pas eu une seule rentrée qui se passe sans problème, une seule rentrée où les choses s'arrangent toutes seules sans que j'ai à me battre pour qu'elles avancent. Alors j'ai tout de même le droit qu'être abasourdie quand tout règle sans que j'ai à lever le petit doigt.

Eh oui, dernier petit miracle en date : les séances de psychomotricité pour Azraël. Parce que déjà que le fait de prendre le taxi maintenant pour aller à l'orthophonie est passé comme une lettre à la poste, que l'orthophoniste m'a dit qu'il était très fier de venir comme un grand maintenant (faut bien que la rivalité fraternelle serve à autre chose que se taper dessus quand même) et que les séances se passaient très bien, mais voilà que le problème des séances de psychomot s'est résolu tout seul. Mais si rappelez-vous, je me désespérais parce qu'en plus de l'emploi du temps de ministre de Gargamel, j'allais devoir rajouter de la psychomot et un suivi psychologique pour Azraël et que je me demandais quand est-ce que j'aurais accessoirement le temps de bosser.

Oui allô ? C'est la maman d'Azraël. Je vous rappelle comme convenu pour voir pour des séances de psychomotricité pour Azraël.

Alors je suis en train d'établir mes plannings. Ce sera surement au cabinet le jeudi à 15h.

(RHAAAAAAAA)

(long cri intérieur d'agonie vu l'horaire, le lieu et le fait que le jeudi était avec le mercredi un des seuls jours où j'étais à peu près tranquille)

Mais j'ai d'autres enfants de l'école à voir alors j'essaie d'organiser une consultation sur place le mardi matin. Je vous tiendrais au courant.

D'accord

(une étincelle d'espoir s'est allumé dans mon petit coeur)

Et hier matin, alors que je venais de découvrir avec consternation que la machine à café était (encore) en panne, voilà que mon téléphone se rappelle à mon bon souvenir.

L'école a mis une salle à ma disposition. Est-ce que les mardi matin sur site vous conviendrait pour Azraël ?

Ouiiiiii !

(non mais qui a besoin de café, hein ? Pour quoi faire un café d'ailleurs ?)

Un peu que ça me convient ! Pensez donc, pas besoin de me déplacer, Azraël sera déjà sur place quand la psychomotricienne arrivera. Il sera intégralement pris en charge sans que j'ai rien à faire et le seul truc qu'on me demande, c'est de penser à mettre un chèque sous enveloppe dans son cahier de liaison pour régler les séances. Le rêve ! Et je rassure les enseignantes qui me lisent, j'avais demandé avant son accord à la maîtresse au cas où ça se ferait, histoire de ne pas perturber toute son organisation de classe et sans oublier au préalable de la soudoyer éhontément à coup de promesses de réalisation de costumes pour les spectacles de fin d'année (en même temps, ça commence à se savoir dans l'école et je suppute que le sujet serait certainement venu sur le tapis à un moment ou à un autre).

Non franchement, si ça continue comme ça, la prochaine fois, c'est une psychologue qui va venir directement sonner à ma porte sans que j'ai besoin d'en chercher une pour m'annoncer qu'elle est prête à commencer dès la semaine prochaine, gratuitement (ben quoi, on peut rêver non), et qu'elle viendra directement à la maison et le mercredi (jour où les monstros sont présents tous les 2 sous la surveillance de Super Nanny).

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,