vendredi 23 août 2019

Anniversaire LadyBug - les Miraculous

Alors bien sûr, comme je le disais précédemment, avoir la boîte de Maître Fang, le gardien des Miraculous ne suffisait nullement à Azraël. Non non non ! Il voulait aussi avoir TOUS les Miraculous. Et quand je dis tous, c'est tous ! C'est à dire non seulement les 7 principaux (ceux de Ladybug et Chat Noir mais aussi ceux de la torture, de l'abeille, du renard, du papillon et du paon) mais aussi les 12 secondaires qui se rangent dans les petits tiroirs et dont je n'avais personnellement encore jamais entendu parler ! (Paraîtrait qu'ils sont en rapport avec le zodiaque chinois mais bon, je n'ai guère davantage d'infos sur le sujet).

Comme je suis la meilleure maman du monde entier (c'est pas de moi, c'est d'un Azraël en mode flagornerie à mort et yeux de chien battu), j'ai accepté de faire les 5 venant compléter les bagues et boucles d'oreilles déjà faites. Pour les autres, vu que je n'ai de toute façon aucune d'idée de leur allure, il n'est pas près de les avoir !

Tous les Miraculous ont été réalisés en pâte Fimo. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Pour la broche du paon, j'ai fait un dégradé dans les tons bleus et décorés avec des strass collés à la colle néoprène. Une attache de broche collée à la colle spéciale bijoux permet de rendre la broche pleinement opérationnelle (même si ce n'est pas franchement le genre de bijoux que je mettrais pour aller au bureau).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_881

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_882

Pour le bracelet de la tortue, de la fimo vert jade sculptée en une forme ressemblant vaguement à une tortue, un cordon en cuir noué et l'affaire était faite.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_883

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_884

La queue du renard a été légèrement plus délicate à faire avec ses rubans de séparation dorés à la poudre d'or spéciale Fimo. Cette poudre, c'est vraiment un truc génial pour donner une illusion de métal doré. Mais le gros problème, c'est que ça se colle partout, y compris là où on n'en voudrait surtout pas.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88dUNADJUSTEDNONRAW_thumb_88c

Pour la broche du papillon, il m'a d'abord fallu faire un dégradé blanc et violet pour réaliser les ailes. Le corps est constitué d'une perle en verre avec de jolis reflets scintillants dans les tons violets dégodé chez Rogier & Plé.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_885

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_886UNADJUSTEDNONRAW_thumb_887

Mais le Miraculous qui m'a donné le plus de mal, c'est le peigne de l'abeille. Non pas qu'il soit techniquement difficile à faire mais comme il m'a fallu dorer à la poudre toutes les parties qui en avaient besoin sans baver ni sur le blanc ni sur le noir, ça m'a demandé un temps pas possible. Sans compter que les pics du peigne étant très très fins, ça se déformait dans tous les sens !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_889UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88b

Mais tous ces efforts en valaient la peine et une fois placés dans leur boîte, je trouve que l'ensemble a vraiment fière allure. C'est en tout cas l'avis du principal intéressé et de son frangin qui aurait bien barbotté un Miraculous ou 2 au passage.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_87f

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,