Celles et ceux d'entre vous qui me suivent sur ce blog le savent, niveau couture, je bosse essentiellement pour ma pomme (ben oui quand même, soyons égoïste !), Azraël, ses fiancées et toutes les filles des copines sur lesquelles j'arrive à mettre la main (c'est-à-dire pas assez à mon goût je suis une pauvre frustrée de la robe fillette c'est horrible ma bonne dame).

Et là bien sûr, vous vous insurgez ! Mais pourquoi donc suis-je une Puce indigne qui ne coud jamais rien pour son homme ? Ben parce qu'il veut pas ! Non, je vous jure. J'ai bien demandé mais c'est refus CA TE GO RIQUE ! Et vu la quantité de fringues pour Azraël que je couds déjà, je ne me sens pas frustrée du caleçon ni du pantalon pour 2 sous alors je ne vais pas insister non plus j'aime autant vous le dire.

Mais et Gargamel alors me direz-vous ! Pourquoi faire si peu de vêtements pour lui ? Ben c'est à cause d'une maladie très rare que j'ai attrapé après lui avoir cousu son 5ème jogging. La joggingnïte aiguë qui cause une réaction épidermique virulente avec éruption de pustules, furoncle et tout et tout rien qu'à l'idée de coudre un seul jogging supplémentaire. Ou un T-shirt tout con d'ailleurs, du genre que tu trouverais à moins de 5 € à la supérette du coin. Mon sex-appeal n'ayant aucune chance de résister à une crise de joggingnïte, j'ai donc dû, la mort dans l'âme, renoncer à l'idée de coudre des basiques à Gargamel.

Mais ça, c'était avant Elisabeth et son défi Victor. Et avant que l'improbable se produise : que je dégote le Maison Victor de mai juin 2018 tout à fait par hasard. Et qu'il y ait dedans un splendide patron de polo pour homme ET enfant. Et que le polo taille jusqu'à 16 ans. Et que j'ai justement acheté 2 jours avant chez Toto le restant d'un coupon de jersey au magnifique imprimé cactus d'un petit mètre idéal pour un polo. ET que ... Ah non, ça s'arrête là. Mais bon, c'était un signe du destin à n'en pas douter. Alors ni une ni deux, c'était plié. Pour le défi d'Elisabeth, ce serait un polo Milano pour Gargamel et puis c'est tout ! Faut dire qu'il est vraiment chouette ce patron. Un vrai polo de grand avec patte de boutonnage, joli col, bracelets de manche et petite poche. Et comme j'avais un morceau de jersey vert assorti aux cactus en stock, c'était parfait pour faire le dessous de col, la patte de boutonnage et les bracelets de manche en tissu contrastant avec le fond blanc des cactus. Bref, j'étais remontée à fond, prête à tous les défis !

Allez Couturus, je compte sur toi. On doit réussir ! J'en ai marre des T-shirts, il est grand temps que Gargamel change de style !

Moi je veux bien, mais un polo, c'est plein de boutons. Et Gargamel, il m'semble bien qu'il aime pas les boutons. Même en dessin ! Alors en vrai !

Aie ! C'est vrai ça ! On fait comment alors ?

Des pressions peut-être ?

Nan il aime pas non plus !

Fermeture éclair ?

Il n'en veut que sur les gilets

(oui, Gargamel est très très très psychorigide du vêtement d'où ma mauvaise volonté à coudre pour lui autre chose que des déguisements)

Huuuum, on raccourcit la fente, on la bloque en bas et on laisse ouvrir naturellement sans rien mettre !

Mouaiiiis, ça pourrait marcher. On y va !

Et pour y aller, on y est allé. Enfin, on a essayé parce que pour être parfaitement honnête, j'ai bien passé une semaine à cogiter avant de simplement recopier le patron. Parce que je réfléchissais à cette histoire de fermeture du col ? Que nenni ! C'était tout bonnement parce que je ne comprenais rien de rien aux instructions de montage du col et de la fente d'encolure ni aux repères du patron concernant ces 2 éléments. D'ailleurs, je n'ai toujours rien compris à ce jour et j'y suis allée au petit bonheur en me disant que j'arriverai toujours bien à quelque chose.

Et là, ça a été le carnage ! Pourtant, je jure que j'ai essayé de suivre ces damnées instructions au mieux mais quand j'ai épinglé les pattes de boutonnage à ma fente de col ... horreur totale ! Rien à faire ! La fente n'était pas au milieu de l'encolure mais complètement sur le côté. J'avais inversé les repères de coupe sur le patron. Faut dire honnêtement que moi, quand je vois une ligne pleine et à côté 2 repères indiquant le début et la fin d'une ligne parallèle à la ligne pleine, je me dis qu'on doit couper le long de la ligne pleine et pas entre les 2 repères ! Vous n'auriez pas fait la même chose vous ? Ben apparemment non ! Mais comme j'ai rien compris au montage, j'en jurais pas non plus.

Alors certes, j'aurais pu recommencer. J'ai encore assez de tissu dans mon coupon. Sauf qu'il est tout petit mon coupon et qu'Azraël aimerait bien un truc dans ce qui reste. Et puis ça me cassait les pieds de perdre un morceau de ce beau tissu alors que je n'avais même pas la garantie que Gargamel accepterait de porter le polo au final. Alors j'ai bidouillé et j'ai fini par rattraper le coup. C'est loin d'être parfait mais si on n'y regarde pas de trop près, ça passe.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_64f

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_655

Pour le col, même topo. Avec mes bidouilles, les pièces n'étaient plus franchement raccord (et je vous parle même pas du liseré de col) mais j'ai fini par en tirer quelque chose et j'en suis d'autant plus fière que je n'ai pas la moindre idée du début du commencement du montage normal de la chose.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_651

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_654UNADJUSTEDNONRAW_thumb_650

Heureusement pour le reste, c'était du classique et j'ai donc pu achever sereinement mon ouvrage (bon, j'ai quand même laissé tomber la poche de poitrine). Et là, j'ai eu un choc. La longueur ! Parce que voyez-vous, si au niveau ampleur le 14/16 ans était parfait pour Gargamel et devrait même lui faire un peu de profit, niveau longueur c'est court ! Très court ! Vraiment très très court ! Surtout quand on est habitué aux modèles Ottobre où on passe son temps à raccourcir manche et longueur de buste. Là, si je devais le refaire, je rajouterais bien 10 cm de long. Heureusement, il reste tout à fait portable et j'ai donc pu le mettre sur le dos du bestiaux.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_659UNADJUSTEDNONRAW_thumb_658

Regardes Gargamel. Je t'ai fait un beau polo !

...

(Silence assourdissant du monstros qui scrute le polo sous toutes les coutures à la recherche des boutons honnis !)

Non non, Gargamel, tu peux y aller, il n'y a pas de bouton

...

(silence méfiant d'un monstros qui daigne tout de même enfiler le polo)

Rhoooo, qu'est-ce que t'es beau comme ça mon Gargamel ! Hein Chéri

Oh oui ! Magnifique !

...

(silence perplexe d'un monstros fixant avec une intense concentration la fente d'encolure)

MAMAAAAAAAAN ! IL EST TOUT CASSE ! C'EST PAS MOI ! PARDON MAMAAAAAAAN !

(hurlement déchirant d'un monstros en crise persuadé qu'il a déchiré son nouveau T-shirt parce qu'il y a une grande fente en plein devant)

Bon, c'est très cruel, on en est bien conscient mais sur le coup, avec Chéri, on a éclaté de rire. Et puis on a expliqué à Gargamel que tout était parfaitement normal, que c'était comme ça un polo et qu'il n'avait absolument rien fait de mal. Depuis, le polo est adopté et je sens qu'il va avoir des petits frères. Enfin, dès que j'aurais compris comment monter cette fichue fente !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_65c

Huuuum ? Y a comme un truc sur cette photo !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_65d

Ah oui, y a un Azraël sur cette photo !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_65f

Et un Gargamel qui prend sa revanche !