Après tout le mal que je m'étais donné pour organiser l'anniversaire Harry Potter d'Azraël (pour ceux qui n'auraient pas lu ou auraient oublié c'est ici, ici et ), je comptais bien recycler mes costumes de Quiddicth et me croiser les pouces pour Carnaval cette année.

Mais c'était sans compter sur la forme digne des JO d'hiver d'un Enquiquinus Majorus au top du top (comme l'illustre mon récent accident, à moins que mon karma à moi soit tout pourri ce qui n'est pas à exclure non plus). Car si Gargamel se montrait pleinement satisfait à l'idée de devenir Harry Potter l'espace d'une journée, Azraël lui n'entendait pas les choses de cette oreille.

Bon alors, t'es sûr Azraël, tu veux pas mettre ton costume de Quidditch ? Je te ferai un balai !

Non. J'ai pas envie.

Ben tu veux quoi alors

Je veux être Super Mario Odessey ! Avec son chapeau !

Tu veux Cappy ?

OUIIIIII !

...

(gros gros soupir de la mère indigne qui sent bien qu'elle va encore se faire avoir et que l'indignité, ben ça se perd ma bonne dame, ça se perd !)

Alors je vous vois venir, c'est quoi ça Super Mario Odessey et cette histoire de Cappy. Super Mario Odessey est le dernier né de la série des jeux Super Mario de Nintendo, jeu sorti exclusivement sur la dernière née de leur console de jeux, console généreusement apportée par le Vieux Barbu (nan, c'est pas de Chéri que je parle ... quoique) pour Noël. On y retrouve donc notre sémillant plombier qui n'a pas pris une ride et un nouveau copain, Cappy. Un truc bizarre qui peut prendre, entre autre la forme de la casquette préférée de Mario. En gros, notre duo ressemble à ça.

mario odessey

Oui, la casquette avec des yeux, c'est Cappy.

Pour réaliser le costume des rêves d'Azraël, il me fallait donc le chapeau idoine, un T-shirt rouge (ouf, j'avais un vieux T-shirt de Gargamel qui ferait parfaitement l'affaire et ça de moins à faire), une salopette bleue et des gants blancs.

En toute honnêteté, je ne me voyais pas trop faire la fameuse casquette moi-même parce que je ne voyais pas du tout comment faire une visière qui tienne correctement. Mais je n'étais pas convaincue par les produits disponibles sur internet (sans même parler des prix prohibitifs pour un déguisement pour enfant) et puis brusquement, je me suis souvenue des casquettes goodies récupérées par Chéri lors d'un congrès informatique : de magnifiques casquettes RedHat rouge pétant ! De la feutrine rouge et quelques transformations plus tard, j'avais mon Cappy.

IMG_2180

La casquette d'origine

IMG_2186IMG_2187

Après transformation

Pour les gants, facile, du jersey bien fin et élastique, des empreintes de main cousues à double et l'affaire était faite.

IMG_2200

On remarquera les traits sur le dessus des gants réalisés au feutre Posca à la demande express d'un Azraël perfectionniste parce qu'il y a des traits sur les gants de Mario enfin maman !

Restait la salopette. Et ce ne fut pas une mince affaire. D'abord parce que trouver un tissu bon marché du bon bleu tenait de la gageure. Oui, pour une obscure raison, faire une salopette de déguisement dans un jean à 12€ le mètre me tentait moyen. Allez comprendre pourquoi ! J'ai fini par trouver mon bonheur chez Toto à Massy, une sorte de gabardine tout synthétique à 5€ le mètre. Le genre de tissu bien galère parce qu'il se dépiaute vitesse grand V et demande à être surfiler d'urgence. Mais l'autre raison des difficultés rencontrées pour faire cette salopette, c'est aussi parce que, passer 6 ans, il semblerait que la salopette soit un vêtement tabou interdit aux petits garçons. Mais pas aux petites filles qui, elles, ont droit à la jupe, la robe ou les bloomers salopettes jusqu'à 16 ans sans problème. Doit-on y voir encore la patte d'Enquiquinus ? Le doute est permis. Impossible donc de trouver un patron aux mesures d'Azraël. Qu'à cela ne tienne, j'ai fait un mix à ma sauce de 2 patrons d'Ottobre, celui du pantalon Birder (n°39 du Ottobre 4/2015) pour le bas et celui de la robe salopette Monstera Deliciosa (n°32 du Ottobre 1/2017) pour le haut. J'ai volontairement taillé une taille au dessus de celle d'Azraël histoire qu'il puisse mettre le déguisement plus longtemps mais surtout pour qu'il soit facile à enlever tout seul en cas de pause pipi urgente.

IMG_2189IMG_2194

IMG_2190

IMG_2193

Pour les boutons, comme d'hab, j'ai dégainé ma fimo et hop, 2 bons gros boutons bien jaunes sont venus ornés le haut de la salopette. Une belle moustache en maquillage et voilà un adorable petit Super Mario et un monstros heureux.

IMG_2191

Bon, ok la Puce, il est chouette ce déguisement mais quel rapport avec le karma d'Azraël ? Le rapport, ben c'est que le fameux déguisement, je l'ai fini à peine quelques jours avant mon accident et que j'avais bien stocké tous les éléments dans un endroit logique et facilement accessible à un Chéri en mode panique. Résultat, au lieu d'aller à l'école sans aucun déguisement, le jour J, Chéri a pu faire enfiler son costume à un Azraël fier comme un paon et même mettre dans le cartable de Gargamel sa tenue de quidditch pour l'après-midi. Si c'est pas du karma de premier ordre ça !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5b9

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5bbUNADJUSTEDNONRAW_thumb_5bdUNADJUSTEDNONRAW_thumb_5be

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5c7

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5c9

Et ça ne se voit pas sur les photos mais le jour J, il avait même les chaussures à Super Mario, ses tous nouveaux bottillons d'hiver. Trop la classe !