Comme me le faisait fort judicieusement remarquer ma horde démoniaque, novembre est déjà bien entamé, Noël approche à grand pas et il serait donc plus que temps que je me remue les fesses et active mes petites mimines pour réaliser tous les cadeaux que je compte offrir. Car cette année encore, sous l'influence pernicieux de mes petits démons, je renouvelle l'opération Noël fait maison.

Comme tous les ans, l'opération Noël fait maison a commencé avec l'intervention musclée de Pinterestus et de son attaque suprême phagocyteuse de temps. Et celle-là, je l'ai bien bien senti passé cette année. Au point que ma chère Milady m'en a fait une dépression nerveuse et une tentative de suicide par ingestion massive de bouloches de polaire minky. Mais que tout le monde se rassure, l'infirmière La Puce ayant procédé promptement a une éviscération de la demoiselle suivi d'un lavage d'estomac en règle, Milady s'est rapidement remise sur pied.

Durant sa convalescence, le corps médical a décidé qu'un petit traitement à base de couture de cotonnade exclusivement était nécessaire. Histoire de se faire pardonner, Pinterestus lui a découvert le remède idéal : le nécessaire à couture de poche. Un projet qui a eu en prime le mérite d'enthousiasmer Couturus puisqu'il ne disposait que de quelques photos pour l'inspirer mais point de tuto et encore moins d'idée de la dimension du bestiaux.

Alors après avoir passé plusieurs jours à se triturer les méninges et mis au point son propre patron, mon petit démon couturier a finalement réussi à produire ça.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_7be

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_7bf

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_790

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_792UNADJUSTEDNONRAW_thumb_793

Le côté sympa de ce petit nécessaire, c'est qu'il permet d'utiliser ses chutes de tissu, même des petites car l'accordéon qui le compose, que j'ai fait d'une seule pièce, peut très bien être réalisé à partir d'un petit rectangle de tissu différent par "feuillet". On tombe alors plus dans le patchwork mais c'est une affaire de goût et de temps.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_7c0

Comme on peut le voir sur les photos, le principe en est simple. Le nécessaire est constituéd'un corps (ou d'une couverture comme vous voulez) sur lequel on a fixé un accordéon et une petite poche pour le découdvite. L'accordéon est, quant à lui, la pièce sur laquelle on vient coudre les rangements : une poche pressionnée, une poche pour les ciseaux avec une pression pour maintenir les ciseaux qu'ils ne se fassent pas la malle, des pique-aiguilles et un compartiment à poches.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_787UNADJUSTEDNONRAW_thumb_797

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_795

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_799

Niveau technique, ce projet ne présente aucune difficulté réelle. La seule étape un peu délicate, c'est quand on double le corps du nécessaire alors qu'on a déjà assemblé l'accordéon à la doublure intérieur du corps. Franchement, je pense que c'est à la portée d'un débutant.

Du coup, si cela vous tente à réaliser comme cadeau de Noël, Couturus vous a pondu un petit tuto avec un patron maison mais comme il était un peu pressé de continuer à prodiguer ses soins attentifs à sa Milady chérie, c'est loin d'être parfait. Mais c'est plein de photos alors vous devriez pouvoir vous en sortir.

Tuto en 3 parties :

N_cessaire_de_couture_de_poche1

N_cessaire_de_couture_de_poche2

N_cessaire_de_couture_de_poche3

Patron : il s'agit de 4 feuilles format A4. A part le gabarit pour l'accordéon, il n'y a aucun assemblage à faire.

patron1

patron2

patron3

patron4