Eh oui, depuis vendredi, Azraël a regagné le nid. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a adoré sa classe de mer. Dans ses valises, il a rapporté du sel en provenance directe des marais salants visités avec la classe, de la brioche vendéenne (déjà entièrement engloutie) et du sable, plein de sable, des tonnes de sable, de quoi remplir ma machine à laver qui n'était pas contente contente ! Mais que j'ai réussi à désensabler fort heureusement sans dommage.

Bizarrement, depuis son retour, la maison est nettement moins calme, son grand frère nettement plus bruyant et le temps du coucher est passé de 10 mn à 50 mn (voir plus certains soirs). Et après, il y a des mamans qui se demandent pourquoi j'aurais pas été contre une classe de mer de 15 jours !

Mais bon, je vais pas me plaindre, j'aurais bien profité de mes soirées et je n'avais pas autant bricolé et cousu que pendant la semaine écoulée. J'ai même trouvé le temps de me coudre un petit haut (mais je vous le montrerai pas tout de suite, c'est ma participation au défi de Mia sur la couture adulte).

Dans sa valise, Azraël a quand même emporté (et rapporté, je précise parce que pour son coupe-vent, c'est un copain qui en a hérité semblerait-il) un tout nouveau gilet remplissant le cahier des charges très spécial qu'il avait établi. Entièrement réalisé en tissu à sweet dans les tons bleu pétrole (ou bleu canard), provenant de chutes pour le tissu uni et acheté tout spécialement chez Butinette pour le tissu à étoiles, d'après le patron 37 nommé Sand and Dust (parfaitement de circonstance donc) du Ottobre 1/2017, j'ai volontairement omis de le doubler pour qu'il reste le plus léger possible. Normalement, il aurait dû être pressionné et j'avais coupé mes pièces et fait mon assemblage en ce sens. Mais bien sûr, c'était sans compter sur l'esprit de contradiction en passe de devenir légendaire de Sir Azraël.

Mais maman, je veux pas les pessions. C'est trop dur !

(non non, j'ai pas fait de faute d'orthographe)

...

(énorme soupir de désespoir parce qu'on est à J-4, que le gilet n'est pas fini mais presque, qu'il n'est pas question que je recommence et que j'ai encore un pantalon à coudre)

Bon, tu veux quoi alors ? Des boutons

(pitié, faîtes qu'il dise oui, j'ai pleiiiin de boutons en stock !)

Une fermeture éclair

(bingo ! Pile le truc que j'ai jamais en stock et que j'achète seulement quand le vêtement est assemblé pour être sûre d'avoir la bonne taille)

J'étais donc en train de tricoter la corde pour me pendre (ouais, j'avais pas envie de sortir en acheter une) quand d'un seul coup, éclair de lucidité, je me suis souvenue que j'avais acheté il y a un moment pour un autre projet une fermeture susceptible de convenir. Son usage initial avait été abandonné car j'avais entre temps trouvé une autre fermeture d'un coloris plus adapté. Elle n'avait pas tout à fait la bonne longueur, elle n'avait pas tout à fait la bonne couleur, mais elle était là à disposition alors j'ai sauté dessus et je me suis débrouillée comme j'ai pu pour finir de damné gilet.

IMG_1263

Le devant

IMG_1264

Le dos

IMG_1269

La fameuse fermeture éclair bleu ciel qui tranche bien sur le bleu canard mais bon c'est du bleu au moins

IMG_1270IMG_1271

Et sans la capuche puisqu'elle est amovible grâce à des pressions (eh oui, j'au quand même réussi à lui coller quelques pressions et toc !)

Au final, ça donne donc ça. Un gilet dont les finitions laissent un peu à désirer à mon goût au niveau de la fermeture (trop courte donc elle ne descend pas jusqu'en bas et ne monte pas jusqu'en haut) mais qui est parfait au dire d'Azraël. Il a plutôt intérêt d'ailleurs parce que je crois bien que je lui aurais fait bouffer sur ce coup ! Il l'a même arboré fièrement le jour du départ en disant à tout le monde que c'était moi qui l'avait fait et que j'étais trop forte (vous comprenez pourquoi je lui pardonne tout !). N'empêche que plus jamais je coudrais un manteau ou un gilet dans l'urgence, non non, plus jamais !

 

IMG_1265IMG_1266

Les poches (passe-poilées je crois qu'on dit) que j'avais jamais cousu avant et j'en suis trop fière

IMG_1272

Le col en bord côte, une première aussi

IMG_1258

IMG_1260

Et un Azraël faisant preuve d'une bonne volonté évidente pour la séance photo (et encore, je vous ai épargné celle d'un Dark Vador manquant cruellement de crédibilité avec sa tétine qui pendouille)