Quand vient la rentrée des classes, certains sortent leur agenda scolaire. Chez les Infernos, c'est plutôt Agendus Démonicus qui sort de sa retraite et se lance dans sa grande opération de pourrissage de planning. Déjà en 2016, Agendus m'avait bien fichu le bazar dans la rentrée de Gargamel. Et puis, en 2017, en association avec ses collègues démoniaques, il avait largement contribué à me conduire à 2 doigts de la dépression nerveuse. Alors bien sûr, cette année, il a mis un point d'honneur à récidiver, s'acharnant à me bousiller à la fois le planning des monstros mais aussi, histoire de faire bonne mesure, mon planning au bureau et l'emploi du temps de mes petits nétudiants de master adorés.

Ça a commencé avec Gargamel et l'organisation de sa rentrée à mi-temps à l'IME, 2 matinées à l'Hôpital de jour, 3 après-midi à la maison et 2 séances chez Super Ortho (oui, je vous rappelle que, miraculeux miracle, Gargamel a obtenu une place en IME pour cette année). Après moult aller-retours téléphoniques, le planning avait enfin été établi, les difficultés aplanies et le taxi averti. Bref tout semblait rouler et pour une fois, ça me changeait.

Pour Azraël aussi tout était prêt. L'orthophonie était calé, la psychomot était demandé, l'AVS était accordée et restait inchangée et bien sûr, les trajets en taxi étaient réservés.

Et pour mes petits nétudiants adorés, joie suprême, zenitude absolue, les visites de site en lien avec leur formation dans le nucléaire étaient bloquées dans leur agenda (histoire de ne pas y planifier de cours au mauvais moment), tout comme des journées pour des colloques spécifiques dans le domaine et leur 2 jours de formation sur simulateur de conduite de centrale. Eh oui, ça rigole pas chez nous, encore que quand je les regarde s'affoler quand toutes les lumières du simulateur s'allument parce qu'ils savent pas lire les procédures assez vite pour empêcher la fusion du coeur du réacteur suite à une rupture du circuit de refroidissement, finalement, moi, je rigole bien ! (Je rassure tout le monde, aucun réacteur n'a jamais été maltraité pendant les simulations, inutile d'appeler la société protectrice des réacteurs, ni Greenpeace d'ailleurs).

Bref, tout semblait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles quand, tout à coup, ça s'est mis à déraper (ben oui, sinon, ce ne serait pas drôle) :

  • j'ai d'abord découvert que la secrétaire pédagogique du master, la même qui faisait des erreurs dans le planning en 2017 et que je me faisais engueuler parce que je les faisais remarquer, avait purement et simplement fait disparaître des séances de cours, bloqués des journées pour des colloques qui n'existaient pas et oublier de bloquer les jours pour les colloques qui, eux, existaient. Il y avait comme un air de déjà vu tiens.
  • j'ai aussi découvert que les industriels organisant les visites de site avaient finalement changé de dates pour la visite de mes petits nétudiants à moi ce qui fait qu'à présent, il nous faut simultanément visiter des installations en Bourgogne tout en suivant des cours à Palaiseau. Je ne sais pas pourquoi, j'ai la sensation que ça va être coton et pourrait poser un tout cht'i problème de rien du tout !
  • la psychomot a fini par me donner un créneau pour les séances d'Azraël sauf que l'horaire choisi nous contraignait Chéri et moi à nous trouver en 3 endroits différents en même temps (décidément, faut vraiment que je fasse un truc pour le don d'ubiquité, ça devient récurent)

minion

Ah ben voilà, la démultiplication, c'est ça qui réglerait mon problème

  • l'IME m'a informé qu'ils ne pouvaient pas prendre les 2 séances d'orthophonie de Gargamel en charge donc il faudrait faire une double prise en charge par la sécu et que, du coup, on n'aurait plus droit au taxi pour gérer ses transports (non mais il veut ma mort l'Agendus là ou quoi !)
  • l'hôpital de jour nous a informé que l'organisation péniblement négocié avant les vacances ne leur convenait plus finalement (et ne leur avait jamais convenu, c'est pas possible que la dame au téléphone m'ait dit que c'était bon, c'est sûr que j'entends des voix ma bonne dame) et que, ou on changeait les horaires de prise en charge pour Gargamel, ou ils ne le prenaient plus le mardi matin
  • le taxi gérant les transports des monstros chez l'orthophoniste et à l'hôpital de jour demeurait obstinément aux abonnés absents si bien que, jusqu'au dimanche soir 21h30,  j'ignorais totalement si on aurait un taxi le jour de la rentrée
  • et quand j'ai enfin eu des nouvelles (du taxi enfin faut suivre tout de même), c'était pour apprendre que, comme la sécu refusait d'acquitter les factures pour le transport des enfants chez les orthophonistes libéraux, il risquait fort d'arrêter d'assurer les trajets pour Azraël sauf si la situation se débloquait d'ici le mercredi
  • le transporteur gérant les transports de Gargamel pour l'IME avait bien prévu son transport les bons jours mais pas aux bons horaires (tu voudrais pas quand même, ce serait trop simple) si bien qu'à un moment, on s'est finalement retrouvé avec 2 chauffeurs chez l'orthophoniste se disputant pour savoir qui avait le droit de l'embarquer pour le ramener à la maison après avoir failli, la veille, n'avoir personne pour l'amener à l'IME.

Bref, une semaine de rentrée calme et tranquille quoi ! Car tout ça n'est arrivé qu'en l'espace d'une semaine, entre le 29 août et le 6 septembre en fait. Bon, en même temps, faudrait pas que je me plaigne, sur cette même période, je n'ai eu que 5 réunions, 1demi journée de soutenance de stage soit 3 rapports à lire (et encore, ça aurait pu être pire mais j'ai refusé de jouer les rapporteurs en étant prévenu seulement 2 jours à l'avance), 2 réunions de rentrée pour mes nétudiants, une réunion de rentrée pour Azraël et 7 autres rapports de stage à lire pour des soutenances devant se dérouler cette semaine. Non vraiment, chaque année, Agendus se montre de plus en plus inventif.

Heureusement, voir maman rentrer à pas d'heure et courir partout n'a pas semblé trop perturber les monstros qui ont plutôt bien vécu leur rentrée. Ni Chéri d'ailleurs qui a joué son rôle de père au foyer avec stoïcisme. Après une semaine, l'IME ne m'a pas encore appelé en panique parce qu'un ado gargamelien est ingérable (mais l'hôpital de jour semble tenter de se plaindre lui puisqu'il me demande un rdv pour discuter de son niveau d'agressivité grandissant, O joie). Quant à Azraël, il était trop impatient de montrer à tous ses copains son magnifique sac à dos Mario confectionné par maman et pleinement rassuré par la présence de l'AVS pour poser le moindre problème. Peut-être que je devrais faire un sac à dos Sonic à Gargamel tiens ? Ca calmerait peut-être ses hormones en ébullition !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ed

Un appliqué Mario entièrement fabriqué par mes soins et dont je ne suis pas peu fière, je l'avoue

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6e9

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6e2

Entièrement doublé en coton enduit pour protéger les affaire à l'intérieur en cas de pluie

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ee

Et que tout le monde se rassure, après 3 jours d'intenses négociations en tout genre, le cas des monstros semble rentrer dans l'ordre. Il me reste encore à réparer les dégâts d'Agendus dans mon planning (ce qui ne saurait tarder, mais si, allez, soyez sympa et laissez moi rêver) et dans l'emploi du temps de mes petits nétudiants mais là, je crois que c'est mort !

scarlet

Bon allez, c'est pas le tout, mais j'ai un casque de chasseur de troll à finir moi !