Suite à ses derniers combats contre les désormais célèbres Dragon Administration, Sorcière MDPH et l'hydre IME, notre brave chevalier La Puce était exténué.

Certes, la lutte pour la défense du petit prince Azraël avait été, elle, couronnée d'un succès retentissant par forfait de l'intégralité de ses adversaires. Eh oui, on a tout obtenu : l'AVS, le bon quota d'heures, des remarques enthousiastes sur le progrès du petit prince, bref, le bonheur même si le petit Prince donne des signes de caprice dernièrement.

Mais notre chevalier n'en pouvait vraiment plus, l'avenir du petit prince Gargamel demeurait incertain. Aussi décida-t-il d'aller se ressourcer quelques temps dans les contrées chimériques d'Ecosse. Ah ses paysages sublimes et ses Highlanders, splendides guerriers à demi nus aux bras vigoureux armés de leur claymore ! (qui a dit que je divaguais ?) Le paradis ? Peut-être. A condition de savoir résister au sport national. Non, pas le lancer de poteau de bois, la DOUCHE ÉCOSSAISE !

Vous connaissez bien sûr le principe de la douche écossaise du 21ème siècle, un truc qu'on pratique aussi dans les pays scandinaves sous une forme un peu modifiée, et qui consiste à se plonger dans de l'eau très chaude avant de sauter dans de l'eau très froide et réciproquement. Parait que ça active la circulation sanguine et que c'est excellent pour la santé.

Mais rien de tel dans les contrées chimériques d'Ecosse, non non, là-bas, la douche écossaise prend une toute autre dimension : un coup une bonne nouvelle, un coup une mauvaise nouvelle. Chaos émotionnel garanti hautement nocif pour la santé mais si tu es capable de résister, même l'annonce de la fin du monde te laissera de marbre. Et à ce jeu, les guerriers écossais sont les plus forts du monde. Alors si d'aventure une de vos connaissances vous proposait un petit séjour en terre chimérique écossaise, surtout, FUYEZ !

Tout commença alors que notre chevalier venait à peine de poser ses bagages. Par un heureux effet du hasard, l'enchanteresse Enseignante Référente passait par là.

Alors, vous avez fini le dossier pour obtenir le filtre magique de "notification d'inscription en ULIS Collège" de la sorcière MDPH.

Oui oui, tenez, le voilà

Parfait, tout y est. Et du côté de l'hydre IME, ça donne quoi ?

Toujours pareil, aucune nouvelle

Et si on l'appelait ?

Pourquoi pas.

Et l'enchanteresse l'a donc appelé. Et là, on est tombé sur une nouvelle assistante sociale (la 3ème depuis le début des combats en juillet dernier quand même) qui ne semblait au courant de rien. Et hop, une bonne douche froide ! Quelque peu remontée, mon enchanteresse préférée a refait l'historique de la situation, prévenu qu'elle ferait remonter tout ça à sa hiérarchie parce que bon, ça suffit les conneries (je précise qu'enchanteresse Enseignante Référente étant très polie, ces termes n'engagent que le chevalier La Puce) et qu'il fallait faire quelque chose. Ce à quoi on nous a gentiment répondu que vu que le pédopsy de l'hydre IME n'avait pas vu l'enfant et la famille, on pouvait pas fixer les jours. Hein, mais d'où que ça sort ce truc que c'est la première fois qu'on en entend parler ! Et hop, une douche glacée, une !

Après d'âpres négociations, usage de sortilèges en tout genre et de mise au pied du mur, notre enchanteresse a réussi à arracher l'assurance que le cas du petit prince Gargamel serait examiné en priorité dès la semaine suivante. Et hop, une petite douche bien chaude. Mais que la réponse ne serait donnée qu'après 3 semaines. Bon, après plus de 6 mois de combats, 3 semaines, ce n'était rien.

Mais 5 semaines plus tard, notre chevalier attendait toujours vainement. Aussi, bien qu'en vacances au beau milieu de nos contrées chimériques écossaises, il dégaina sa fidèle épée Smartphone pourfendeuse d'hydre.

Allô, ici le chevalier La Puce. Alors, il en est où le dossier du petit Prince Gargamel.

Ah ben, comment dire ... Toujours pas étudié par le médecin

QUOI !?!?

(le baquet d'eau glacée est en approche)

C'est qu'il a pris beaucoup de retard. Je pensais vraiment qu'il aurait le temps.

Bon, ok, il va le regarder alors ?

Ben il va pas le regarder. Il arrête le travail dans 2 jours et on sait pas quand il sera remplacé.

...

(silence glacé d'un chevalier carrément plongé au fin fond d'un congélateur)

Face à tant d'injustice, dès sa décongélation effective, le chevalier La Puce enclencha sa contre-attaque la plus violente : la voix larmoyante que même à l'autre bout du bigophone tu la vois la larmichette qui coule le long de la joue et que t'es incapable de résister.

Attention fidèle lecteur(trice) s'il te prenait l'envie de maîtriser cette attaque foudroyante car si son efficacité est redoutable, il faut en user avec parcimonie au risque de voir une immunité se développer chez tes adversaires.

Toujours est-il que, pleine de compréhension et de compassion, notre hydre finit par promettre de s'arranger avec la procédure et de débloquer la situation. Et hop, une petite douche tiède (oui, tiède seulement parce que les promesses hein ...).

Mais, pragmatique, notre chevalier voyait bien que ça sentait le hagis brûlé cette histoire, aussi quand la sorcière MDPH, ayant perdu son combat, lui eut fourni le filtre magique de "notification d'inscription en ULIS Collège" (et hop, une petite douche chaude), il décida de se rendre dare dare auprès des instances dirigeantes de ces nouvelles académies royales pour se faire connaître et sonder le terrain.

Bonjour, je suis le chevalier La Puce et j'ai ce beau philtre magique. Auriez-vous une petite place pour le prince Gargamel à la rentrée prochaine ?

Oh mais oui, on en a une justement et ça tombe bien, vous habitez justement la ville qu'il faut. Il faudra juste que votre enchanteresse nous adresse sa demande au moment des attributions de place.

Là, la température de la douche est montée si haut que notre chevalier a failli finir ébouillanté ce qui n'en a rendu la douche suivante que plus insoutenable quand, quelques semaines plus tard, l'enchanteresse Enseignante Référente demanda au chevalier La Puce dans quel ordre de priorité faire ses demandes dans les différentes académies royales du secteur.

Ben, Villebon en premier choix bien sûr.

Mais c'est qu'il n'y a pas de place à Villebon !

QUOIIIIII ! Mais ils m'ont dit qu'ils avaient une place

Attendez, je me renseigne ... Non non, y a pas de place !

Et là, je vous jure que la banquise était plus chaude que la douche qu'il s'est reçu en pleine figure notre pauvre chevalier. Même qu'il était prêt à troquer sa fidèle Smartphone contre une bonne vieille claymore. Je vous passerai les détails des douches suivantes (l'IME qui fixe finalement les journées d'observation youpi, mais le pédopsy de l'hôpital de jour qui était bien et qui s'en va argh, l'enseignante référente qui confirme qu'il n'y a pas de place à Villebon et qu'en fait il y a très très peu de places partout ailleurs cette année, bouhou, l'IME qui dit que les journées se sont bien passés youpi mais que bon, ils ont énormément de demandes et aucune place pour l'instant bouhou) et puis finalement, le miracle s'est produit, les miracles mêmes.

Car voilà, d'un seul coup d'un seul, du bout de sa baguette, Enseignante Référente a fait apparaître une place dans l'ULIS Collège de Villebon (comme quoi hein) tandis que l'hydre IME s'avouait vaincu et offrait au petit prince Gargamel de séjourner dans son antre à mi-temps dès septembre prochain et que l'enchanteur Hôpital de Jour acceptait de déroger à la limite d'âge pour l'accueillir également 2 matinées par semaine.

Au final, notre chevalier décida de rentrer dare dare des contrées chimériques d'Ecosse. Ben oui, la douche écossaise émotionnelle, ça va bien 5 mn mais après 3 mois à ce régime, il était temps que ça cesse. Et il s'est plongé jusqu'au cou dans l'établissement d'un emploi du temps béton pour le prince Gargamel. Au menu, un savant mélange d'IME et d'hôpital de jour avec une touche de glandouille à la maison qui est presque au point. L'ULIS Collège, solution de repli envisagée suite aux combats sans fin contre l'hydre IME, a été abandonné. De toute façon, faut pas se leurrer, il y aurait été fort malheureux notre petit prince.

Reste encore quelques batailles mineures à mener mais la guerre semble sur le point d'être gagnée. Et bientôt, le royaume de Villebon sur Yvette devrait pouvoir vivre en paix (enfin, pour quelques temps).

Alors toi, parent d'un enfant pas ordinaire, si tu me lis, de cette fable, retiens bien cette chose : ACCROCHES-TOI à tes rêves pour ton enfant et BATS-TOI. C'est frustrant, c'est démoralisant, c'est épuisant mais au final, ça peut vraiment être payant !