mercredi 30 mai 2018

Opération Déstockage # 13 : Joli mois de mai

En ce beau mois de mai, le côté Don Juan qui s'ignore de Sir Azraël a fait de vrais ravages. Pensez donc, il a été invité à pas moins de 3 anniversaires. Et rien que par des filles ! Autant vous dire que j'ai pas chômé et que Milady a chauffé grave. Et vu que j'étais totalement débordée niveau boulot également, j'ai bien été obligée de prévoir les cadeaux en fonction de mes fournitures en stock.

Du coup, j'aurais dû avoir des tonnes de choses à vous montrer pour cette opération Déstockage, opération à présent gérée avec brio par Scrapaboom) sauf que ... ben pressée par le temps, j'ai oublié de prendre des photos ! Non mais quelle nouille ! Ils étaient pourtant si mignons mes petits dragons offrant des coeurs. Sniff ! Tant pis, j'ai tout de même réussi in extremis à photographier la robe offerte au 3ème anniversaire.

J'avoue avoir longuement hésité avant de la faire cette robe. D'abord parce que je n'avais aucune idée de si ça pourrait plaire à la demoiselle. C'est vrai quoi, une peluche, en principe, ça plaît toujours aux enfants, même aux grands. Mais une robe, quand ils prennent de l'âge, ça devient plus risqué. Ensuite, parce que je n'avais aucune idée de la taille de vêtements de la demoiselle mais comme c'était une grande copine d'Azraël l'an dernier, j'avais plein de photos d'elle juste à côté de lui prises à son anniversaire Harry Potter. Du coup, je me suis basée sur ces photos pour estimer la stature de la demoiselle. Et figurez-vous que j'ai eu tout bon. Tout, tout, tout, absolument tout avec cette robe ! D'abord, parce qu'elle adore les robes, toutes les robes et rien que les robes. J'avais jamais vu un enthousiasme pareil à la découverte d'un vêtement. Enthousiasme d'autant plus délirant qu'elle fêtait son anniversaire chez Royal Kid et qu'elle avait dû se mettre en pantalon pour l'occasion. Si bien qu'à peine déballée, la robe a fini enfilée par dessus jean et t-shirt. Et vu comment j'en ai bavé pour la faire, ça m'a largement récompensé de mes efforts. Ensuite, parce que niveau taille, c'était nickel.

Cette robe, il s'agit du modèle 31 du magasine Ottobre 3/2016 réalisé dans un reste de jersey rose motif papillon et de jersey brillant prune bi-stretch. Un modèle qui paraissait facile sur le papier mais qui m'a causé pas mal de problème.

IMG_2455IMG_2460

Devant et dos de la robe : eh oui, elle est parfaitement symétrique !

D'abord parce que je n'ai rien compris à la pose du volant qu'il fallait froncer entre certains repères. Et là, je sais pas ce qui s'est passé, j'ai eu beau mettre mes lunettes, les enlever, les nettoyer, les remettre, agiter ma baguette magique de professeur Mac Gonagall, tenter de passer la planche à patron au dessus d'une flamme pour faire apparaître l'encre magique, utiliser la lampe UV de Grissom pour faire apparaître les instructions en lettre de sang, rien à faire. J'ai jamais trouvé les fameux repères ! Du coup, j'ai fait comme d'hab : au pif et comme ça me chantait !

IMG_2458

Autre source de problème, l'élastique transparent ! Non mais c'est quoi ce truc ! Et à quoi ça pouvait bien leur servir sur du jersey ? Je suis certaine que Terpsi va pouvoir éclairer ma lanterne sur ces sujets mais en attendant, moi, j'en avais pas, de l'élastique transparent. Et dans ce modèle, il y en avait sur toute la bretelle ornée du volant et sur l'emmanchure aussi pour faire bonne mesure. Alors bon, sur le volant, j'arrivais encore à imaginer pourquoi ils me le mettaient : pour faire de jolies fronces avec un peu de tenue et une encolure qui baille pas. Mais pour l'emmanchure, c'est toujours un mystère. Alors j'aurais pu mettre de l'élastique standard à la place sauf que niveau finition, je ne trouvais pas ça super.

Après avoir beaucoup cogité (aie aie ma pauvre tête, ça fait mal quand on a perdu l'habitude), je me suis dit que j'allais remplacé l'élastique par une bande d'encolure dans mon jersey bi-stretch en suivant le tuto de Mouthilde qui avait largement fait ses preuves. Comme ça, j'avais mes jolies finitions et une encolure/bretelle volantée qui ne baillait pas. Sauf que Milady s'est mise à râler qu'elle était pas Supergirl et qu'il y avait des limites au nombre d'épaisseurs de jersey qu'elle était disposée à coudre. Entre les casses de fil, les bourrages de canette et les fronces qui partaient en vrille (c'est possible ça ?), j'ai cru devenir folle (ah ça par contre, c'est tout à fait possible).

IMG_2459

Le résultat final, s'il n'est pas parfait, est néanmoins plutôt chouette. Et puis j'ai eu l'occasion pour la première fois de réaliser un ourlet roulotté sur tout le pourtour de mon fameux volant. C'est marrant car avec un point zigzag bien serré, ça donne des ondulations naturelles du plus bel effet. Enfin c'est mon avis mais vu que je suis trop fière d'avoir trouvé toute seule comment fonctionnait mon pied spécial ourlet roulotté, je ne suis peut-être pas très objective.

Allez, pour finir, quelques photos portées par ... Azraël ! Je sens que je vais avoir une super collection de photos compromettantes pour lui faire du chantage quand il sera grand gniarf gniarf gniarf !

IMG_2824IMG_2825IMG_2826

Précisons que sa nouvelle propriétaire fait une bonne tête de plus qu'Azraël niveau taille et qu'elle n'a pas de bidon tout rond !

Et pour les réalisations des autres déstockeuses, c'est par .

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 29 mai 2018

Brève de labo

Depuis le temps que je les fréquente (presque 18 ans pour certains), plus grand chose ne m'étonne de la part de mes gentils collègues mais de temps en temps, ils leur arrivent quand même à me surprendre (et accessoirement à plier Chéri de rire).

Ainsi donc, pas plus tard que ce matin, je racontais ma dernière mésaventure du week-end.

Je sais vraiment pas comment j'ai fait mon compte mais ma dent a cassé. La couronne est tombée.

(oui, j'ai de très mauvaises dents je vous rappelle)

Rha c'est pas de chance ça !

Mais le pire, c'est que je l'ai avalé et je m'en suis même pas rendu compte !

(oui oui, c'est pas une blague, j'ai bel et bien avalé ma couronne)

Nooooon ! Mais ta couronne, c'était une céramique ?

Ben oui pourquoi ?

Bon ben, elle va ressortir naturellement. T'as plus qu'à attendre pour la récupérer.

Hein ?

Ben oui, comme ça, le dentiste pourra te la remettre. C'est que ça coûte cher la céramique !

Voilà voilà ! Perso, cher ou pas, psychologiquement, ça le fera pas ! Mais bon, ça a bien fait rigoler Chéri.

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 26 mai 2018

Retour au boulot !

Eh oui eh oui, depuis 3 semaines, j'ai repris le boulot. Adieu corset, vive la liberté et l'autonomie retrouvée. En contre-partie, j'ai aussi dû dire adieu à mes abdos en béton. Chéri, arrête de rigoler, bien sûr que j'avais des abdos, c'est pas ma faute s'ils étaient planqués sous une grosse couche de gras d'abord (gras qui est resté bien en place lui car, avec le temps froid, j'ai évité l'effet sauna du corset. Damned). J'ai donc dit adieu à mes abdos et à mes dorsaux aussi tant qu'à faire. Du coup, je redécouvre un truc tout con que pour un peu, je me prendrais pour Newton et sa pomme : la gravité ! Et c'est fatigant la gravité !

Mais je m'en fiche, je peux enfin me retrouver seule avec moi-même quand je vais là où la reine va seule et ça, mes petits amis, ça n'a pas de prix !

Enfin, j'étais quand même bien contente de reprendre tout en douceur pendant une semaine à trous. D'autant plus en douceur que j'avais pas mal télétravailler de la maison pendant mes 3 mois d'arrêt. Huuuum ? Tout en douceur ? Voyons voyons. J'ai commencé par rapatrier mes mails du serveur parce que les messageries ne sont pas les mêmes entre le bureau et la maison. 3500 mails quand même. Sais pas pourquoi, mon ordi n'a pas trop aimé et c'est mis à planter tous les 300 mails environ. Une petite nature cet ordi ! Ensuite, j'ai dû trier les 3500 mails vu que dans l'opération de rapatriement, ma messagerie a décidé que finalement, j'avais pas dû bosser de la maison et m'a donc indiqué que non, je n'avais jamais lu aucun de ces 3500 mails. Bizarre cette histoire, moi qui était persuadé d'en avoir lu les 2/3 et répondu à la plupart. Surement une hallucination due aux calmants des premiers jours.

Tout ça m'ayant fortement fatigué, j'ai poursuivi avec une petite sieste. Attendez, ah mais non, en fait, j'ai fait la navette entre le CEA, mon école d'ingé, le labo et la fac pour tenter de rattraper toutes les réunions reportées, assister aux nouvelles réunions organisées pile poil pour profiter de mon retour, répondre aux nouveaux mails arrivant, surveiller des examens, continuer le tri de mes mails, faire mes derniers cours, échanger des mails pour chercher des logements pour les étudiants de la prochaine rentrée, rassurer tout le monde sur mon état de santé, oh encore des mails et caser mes séances de rééducation au milieu de tout ça.

Mais je m'en fiche, j'ai plus de corset ! J'EN AI PLUS !

N'empêche que le soir, pour une obscure raison, je me sens un poil fatiguée et que je regarde mon ordi d'un oeil noir quand il se plaint que j'ai pas encore bloggé de la semaine. Mais comme mes dorsaux, mes abdos et mes lombaires lui hurlent de la fermer et me supplient d'aller m'effondrer dans mon fauteuil redesigné spécifiquement pour soulager ma colonne vertébrale, il obtient rarement gain de cause. Allez, rassurez-vous, ça ne va pas durer. La kiné finissant par faire son effet, je vais bientôt pouvoir recommencer à vous faire des tonnes de post de 3 kilomètres de long. Promis !

Posté par reyhaziel à 22:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 mai 2018

Quand Fimus Démonicus se lâche !

Et que Couturus ne vaut pas mieux.

Comme je vous le disais il n'y a pas si longtemps, Ozélie et Terpsi ont été tirées au sort comme gagnantes de mon petit concours d'anniblog. Elles m'ont donc très gentiment transmis leurs préférences quant au contenu de leur paquet. Ce que je n'avais prévu dans cette histoire, c'est qu'avec mon activité créative ralentie pour cause de transformation en tortue ninja (beaucoup plus tortue que ninja d'ailleurs la transformation), j'avais une nuée de démons en manque chronique d'activités dans les starting-blocks penchée par dessus mon épaule à la lecture de leurs mails.

Alors alors, elles veulent quoi, elles veulent quoi ???? 

(enfin, je pense que c'est ce qui se disait vu qu'ils causaient tous en même temps et que ça faisait un boucan pas possible pire les monstros en pleine partie de Zelda avec un boss de fin de niveau à affronter)

Yahouuuu ! Des trucs en fimo ! Des trucs en fimo ! C'est pour moi, c'est pour moi !

(cris de joie d'un Fimus en délire sur fond de grommellement d'une bande de petits démons dépités)

Ah cool, y a du boulot pour moi aussi.

(ton particulièrement satisfait et imbu de sa personne d'un Couturus qui n'a pas douté une seconde qu'il serait mis à contribution)

Ben eh moi alors ? Y a rien pour moi ? C'est pô juste !

(ton particulièrement revanchard d'un Bricolus laissant supposé qu'il n'en restera pas là)

Vous l'aurez compris donc, au programme ce serait fimo pour Ozélie et couture pour Terpsi. Bien évidemment, Pinterestus s'est immédiatement fendu d'une attaque en traître dont il a résulté une liste de 20km minimum de réalisations potentielles, liste que j'ai finalement réduite à 5 (5 réalisations hein, pas 5 km). Et c'est là que Fimus est parti en vrille.

On va faire le dragon. Il est trop mignon le dragon ! On peut pas faire l'impasse sur le dragon !

Ok ok, on va faire le dragon.

Et puis il lui faut une caverne. Un dragon sans caverne, c'est pas possible ça. Tu mettras le dragon devant avec une fausse bougie dedans pour la déco se sera trop top !

Bon, va pour la caverne.

Et puis il faut un bijou aussi. C'est chouette les bijoux ! Oh ben tiens, la chouette de Harry Potter. Ce sera parfait !

Euuuuh, Fimus, ça commence à faire beaucoup là.

Et puis t'as vu ce Haku ? En pendentif ça rendrait trop bien ! Mais il faut des boucles d'oreilles avec. Mais des mini Haku ce sera trop compliqué. Eh si on faisait un sans-visage ? Et une noireaude ? Oh oui, ce serait trop trop bien !

STOOOOOP ! Faudrait songer à se calmer mon petit Fimus et faire un truc à la fois et puis réduire un peu la liste aussi.

...

(ronchonnements contrariés)

Une fois l'enthousiasme de Fimus douché, on a pu se mettre au boulot sereinement et on s'est attaqué en premier lieu au dragon. Celui-ci a été fabriqué en m'inspirant de cette photo trouvée sur Pinterest, un adorable petit dragon créée par Dragonsandbeasties.

32f2c7bc8e48de8e97c6ccd3b6fcd6ac

J'ai remplacé les yeux par des strass histoire que ce dragon ait l'oeil qui brille, les couleurs par ce que j'avais en stock et le coeur par une bille pour imiter une balle. J'aimais bien le principe d'un dragon gros chat joueur ! Comme je n'avais aucune idée de ce à quoi pouvait bien ressembler le dos, j'ai improvisé et je pense ne pas m'être trop mal débrouiller. Le résultat a en tout cas obtenu l'approbation de Gargamel et d'Azraël très déçus de voir l'objet de leur convoitise promptement emballé. Faut dire qu'ils me l'avaient piqué en douce pour en faire une des créatures divines affrontant Ganon le fléau dans Zelda. Et perso, autant j'étais certaine que Ganon ne ferait jamais le poids face à mon dragon, autant j'étais à peu près convaincue que mon dragon ne ferait pas le poids face à mes monstros !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_618

Fimo effect blanche, violette et jaune, strass de mon stock, bille chourrée aux monstros

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_607UNADJUSTEDNONRAW_thumb_60f

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_60a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_606

On avait donc le dragon, il restait à faire sa caverne. C'est là que les choses se sont corsées faute d'images de caverne de dragon un tant soit peu réalisable dégotée par Pinterestus (et pourtant, le pauvre est allé jusqu'à fouiller les sites de Cake Design dans l'espoir d'y trouver l'inspiration mais mis à part une grosse envie de gâteau et un Pâtissus au bord de l'implosion, il n'a rien trouvé). Pas découragé pour 2 sous, Fimus s'est donc lancé en free style, assisté de Bricolus qui avait trouvé là une opportunité de s'incruster et qui ne l'a pas laissé passer. Une armature en fil de fer, un premier habillage en papier alu et on fabrique un habillage marbré en fimo pour imiter le sol pour recouvrir tout ça. Enfin, on essaye. Parce que niveau marbrure, il s'est bien loupé le Fimus. Bon, pas grave, on l'utilisera pour l'intérieur, ça se verra pas trop (c'est pas moi qui l'a dit, c'est lui !). Et pour l'extérieur, on va faire couleur terre tout simplement et on ajoutera des fausses pierres en fimo grise. Ben voyons ! En toute honnêteté, le truc qui est ressorti du four ne semblait à rien. Non vraiment ! C'était d'un moche, mais d'un moche ! Que j'ai été à 2 doigts de le mettre à la poubelle. Mais Conservatus ne l'entendait pas de cette oreille (non mais je rêve, toute la clique démoniaque est en train de rappliquer là !).

Non mais ça va pas ! On va pas jeter ça ! Tu te rends du gâchis. Toute cette fimo, tout ce fil de fer ! Et le papier alu, t'as pensé au papier alu !

(il serait pas grave radin quand même le Conservatus là ?)

Peut-être mais c'est moche !

Bricolus, fais quelque chose !

Et si on le transformait en diffuseur d'huiles essentielles ?

Parfait !

Non c'est pas parfait, c'est toujours moche !

Fimus, fais quelque chose !

Et si on le transformait en tumulus de fée ?

Ben voilà, c'est réglé, au boulot !

A 3 contre 1, j'étais battue d'avance. Je me suis donc inclinée. Bricolus a bidouillé un petit système de cheminée dans la caverne et transformé un petit pot en alu pour en faire le récipient diffuseur d'huiles. Puis fortement inspiré par ce tuto de youtube, Fimus a commencé à décorer l'extérieur pour la faire ressembler à une jolie colline.

Sans être parfait, le résultat est visuellement nettement plus esthétique mais surtout, le diffuseur a le bon goût de fonctionner. La fimo résistant au four jusqu'à 130°C (température déjà testée par erreur car normalement on se limite à 110°C), la chaleur de la bougie brûle parfum ne l'endommage pas et l'eau additionnée d'huiles essentielles chauffe suffisamment pour diffuser les huiles sans bouillir. En prime, le revêtement en fimo du petit pot en alu permet de manipuler ce dernier sans se brûler même quand on vient juste de l'éteindre. J'ai donc pu ajouter tout ça avec bougie et parfum d'ambiance dans le petit paquet d'Ozélie.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_600UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5ffUNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fe

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fa

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fb

Mais cette aventure a laissé mon Fimus tout retourné et tout tremblant. Pensez donc, il n'avait pas réussi à faire exactement ce qu'il voulait. Totalement traumatisé par l'expérience, il lui fallait un nouveau défi pour se remettre de ses émotions.

Euh Fimus ?

 Huuuum

(ton morose et déprimé)

Tu veux toujours faire Hedwige ?

Quoi ? T'es d'accord ? Youpi !

Et nous voilà donc reparti dans la confection d'un joli collier sur le thème d'Harry Potter. Pour celui-ci, j'ai simplement suivi ce tuto.

Enfin, simplement. J'ai quand même dû imaginer un certain nombre de chose car la qualité vidéo laisse un peu à désirer et on devine les choses parfois bien plus qu'on ne les voit mais bon, on s'en est sorti. Aussi bizarre que ça puisse paraître, j'ai adoré le façonnage à la main de chacune des plumes d'Hedwige. Car oui, chaque plume est faite à part avant d'être assemblée au corps. Et c'est assez jubilatoire de voir la transformation qui s'opère à l'ajout de chaque plume.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61e

fimo effect blanche, fimo effect jaune et fimo soft noire pour Hedwige

fimo effect rubis, blanche et fimo soft marron pour la lettre

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_620

Le H est écrit au feutre à porcelaine

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_624

Même que tout ragaillardi par son succès, voilà mon Fimus qui voulait enchaîner direct avec un pendentif Haku (le dragon du Voyage de Chihiro) pour ceux qui ne connaîtrait pas), une ambition à laquelle Couturus s'est empressé de mettre fin, estimant que c'était son tour et qu'il était grand temps de s'occuper du paquet de Terpsi. Cette dernière m'avait demandé des peluches, soit inspiré de l'univers de Miyazaki dont elle est fan (vous le sentez venir là, le Fimus ?) soit des pokémons pour faire plaisir à son fiston. Vu que, d'une part, j'avais pas sous la main les tissus pour un projet Miyazamesque et que, d'autre part, j'avais hâte de tenter de coudre de nouveaux pokémons, j'ai donc opté pour ces derniers. A l'aide du pokédesk de Pokémon Go, j'ai repéré le Nostenfer qui m'a semblé abordable pour un projet sans patron. J'ai donc crée mon petit patron perso et hop, un premier pokémon de faire. Je dis un premier parce que bien sûr, rien n'est allé comme je voulais. D'abord, je me suis aperçue que je n'avais plus de viseline pour stabiliser mon tissu peluche très élastique. J'ai donc dû bien penser mon patron pour prendre en compte un fort étirement du tissu dans un sens et faible dans l'autre, histoire d'avoir un corps légèrement ovale. Et bien sûr, je me suis trompée dans le sens de la coupe. Pas grave me direz-vous. Ben si, parce que l'erreur, on ne la voit qu'une fois la peluche finie, lors du garnissage ! Autant vous dire que j'avais pas vraiment envie de tout recommencer. D'autant que mon tissu s'étant révélé de mauvaise qualité, les coutures s'arrêtaient pas de craquer et que j'ai dû tout renforcer. Bref, rien que de penser à un nouvel exemplaire, j'en avais des sueurs froides et Couturus tremblait.

IMG_2426

Et un Nostenfer à tête d'oeuf un !

IMG_2427

Cette fois, c'était mon petit démon couturier qui avait besoin de réconfort alors on a décidé de tester un patron d'Evoli trouvé sur Déviant Art. Mais comme j'avais pas les bons tissus, on a transformé le patron pour coudre non pas Evoli mais une de ses évolutions, le Noctali ! Dans une polaire minky de bonne qualité celle-là et des chutes de tissu à sweat jaune utilisées sur l'envers. Et cette fois, ce fut un vrai bonheur à coudre et le résultat est exactement ce que je voulais.

IMG_2418

IMG_2419IMG_2424

IMG_2412

Monsieur Indestructible et ses nouveaux acolytes

Bref, tout était prêt. J'étais fière, calme et zen. Je préparais mes petits cartons quand j'ai soudain entendu des gros soupirs.

Ben, qu'est-ce qui se passe Fimus ?

Oh rien, rien. Sniff sniff.

Ben non, je vois bien que ça va pas.

Non non, c'est rien. Je pense juste à cette pauuuuuvre Terpsi !

(mine de chien battu au bord des larmes)

Ben quoi ?

Qu'est-ce qu'elle va être déçue quand même. Tu te rends compte, il n'y a rien pour elle dans son paquet. Rien du tout ! La pauuuuuvvvvrrrre !

(trémolo dans la voix)

Non mais qu'est-ce que vous vouliez que je fasse hein ? Je vous le demande. Trop fort ce Fimus, il m'a eu aux sentiments et hop, on a fini par le faire son Haku et les boucles d'oreilles aussi pour faire bonne mesure.

IMG_2432

Fimo effect blanche, violette et émeraude

Fimo rose obtenue par mélange de Fimo rubis et blanche

Cornes et pattes dorées à la poudre or

IMG_2436IMG_2439

IMG_2437

IMG_2440

Comme pour Hedwige, chaque pic émeraude est façonné individuellement et assemblé un par un sur le corps en partant de la queue et en remontant vers le haut.

IMG_2445

Le masque du sans-visage est réalisé au feutre à porcelaine. Les bras de la noiraude sont en fil de fer peint.

IMG_2452IMG_2454

Et maintenant, il ne me reste plus qu'à m'attaquer aux tartines de la maîtresse. Vous comprenez pas ? C'est pas grave. Je vous expliquerai une prochaine fois.

Posté par reyhaziel à 22:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 7 mai 2018

Zelda et les monstros

Tout a commencé il y a plusieurs semaines quand j'ai commis l'incommensurable erreur de me laisser surprendre en pleine partie de Zelda par les monstros.

Maman maman, mais qu'est-ce que tu fais ? C'est quoi ça ? On peut jouer ?

Euh, ça ? Ben c'est le jeu de Papa. Celui qu'on lui a acheté pour son anniversaire.

Ben pourquoi c'est toi qui joue alors ?

Euuuh ...

Parce que j'aime bien regarder maman jouer.

Maman, je peux jouer sur ta partie ? Dis ouiiiii ! S'il te plaîîîîîîîîît !

Rhaaaa, bon d'accord.

(oui, je suis faible devant les yeux de cocker larmoyant d'un Azraël quasiment à genou les mains jointes)

Et voilà comment les monstros sont devenus des accros à Zelda. Ah ça, j'aurais dû savoir que c'était une grosse grosse erreur. D'autant qu'évidemment, en voyant jouer son petit frère, Gargamel a rappliqué dare dare pour se taper l'incruste lui aussi. Résultat, après m'avoir tuée par arme blanche une bonne dizaine de fois en moins d'une heure (ce qui, sachant que j'avais tout de même 14 coeurs de vie constituent un exploit non négligeable), tuée pratiquement autant de fois par noyade, réduit en bouille toutes mes armes (oui, les armes s'usent et se brisent dans Zelda), boulotté toutes mes provisions et écrasé par mégarde ma sauvegarde, j'ai décidé de stopper net les dégâts en imposant à ma chère progéniture de jouer sur leur propre partie. D'ailleurs bizarre, Link (le héros) s'est mis brutalement à mourir nettement moins vite alors qu'il n'avait pourtant que 3 coeurs de vie à ce moment là.

Bien sûr, cela ne m'a en rien dispensé de rester des heures durant (bon ok, peut-être pas des heures mais moi ça m'a paru des siècles) à leur disposition afin de lire les différents dialogues, leur apprendre les commandes et les guider dans toutes les phases du jeu. Fort heureusement, de tant à autre, quelques scènes savoureuses m'ont permis de tenir le coup et de ne pas mourir d'ennui (ou d'énervement, de frustration et d'exaspération). Il faut dire que les 2 frangins se sont révélés étrangement complémentaires sur ce jeu puisque le grand plaisir d'Azraël était d'aller activer les tours permettant d'obtenir des morceaux de la carte et de résoudre les énigmes des temples tandis que celui de Gargamel était de taper comme une brute sur tous les méchants, et plus particulièrement les gros.

Maman maman, on doit aller où maintenant.

Ben il faudrait aller chez les zoras mais ce serait bien de ramasser des trucs pour faire des petits plats avant d'y aller.

(oui, Link est un homme moderne, il cuisine !)

Et c'est où chez les zoras ?

C'est par là mais il faut faire attention, il y a plein de méchants. Donc faudrait vraiment faire des petits plats avant.

Les méchaaaants ! Je veux taper les méchaaaants !

Oui oui Gargamel ça va, on y va.

Euh, ce serait bien de se promener un peu en chemin pour ramasser de quoi manger et faire des petits plats quand même.

Maiiiiis je veux les méchaaaaants !

Gargamel Gargamel y a des méchants, vite prends la manette ! Je vais pas y arriver ! J'ai trop peur ! Je suis une vraie poule mouillée !

Mais enfin Azraël, calme-toi ! C'est qu'un jeu !

Mais je sais maman

(t'es bête ou quoi fortement sous-entendu dans le ton employé)

mais je suis vraiment trop une poule mouillée moi !

(totalement hilare, un sourire jusqu'au oreille et parfaitement fier de lui)

Azraël Azraël regarde ! J'ai tapé les méchants ! Ha ha ha ils ont perdu ! J'ai gagné !

Super Gargamel. Rends moi la manette maintenant !

Ce scénario s'est bien évidemment répété encore et encore. Deux bulldozers traversant le royaume d'Hyrule au pas de charge, détruisant tout sur son passage. Si si, tout ! Gobelins, moblins et autres trucs en in sans oublier les gros cailloux (des énormes golems de pierre répondant au doux nom de Lithoroc) évidemment mais aussi la faune et la flore pour faire bonne mesure. Quant à l'activité de chasseur cueilleur, complètement passer à la trappe.

Or ce qu'il faut savoir avec Zelda, c'est que pour survivre, il faut non seulement renouveler régulièrement son stock d'armes mais aussi et surtout, récolter de la nourriture et la cuisiner pour récupérer de l'énergie avant, pendant et après les combats. Sans parler de faire des potions sans lesquelles vous décéderez inévitablement dans certaines zones de la carte (genre tu prends carrément feu sur les pentes du volcan si tu n'as pas de potions ignifuge).

Maman maman au secours je brûle !

Comment ça tu brûles ? Mais t'es où là ?

Ben sur le volcan.

Je veux le gros méchant. Je veux le lézard !

Mais je vous ai dit que vous ne pouviez pas y aller maintenant. Vous n'avez pas ce qu'il faut.

Maiiiiiiis SIIIIIIIII ! JE VEUX LE MÉCHANT !

Mamaaaaan, on va mourriiiiiir !!!!

(ton totalement hystérique que je suis sûre qu'Hystéricus était dans le coup c'est pas possible autrement)

Rhooo, ça va hein

(ton particulièrement excédé vu que c'était au moins la 5ème fois qu'ils m'appelaient pendant la préparation du dîner)

Vous avez qu'à manger des trucs jusqu'à ce que vous arriviez au village. Y a des vêtements là-bas qui vous protégeront.

D'accord mais on n'a rien à manger.

Comment ça vous n'avez rien à manger ? Ah ben oui, vous n'avez rien. Bon ben vous êtes morts alors.

Et que je t'ai planté là les monstros. Ils n'avaient qu'à m'écouter et faire la cueillette avant d'aller n'importe où et surtout pas là où j'avais dit qu'il fallait pas aller non mais des fois. Après leur nième décès prématuré, les monstros ont finalement décrété que maman avait peut-être raison et qu'ils feraient peut-être bien de se préparer un minimum avant d'aller affronté le lézard.

Dernière petite précision qui a son importance. A force de me regarder jouer puis de regarder jouer les monstros et de leur apporter son aide, Chéri s'est finalement décidé à entamer sa propre partie, thésaurisant comme une petite fourmi armes et ingrédients.

Mamaaan, on a ramassé plein de choses à manger. Tu viens nous aider à faire la cuisine !

(eh oui, même dans les jeux vidéo, c'est Bibi qui doit se mettre aux fourneaux)

Non mais vous pouvez pas essayer tous seuls ?

Oui mais toi tu sais bien faire et puis tu connais les recettes parce que t'es trop forte toi maman

(il semblerait que les leçons de diplomatie que j'ai tenté d'inculquer à Azraël portent enfin leur fruit)

Oooh, mais tu deviens diplomate mon grand

(immense sourire roublard d'Azraël)

Ok, je vous aide. Mais ensuite vous me laissez tranquille d'accord.

Promis maman !

Et effectivement, ils ont tenu leur promesse puisqu'une fois la popote faite, ils ont refilé la console à leur père pour aller faire les zouaves à l'étage. Et moi, je suis retournée tranquillement dans ma cuisine tenter encore une fois de préparer le dîner quand tout à coup 

Euuh, la Puce ! Tu peux venir une minute ?

...

(gros soupir résigné)

Qu'est-ce qu'il y a ?

Tu voudrais pas m'aider ? Je sais pas trop comment faire à manger là. Et puis toi, tu connais bien les recettes

(avec un grand sourire qu'on se demande qui copie sur qui dans cette maison)

Au final, mes hommes n'ont pas arrêté de faire la popote ce jour-là et pourtant au dîner, on a dû se contenter d'une assiette de pâtes. Non franchement, mes hommes, ben ils abuseraient pas un chouia quand même ?

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 1 mai 2018

Opération Déstockage # 12 : Mieux vaut tard ...

Rhaaaaaa, non mais qu'est-ce que j'ai encore fichu moi ! Et voilà, j'ai complètement oublié de publier ma participation au défi Déstockage de Ta'Thilde, opération reprise par Scrapaboom (merci merci pour cette reprise parce que sinon, comment que je ferai pour me motiver à vider mon stock moi hein !).

Faut dire que je suis pas mal occupée depuis 10 jours, même pas le temps de surfer, alors blogger ... Non pas que je me plaigne hein ! Non non, c'est juste que j'ai commencé mes petites réalisations pour les gagnantes de mon dernier concours en fonction de leurs souhaits et, comment dire, j'avais plein d'idées... Tout plein... Et j'ai pas réussi à choisir... Alors j'ai tout fait (ou presque parce que j'ai pas encore tout à fait fini). Ah ça, je vais en avoir des trucs à vous montrer. Du bien, du moins bien et des trucs où je suis trop contente de moi !

Et puis avec les vacances et les monstros à la maison, j'ai aussi dû assurer en urgence des cours de Zelda : et ça prend un temps dingue, vous imaginez pas (va falloir IM PE RA TI VE MENT que je vous raconte, c'est hilarant).

Donc voilà, j'ai aucune excuse, j'ai tout oublié. Et comme j'ai trop envie de retourner dare dare faire ma dernière bricole histoire de boucler et d'envoyer mes paquets, on va faire expéditif comme post aujourd'hui. Qui a dit que j'étais incapable de faire expéditif et que mon intro faisait déjà 3 kilomètres de long de toute façon !

Azraël continuant sa poussée de croissance et après avoir fait le tri dans son placard dont le résultat m'a laissé dans un état proche de la panique intégrale, je n'ai dû mon salut qu'à la fournée de T-shirts achetée par Inferno Gran Mom à sa dernière visite. Saches Gran Mom que les T-shirt 12 ans d'Azraël (actuellement 7 ans 1/2) trop grand à Noël dernier sont à présent pile poil à sa taille, longueur de manche comprise, si si ! Et que ceux que je lui ai fait récemment deviennent justes. J'ai l'impression de rêver ! Bref, il devenait clair qu'un nouveau pantalon s'imposait. Et pour l'occasion, c'était un jean que je voulais faire, d'autant que j'avais un coupon de coton stretch camouflage en stock depuis un moment parfait pour ça. En fouillant dans ma patronthèque à la recherche du patron de jean idéal, je suis tombée sur le modèle 33 du Ottobre 1/2018, un pantalon qui n'est certes pas un jean mais réalisé dans un tissu jersey camouflage. C'était forcément un signe du destin vu la finesse et l'élasticité du tissu de mon coupon. Ni une ni 2, j'ai foncé et je ne le regrette pas. Il a tout pour plaire. Une taille entièrement élastiquée pour le côté pratique, une fausse braguette pour faire comme les grands, des poches italiennes pour la classe, des poches plaquées sur les côtés pour l'effet baroudeur. Bref, il est parfait !

IMG_2370IMG_2374

IMG_2371

IMG_2373

Niveau réalisation, ce pantalon semble assez simple au premier abord, surtout si on oublie les rabats de poche comme moi parce qu'on est pressé que ils sont loin d'être indispensables. Truc plutôt sympa, la ceinture est intégrée au corps du pantalon ce qui simplifie considérablement le montage. Par contre, le montage des poches italiennes est assez bizarre et aboutit à quelques sur-épaisseurs au niveau de la dite ceinture. Et vu les explications de montage toujours aussi minimalistes d'Ottobre, je me suis demandée à plusieurs reprises si je ne m'étais pas trompée quelque part. Rien de trop gênant mais si je dois le refaire, je changerai un peu le patron pour éviter ça.

IMG_2376

IMG_2377

IMG_2379

Azraël aime beaucoup son nouveau pantalon et je lui trouve trop la classe avec ! D'ailleurs, je ne dois pas être la seule vu qu'une des petites filles de sa classe vient de lui faire une véritable déclaration. Il serait trop beau qu'il paraît ! Je vais peut-être bientôt fait la connaissance de ma future belle-fille !

Posté par reyhaziel à 15:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,