Ha ha ! J-5 avant Noël. Les monstros me rendent folle avec leur liste au Père Noël ! Mes cadeaux ne sont pas tous finis ! Mais c'est pas ma faute, je le jure, c'est la faute aux fournitures qui n'arrivent pas. A croire que mon fournisseur de tissu est encore en train de récolter le coton pour le tissu que je lui ai commandé et que mon fournisseur de chocolat est encore en train de torréfier ses fèves de cacao ! On vient seulement de faire le sapin, les cadeaux finis ne sont pas emballés et mes paquets pour les copines ne attendent toujours d'être envoyé. Bref, c'est la cata et rien n'est prêt !

Non mais qu'est-ce que tu racontes ? J'ai fini moi ! Regardes un peu.

Waouuuh ! J'y crois pas ! J'aurais une belle robe neuve pour Noël ! Oh merci Couturus !

Eh oui, si l'an dernier tout était prêt sauf ma tenue de fête, cette année, on a inversé la tendance. C'est après avoir vu un superbe velours noir stretch scintillant en solde chez Tissunet que j'ai craqué ! Il était trop beau ce velours. Il me le fallait absolument ! Après tout, j'avais impérativement besoin d'une robe neuve pour les fêtes. Sans compter que je n'ai aucune petite robe noire dans ma garde-robe. Absolument inadmissible non ! Il me fallait impérativement réparer ce manquement inacceptable au bon goût sous peine de voir ma vie sociale ruinée à jamais. Ni une ni deux et me voilà l'heureuse propriétaire d'un petit coupon de ce splendide velours.

IMG_2109

Oui, tous les petits points blancs sont en fait des paillettes qui scintillent

Mais que coudre ? C'est là que je me suis souvenue de la belle robe Madeline du magazine la Maison Victor (Edition 5 - sept/octobre 2017) cousue par Elisabeth du blog le Chat et la Marmotte. Ce serait un modèle parfait pour ma robe de fête et en prime, cette réalisation allait me permettre de participer à son défi rendez-vous avec Victor.

IMG_2111IMG_2112IMG_2113

Devant, coté et dos. Avec une petite ceinture métallique pour souligner la taille.

Cerise sur le gâteau, j'avais justement acheté ce n° lors de sa sortie (si c'est pas un signe du destin ça). Alors hop, je me suis lancée. D'après le tableau des mensurations, j'oscillais entre un 42 et un 46 mais vu que mon tissu était bien stretch, j'ai finalement opté pour un 42 et je ne le regrette pas. Question largeur, j'ai tout de même dû reprendre au dos afin de mettre en valeur ma chute de reins et mon popotin rebondi. Question longueur, c'était parfait pour moi grâce aux 4cm de rogner sur le buste. Eh oui, pour une fois, j'ai tout de suite pensé à raccourcir le buste pour que la ligne de taille soit bien passée au niveau de ma taille et non de mes fesses ! J'aurai d'ailleurs pu raccourci encore un peu car je la trouve toujours un peu basse.

IMG_2098

IMG_2100IMG_2101

Mais à part ces menus ajustements, ce modèle s'est quasiment cousu tout seul. J'ai longuement hésité sur le point à utiliser pour coudre ce tissu stretch et finalement, j'ai opté pour un point droit classique, quelques essais au point élastique m'ayant montrée que les coutures gondolaient. Et effectivement, sur ce tissu un peu épais, le point droit classique convient bien mieux qu'un point élastique. 

IMG_2102

Et voilà, parée à briller de milles feux. En prime, il me reste largement assez de tissu pour me coudre un boléro assorti (mais là, ça va devoir attendre).