samedi 3 juin 2017

Cosmétus rempile

Tadam ! Mais oui mais oui, vous ne rêvez pas ! Après des mois de silence, après des semaines à dormir sur ses lauriers (c'est mon porte-monnaie qu'était drôlement content), Cosmétus s'est réveillé. Et il s'est donné une mission, un défi impossible à relever, le truc qui fera bientôt ma fortune et ma gloire (non parce que s'il s'imagine s'attribuer tout le mérite et les royalties alors que c'est mon compte en banque qu'il vide, il se fait des illusions le Cosmétus là).

Non c'est vrai la Puce ! C'est quoi c'est quoi ? C'est quoi ? Mais rien d'autre que la création d'une crème de jeunesse éternelle voyons ! C'est que voyez-vous, plus le temps passe et moins je rajeunis moi ! Alors en me voyant approcher de la cinquantaine (si si, cette année, je suis passée du côté obscur de la quarantaine), Cosmétus a décidé qu'il était grand temps d'agir.

Bon, la Puce, c'est bien beau tes petites crèmes au sang de dragon mais c'est pas suffisant ça !

Hein ? Comment ça pas suffisant ?

Ben tu prends de l'âge. T'as pensé à toutes tes rides ? Tu veux pas finir toute frippée quand même ?

Ah ben t'es sympa toi ! T'oublies juste 2 petits détails.

Ah oui ?

Premièrement, je me fiche royalement de mon âge et deuxièmement j'ai pas de rides !

...

(silence tout dépité d'un Cosmétus fort déçu de mon manque flagrant d'enthousiame à l'idée d'une crème de jeunesse éternelle)

Eh oui, si dame Nature n'a pas été sympa avec moi coté kilo que rien que la vue d'une tablette de chocolat me fait grossir (j'ai d'ailleurs fait une croix sur la silhouette de sylphide depuis fort longtemps) ou côté cheveux blancs (vu que les premiers ont fait leur apparition avant mes 30 ans), côté rides, je ferais plutôt partie des chanceuses. Si on ajoute à ça le fait que les gens me pensent très souvent bien plus jeune que je ne le suis, le fait que mes anniversaires ne m'aient jamais traumatisés s'explique facilement.

Mais comme je suis une fille sympa, je n'ai pas voulu stopper Cosmétus dans son élan créatif. Après tout, je pourrais très bien avoir besoin de son aide sous peu, avec la fin de l'année qui se profile accompagnée de son lot de cadeaux pour les maîtresses ! Mais pas question de sacrifier mon confort à une quelconque obsession pour la jeunesse. Cosmétus a donc rangé sa recette de crème miracle de jeunesse éternelle (tant pis, on ne fera pas fortune), vraiment trop gluante à mon goût et dont je préfère taire la liste des ingrédients histoire de vous épargner les cauchemars. Et il a respecté mon goût en matière de texture et de ressenti sur la peau pour concocter au final une crème hydratante à action anti-âge préventive. En gros, ça fait pas disparaître les rides mais ça ralentit leur apparition voir ça estompe les ridules tout en protégeant la peau de l'action des vilains UV nocifs. Et franchement, elle est vachement bien cette crème !

Euh, la Puce, on comprend pas trop là. Si t'as pas de rides, comment tu peux savoir qu'elle est bien ? Ah mais c'est parce que je ne m'intéresse pas à l'action anti-âge tout simplement. Je considère juste ça comme un bonus. De toute façon, il n'y a pas de meilleure action anti-âge qu'une bonne hydratation de la peau (c'est pas moi qui le dit, paraît que ça a été scientifiquement prouvé). Non, si je dis qu'elle est bien cette crème, c'est justement parce qu'elle hydrate plutôt bien mais surtout qu'elle est légère sur la peau, très très douce (encore plus que ma crème pour peau à problèmes que sa formulation "traitante" rend plus active) et qu'elle laisse un toucher tout soyeux des plus agréables. Cerise sur le gâteau, elle est entièrement non comédogène et pénètre très rapidement. En fait, depuis un peu plus de 2 mois que j'utilise cette nouvelle crème en alternance avec la spéciale peau à problèmes afin que ma peau se "repose" entre 2 applications, je n'ai plus de boutons ou presque. Même les premiers soleils n'ont pas réussi à générer leur traditionnelle poussée d'acné.

A présent voyons un peu d'où cette crème tire ses vertus. Principalement de l'utilisation de 3 huiles complémentaires (en fait, on peut presque se passer des huiles essentielles et des actifs cosmétiques mais presque seulement), l'huile végétale de Marula, celle de Dattier du désert et celle d'Hibiscus.

L'huile de Marula est utilisée pour ses vertus nourrissantes, adoucissante et assouplissante (très intéressante pour les femmes enceintes pour prévenir l'apparition des vergetures, surtout en association avec l'Hibiscus). Elle permet de lutter contre la déshydratation et sa richesse en anti-oxydants lui donne des propriétés intéressantes pour prévenir le vieillissement cutané. Son toucher soyeux et sa facilité de pénétration en font une huile très agréable à utiliser (notamment comme support de massage par exemple). Elle est généralement employé pour traiter les peaux déshydratées, dévitalisées, sèches et sensibles. C'est en fait une huile très polyvalente et si vous ne deviez en utiliser qu'une, c'est celle-ci qu'il vous faudrait. Les 2 autres huiles sont utilisées en synergie pour renforcer les actions hydratante et anti-âge.

L'huile de Dattier du désert permet d'une part de renforcer l'action hydratante de l'huile de Marula mais pas que. D'un toucher doux et très sec, elle est très pénétrante et ne laisse pas de film gras sur la peau (idéal pour les massages, on peut se rhabiller juste après sans problème). En plus de son action hydratante, elle a le bon goût d'être réparatrice et surtout antiseptique ce qui en fait une huile de choix pour les peaux à tendance acnéique (et devinez un peu qui c'est qui sautait de joie quand elle a découvert ça). Cerise sur le gâteau, elle possède également de bonnes propriétés anti-inflammatoires agissant sur les douleurs rhumatismales et articulaires (ha ha, Cosmétus, Aromathus, au boulot, va falloir faire une nouvelle crème pour Inferno Gran Mom mes gaillards).

Et enfin l'huile d'Hibiscus permet de renforcer l'action anti-âge de l'huile de Marula grâce à une forte teneur en vitamine E. Elle est par ailleurs nourrissante et régénérante et contribue à préserver l'hydration de la peau. Assez pénétrante, cette huile s'adresse surtout aux peaux matures, sèches à très sèches, agressées par le soleil, le tabac, les polluants etc ...

Pour ce soin, j'ai recherché un équilibre entre l'action des différentes huiles et j'ai donc opté pour un dosage à part égale (4 g de chaque) mais rien ne vous empêche de renforcer un aspect plus qu'un autre en modifiant les proportions, il suffit seulement de conserver le même volume d'huile au total soit 12 g d'huile.

Allez, c'est parti pour la formule.

Crème hydratante à action anti-âge préventive (pour 50 ml environ)

Composition :

Phase A (phase aqueuse)

  • 30 gr d'eau minérale (oui, pas d'hydrolat ici, c'est tout à fait superflu car cela n'apporte rien en terme de confort, juste une bonne odeur)

Phase B (phase huileuse)

  • 4 gr d'huile de Marula
  • 4 gr d'huile de Dattier du désert
  • 4 gr d'huile d'Hibiscus
  • 1,5 gr de Phytostéroles : Cet actif cosmétique régénère la peau, soulage les irritations, hydrate, nourrit et établit une barrière cutanée protectrice.
  • 2,7 gr d'Emulsan (émulsifiant)
  • 1,35 gr d'alcool cétylique (co-émulsifiant)

Phase C (tout le reste)

  • cosgard (8 gouttes)
  • 1,5 gr de Complexe d'hydratation intense : tout est dans le nom !

Les composants suivants de la phase C sont totalement facultatifs mais bien sympas quand même

  • 0,20 gr d'acide hyaluronique : actif hydratant, tenseur et repulpant, il est utilisé pour son action anti-rides.
  • 4 gouttes d'huile essentielle de Romarin à verbérone : cette HE sent divinement bon et fait merveille pour la revitalisation cutanée.
  • 4 gouttes d'huile essentielle de Lavande vraie : antiseptique, régénérante et cicatrisante, elle est également excellente pour le traitement des peaux à problèmes.
  • 4 gouttes d'huile essentielle de Bois de Hô : cette huile va travailler en synergie avec les huiles végétales pour lutter contre le vieillissement de la peau.

Fabrication :

  • Mettre tous les ingrédients de la phase B dans un bol. Mettre tous les ingrédients de la phase  A dans un autre bol. Mettre les 2 préparations à chauffer au bain marie à 70°C pour la phase A et à 80°C pour la phase B car les phytostérols ont un peu de mal à fondre sinon.
  • Quand la température est atteinte, sortez du bain marie puis verser la phase B dans la phase A en filet et petit à petit en fouettant vigoureusement pendant 3 mn pour réaliser votre émulsion.
  • Placer dans un bol d'eau froide en continuant à fouetter pendant encore 3 minutes.
  • Ajouter l'un après l'autre, toujours en fouettant après chaque ajout, les ingrédients de la phase C. Si vous utilisez l'acide hyaluronique, commencez par lui car c'est une poudre et il lui faut du temps pour bien se dissoudre dans l'émulsion.
  • Voilà, c'est fini.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :