Peut-être que vous l'ignoriez mais en fait, le petit chaperon rouge n'était pas une fille ! Non non, il s'agissait bel et bien d'un petit garçon. Comment ça je dis n'importe quoi ? Mais pas du tout ! D'ailleurs, j'ai des preuves. Regardez plutôt.

IMG_0118IMG_0121

IMG_0120

Bon ok, là, on voit pas vraiment que c'est un garçon mais il me semble quand même que si Azraël était une fille, depuis le temps, je m'en serais rendu compte. Vous l'aurez deviné, il s'agit du tout nouveau manteau de mi-saison début d'hiver du sieur Azraël. Exit les jolis manteaux bleu roy et bleu vert (déjà trop petits vu qu'il a pris 2 tailles depuis l'hiver dernier), bonjour le rouge qui flash. Pour une fois, Sir Azraël a eu son mot à dire sur tout depuis le choix des tissus à celui du modèle. C'est que c'est exigeant un Azraël ! Il lui fallait des poches (tout plein comme d'habitude), une fermeture éclair (les boutons, c'est ridicule qu'il paraît, ridicule étant son nouveau mot à la mode pour désigner toute chose présentant la moindre difficulté d'exécution ou conduisant à la moindre contrariété en général) et surtout, une capute (comprendre capuche bien sûr)!

IMG_0102IMG_0112

IMG_0123

IMG_0124

Il a donc finalement opté pour le modèle 34 du magazine Ottobre 1/2013, un numéro décidément plein de choses très sympas à coudre dont ce joli manteau, pour fillette lui. A ce propos, petite question à toutes celles et ceux qui cousent des modèles Ottobre et qui donnent leur nom. Mais où diable est-ce que vous les trouvez ces noms ? Non parce que j'ai eu beau regarder, soit je suis en dessous de tout (ce qui est parfaitement possible ne nous leurrons pas) soit faut que je change rapidement mes lunettes (c'est fort probable aussi) soit on n'a pas les mêmes magazines parce que je trouve que des numéros moi sur les miens !

Pour les tissus, là encore, c'était très clair, il fallait du rouge et de la douceur. Son choix s'est donc porté sur un drap de laine rouge vif (huuum, tu préférais pas le beau bordeaux là ? Nan, je veux le rouge !) et une fourrure minky aussi douce que celle de ses manteaux précédents. Alors certes, cette fourrure fait peut-être un peu fille niveau motif et coloris mais elle va parfaitement avec le drap de laine et la coupe du manteau est suffisamment masculine pour que Chéri n'en ait pas été choqué.

IMG_0104IMG_0106

IMG_0107

IMG_0115

Eh oui, mon petit coté radin est ressorti. Pas question de perdre une bande de près de 10 cm de largeur de tissu sous prétexte que la lisière n'est pas imprimé par le motif. Surtout quand la laie ne mesure que 104 cm ! J'ai donc choisi d'utiliser cette bande le long des panneaux avant.

Niveau difficulté technique, c'est du Ottobre. Donc si vous n'êtes pas une débutante en couture, c'est finger in the nose, sinon, vu le peu d'explications de montage et l'absence total de dessin technique, vous allez galèrer. Ceci dit, le modèle en lui-même ne présente pas de véritables difficultés, il faut seulement visualiser comment assembler les pièces et s'armer de patience si, pour faire plaisir à sa progéniture adorée comme moi, on a choisi de doubler intégralement le manteau, y compris les poches, avec sa super fourrure ultra douce. Alors quand je dis pas de difficultés, j'ai quand même eu un petit souci avec la bande sous la fermeture éclair. Je trouvais que la forme du patron pour cette pièce ne rimait à rien. Du coup, comme toujours en couture (et je ferais bien de faire pareil en pâtisserie, ça m'éviterait sûrement quelques mauvaises surprises), j'ai suivi mon instinct et fait à mon idée. Autre modification, je n'ai pas mis les élastiques servant à resserrer la capuche. Azraël n'aime pas trop ça et la capuche étant assez profonde, elle tient très bien sur la tête.

Niveau taille, j'ai prévu large (un 10 ans carrément) dans l'espoir que le manteau aille toujours l'année prochaine mais comme souvent, je trouve tout de même que les fabricants de patrons pour enfants prennent des orang-outan comme mannequins. Comment expliquer sinon qu'il m'ait fallu raccourcir les manches de 10 cm et qu'il me reste assez de longueur pour les retrousser ?

Enfin, au final, on obtient un très joli manteau qui fait la joie de son propriétaire et sa fierté visiblement vu qu'il va l'exhiber partout en chantant les louanges de sa maman. Rien que pour ça, je m'en vais lui faire des nouveaux pantalons tiens !

IMG_0108

Ultime détail : mes fameux boutons plume de paon pour fermer les poches

Insert du 04/11/2016 : c'est officiel, je suis en dessous de tout ET j'ai besoin de nouvelles lunettes. Je viens juste de les trouver les noms des modèles sur les magazines Ottobre. Et maintenant, je me demande bien comment j'ai pu ne pas les voir avant !