Non mais dis donc Bricolus ! C'est quoi cette blague !

Ben quoi Couturus ? T'as un problème ?

Ah ça oui alors ! Tu vas arrêter  de monopoliser la Puce comme ça. La faire trimer tous les soirs et le week-end, c'est inadmissible !

Eh oh, si tu l'avais pas traumatisé avec sa dernière robe, j'aurais pas réussi mon attaque si facilement alors camembert !

Alors là, je vous vois venir. C'est quoi cette histoire de traumatisme couturesque ? Ah là là, c'est toute une histoire justement. Mais ce sera pour une autre fois. Non ? C'est pas le trauma qui vous intéresse ? Aaaah, vous voulez savoir ce que Bricolus peut bien me faire faire. Un balai de quidditch ? De la pâte à modeler maison ? Ben non, rien de tout ça. Je suis tout simplement en train de refaire la chambre d'Inferno Gran Mom et en toute honnêteté, c'est pas du luxe.

Ce qu'il faut savoir, c'est que, quand on a acheté notre maison avec Chéri il y a quelques années, on était super content parce que le sous-sol était aménagé : une petite douche, des WC et une pièce (qui devait servir de bureau ou d'atelier) convertible en chambre. Le tout pouvant être utilisé en l'état même si ça commençait à dater un peu. Il y avait même une entrée indépendante en passant par le garage. Du coup, on pouvait enfin accueillir Inferno Gran Mom à la maison lors de ses visites (au lieu de l'expédier chez Papy P. et Mamie M.) et elle pouvait rester aussi longtemps qu'elle voulait.

Seulement voilà, ça, c'était il y a quelques années maintenant et le temps passant, la déco ne s'est pas franchement rafraîchie alors avec Chéri, on a décidé qu'il était temps de faire quelque chose. D'autant que devant passer mes mercredi à la maison pour garder les monstros, c'était le moment ou jamais.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_519

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_51a 

Un papier peint noirci par endroit et partiellement décollé

Au départ, je pensais simplement retirer le vieux papier peint et en mettre un nouveau assorti aux jolis rideaux que j'avais cousu l'an dernier pour remplacer les horreurs décrépites d'origine. Mais Chéri s'en est mêlé, sous l'influence pernicieuse d'un Bricolus flairant la bonne affaire.

Bon alors demain, c'est mercredi, j'emmène les monstros chez l'enchanteur voir les papiers peints et les moquettes.

Huuum, je suis pas sûr que ce soit une bonne idée.

Ben pourquoi ? Ce sera sympa qu'ils m'aident à choisir.

Non, je parle de remettre du papier peint. C'est une pièce humide quand même vu qu'elle n'est pas utilisée tout le temps.

Ah tu trouves ? Ben tu voudrais mettre quoi ? De la peinture ?

Ben je sais pas. Un truc adapté à ce type de pièce. Il doit bien y avoir des trucs particuliers non ?

Et il se trouve que oui, il y a des trucs particuliers. Alors voilà, comme il n'y a aucune raison que je sois la seule ici à me faire enquiquiner par Bricolus, j'ai décidé de vous faire profiter de mon expertise toute neuve. Perso, je savais déjà qu'il existait des peintures spéciales pour les cuisines et les salles de bain. J'ai découvert qu'il existait également des sous-couches de peinture particulières pour aller avec ces peintures. Mais à force de fureter dans les rayons et de discuter avec les assistants de l'enchanteur, j'ai découvert qu'il existait toute une gamme de produits destinée à l'aménagement des sous-sols et pièces humides autres que les salles de bain et cuisine, en particulier pour les pièces semi-enterrées.

Les produits de cette gamme se classent en gros en 2 catégories : ceux destinés aux garages, murs enterrés suintant et cave et ceux destinés à des pièces semi-enterrées ou sujette à l'humidité à destination d'habitation. Dans le premier cas, les produits offrent une très forte protection à l'humidité allant jusqu'à l'étanchéité et peuvent souvent s'utiliser autant pour le sol que pour les murs mais en contre-partie, ils rejettent pas mal de produits chimiques dans l'atmosphère (classification C). Pas l'idéal pour une chambre donc. Les seconds offrent une protection contre les conséquences de l'humidité en limitant les risques de moisissures et autres. Pas d'étanchéité proprement dites (non indispensable de toute façon car les murs ne sont pas suintants) mais plutôt des murs "respirants" et sains. Cette étanchéité "minimale" s'accompagne, elle, d'une classification A voir A+ dans l'échelle des rejets dans l'atmosphère (digne donc des meilleures peintures spéciales chambre d'enfants).

Seul petit problème, les noms sont similaires pour tous ces produits spéciaux pour sous-sol. Je vous conseille donc de bien lire le descriptif du produit et de trouver sa classification pour les rejets. Vous envisagez de peindre une pièce en sous-sol ? Ok, pas de problème, voilà la marche à suivre.

En premier, si les murs montrent des traces de moisissures, on va traiter ces traces avec un produit spécifique anti-moisissures, le même que celui qu'on prendrait pour enlever des traces de moisissures dans une salle de bain. Comme on n'a pas envie de voir les dites moisissures se repointer dans quelques mois, on va ensuite procéder à un "traitement murs humides intérieur" (car il y en a aussi pour les murs extérieurs). Ce type de traitement s'applique sur un mur brut (carreau de plâtre, enduit ou autre). Il vous faudra donc enlever peinture ou papier peint existant s'il y en a. Ce traitement est censé consolider le mur en faisant durcir le plâtre ou l'enduit, l'imperméabiliser légèrement et a également une action assainissante (anti fongique et anti bactérienne en somme). Ce traitement fait, on va peindre le mur avec une sous-couche spécifiquement formulée pour la cuisine ou la salle de bain. Ces sous-couches, dites micro-poreuses, sont respirantes, adhèrent parfaitement sur les supports type plâtre, enduit, bois ou toile de verre et ont une action assainissante sur les murs ce qui contribue, une fois de plus, à prévenir l'apparition de traces d'humidité et de moisissures. Dans le rayon des peintures spéciales sous-sol, vous trouverez certainement des sous-couches spéciales murs humides. Sachez qu'elles font exactement la même chose que les sous-couches salle de bain, ni plus ni moins, mais qu'elles sont souvent plus chers (ben oui, on paie une marque en fait plus qu'un produit dans ce cas). Bon moi je dis ça, c'est à vous de voir. En tout cas, n'hésitez pas à comparer les prix car, comme on peut s'en douter, vu qu'il s'agit de produits spécifiques, ce sont loin d'être des produits premier prix (sans être totalement prohibitif non plus). Il ne vous reste ensuite plus qu'à peindre avec une peinture spéciale anti-humidité qui va compléter l'action de la sous-couche. Contrairement aux peintures pour salle de bain, sachez que peu de couleurs sont disponibles pour les peintures spéciales sous-sol. En gros, on trouve du blanc et du gris. Mais elles offrent toutes la possibilité d'être mélangée à un colorant (à petite dose quand même). Pour la chambre d'Inferno Gran Mom, c'est Gargamel qui a choisi la couleur : un turquoise clair sur le nuancier. Si c'est pas mon fils ça ! Inferno Gran Mom, réjouis toi, t'as échappé in extremis au rouge qui pète !

Donc pour résumer :

  • on extermine la moisissure (anti-moisissure)
  • on prévient sa réapparition (traitement murs humides intérieur)
  • on consolide la prévention avec une sous-couche adaptée (sous-couche salle de bain ou murs humide)
  • on peint avec une peinture adaptée (peinture anti-humidité), teintée éventuellement

Vous êtes impatient de voir ce que ça donne ! Ben moi aussi figurez-vous parce que là, maintenant, tout de suite, ben c'est encore loin d'être fini. Comment ça qu'est-ce que je trafique ? Ben c'est qu'avant d'en arriver là, il faut préparer les murs ma bonne dame et quand, comme pour moi, il y a du papier peint, il faut commencer par le décoller et que ça ne se fait pas du jour au lendemain. Sans oublier qu'ensuite, il faut boucher les éventuels petits trous découverts sous le papier peint puis poncer les murs. Heureusement, j'ai réçu l'aide d'un Azraël enthousiaste pour arrachage de papier peint et le grattage au couteau à enduire assortie d'une aide tout aussi enthousiaste de Gargamel concernant le soutien moral à grand renfort de vautrage sur le lit d'Inferno Gran Mom et de fredonnements de musiques de Super Mario. Là, pour le plus grand bonheur de Couturus, on fait une pause, temps de séchage de 4 jours du traitement murs humides oblige.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_522

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_524

 Après décollage de papier, ponçage et traitement.

Allez, haut les coeurs, ce week-end, on s'attaque à la sous-couche !