Eh La Puce, t'as vu les températures qui s'annoncent ?

Hein? Non, pourquoi ?

Dans les 40 degrés à l'ombre !

KOUAAAA ! Mais c'est la cata ! Toutes mes robes légères sont à laver et j'ai plus rien à me mettre !

Alors bien sûr, certains se sont que j'avais dû me précipiter sur ma machine à laver m'occuper de mon linge sale. Mais en fait, non ! Parce que je suis une grosse fainéante et que c'est épuisant de faire la lessive. Après faut trier, plier, repasser tout ça tout ça. Naaaaan, me coudre une nouvelle petite robe en moins de 2 jours, c'est nettement plus reposant, vous ne croyez pas ?

Alors j'ai sorti tous mes patrons de robe d'été à la recherche de la petite robe parfaite et j'ai trouvé ... la maxi robe parfaite ! Le modèle 27 du Tendance Couture n°29. De style un peu bohème, c'était le patron idéal pour enfin utiliser mon coupon de coton brodé tout léger en stock dans mon placard depuis au moins 2 ans et participer à l'Opération Déstockage de Scrapaboom. Avec son bustier court monté sur une jupe assez longue, elle a un petit air de robe taille empire idéale pour cacher ses rondeurs. Des cordons à nouer dans le dos permettent de resserrer un peu la robe pour davantage de seyant. Mais c'est son encolure qui m'a fait flasher avec ses découpes sympas et ses pinces judicieusement placées.

IMG_2970IMG_2974IMG_2973

Le seul problème, c'est que même si je ne suis pas grande, mon coupon l'était encore moins alors faire tenir toutes les pièces dedans : impossible. Pour y arriver, j'ai dû couper le dos en 2 morceaux au lieu d'un seul et utiliser les lisières du tissu pour réaliser les cordons pris dans les coutures de coté et permettant de ceinturer légèrement la robe.

IMG_2989

Niveau difficulté technique, elle est assez simple à faire, avec seulement 2 difficultés notables. La première, c'est la pose de la parmenture d'encolure pour avoir une finition bien nette au niveau de la pointe. Heureusement, pour une fois, les explications sont assez claires et avec les dessins, on comprend assez bien la marche à suivre. Et la seconde, c'est l'assemblage au niveau de la couture d'épaule. Je n'avais encore jamais fait un assemblage de ce type où on vient rabattre la parmenture dos sur la couture d'épaule mais c'est vrai que, si on arrive à le faire correctement, cet assemblage donne une jolie finition.

IMG_2982

Biais maison pour les finitions d'emmanchure

Niveau patron, honnêtement, il taille plutôt bien. Avec son empiècement, ses pinces et ses cordons, le bustier s'adapte parfaitement au niveau de la poitrine sans faire de faux pli. Mais pour ce qui est d'affronter la canicule, le décolleté aurait plutôt tendance à faire grimper dangereusement la température de votre cher et tendre. Pensez donc, au premier essayage, il me descendait sous la poitrine ! J'ai donc dû lui rajouter une petite pièce pour ménager la tension et la température de Chéri et rendre la robe boulot compatible !

IMG_2980

On voit la petite pièce triangulaire rajoutée pour la pudeur !

Portée lors de la première canicule et de la dernière, elle est vraiment super agréable, à la fois grâce à son tissu frais et à son ampleur. Elle me plait même tellement que je suis en train de me coudre sa petite soeur en double gaze bordeaux à points dorés.

IMG_2987

IMG_2988

Allez, je file admirer les créations des autres déstockeuses.