samedi 11 novembre 2017

Robe de compet !

Il y a quelques temps, c'est un Couturus tout excité qui m'est tombé dessus comme le loup au coin du bois.

Regardes La Puce ! Non mais regardes ça ! C'est trop super non ?

(Tiens ? Couturus se met à parler comme Azraël, je me demande bien ce que ça cache ?)

Ah ben ça ... slurp ... t'as raison ... slurp...  Il est vraiment ... slurp ... magnifique ce trench !

(le slurp, c'est parce que j'ai du mal à avaler ma salive tellement je bave d'envie devant le splendide Luzerne cousu par Terpsi74 que je suis en train d'inonder mon clavier)

Mais non idiote ! Je te parles pas de ça ! Dis donc, c'est vrai qu'il est chouette ce trench. Je te parles de CA !

Huuum ? Oh punaise, comme dirait Azraël !

(décidément cet enfant déteint un peu trop sur tout le monde !)

Je rêve pas ? C'est un concours Thread and Needles ça ! Et avec des supers lots en plus

(du Liberty à gagner non mais vous imaginez un peu !)

Ouais ! Allez, au boulot ma grande. Pas question de faire comme l'an dernier. T'es obligée de participer cette fois. J'ai des taaaaaaassss d'idées !

Et voilà comment je me suis retrouvée embarquée sans avoir mon mot à dire dans la conception d'une robe sur le thème du végétal. Bon ok, la robe, c'était pas obligatoire. Ca aurait pu être autre chose. D'ailleurs sinon, Terpsi74 n'aurait pas pu concourri avec son trench qu'il est trop beau que je veux le même parce qu'il est vraiment trop super et au fait est-ce que je vous ai dit qu'il était trop méga génial son trench ? Alors bien sûr, j'ai dû freiner des 4 fers pour modérer les ardeurs d'un Couturus plus qu'enthousiaste vu que son premier projet de vêtement inspiration végétal c'était un truc dans ce genre.

e3a34ded16f6f725b217ceae63af6065

Suivi d'un truc comme ça

7cc8ac52ae3ccfef2bf20739e1ec10b3

Et puis d'un truc comme ça (même si on cherche le végétal dans l'histoire pour le coup)

tumblr_m5fc1sSP401qinp4fo1_1280

Oh ben pourquoi la Puce ? Ca aurait pu être marrant. Certes certes, je ne le nie pas. Sauf que, même en disant que j'en ai les capacités (et j'ai la prétention d'être réaliste donc je sais pertinemment que ce n'est pas le cas), coudre de pareils machins me prendrait des mois et j'ai que jusqu'au 27 novembre pour rendre ma copie moi ! Mais surtout une des conditions essentielles du concours, c'est que le vêtement doit être portable dans la vie de tous les jours. Alors même si je mourrais d'envie d'avoir une robe comme la dernière repérée par Couturus (sans le décoleté jusqu'au nombril quand même parce que je suis une grande timide quand même et frileuse de la gorge de surcroît), c'était hors de question !

Comme il n'est jamais bon de s'aliéner un démon de la couture, surtout quand il squatte dans votre salon et que vous avez pris l'habitude de vous coudre vos vêtements, il me fallait tout de même ménager sa susceptibilité. On a donc éliminé le bustier tout en feuilles en conservant l'idée d'en utiliser seulement quelques unes réalisées en appliqué pour faire une sorte de frise qui partirait des manches et entourerait le décolleté. Et pour la forme des feuilles, je voulais être certaine qu'on ne puisse pas les confondre avec des plumes quelque soit la couleur du tissu. Pour une obscure raison, peut-être parce que cela me rappelerait la maison de mon enfance, c'est la forme des feuilles de lierre et de vigne qui m'est immédiatement apparu comme une évidence. Mais j'avais tout de même du mal à visualiser comment agencer tout ça.

Une fois de plus, Pinterestus est entré joyeusement dans la partie et après m'avoir contrainte et forcée à passer des heures devant mon écran, il est finalement tombé sur un tatouage. Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est un tatouage qui a servi d'inspiration à ma robe, celui-ci pour être précise.

adf7743ec7edcf6b653e56129bc9e03c 

J'avais désormais une idée précise de mon motif et je visualisais comment réaliser des manches en "feuilles", il me restait à trouver un modèle de robe qui s'y prête et le tissu approprié.

IMG_1735

Et voilà l'ébauche de mon motif à l'échelle pour juger de son effet sur la robe.Le groupe de 3 feuilles en haut deviendrait une manche.

Pour le tissu, j'avais un beau coupon de Liberty à motif fleuri (rien d'étonnant pour du Liberty je sais) dans mon stock que je rêvais d'utiliser depuis un bout de temps. Comme il était quand même un peu chargé niveau motif, pour mettre ma frise en valeur, je l'ai associé à mon reste de velours ivoire déjà utilisé pour la robe de Dulcinéa. Pour le patron de la robe, j'ai opté pour le modèle 42 du Tendance Couture n°22 (sans les manches), une robe trompeusement simple à réaliser. Je crois bien que, depuis mon premier manteau, c'est le vêtement sur lequel j'ai dû faire le plus de reprise à ce jour. Car voilà, d'après le tableau de mesures, j'aurai dû me coudre un 46 voir un 48. Alors ok, avec le stress et les tablettes de chocolat à 2h du mat, j'ai repris un peu de poids mais quand même. Je rentre toujours parfaitement dans mes 42 du commerce.

Vu que je ne couds pas souvent du Simplicity, j'ai préféré prendre tout de même mes précautions alors finalement, j'ai taillé un 44. Entre la taille au dessus et la marge de couture de 1,5 cm incluse, je me suis dit que même si ça taillait petit, ça devrait aller. Ben mes aieux, j'ai pas été déçue ! Parce que pour avoir de la marge, j'en ai eu de la marge. J'aurais clairement pu miser sur un 42 (voir peut-être même un 40). Heureusement pour moi, au moment de recopier le patron, je me suis rappelée que, comme pour Burda, cette marque avait la taille placée beaucoup trop bas pour mon petit gabarit. J'ai donc pensé à raccourcir le buste de 3 cm. Malgré ça, j'ai tout de même dû reprendre mes coutures aux niveaux des épaules pour racourcir d'encore 2 cm, sans que cela ne gêne en rien au niveau de l'aisance des emmanchures ! Pour faire perdre une bonne taille à la robe, j'ai dû reprendre les coutures de côté et créer des pinces supplémentaires dans le dos pour la cintrer et mettre en valeur la cambrure. Et pour éviter que l'encolure ne baille de trop, j'ai également dû la réduire au niveau de la couture centrale. Mais bon, après une bonne semaine à batailler, j'ai fini par la mettre à ma taille et franchement, je ne le regrette pas. Le jeu de pli au niveau de la poitrine et la forme de la découpe du bustier sont super pour mettre en valeur cette partie de mon anatomie (c'est en tout cas ce que m'a clairement fait comprendre Chéri et nous n'iront pas plus loin dans les détails afin de ne pas choquer les âmes sensibles).

IMG_1777

 Le jeu de plis qui met vos apparts en valeur.

Le jeu de pli sur le devant de la jupe est sympa aussi mais si je devais refaire ce modèle, je le remplacerais par des fronces réparties sur tout le devant parce que là, les plis ont tendance à mettre en valeur mon petit bidon au lieu de le planquer (enfin je trouve et du coup naaaaan, vous n'aurez pas de gros plans).

La robe était terminée, il ne restait plus qu'à l'orner de ses manches feuilles et de sa frise. Et donc à fabriquer les dites manches et tous les éléments de la frise. C'est à cette occasion que j'ai pu constater que j'étais parfaitement capable de réaliser moi-même des écussons (je sens que je vais bientôt la custumisation les vêtements des monstros par ajout d'écussons maison moi !). Pour les fabriquer, j'ai découper mes formes dans les tissus choisis, thermocollés les formes sur de la vieseline puis cousu au point zigzag serré sur tout le contour avant de finalement découper les écussons ainsi fabriqués (il faut alors faire attention à couper au raz du fil sans abimer ce dernier). Pour faire les nervures de mes feuilles, j'ai brodé à la machine au point zigzag les plus grosses et à la main au point de tige pour les petites.

IMG_1730IMG_1731

 Les feuilles thermocollées, bordées au point zigzag bien serré et enfin découpées

IMG_1734

Les autres feuilles transformées en écusson

IMG_1738

L'ensemble de mes appliquées entièrement brodés

IMG_1740

IMG_1741

Les feuilles brodées main et brodées machine

Sur la robe, la frise a été brodée à la main, toujours au point de tige avant d'y fixer mes manches et les feuilles, cousues à la machine au point droit le long des bordures des écussons. Pour ajouter une note de couleur contrastant avec l'ensemble, j'ai finalisé mon motif avec des petites fleurs en tissu confectionner dans un reste de Liberty ton rose.

IMG_1770

IMG_1773

IMG_1774

Pour parfaire la fermeture de la robe à l'arrière (vu que ma fermeture éclair était un peu juste question longueur), j'ai bricolé un système avec 2 boutons fait maison en fimo en forme de feuille et une lanière réalisée aussi à la main avec du coton à broder noué selon la technique des boutonnières.

IMG_1768IMG_1783

J'adore le résultat final qui correspond tout à fait à ce que j'avais en tête. Avec un T-shirt en dessous, je peux la porter par temps froid. Elle a d'ailleurs fait son petit effet au bureau cette semaine. Et sans rien elle sera parfaite pour les beaux jours.

IMG_1757

IMG_1759

IMG_1762

Il ne me reste plus qu'à croiser les doigts pour le concours mais même si je ne gagne rien, j'aurai passé un bon moment à me coudre cette robe et appris à faire plein de petites choses qui me resserviront pour d'autres réalisations. Si vous voulez voir les autres réalisations des concurrents, c'est par ici. Cette année, il y a un prix du public donc vous pouvez voter pour les modèles que vous trouvez les plus beaux (attention, il faut avoir un compte T&N créé avant l'ouverture du concours, c'est pour éviter les tricheries).

IMG_1796IMG_1799

IMG_1812IMG_1814

Posté par reyhaziel à 23:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,