Aaaaaalléluia Aaaaalléluia alléluia alléluia alléhéluiaaaaa !

Oui oui bon, on se calme là !

Non mais enfin Pâtissus, t'es trop fort là ! Un dieu, tu es UN DIEU !

Rhaaaa, pas d'insultes je te prie. Je suis juste un démon pâtissier ! Et puis c'est rien que des cookies, il n'y a de quoi en faire un plat !

(sans mauvais jeux de mots)

Non mais enfin Pâtissus, tu te rends compte du miracle que tu as réalisé !

PAS D'INSULTES J'AI DIT !

D'accord d'accord mais n'empêche, une recette de cookies qui fait l'unanimité chez les monstros et Chéri réunis et qui disparaissent aussi vite que les cookies industriels prêts à cuire d'Herta, j'avais encore jamais vu !

Eh oui, grâce à Pâtissus et au père Noël qui a eu la bonne idée de m'offrir un livre de cuisine cette année, je viens ENFIN de trouver LA recette de cookies idéale.

Alors non, elle n'a rien d'extraordinaire cette recette. Elle est pas compliquée, il n'y a pas d'ingrédients exotiques, rien que des trucs qu'on trouve dans n'importe quelle cuisine et on peut tout faire au robot sans se fouler. Le seul truc particulier qu'elle ait, c'est qu'elle plaît à tout le monde chez les Infernos. Parce que niveau cookies, il faut bien l'avouer, il n'y a pas plus casse-bonbon que mes hommes. Chéri tolère les cookies industriels en râlant que c'est plein de cochonneries et que c'est pas bon pour les monstros et les monstros n'aiment quasiment que les cookies industriels.

J'ai bien tenté plusieurs recettes mais non, il y en avait toujours un pour critiquer et laisser les biscuits sur le bord de l'assiette : trop dur, trop mou, pas assez de pépites de chocolat, trop de noisettes, arrière goût de caramel déplaisant, j'en passe et des meilleurs ! Et puis le père Noël est passé par là et, dans sa hotte, il y avait le livre "Biscuits, sablés, cookies, la bible des touts petits gâteaux" de Martha Stewart. Si on est amateur de biscuits, ce livre est super car il comprend vraiment un nombre impressionnant de recettes. Par contre, les quantités indiquées font souvent peur. On sent qu'on est dans l'univers américain avec sa démesure habituelle.

51R5w-oP5SL

Ce qui est malheureux, c'est que ce bouquin n'a plus l'air édité et est donc difficile à trouver

Des recettes de ce bouquin, j'en ai déjà testé 4 : des cornes aux amandes (pas mal d'après mes collègues), des flocons de neige épicés (idéal pour se casser les dents, je suis pas prête d'en refaire), des biscuits fondants au citron (très bien, surtout si on aime les biscuits type shortbreads) et ce qu'elle appelle des biscuits tendres aux pépites de chocolat mais que moi j'appelle des cookies parce que ça a vraiment une tronche de cookies.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_829

Niveau goût et texture, c'est entre le sablé et le cookie je dirais si on fait abstraction des pépites de chocolat. En tout cas, ces petits biscuits ont le bon goût d'avoir une croûte qui craque un peu et un intérieur moelleux et fondant s'ils sont cuits correctement (sinon, vous aurez seulement le fondant). C'est une recette un peu moins riche que les cookies traditionnels paraît-il mais vu que je n'ai pas encore testé les recettes de cookies de Martha Stewart, je ne peux pas confirmer.

L'autre point sympa de la recette, c'est que, même au robot, elle est réalisable avec les enfants. Ils pourront avoir le plaisir de mettre les ingrédients eux mêmes au fur et à mesure et d'observer l'évolution des textures. Indépendemment de sa passion pour les cookies, Gargamel a eu énormément de plaisir à préparer sa pâte et à faire ses petits tas.

Mais trêve de bavardages et place à la recette.

Biscuits tendres / cookies aux pépites de chocolat (pour environ 50 biscuits selon la taille que vous leur donnez)

  • 315 g de farine T55
  • 3,4 g de bicarbonate de soude
  • 210 g de beurre mou coupé en dés
  • 150 g de sucre en poudre
  • 50 g de sucre roux ou de muscovado
  • 4,3 g de fleur de sel
  • 2 gros oeufs (environ 120-140 g)
  • 250 g de pépites de chocolat
  • extrait de vanille ou autre parfum ou rien selon votre goût

On commence par préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante. Dans un saladier, on tamise la farine et le bicarbonate et on réserve.

Dans le bol du robot équipé du fouet pour monter les blancs, on met le beurre bien mou, le sucre en poudre, le muscovado ou le sucre roux. On bat alors le tout à vitesse moyenne pendant 2 mn afin que le mélange blanchisse et devienne mousseux.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_81dUNADJUSTEDNONRAW_thumb_81e

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_81f

On réduit ensuite la vitesse et on ajoute le sel et l'extrait de vanille puis les oeufs un par un. Quand le mélange est homogène, on arrête le robot, on enlève le fouet et on le remplace par la feuille.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_820

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_821

On ajoute alors le mélange farine/bicarbonate et on mélange à vitesse lente. Puis on ajoute les pépites de chocolat. Et voilà, la pâte est prête.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_823

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_825

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_826

On recouvre une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. On forme des petits tas de pâtes avec une cuillère à café bien remplie (on peut aussi le faire avec une cuillère à soupe si on veut des cookies plus gros mais on en fera moins). La pâte va s'étaler à la cuisson alors il est conseillé d'écarter les tas d'environ 5 cm.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_827

Il ne reste plus qu'à enfourner pour 10-12 mn. Si vous souhaitez mettre 2 plaques à cuire en même temps, pas de problème. Pensez simplement à intervertir les plaques à mi-cuisson. Les cookies sont cuits quand ils commencent à se colorer sur les bords.

Sortez alors la plaque du four et laissez reposer 2 mn avant de mettre les cookies à refroidir sur une grille. Vous n'avez plus qu'à vous régaler.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_82a 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_82b