Rhaaaaaa, non mais qu'est-ce que j'ai encore fichu moi ! Et voilà, j'ai complètement oublié de publier ma participation au défi Déstockage de Ta'Thilde, opération reprise par Scrapaboom (merci merci pour cette reprise parce que sinon, comment que je ferai pour me motiver à vider mon stock moi hein !).

Faut dire que je suis pas mal occupée depuis 10 jours, même pas le temps de surfer, alors blogger ... Non pas que je me plaigne hein ! Non non, c'est juste que j'ai commencé mes petites réalisations pour les gagnantes de mon dernier concours en fonction de leurs souhaits et, comment dire, j'avais plein d'idées... Tout plein... Et j'ai pas réussi à choisir... Alors j'ai tout fait (ou presque parce que j'ai pas encore tout à fait fini). Ah ça, je vais en avoir des trucs à vous montrer. Du bien, du moins bien et des trucs où je suis trop contente de moi !

Et puis avec les vacances et les monstros à la maison, j'ai aussi dû assurer en urgence des cours de Zelda : et ça prend un temps dingue, vous imaginez pas (va falloir IM PE RA TI VE MENT que je vous raconte, c'est hilarant).

Donc voilà, j'ai aucune excuse, j'ai tout oublié. Et comme j'ai trop envie de retourner dare dare faire ma dernière bricole histoire de boucler et d'envoyer mes paquets, on va faire expéditif comme post aujourd'hui. Qui a dit que j'étais incapable de faire expéditif et que mon intro faisait déjà 3 kilomètres de long de toute façon !

Azraël continuant sa poussée de croissance et après avoir fait le tri dans son placard dont le résultat m'a laissé dans un état proche de la panique intégrale, je n'ai dû mon salut qu'à la fournée de T-shirts achetée par Inferno Gran Mom à sa dernière visite. Saches Gran Mom que les T-shirt 12 ans d'Azraël (actuellement 7 ans 1/2) trop grand à Noël dernier sont à présent pile poil à sa taille, longueur de manche comprise, si si ! Et que ceux que je lui ai fait récemment deviennent justes. J'ai l'impression de rêver ! Bref, il devenait clair qu'un nouveau pantalon s'imposait. Et pour l'occasion, c'était un jean que je voulais faire, d'autant que j'avais un coupon de coton stretch camouflage en stock depuis un moment parfait pour ça. En fouillant dans ma patronthèque à la recherche du patron de jean idéal, je suis tombée sur le modèle 33 du Ottobre 1/2018, un pantalon qui n'est certes pas un jean mais réalisé dans un tissu jersey camouflage. C'était forcément un signe du destin vu la finesse et l'élasticité du tissu de mon coupon. Ni une ni 2, j'ai foncé et je ne le regrette pas. Il a tout pour plaire. Une taille entièrement élastiquée pour le côté pratique, une fausse braguette pour faire comme les grands, des poches italiennes pour la classe, des poches plaquées sur les côtés pour l'effet baroudeur. Bref, il est parfait !

IMG_2370IMG_2374

IMG_2371

IMG_2373

Niveau réalisation, ce pantalon semble assez simple au premier abord, surtout si on oublie les rabats de poche comme moi parce qu'on est pressé que ils sont loin d'être indispensables. Truc plutôt sympa, la ceinture est intégrée au corps du pantalon ce qui simplifie considérablement le montage. Par contre, le montage des poches italiennes est assez bizarre et aboutit à quelques sur-épaisseurs au niveau de la dite ceinture. Et vu les explications de montage toujours aussi minimalistes d'Ottobre, je me suis demandée à plusieurs reprises si je ne m'étais pas trompée quelque part. Rien de trop gênant mais si je dois le refaire, je changerai un peu le patron pour éviter ça.

IMG_2376

IMG_2377

IMG_2379

Azraël aime beaucoup son nouveau pantalon et je lui trouve trop la classe avec ! D'ailleurs, je ne dois pas être la seule vu qu'une des petites filles de sa classe vient de lui faire une véritable déclaration. Il serait trop beau qu'il paraît ! Je vais peut-être bientôt fait la connaissance de ma future belle-fille !