Oyez oyez amis lecteurs, amies lectrices ! C'est un grand jour, ou plutôt une grande semaine que celle-ci puisse que les Inferno viennent d'acquérir leur premier titre de noblesse. Et quitte à devenir noble, autant viser le plus haut possible et c'est donc avec une fierté incommensurable que j'ai le plaisir de vous annoncer mon accession à la royauté.

Eh oui, votre ex humble servante vient de se voir décerner sans rougir (non, à ce stade, on ne rougit plus, on vire carrément à l'écarlate mais vous allez bientôt comprendre) le titre tant convoité de Reines des Pommes, ou des Quiches ou encore Truffes voir même des Cruches (en tout cas, un truc à boire ou à manger). Mais quel exploit inaccessible au commun des mortels ai-je donc accompli pour me voir sacrer Reine vous demandez-vous avec impatience ! Rien de plus simple, j'ai résolu un problème de plomberie. Je vous raconte ? Ok, c'est demandé avec tant d'enthousiasme que ma royale personne ne peut que condescendre à éclairer votre humble lanterne.

Tout a commencé à notre retour de vacances, quand on s'est aperçu avec Chéri qu'on avait un petit problème de pression d'eau dans la maison. Oui parce que quand l'eau de la douche coule tellement doucement qu'il vous faut vous coller au mur pour vous lavez ou que vous ne pouvez plus aller aux toilettes quand une lessive est en train de tourner, on peut légitimement décider qu'on a un petit problème. Il faut aussi savoir que la dernière fois qu'on a eu un problème de pression d'eau dans la maison à un retour de vacances, c'est parce que le tuyau d'arrivée principale qui passe dans le jardin avait une grosse fuite et que le jardin venait de se doter de son propre marécage personnel. Le rêve pour tout rôliste en manque de GN (Grandeur Nature pour les incultes) mais nettement moins sympa pour le citoyen lambda ! Alors bien sûr avec Chéri, on a commencé par arpenter le jardin à la recherche du Saint Graal (une fuite d'eau) tout en évitant les zombis monstrosiens mais rien, nada, que tchi, des nèfles ! Dans les jours qui ont suivi, on a yeuté tous les tuyaux visibles de la maison, testé les chasses-d'eau, contrôlé le chauffe-eau, sondé les murs, cherché les traces d'humidité sur les cloisons mais toujours rien de rien. On a poursuivi notre enquête en interrogeant les voisins histoire de voir si on était les seuls touchés par cette chute de pression et oui, on était les seuls ! J'ai ensuite missionné Chéri pour qu'il mette à contribution ses dons d'archéologue (pour dégager l'arrivée d'eau au fond du jardin enfouie sous une tonne de branchages et de feuilles mortes) puis de spéléologue pour descendre au fond du trou voir si la dite arrivée d'eau n'était pas engloutie sous les flots mais au fond du trou, il n'y a trouvé que notre moral. On a même interrogé la compagnie des eaux pour savoir s'ils avaient détecté une consommation anormale, signe d'une fuite qu'on arriverait pas à trouver mais non, tout était normal, on avait même moins consommé que l'an dernier à la même période.

Alors, en désespoir de cause, je m'apprêtais à appeler un plombier pour qu'il démarre une recherche de fuite ou de tuyau bouché quand tout à coup ...

Bon ben t'appelles le plombier ?

Je crois qu'on a plus le choix. C'est à peine si on peut prendre une douche à l'étage.

Ok. T'appelle qui ? Le voisin ?

(oui, on a justement un plombier dans notre rue)

Pourquoi pas. Huuuum, attends, je pense à un truc là. Mais non voyons ! C'est pas possible ! Ça peut pas être ça !

Ça quoi ?

Je vais voir, je te dis après

Et 5 mn après

Ok c'est bon, on devrait à nouveau avoir de la pression !

Non c'est vrai ? Ah ben oui, t'as raison. Ben c'était quoi ?

J'ai pas ré-ouvert correctement l'arrivée générale de l'eau quand on est rentré de vacances. Donc le robinet n'était qu'à moitié ouvert !

Voilà voilà. Vas-y ami(e) lecteur(trice), marres-toi un bon coup ! Vraiment, là, je le mérite bien quand même. Chéri, en tout cas, n'a pas boudé son plaisir. Mais j'ai eu ma revanche quelques temps plus tard. Mais ça, je te le raconterai une autre fois !

harry-potter-gifs-animes-9704355

Retraite stratégique d'une dignité royale irréprochable face aux ricanements d'un Chéri menacé d'un coupage de tête imminent !