vendredi 23 septembre 2016

Tricotus fait dans la dentelle

Eh oui, je vous l'avais bien dit que Tricotus était de retour et qu'il semblait parti pour s'installer un petit moment. Il s'est d'ailleurs mis en tête de réaliser une partie de mes cadeaux de Noël cette année (ce qui explique certainement qu'il se soit mis à l'ouvrage si tôt car, comme chacun le sait, le tricot, c'est un tantinet moins rapide que la couture).

Cette fois, après le châle, c'est vers l'échappe qu'il s'est tourné, aidé par un Conservatus enthousiaste à l'idée de démontrer qu'il avait eu bien raison de m'obliger à garder une partie de mon stock de laines quand on a déménagé il y a 3 ans. Du coup, je vais m'en tirer avec au moins 2 chouettes cadeaux qui ne m'auront rien coûté (à part du temps bien sûr) ce qui augmentera d'autant mon budget pour les monstros (ah radinerie quand tu nous tiens). Oui, car bizarrement, les monstros ne se contentent pas d'un joli vêtement cousu par maman pour Noël. Et puis surtout, ils y croient toujours au père Noël. Il est donc très délicat de coudre un truc sous leur nez qu'ils le retrouvent ensuite au pied du sapin sans susciter des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre (ben oui, j'ai envie qu'ils y croient le plus longtemps possible, moi, au père Noël). Je viens d'ailleurs d'en faire la désagréable expérience, Azraël m'ayant surprise à coudre sa surprise de Noël.

Maman, qu'est-ce que tu fais ?

Euh, c'est-à-dire ...

C'est quoi que tu couds ? Je peux essayer ?

...

(gros soupir fataliste de la maman qui s'est fait piègée et qu'est trop fatiguée pour inventer le bobard adéquat)

Ohhh, c'est un gros pansement. C'est pour moi ? Je peux le mettre à mon nounours ?

Bon alors Azraël, je t'explique. Comme t'es grand et qu'il est trèèèèès occupé, le père Noël m'a demandé de préparer une surprise pour toi. Alors tu peux mettre le bandage à gros nounours mais ensuite tu me le rends.

Mais je pourrais l'avoir quand ?

A Noël, si t'es sage et que le père Noël est d'accord.

Mais c'est cro long !

Ben c'est comme ça.

Rhooo, bon d'accord ... Maman ?

Oui Azraël.

Je peux le dire à Gargamel ? GARGAMEL, le père Noël il a dit à maman de me faire un cadeau !

Moi aussi ye veux un ca do !

Non mais qu'est-ce qu'il faut pas faire je vous jure ! Enfin bref, on s'éloigne du sujet là. Revenons à nos tricots. Il y a une bonne douzaine d'années (oui, ça date hein !), à l'époque où j'étais encore jeune et belle une tricoteuse acharnée, on s'est offert un petit séjour dans un chalet de montagne du côté de Baccarat avec Chéri. En plus de visiter la fameuse cristallerie (dont on n'a strictement rien rapporté parce que c'était vraiment hors de notre budget), on a découvert dans le coin un élevage de chèvres angora.

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont ces chèvres qui produisent la laine appelée Mohair possédant des qualités tout à fait exceptionnelles. D'abord, elle possède une brillance naturelle (t'oublie le lurex, y en a pas besoin), ensuite, elle est particulièrement résistante et enfin, elle ne fait pas de noeuds car elle est beaucoup trop lisse et brillante pour ça. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on ne la file pas comme une laine de mouton et qu'il est totalement impossible de trouver des pelotes de laine pur mohair (celui qui vous vend ça est en train de vous mener en bateau, c'est l'éleveur qui nous l'a expliqué quand on a visité sa ferme). Non, le fil à tricoter en mohair est en fait constitué de 2 fils de soie torsadés (ou de polyester pour sa version économique) dans lesquels sont glissées et entortillées les fibres de mohair. On peut d'ailleurs s'amuser à le dépiauter entièrement (ce qui se produit de façon tout à fait naturelle lorsqu'on est obligé de détricoter une partie de son tricot parce qu'on s'est trompé et je vous garantis qu'à ce moment là, on rigole pas beaucoup en fait).

Pourquoi je vous parle de ça ? Eh bien parce que, de ce séjour, j'avais rapporté plusieurs écheveaux de laine 80% de Mohair, 20% de soie qui dormaient toujours au fin fond d'un coffre à jouets. C'est là que Tricotus est allé le repêcher après m'avoir expliqué qu'il y en aurait tout juste assez pour faire la superbe écharpe en dentelle islandaise répondant au doux nom de Love. Dans son descriptif, Helene Magnusson explique que c'est le modèle idéal pour soigner les maux de gorge (si si, je vous jure, c'est pas une blague) et qu'il est de surcroît très facile et rapide à tricoter. Alors facile, certes, je suis d'accord. Mais rapide, ... euh ... c'est très relatif ça. En tout cas, avec du fil à 80% de mohair, c'est pas franchement rapide. Ben non, parce que les fibres de mohair font des boucles partout et qu'on sait pas où planter ses aiguilles. Par contre, avec de l'angora (on y reviendra dans un prochain post), c'est vrai que ça va nettement plus vite. Il se tricote avec des aiguilles n°5 (assez grosses donc ce qui permet au tricot de monter assez vite) mais vous passerez un peu de temps sur la bordure de petits arceaux qui en fait tout le contour et que l'on réalise au crochet n°3,5. Les motifs sont assez simples à réaliser et les points employés sont plutôt bien expliqué dans la notice alors si vous voulez un ouvrage pas trop long à faire pour vous lancer dans la dentelle, ce modèle est ce qu'il vous faut.

thumb_IMG_4279_1024

thumb_IMG_4280_1024

Le motif de bout d'écharpe en plus gros plan. Il fait 16 rangs. Le motif intérieur en nid d'abeille est composé de 4 rangs que l'on répète 51 fois.

thumb_IMG_4284_1024thumb_IMG_4285_1024

Le flash met bien en valeur la brillance naturelle du mohair non ?

echarpethumb_IMG_4298_1024thumb_IMG_4301_1024

Dernière précision : s'il est simple à tricoter, ce modèle nécessite impérativement un bocage sinon, il ne ressemble à rien. Et pour le rendu visuel des motifs, je vous conseille d'oublier le mohair et d'opter plutôt pour un fil moins pelucheux. Non pas qu'il ne soit pas joli mais les fibres de mohair viennent cacher tous les petits jours ce qui ne permet pas de mettre le motif en valeur. Par contre, avec le mohair, l'écharpe est bien chaude malgré ses trous partout et toute douce. Enfin, si vous ne souffrez pas d'allergie car moi, si je peux tricoter cette laine, la porter, c'est une toute autre histoire.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,