vendredi 23 août 2019

Anniversaire LadyBug - les Miraculous

Alors bien sûr, comme je le disais précédemment, avoir la boîte de Maître Fang, le gardien des Miraculous ne suffisait nullement à Azraël. Non non non ! Il voulait aussi avoir TOUS les Miraculous. Et quand je dis tous, c'est tous ! C'est à dire non seulement les 7 principaux (ceux de Ladybug et Chat Noir mais aussi ceux de la torture, de l'abeille, du renard, du papillon et du paon) mais aussi les 12 secondaires qui se rangent dans les petits tiroirs et dont je n'avais personnellement encore jamais entendu parler ! (Paraîtrait qu'ils sont en rapport avec le zodiaque chinois mais bon, je n'ai guère davantage d'infos sur le sujet).

Comme je suis la meilleure maman du monde entier (c'est pas de moi, c'est d'un Azraël en mode flagornerie à mort et yeux de chien battu), j'ai accepté de faire les 5 venant compléter les bagues et boucles d'oreilles déjà faites. Pour les autres, vu que je n'ai de toute façon aucune d'idée de leur allure, il n'est pas près de les avoir !

Tous les Miraculous ont été réalisés en pâte Fimo. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Pour la broche du paon, j'ai fait un dégradé dans les tons bleus et décorés avec des strass collés à la colle néoprène. Une attache de broche collée à la colle spéciale bijoux permet de rendre la broche pleinement opérationnelle (même si ce n'est pas franchement le genre de bijoux que je mettrais pour aller au bureau).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_881

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_882

Pour le bracelet de la tortue, de la fimo vert jade sculptée en une forme ressemblant vaguement à une tortue, un cordon en cuir noué et l'affaire était faite.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_883

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_884

La queue du renard a été légèrement plus délicate à faire avec ses rubans de séparation dorés à la poudre d'or spéciale Fimo. Cette poudre, c'est vraiment un truc génial pour donner une illusion de métal doré. Mais le gros problème, c'est que ça se colle partout, y compris là où on n'en voudrait surtout pas.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88dUNADJUSTEDNONRAW_thumb_88c

Pour la broche du papillon, il m'a d'abord fallu faire un dégradé blanc et violet pour réaliser les ailes. Le corps est constitué d'une perle en verre avec de jolis reflets scintillants dans les tons violets dégodé chez Rogier & Plé.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_885

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_886UNADJUSTEDNONRAW_thumb_887

Mais le Miraculous qui m'a donné le plus de mal, c'est le peigne de l'abeille. Non pas qu'il soit techniquement difficile à faire mais comme il m'a fallu dorer à la poudre toutes les parties qui en avaient besoin sans baver ni sur le blanc ni sur le noir, ça m'a demandé un temps pas possible. Sans compter que les pics du peigne étant très très fins, ça se déformait dans tous les sens !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_889UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_88b

Mais tous ces efforts en valaient la peine et une fois placés dans leur boîte, je trouve que l'ensemble a vraiment fière allure. C'est en tout cas l'avis du principal intéressé et de son frangin qui aurait bien barbotté un Miraculous ou 2 au passage.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_87f

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 16 août 2019

Anniversaire LadyBug - la suite

Comme promis, après la boite des Miraculous, je m'en vais vous présenter aujourd'hui les costumes de LadyBug et Chat Noir réalisés pour l'anniversaire LadyBug d'Azraël. Bon, niveau costume, on est resté minimaliste car je n'ai en fait réalisé que les accessoires. D'abord par manque chronique de temps, ensuite parce que je ne voulais pas dépenser une fortune en tissu pour des costumes intégraux qui ne seraient portés qu'une fois, voir pas du tout vu les températures mi juillet ! En prime, j'ai perdu, je ne sais pas comment, toutes les photos que j'avais faites des objets et de la fête. Du coup, j'ai dû en refaire quelques unes avec ce qui me restait et je ne pourrais pas tout vous montrer.

Pour les filles, j'ai donc réalisé des boucles d'oreilles en fimo comme celles de la tout ptit peu amoureuse d'Azraël. A ces boucles sont venus s'ajouter un masque et un yoyo. Pour le masque, j'ai ressorti mes trucs de cosplayeuse, à savoir l'incontournable mousse EVA thermoformable. Cette fois, j'ai pris les feuilles fines (1 à 2mm d'épaisseur) format A4 généralement utilisées pour les bricolages pour enfants et qu'on trouve facilement dans toutes les boutiques de loisirs créatifs. Dans mon stock, je n'avais pas de rouge, seulement du noir, du blanc et quelques autres couleurs. J'ai gardé précieusement le noir pour les costumes de Chat Noir et pris le blanc pour les filles. Un petit coup de décapeur thermique pour chauffer la mousse et j'ai pu lui donner une forme épousant le contour du visage. Parfait pour s'assurer que le masque soit bien en place sans aucune gêne au niveau des yeux. L'autre avantage de la mousse par rapport au carton, c'est le confort. J'ai ensuite peint les masques à la peinture acrylique rouge vif puis fait des gros points noirs au feutre. Pour ceux que ça pourrait intéresser, pour ce type d'activité, j'utilise généralement des feutres Giotto Décor Material ou Metal. Ils sont multi-support, plutôt bien couvrants et s'utilisent vraiment comme des feutres classiques contrairement aux Posca qui sont un peu délicat d'utilisation pour les enfants je trouve. Je vous en avais déjà parlé concernant la réalisation du sarcophage de l'anniversaire détective d'Azraël. Attention, je ne fais pas de pub, d'autant que Posca ou Giotto, ils sont plutôt chers à l'achat. Mais franchement, pour les Giottos, c'est un investissement que je ne regrette pas et que je trouve dommage de ne pas faire profiter les autres des trucs qui fonctionnent bien. Pour la finition, un petit coup de bombe de vernis de protection pour tableau, un élastique fin et hop, voilà un splendide masque de Ladybug prêt à l'usage.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8c3

Pour les yoyos, j'aurais pu trouver sur le web des modèles en plastique tout faits mais je voulais de vrais yoyos à l'ancienne, en bois donc. J'ai trouvé mon bonheur sur Amazon, chez le fournisseur "Équilibre et Aventure", un fabricant français de jouets en bois. Malheureusement, il ne semble plus en faire et c'est bien dommage car les yoyos fonctionnent très bien et ne coûtaient que quelques euros. Comme pour les masques, j'ai peint les yoyos à la peinture acrylique rouge avant de faire les points noirs au feutre puis de les vernir avec mon vernis pour Fimo cette fois. L'avantage du vernis pour Fimo par rapport à la bombe de vernis pour tableau, c'est qu'on ne risque pas d'en mettre sur la ficelle ce qui compromettrait le fonctionnement du yoyo et la protection offerte par ce vernis est supérieure à celle de la bombe ce qui convient mieux pour un jouet pouvant tomber ou subir des chocs en série.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8cbUNADJUSTEDNONRAW_thumb_8c9

Pour les garçons, j'ai réalisé des bagues de Chat Noir comme celles faites précédemment pour les monstros. J'ai pris soin de prendre le tour de doigt des copains d'Azraël au préalable pour être certaine qu'il n'y aurait pas de problème. Comme pour les masques des filles, j'ai utilisé de la mousse EVA fine pour les masques de Chat Noir, en modifiant juste légèrement la forme pour créer une petite pointe recouvrant le nez. Dans des chutes de mousse EVA de 5 mm d'épaisseur, j'ai taillé des oreilles que j'ai mise en forme toujours grâce à mon décapeur thermique avant de les coller à la colle chaude sur des serre-têtes. Une bande de la même mousse EVA ornée d'un grelot a suffi pour faire de jolis colliers. Pour compléter la panoplie, j'ai également fabriqué des bâtons. Comme je voulais éviter tout incident en cas de combats épiques entre les Chats Noirs et le Paon (car même si j'adore le bleu, je le préfère nettement en tissu que sur ma peau), j'ai repoussé l'idée d'Azraël de prendre des bambous dans le jardin pour les peindre. J'ai préféré aller dans le magasin de bricolage du coin acheté un tuyau en PVC et de la gaine isolante en mousse pour tuyauterie.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8b9

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8bb

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8baUNADJUSTEDNONRAW_thumb_8bd

Pour faire mes bâtons, j'ai donc découpé une âme dans le tuyau de PVC d'environ 1m. L'avantage du PVC, c'est que c'est léger et que ça donne une bonne rigidité au bâton sans être trop dur. J'ai ensuite placé cette âme dans la gaine isolante que j'ai collé au bâton. On obtient ainsi un bâton dont le diamètre semble correct par rapport au véritable bâton de chat noir et bien rembourré pour limiter les dégâts en cas de jeu un peu musclé. Un petit rond de mousse EVA collé à la colle néoprène m'a permis de boucher chaque extrémité. La gaine isolante étant constituée d'une mousse très irrégulière et poreuse, il est difficile de la peindre directement. J'ai donc mis 2 bonnes couches de colle à bois dessus au préalable que j'ai ensuite recouverte d'une couche de peinture acrylique noire. Pour avoir testé avec et sans la couche de peinture noire, je peux vous dire que, pour un effet métal réussi, il est nettement préférable de commencer par une couche de peinture noire. Ensuite, on recouvre de peinture acrylique argent. Pour un effet métal vieilli, une couche suffit. Pour un effet métal neuf bien brillant, il vaut mieux 2 voir 3 couches selon la qualité de la peinture. Une patte de chat découpée dans du papier pailleté vert et collée sur le bâton et voilà de magnifiques bâtons de Chat Noir prêts à défendre Paris contre les super méchants.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8b7UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8b8

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8d2

Et voilà mon petit Chat Noir

Les enfants étaient ravis de leurs déguisements et les ont conservé pendant toute la durée des activités avant de tout enlever pour s'empiffrer de gâteau LadyBug et de foncer se rafraîchir dans la piscine.

Posté par reyhaziel à 22:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 25 juillet 2019

Anniversaire LadyBug - la boîte des Miraculous

Comme tous les ans à Villebon, au mois de Juillet, se tient la convention annuelle des Petits Héros. Après avoir accueilli des pirates, des vikings, des élèves de Poudlard et des supers détectives, cette année, c'est une délégation de Supers Héros en herbe qui a investi notre centre de congrès de renommée internationale, à savoir ... roulement de tambour ... mon jardin !

Eh oui, après avoir oscillé entre un nouvel anniversaire Harry Potter (pour le simple plaisir de subir un nouveau cours de potions et de posséder son propre exemplaire du monstrueux livre des monstres) et un anniversaire chasseur de Trolls (pour exhiber devant ses copains sa belle armure), Azraël a finalement décrété que ce serait un anniversaire LadyBug ou rien !

Et évidemment, une fois sa décision prise, Sir Azraël a exigé des costumes intégraux pour lui et l'ensemble de ses invités (même pas en rêve mon bonhomme !) ainsi que la collection complète des Miraculous (ben voyons) et 2 clampins pour faire le Papillon et son acolyte le Paon !

Question clampins, votre humble servante et Chéri aurions pu faire l'affaire mais Chéri (pas fou) a réussi à se défiler au motif totalement fallacieux qu'il devait gérer Gargamel histoire d'éviter crise de jalousie, crise tout court et autres joyeusetés ! C'est donc bibi qui s'est collé au rôle de la méchante de service.

Restait le problème des costumes et des Miraculous. Et justement, en cherchant des infos et surtout des images pour les fabriquer (les Miraculous parce que les costumes intégraux, non vraiment, j'insiste, même pas en rêve), je suis tombée par hasard sur un tuto vidéo expliquant comment fabriquer la boîte de Maître Fang, le gardien des Miraculous à partir de plaques de carton. Et là, vous me connaissez, j'ai pas pu résister au défi, je me suis lancée dans la réalisation de la fameuse boîte.

Franchement, ce tuto est trop bien fait ! Toutes les étapes sont clairement expliquées, on voit bien comment procéder et avec un minimum de minutie, ça roule tout seul. Par contre, niveau détail du matériel utilisé, ça pêche un peu (type de colle, type de carton etc ...), c'est pas tout à fait ça. Dans son tuto, l'auteur utilise des plaques de carton de 2mm (qui semble être du carton blanc) qu'elle colle parfois ensemble pour obtenir des épaisseurs différentes. Perso, connaissant mon brise-tout de fils et n'ayant pas envie de m'enquiquiner à coller des plaques ensemble, je me suis directement procurée des plaques de carton de 2,4mm d'épaisseur pour le corps de la boite et une plaque de carton plume de 5 mm pour le socle. C'est un peu galère à couper il faut l'avouer mais le résultat est bien costaud et j'ai trouvé ça parfait. J'ai trouvé les miennes chez Rogier et Plé mais on peut certainement en trouver ailleurs. Et j'ai choisi du carton brut non blanchi pour les plaques de 2,4 mm car c'était le moins cher et que cela suffit largement pour ce type de bricolage.

IMG_2965

IMG_2966

Niveau colle, j'ai utilisé de la colle Cléopatra vinyle blanche pour le décor du dessus de la boîte parce que c'était ce que j'avais en stock. On en utilise en effet régulièrement avec les monstros pour fabriquer du slim. Mais si c'était à refaire, je prendrais autre chose car cette colle détrempe le carton qui a tendance à gondoler ensuite. Pour l'assemblage des petites pièces de carton qui constituent la boîte, j'ai pris de la colle néoprène en gel (découverte lors de mon apprentissage de forgeronne) et c'est juste parfait. Ça coule pas, c'est rapide, ça colle immédiatement, c'est solide et on peut ainsi avancer rapidement dans l'assemblage de la boîte sans temps mort lié au séchage. Pour la déco intérieure, j'ai eu la chance de trouver des feuilles de mousse et des feuilles de carton colorés et pailletés à un prix défiant toute concurrence chez Action (magasin du type Foirefouille pour ceux qui ne connaissent pas). Malheureusement, les arrivages sont extrêmement aléatoires alors je ne garantis pas que vous en trouverez. Quant à la peinture, il s'agit de l'incontournable peinture vinyl dont je ne me sépare plus pour tout ce qui est bricolage.

IMG_2947

IMG_2948

IMG_2950

Tous les boutons de tiroirs sont réalisés en pâte polymère et dorés à la poudre dorée spéciale fimo. Les inscriptions sont faites après cuisson au feutre à porcelaine avant vernissage puis les boutons sont collés toujours à la colle néoprène sur les petits tiroirs de la boîte. Quant aux charnières du couvercle, elles proviennent de chez Leroy Merlin. Je suis certaine qu'on peut en trouver des moins chers ailleurs mais je n'avais pas vraiment le temps de chercher alors j'ai pris les premières que j'ai trouvé.

IMG_2951

IMG_2953

Alors certes, il faut s'armer de pas mal de patience pour réaliser cette boite car il y a beaucoup de petites pièces à découper et à coller mais elle ne présente pas vraiment de difficultés techniques.

Au final, la boîte fait son petit effet et Azraël était fou de joie. Il a immédiatement voulu cacher ses trésors dans le compartiment secret au centre et Gargamel, ne voulant pas être en reste, a foncé chercher sa Bague de Chat Noir et ses boucles d'oreilles de LadyBug (oui, il a des boucles d'oreilles !) pour les ranger dans la boîte.

Allez, la prochaine fois, je vous montre les accessoires constituant les costumes.

Posté par reyhaziel à 23:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 8 avril 2019

Cauchermars Land

Rhaaaaa, noooooon, pitiiiiiééééé, pas encooooooooore !

Tel fut le cri intérieur totalement désespéré qui raisonna sous mon crâne dimanche soir à l'heure du coucher d'Azraël. Car brutalement, j'ai cru revenir à l'époque maudite d'Harry Potter 3. Mais si, souvenez-vous, quand Azraël avait une peur panique des loups garous suite au visionnage du "tout public" Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban et que je passais mes soirées dans sa chambre en attendant qu'il daigne s'endormir.

Même que ça a duré jusqu'à ce que je lui couse son hypogriffe! Une éternité ! Alors forcément quand Azraël a commencé son cirque, ça m'a rappelé des souvenirs.

Allez, c'est l'heure de dormir maintenant. A demain mon petit coeur.

...

(silence boudeur et yeux tout brillants)

Ben alors mon Azraël, ça va pas ?

...

(signe de tête négatif et yeux encore plus brillants)

Bon, qu'est-ce qui se passe ?

J'arrête pas de penser à la petite fille et son papa !

La petite fille et son papa ? Aaah, tu veux dire dans le film quand elle a peur qu'il arrive quelque chose à son papa si elle part en colo de math ?

Oui ! Et s'il arrivait quelque chose à papa quand on sera à l'école et toi à ton travail ! Ça me donne mal au ventre et je vais faire des cauchemars !

Mais enfin Azraël, ce n'est qu'un film. Et papa sait très bien s'occuper de lui. Il n'est pas comme le papa de la petite fille.

Mais j'arrête pas d'y penser !

(avec trémolos plein la voix et larmes dévalant des joues toutes rouges d'émotion)

A ce stade, j'ai arrêté de discuter, ressorti la potion anti-cauchemar et le sirop qui fait dormir et installer mon petit coin dans sa chambre pour faire le planton jusqu'à endormissement.

Et alors là, vous vous demandez quelle horreur, en bonne mère indigne, je l'ai laissé regarder pour le mettre dans un éta pareil ! Eh bien non, ce n'était pas Harry Potter et les reliques de la mort. Non non ! Nous sommes tout simplement aller voir Le parc des merveilles au ciné dimanche matin, un film normalement conseillé dès 5 ans.

parc des merveilles

Ce film raconte l'histoire de June, une petite fille débordante d'imagination qui invente avec sa maman un parc d'attraction magique et merveilleux tenus par des animaux parlants. Dans le monde réel, ces animaux ne sont autre que les peluches préférées de June. Parmi ces peluches, il y a Peanuts, le chimpanzé, à l'oreille duquel il suffit de murmurer les attractions que l'on voudrait qu'il crée pour qu'il les réalise à l'aide de son crayon magique. Et dans le monde magique du parc des merveilles, car ce monde existe bien, Peanuts entend cette voix comme portée par le vent et qui est la source de toute son inspiration.

Mais bien sûr, l'histoire ne s'arrête pas là car June et sa maman sont des bricoleuses hors paire alors pour faire plaisir à sa fille, elles recréent toutes les 2 en maquette ce parc merveilleux qui envahit peu à peu toute leur maison et fait la joie des tous les enfants du quartier. Jusqu'au jour où la maman de June tombe malade, si gravement malade qu'elle doit quitter la maison pour une durée indéterminée pour se faire soigner.

June reste alors seule avec son papa, incapable de continuer à s'occuper de son parc en modèle réduit. Rongée par l'angoisse liée à l'absence de sa maman et sa peur de la perdre, elle efface toute trace du parc dans la maison et développe un sentiment sur-protecteur à l'égard de son père, contrôlant tout ce qu'il boit, mange, fait etc ... Bref, la pauvre devient totalement névrosée !

Afin de la faire sortir de sa coquille et de ses obsessions, son père l'envoie avec les matheux de sa classe en colo de math mais à peine partie, June se met à imaginer ce qui va arriver à son papa pendant son absence : chute sur des balles de golf, jambe cassée, goinfrage de pizza, de soda et de glace, corbeaux guettant le faux pas dans le frigo, grille-pain défectueux carbonisateur de tartines et finalement explosion de la maison. Et là, vous comprenez soudain l'origine des angoisses d'Azraël (bizarrement, la maman très malade l'a laissé de marbre mais j'avoue que personnellement, ça m'a tiré une petite larme).

Et voilà notre June qui fait le mur pour aller rejoindre son papa au plus vite afin de lui éviter un sort funeste. Sauf qu'en cours de route, elle va atterrir dans le parc des merveilles. Mais un parc en ruine, assailli par une armée de singes en peluche ne pensant qu'à le détruire et à occire tous les êtres vivants s'y trouvant pour les offrir à la nuée noire qui y est apparue.

Bon, je m'arrêterai pour le résumé, je ne vais pas tout vous raconter non plus. Mais cela vous donne déjà une bonne idée de la charge émotionnelle qu'il peut contenir. Ajouter à ça des passages où on sous-entend que Peanuts a subi un sort funeste et que les héros n'arrêtent pas de frôler la mort à cause de singes en peluches et cela n'arrange pas franchement les choses. Bref, si vos monstros sont un tant soit peu sensibles ou facilement angoissés, ce n'est pas franchement un dessin animé que je vous recommanderai.

Et c'est dommage d'ailleurs parce que sinon, le sujet dont il parle, à savoir le fait qu'il faut faire face à ses angoisses, les surmonter et ne pas les laisser diriger notre vie, est plutôt bien traité. Tout comme l'idée qu'avec un peu d'imagination et beaucoup de persévérance, on peut réaliser de grandes choses. Mais les concepts de mort et de destruction n'en demeurent pas moins omniprésents avec des passages parfois anxiogènes. J'ai d'ailleurs rapidement regretté d'y avoir emmené les monstros même si les angoisses d'Azraël n'ont finalement pas la source que j'attendais.

En résumé, un film intéressant, plutôt bien fait mais que je déconseille fortement aux plus jeunes et aux âmes sensibles. Quant à moi, il semblerait que je puisse conserver mes soirées car Azraël reprend déjà le dessus. Ce soir, il réclamait la potion anti-cauchemar et le sirop pour dormir mais maman a pu redescendre blogger au lieu de rester coincée dans sa chambre.

Posté par reyhaziel à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 21 octobre 2018

Le forgeron La Puce reprend du service

Eh oui, après avoir avec succès forgé de toute pièce une Trollcalibur pour le plus grand bonheur d'Azraël Dulac il y a plusieurs mois de cela, je me suis finalement décidé à finir l'armure du plus grand chasseur de trolls de tous les temps (je précise que cette opinion n'est pas la mienne mais celle du principal intéressé dont on ne soulignera jamais assez la modestie légendaire).

Waouuuh non mais attends La Puce, il t'a fallu 5 mois pour faire l'armure ! Mais c'est titanesque comme projet ça ! Oui hein ! J'ai énormément de mérite non ? Vraiment, si je suis pas la meilleure maman de tout l'univers après ça ! Ah tiens ? Huuuum ? Mais oui, apparemment, la modestie titanesque d'Azraël Dulac a légèrement détient sur moi.

Bon allez, je vous rassure tout de suite, non, il ne faut pas 5 mois pour forger une armure (enfin pas à une cosplayeuse amateure indifférente aux détails). Inutile donc de partir battu d'avance devant l'ampleur d'un tel projet si c'était votre idée. En fait, c'est beaucoup plus facile et rapide de forger une armure qu'une Trollcalibur. Il faut 3 semaines environ, patronage de la bête compris (et encore, c'est quand on est handicapée par un corset car je portais encore le mien à l'époque c'est dire si ça date). Si j'ai mis si longtemps à la finir, c'est que des urgences couturesques sont apparues entre temps et qu'ayant repris le boulot, j'avais infiniment moins de temps "libre" à consacrer aux loisirs créatifs en tout genre.

jimmydulac

Voilà, en théorie, à quoi devrait ressembler l'armure, en version mi-ombre mi-lumière

Mais devant l'angoisse chronique d'un Azraël Dulac traumatisé à l'idée que son costume ne soit pas achevé pour le carnaval de l'école (en février quand même le carnaval), je me suis finalement décidé à m'atteler à la tâche. Comme pour son épée, Chéri a de nouveau refusé catégoriquement l'installation d'une forge dans le salon. Je me suis donc mis à la recherche d'un dragon, le feu de dragon étant très réputé pour la création d'armement en tout genre. N'ayant réussi à mettre la main que sur le dragon Administration (autant vous dire que pour forger les armures, c'est pas le top et qu'en plus, il risque de vous l'imprégner de magie noire), j'ai dû me résoudre à utiliser de la mousse EVA en lieu et place d'acier trempé. Une fois de plus ! Ah là là, c'est dur la vie de maman forgeron quand même ! Ce coup-ci, j'ai opté pour des plaques de mousse de 5 mm d'épaisseur au lieu de celles de 10 mm utilisées pour Trollcalibur. Cette épaisseur constitue un bon compromis entre prix de revient, solidité, confort et facilité de fabrication. Comme pour l'épée, je vous ferai une estimation du prix de revient en fin de post.

Pour le patron, je me suis basée sur un T-shirt d'Azraël pour le dimensionnement avant de le réaliser dans de la nappe en papier et de le valider par un enfilage sur le monstros. Une fois le patron validé, les différentes pièces de l'armure ont été découpés dans la mousse EVA. Comme je l'expliquais lors de la fabrication du l'épée, le gros avantage de la mousse EVA, c'est qu'elle est thermoformable.

Euuuh, et ça veut dire quoi ça La Puce exactement ? Ca veut dire que, si on la chauffe, la mousse EVA devient toute molle et qu'on peut la mettre en forme. Attention hein, on peut la mettre en forme mais il y a des limites. Vous ne transformerez pas une plaque en sphère. Mais en tube, ça oui, pas de problème. En refroidissant, elle redurcit tout en restant souple, comme il se doit pour de la mousse, et conserve la forme qu'on lui a donné.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_725UNADJUSTEDNONRAW_thumb_724UNADJUSTEDNONRAW_thumb_727

Protection d'avant bras réalisée à partir d'une plaque chauffée et roulée en forme de tube.

Les reliefs viennent d'une plaque de mousse EVA de 2 mm découpés et collés à la néoprène.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f2

Par contre, il faut chauffer assez fort. Impossible d'utiliser son sèche-cheveux donc et vous ne pourrez pas faire l'impasse sur l'utilisation d'un décapeur thermique. Pour mon premier essai, j'ai réalisé la protection d'avant-bras ci-dessus avec force détail (une conséquence de mon optimisme forcené, optimisme qui n'a pas résisté à confection du corps d'armure). Une fois les différents éléments de l'armure découpés, je les ai donc mis grossièrement en forme en chauffant la mousse au décapeur avant de les assembler à la colle néoprène puis de fignoler la mise en forme avec un petit coup de décapeur supplémentaire.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f1UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f3

Concernant cette armure, Sir Azraël Dulac avait été très clair. L'amulette du chasseur de trolls (déjà confectionnée je vous le rappelle) devait pouvoir venir se coller ou s'enlever au bon vouloir de son propriétaire et l'armure devait pouvoir s'illuminer intégralement de fines lignes lumineuses à volonté (et dans 2 couleurs différentes pour faire bonne mesure selon que notre chasseur faisait appel aux forces de l'ombre ou de la lumière). Si si ma bonne dame, voilà ce que c'est que de faire des épées lumineuses. Après les chasseurs de trolls ont des rêves de grandeur. Autant vous dire que j'ai recadré le monstros vite fait bien fait ... enfin, j'ai essayé !

Mais maman, elle sera nulle cette armure si je peux pas enlever l'amulette

Mais Azraël, c'est pas possible. On ne peut pas mettre de système de fixation sur ton amulette. Ou alors, tu ne pourras plus regarder les inscriptions sur l'envers et y mettre tes pierres de chasseur de trolls.

Ah ben ça non. Alors ça veut dire que je pourrais pas mettre mon amulette sur mon armure.

Ben non, tu pourras pas. Mais on en mettra une fausse.

Mais ce sera tout nul ça

(avec un air de chien battu et des yeux tout brillants)

...

(énorme soupir d'une maman en plein craquage parfaitement consciente qu'elle est foutue de chez foutue)

Bon, d'accord, je t'en fabriquerai une nouvelle que tu pourras mettre et enlever comme tu voudras.

Youpiiii, t'es la meilleure maman du monde ! Et l'armure va s'allumer comme mon épée hein !

NOOOOON !

(cri déchirant et totalement désespéré d'une maman qui cauchemarde rien qu'à la perspective de chercher où planquer le boîtier d'alimentation des fils lumineux, de la torture mentale pour trouver où et comment les fixer et de la torture financière du coût de l'opération)

Il n'en est pas question. Mais je veux bien rendre l'amulette lumineuse.

Cette petite concession ayant remportée l'adhésion du monstros, j'ai terminé le corps de l'armure en y aménageant le logement pour l'amulette lumineuse amovible. Il ne restait plus qu'à la fabriquer.

IMG_2408

Logement de l'amulette bordé d'un anneau de pâte fimo effet métal : le scratch étant destiné à coller et décoller l'amulette à loisir.

Pour cela, je me suis procurée un petit morceau de Worbla Transparent Art. Comme la mousse EVA, il s'agit d'un plastique thermoformable mais celui-ci se présente sous forme de feuille fine (type feuille pour plastifieuse) et transparente. Il existe plein de sorte de Worbla différent et il s'agit du matériau de base du cosplayeur confirmé car il donne un résultat plus solide que la mousse EVA. Il est également plus modelable et toutes les chutes sont réutilisables. Mais il est franchement hors de prix (environ 6 fois plus cher) et bien plus technique à utiliser. Mais comme je n'en avais besoin que d'un tout petit bout et que la boutique proposait des échantillons à 5€, la version transparente représentait la solution la moins "prise de tête" pour mon projet. Pour fabriquer le corps de l'amulette, j'ai donc moulé la feuille de Worbla sur une coupe pour la mettre en forme avant de recouvrir l'intérieur d'un léger film de peinture acrylique blanche. Le but de la peinture est d'assurer la diffusion de la lumière tout en cachant la led autonome dissimulée à l'intérieur de l'amulette. Une vraie pro aurait sorti son papier de verre et passé des heures en ponçage mais bon ... je ne suis pas une pro ! Et je suis bien trop fainéante en prime. Pour les détails, je les ai réalisé en pâte fimo que j'ai ensuite collé sur le worbla et sur la mousse EVA à la colle néoprène. Pour l'effet lumineux, j'ai donc utilisé une led autonome. C'est un système de toute petite dimension prêt à l'emploi composé d'une led, de ses piles d'alimentation et de son bouton poussoir permettant de l'éteindre et l'allumer à volonté. Des bandes de scratch permettent enfin de coller l'amulette sur l'armure et de pouvoir l'enlever comme on le souhaite.

IMG_2405IMG_2409

Amulette éteinte et allumée

IMG_2411

puis fixée sur l'armure

Il ne restait plus alors qu'à donner son effet métallique à l'armure. Comme pour l'épée, on obtient un effet métal en commençant par recouvrir l'intégralité de l'armure avec une ou 2 couches d'apprêt en colle à bois avant de recouvrir de plusieurs couches de peinture acrylique argent. Le gros avantage par rapport à l'épée, c'est qu'on n'a rien à sculpter ce qui fait qu'on n'a pas de ponçage à faire entre les couches de colle à bois. Les "gravures" ont été faites au feutre à porcelaine (mais un marqueur indélébile fonctionne parfaitement) et le tout a été recouvert d'une couche de vernis en bombe pour la fixation et la protection de la peinture.

A propos de la colle à bois, une petite digression sur la qualité de la colle à utiliser. Comme j'avais dû entre temps confectionner les tartines du spectacle de fin d'année de la classe d'Azraël, j'ai testé une autre sorte de colle à bois : la colle à bois spéciale marqueterie. Ben il y a du pour et il y a du contre.

Côté pour, elle est nettement plus liquide que la colle à bois classique ce qui la rend plus facile à étaler et donc à utiliser pour de grandes surfaces. De plus, elle s'étale en couche plus fine ce qui rend le séchage plus rapide. Côté contre, ben elle s'étale en couche plus fine justement ce qui fait que là où on pourra se contenter de 2 couches de colle classique, on en passera plutôt 3 voir même 4 de colle à marqueterie. Enfin, d'un point de vue général, je trouve son effet film imperméable gommeur de défauts moins efficace que la colle à bois standard. Mais bon, elle remplit tout de même son office donc si vous ne trouvez que cela, ça fait l'affaire.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_62aUNADJUSTEDNONRAW_thumb_629

Bien évidement, une fois le corps d'armure fabriqué, ça aurait été trop simple de s'arrêter là. Il a donc fallu faire les épaulettes, puis la seconde protection d'avant-bras.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71e

Le dos reste ouvert pour pouvoir la mettre et l'enlever tout seul

A noter d'ailleurs que, pour ces protections, autant j'ai soigné les détails en faisant des gravures en relief pour la première, autant ça m'a gavé (oui oui, n'ayons pas peur des mots) pour la seconde où j'ai fait toutes les "gravures" au feutre à porcelaine. C'est là qu'Azraël Dulac m'a décoché le coup de grâce.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_726UNADJUSTEDNONRAW_thumb_728

Waouuh, elle est trop bien cette armure maman !

C'est vrai mon coeur, t'es content ?

Trop content

...

(soupir de soulagement discret d'une maman qui en a plein le dos)

Mais il est où le casque ?

...

(silence consterné d'une maman qui hésite entre le suicide social lié à une overdose de travaux de ferronnerie et le suicide social lié à une peine d'emprisonnement pour infanticide)

Bon, finalement, comme j'étais bien lancée (et pas encore prête à me suicider socialement), il l'a eu son fichu casque, surtout qu'il a eu la décence de ne pas exiger qu'il soit lumineux ni rien (comme quoi, il a tout de même un minimum d'instinct de survie).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71bUNADJUSTEDNONRAW_thumb_718UNADJUSTEDNONRAW_thumb_719

Il a un petit côté Maléfique (la méchante fée dans la belle au bois dormant) non ?

malefique

Mais pour la suite, car oui, il y a une suite, 3 fois rien, juste des épées boomerang détachables et ré-assemblables, un bouclier et des jambières, vraiment 3 fois rien. Pour la suite donc, Sir Azraël Dulac va devoir patienter parce que Couturus vient d'expliquer à Bricolus que c'était son tour maintenant et que j'avais des cadeaux d'anniversaire, de fêtes et de Noël à préparer d'abord (sans compter une participation au concours T&N d'automne).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_722

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_723

Et voilà mon petit chasseur de trolls déjà bien équipé

Bon, vous êtes toujours là ? Ben vous êtes courageux et donc prêts à vous lancer vous aussi dans la fabrication d'une armure de chasseur de trolls. Et vous mourrez donc d'impatience de connaître le prix de revient de la bestiole. Ci-dessous, vous trouverez la liste de tout le matériel avec le coût si vous deviez tout acheter.

outils (environ 56 € si vous n'avez vraiment rien) :

  • mini pistolet à colle (mon meilleur ami depuis un moment déjà) : on en trouve des très bien dès 5€ fourni avec quelques bâtons de colle
  • bâton de colle chaude pour mini pistolet : 2,5€ les 12
  • cutter à lame 18 mm (je préfère cette largeur de lame car je la trouve plus sécurisante mais si vous en avez un de lame moins large, ça va très bien aussi) : dès 4€
  • cutter de précision : 3,20€ lames incluses
  • pinceaux : on trouve des sets de pinceaux très bien à moins de 5€. Perso, les miens étaient des pinceaux plats, d'une largeur de 15 et 7 mm.
  • un décapeur thermique : j'ai trouvé le mien pour 36€ chez Amazon

Personnellement, je m'en suis sortie pour 36€, le prix du décapeur thermique puisque j'avais déjà tout le reste pour mes loisirs créatifs en tout genre. Pour la liste des matériaux et fournitures, vous allez retrouver des marques déjà citées dans mes précédents posts. C'est pas que je leur fasse de la pub, c'est juste que j'étais loin d'avoir tout utilisé dans mes réalisations précédentes (et qu'il me reste encore de tout d'ailleurs sauf la colle à bois) et que j'ai donc continué à utiliser mon stock. Un détail qui a tendance à prouver que, si l'investissement de base dans ce type de costume est conséquent, on peut ensuite faire pas mal de chose avec ce qui permet réduire le prix de revient sur le long terme.

Matériaux et fournitures (environ 35€ si vous devez tout acheter) :

  • une dalle de mousse EVA de 100 par 100 cm, épaisseur 5 mm (10,90€ la dalle achetée à l'unité) achetée chez cosplaymat. A noter qu'ils font régulièrement des promotions et que le prix de la dalle est dégressif avec la quantité achetée. Une seule dalle est suffisante pour l'ensemble des réalisations présentées ici.
  • chutes de mousse EVA épaisseur 2 mm (feuille de 40 cm par 60 cm pour 1,5€)
  • peinture acrylique argent (pébéo acrylcolor 150 ml pour 3€25)
  • peinture acrylique blanche (Maildor 20 ml pour 1€25)
  • colle à bois (UHU 250gr pour 5€95)
  • colle néoprène (UHU gel 46ml pour 4€15)
  • pâte polymère grise (fimo pour 2€)
  • led autonome (1€ chez cosplaycraft)
  • worbla transparent art (feuille échantillon de 25x18 cm) (5€ chez cosplaymat)

Sur la partie matériaux, je n'ai eu qu'à acheter la mousse, la led et le worbla. En ajoutant le décapeur thermique, l'armure d'Azraël (brassard et casque compris) ne m'aura donc coûté que 53€. Ceci dit, avec le matériel qu'il me reste, les épées et le bouclier qu'il a commandé ne me coûteront, eux, que du temps et de la patience.

Posté par reyhaziel à 23:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 8 octobre 2018

Démolition man

Eh oui, ami(e) lecteur(trice). Je te l'avais dit que je prendrais ma revanche sur Chéri suite à mon titre de Reine des Truffes. Et pour cette revanche, je tiens à adresser mes plus sincères remerciements à la Nouvelle Calédonie et au sens aigu de la pédagogie de Chéri.

Huuum, je vous sens perplexe là. Pas d'inquiètude, je vais développer (oui oui, je sais, vu la pipelette que je suis, le contraire aurait été étonnant). La première chose à savoir, c'est que chez les Infernos, vers l'âge de 3 ans, on passe du lit à barreaux au lit évolutif. Vous savez, le lit qui grandit avec l'enfant. Azraël, comme Gargamel avant lui, a eu droit à son lit évolutif dont il était particulièrement fier. Ce qu'il faut également savoir au sujet de ces lits c'est que le système qui permet de l'allonger d'une longueur de 140 à une longueur de 190 possède une petite faiblesse structurelle au niveau du pied de soutien latéral du sommier. Vous la sentez venir la suite là ?

C'était donc l'heure de se coucher pour les monstros et c'était au tour de Chéri de lire son histoire à Azraël (pendant que je me chargeais de lire la sienne à Gargamel). Et ce soir-là, comme tous les autres soirs d'ailleurs, Azraël avait choisi une histoire des p'tites poules.

Ce qu'il faut savoir au sujet d'Azraël et des p'tites poules, c'est que, pour une obscure raison, il adore qu'on lui lise aussi les dédicaces des auteurs et ce soir-là la dédicace s'adressait à de la famille résidant en Nouvelle Calédonie.

Au fait Azraël, tu sais où c'est la nouvelle Calédonie

(le sens pédagogique de Chéri en pleine action)

Ben non, c'est où ?

Attends, je vais te montrer sur le globe-terrestre

(et Chéri qui se lève pour récupérer le globe-terrestre sur la commode dans la chambre)

Tiens regardes (puis qui se laisse tomber pile poils sur le pied latéral du lit d'Azraël)

P.... M.... Fais ch..... !!!!

Mais qu'est-ce qui se passe ?

Mamaaaaaan ! Papa il a dit le mot qu'on doit pas dire !

...

(silence perplexe devant un Chéri en train de débiter des gros mots à tour de bras en se massant le postérieur)

Et puis il a cassé mon lit !

C'est là que j'ai réalisé qu'effectivement, le lit était complètement effondré, le bois de lit étant fendu en 2 et que si Chéri se massait le postérieur, c'était parce que le lit l'avait mordu, fait indéniable confirmé par le bleu splendide apparu dès le lendemain et longuement admiré et commenté. Pas perturbée pour 2 ronds (c'est Hystéricus qui en était fort dépité) vu que, depuis plusieurs semaines, j'avais repéré que le pied latéral avait du jeu pire qu'une dent de lait sur le point de tomber et que je m'attendais à un truc du genre à tout moment, j'ai constaté stoïquement l'étendue des dégâts.

Face à un Azraël en larmes se demandant où il allait bien pouvoir dormir et un Chéri bien embêté qui lui proposait d'installer son matelas par terre, j'ai immédiatement pris le taureau par les cornes ou plutôt la boite à outils par la poignée.

Azraël, t'arrêtes de pleurer sinon tu pourras pas m'aider à démonter ton lit

C'est vrai, c'est vrai, je peux t'aider !!!

(cris de joie d'un Azraël instantanément consolé à l'idée d'avoir le droit de toucher aux outils)

Ben oui, c'est vrai. Et après, on installera le sommier de Mamie et on mettra son matelas dessus.

Mais, eh Mamie alors ?

Mamie n'est pas là, elle n'en a pas besoin. Et demain, on ira t'acheter un nouveau lit. Un lit de grande personne.

Wouaaaais ! Trop cool !

Et voilà comment, à 23h, Azraël avait un nouveau lit provisoire installé dans sa chambre et on recommençait la cérémonie du coucher avec Chéri.

Allez, bonne nuit mon Azraël. Tu vas voir, tu vas bien dormir avec le sommier de Mamie.

Mais oui, ce sera très confortable.

Nooooon papa ! T'approche pas !

Ben pourquoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Mais maman je ne veux pas que papa casse aussi le lit de Mamie !

Sachant que le sommier d'Inferno Gran Mom a un cadre en acier et donc fort peu de chance de casser même en sautant dessus, c'est un Chéri vexé comme un poux qui est ressorti de la chambre pendant que j'expliquais, hilare, à Azraël que son lit provisoire ne courait aucun risque.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 16 août 2018

Azraël entre dans la secte de Lotos

Bon alors, je vous rassure tout de suite. Non, Azraël n'est pas en danger, il n'est pas devenu un pauvre Lotophage lobotomisé (encore que, si ça pouvait ralentir le débit de la mitraillette à paroles, je pense que j'envisagerai sérieusement la chose).

Non, nous sommes simplement actuellement en vacances chez Inferno Gran Mom sur son île et qui dit vacances à Oléron ... Oui, pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, ce qui me parait tout à fait impossible car je suis intimement persuadée que si vous lisez ce post, vous avez nécessairement lu les 608 (non ? tant que ça !?) messages précédants, Inferno Gran Mom a installé son QG à Oléron... Qui dit vacances à Oléron donc, dit initiation au sport régional qu'est Le LOTO ! Oui Le LOTO avec un grand L et plein de majuscules parce que je tiens à la vie et que Le LOTO dans le coin, c'est sacro saint !

Alors attention hein, Le LOTO n'a rien à voir avec la Française des jeux. Non non non, Le LOTO est généralement organisé par des associations locales et il s'agit de la version qui se joue avec des cartons numérotés et des petits jetons. Vous connaissez ? Non ? Bon, petit cours accéléré de LOTO alors. Pour ce qui est des cartons numérotés, ça ressemble à ça.

carton_simple

un carton simple soit 15 numéros

plaque-de-6-cartons

une plaque, soit 6 cartons, comprenant l'intégralité des 90 numéros

Sur les grandes plaques sont présents l'intégralité des 90 numéros. Sur les petites, seuls 15 numéros sont présents. Sur une estrade, une personne tire les numéros un par un. Si vous l'avez, vous cachez le numéro sur votre plaque avec un jeton, sinon, vous attendez le tirage du numéro suivant. Le but du jeu est de remplir d'abord une ligne. On lève alors le bras en hurlant QUINE ! Et quand je dis hurler, c'est bien de HURLER qu'il s'agit, sans oublier le lever de bras surtout, car les parties se jouent dans de grandes salles et les organisateurs doivent vous entendre du premier coup faute de quoi, si un nouveau numéro est tiré parce qu'on ne vous a pas entendu la première fois, c'est perdu ! Si on vous a entendu, un gentil organisateur va venir vérifier vos numéros (vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui se trompent en remplissant leur carton) et si c'est bon, vous gagnez le lot mis en jeu. Et la partie continue. Il faut alors remplir 2 lignes sur le même carton puis le carton entier. Bien sûr, avec la difficulté qui augmente, la valeur des lots aussi. Ces lots peuvent être aussi divers que variés, allant d'un set de serviettes de plage à un bon d'achat de 500€ en passant par des outils, des appareils électroménagers, des voyages, des paniers garnis et bien sûr des bourriches d'huître ou des bouteilles de pineau (ben oui, on est à Oléron quand même) ! Une fois le carton plein gagné, on ramasse l'ensemble de ses jetons et on recommence.

jetons

des jolis jetons et le bâton aimanté servant à les ramasser

Voilà pour les explications. Eh bien figurez-vous que cette année, Azraël étant suffisamment grand, on a décidé de l'initier aux joies du LOTO. Et jouer au LOTO avec un monstros hyperactif adepte de la mitraillette à paroles, ben c'est quelque chose. Parce que déjà, il faut savoir que Le LOTO, comme je le disais précédemment, dans la région, c'est du sérieux ! D'abord, on s'installe, on dispose ses multiples cartons, car les vrais joueurs ne se contentent pas d'un carton mais de plusieurs plaques à remplir en simultanées puis on les entoure des indispensables grigris et autres porte-bonheurs. Et puis on rigole pas, on bavarde pas, on ne joue pas avec le bâton aimanté qui permet de ramasser les jetons, on ne mélange pas ses jetons avec ceux du voisin (rhaaa sacrilège !) bref, on se concentre à mort  ! Autant vous dire qu'avec Azraël, question concentration, on repassera. Mais bon, bon gré mal gré, on a réussi à faire quelques Quines (9 pour être exact ce qui correspond à 3 cycles 1 ligne, 2 lignes et carton plein).

Bon, t'as compris Azraël, quand le monsieur donne un numéro, tu le cherches sur ta plaque et tu mets un jeton.

Mais oui, ça va ! J'ai compris enfin !

Alors il a dit 51, un 5 et un 1. Mais qu'est-ce que tu fais Azraël ? Un 5 et un 1 j'ai dit !

Ben quoi, c'est un 5 et un 1.

Oui mais ça c'est 15, un 1 et un 5 !

Ah d'accord. Eh mais, il a dit quoi là. Il va trop vite. Il faut qu'il attende !

Non Azraël. Il attend pas, c'est toi qui doit suivre.

Pfff, je vais jamais y arriver !

QUIIIIINNNNNEEEEE !

(je vous dis pas comment on a bondi sur notre chaise devant le hurlement en provenance du fond de la salle)

Ben qu'est-ce qui se passe ?

C'est quelqu'un qui vient de gagner parce qu'il a complété une ligne.

Rhaaa, non, c'est pô juste ! Bon ben je range tout !

Noooon !

(cri affolé à l'idée de replacer tous les jetons en urgence)

C'est pas fini, maintenant on joue pour 2 lignes !

Après plusieurs tours infructueux agrémentés de toute la panoplie azraëlienne d'exclamations de mauvais perdant agrémentées des cris de désespoir les plus variés, nous avons lâchement laissé Inferno Gran Mom sauver l'honneur familial par une victoire écrasante (victoire récompensée par un ventilo de table) et quitté la partie l'oreille basse.

Sur le chemin du retour, on a croisé le manège de Donald encore en activité. Pour se consoler, il était bien évidemment indispensable d'en faire un tour ou 2 et de tenter (avec succès) d'attraper la queue de Donald.

Alors Azraël, c'était bien Le LOTO ?

Huuum, oui, c'était trop bien !

Ah ben je suis contente si ça t'a plu.

Mais quand même, je me suis quand même drôlement ennuyé ! Dis maman, on pourra retourner attraper la queue de Donald ?

Voilà voilà, en résumé, Donald et sa queue 1 - Le LOTO 0. Désolée Gran Mom, apparemment, les 2 ne jouent pas du tout dans la même division ! Par contre, si votre monstros est un minimum patient et bon perdant, c'est une activité qui est accessible dès qu'ils savent reconnaître les chiffres jusqu'à 90 (surtout que vous pouvez facilement les aider si vous n'avez pas trop de cartons à suivre en simultané) et très sympa à pratiquer en famille que je vous recommande. Assurez-vous seulement que Le LOTO ne comprend pas trop de quines ou vous risquez de rentrer à l'aube et croisez les doigts pour que l'organisateur responsable du tirage ne soit pas sous anabolisant (faute de quoi, même les pro ont du mal à suivre, j'ai testé, je peux témoigner !).

Posté par reyhaziel à 17:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 24 juillet 2018

Azraël a des goûts douteux

J'ai toujours eu conscience que les monstros avaient des goûts plutôt particuliers et qu'avec leur patience angélique et leur amour inconditionnel de la culture sous toutes ses formes (teuf teuf teuf excusez-moi, je m'étouffe à écrire des inepties pareilles), élargir leur horizon culturel serait simple comme bonjour (Aieeuux ! Ça fait mal ! Désolée, je viens de me faire foudroyer pour mensonge éhonté).

Mais franchement, je ne m'attendais quand même pas à ça. Car hier, Azraël était tranquillement en train d'hiberner dans sa grotte (alias sa maison en carton au milieu du salon car oui, elle résiste toujours, encore debout malgré travaux et tremblements de terre, perçage de trou d'espion, installation/désinstallation de toit, j'en passe et des meilleurs) pendant que Chéri regardait une émission sportive quelconque quand soudain, voilà qu'il sort en trombe de son carton et se plante devant la télé.

Ben Azraël, qu'est-ce qui se passe ?

Waouh, elle est trop bien cette chanson !

Ah bon, tu trouves ? Et c'est quoi qui te plaît ? La musique ? Les paroles ?

Les paroles ! Elles sont trop marrantes ! Ooooh, c'est fini. On peut l'écouter encore ?

Ah non, c'est pas possible. C'est la télé là.

Ooooohhhhhh !

(larmoyant à souhait et yeux de cocker en prime)

Mais je peux le mettre sur la tablette si tu veux

OUUUUIIIIII !

Mais quel est donc ce chef d'oeuvre de l'art lyrique qui passionne ainsi Azraël vous demandez-vous littéralement dévoré de curiosité ?  Et bien c'est ça !

Eh non, vous ne rêvez pas. Il s'agit bien de la pub pour le service à table de Mac Do ! Non mais franchement, il a pas des goûts musicaux douteux cet enfant quand même. Bien évidement, Azraël s'est empressé de réintégrer sa grotte afin d'y regarder la pub en boucle histoire de bien s'imprégner des paroles (et surtout les retenir histoire de m'en faire profiter à mon retour du boulot). Quand soudain, le voilà qui en ressort en trombe, oui encore, et se plante devant son père (toujours devant la même émission de sport).

Ben qu'est-ce qui se passe Azraël ?

J'AI COMPRIS !

...

(silence interloqué de Chéri cherchant à comprendre ce qu'Azraël pourrait bien avoir compris mais n'y comprenant que cht'i)

En fait, les objets y sont jaloux parce que les gens y préfèrent manger au Mac Do au lieu de jouer avec eux.

Paroles dignes des plus grands analystes publicitaires suivies d'une réintégration de grotte immédiate et d'un retour dans un état d'hybernation avancé.  Et d'après vous, qui c'est qui s'est tapé la pub Mac Do en boucle dans la voiture sur le chemin vers la pédo psy, pub chanté sur tous les tons, si si, tous les tons, du plus grave au plus aigu et avec mission de noter les interprétations pour trouver la meilleure. Hein, qui c'est ?

Posté par reyhaziel à 23:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 juillet 2018

Un anniversaire Détective Party

Inutile d'appeler la police, de lancer une alerte enlèvement, de crier au meurtre ni de visiter les hôpitaux de la région. Je n'ai pas disparu et j'ai même survécu (de justesse) à la Détective Party d'anniversaire d'Azraël. J'ai simplement été débordée par les préparatifs, pourtant nettement plus simples que ceux de son anniversaire Harry Potter, mais il faut dire que tout s'est ligué pour me compliquer la tâche. A commencer par les monstros eux-mêmes et tout particulièrement Gargamel. D'ailleurs, pendant que j'y pense, si vous aussi vous avez un enfant particulier à la maison, soyez rassuré. Ils font leur crises d'adolescence exactement comme les enfants ordinaires et sont tout aussi insupportables !

Comme je vous le disais dans mon post précédent, cette année, pour son anniversaire, Azraël voulait résoudre un mystère et c'est donc une Détective Party que j'ai organisé et dont je me propose de vous livrer tous les secrets. Plantons donc le décor.

Notre histoire se passe dans le très sélect musée égyptien de Villebon. Comment ? Vous ne saviez pas qu'il y avait un musée égyptien à Villebon? Eh bien si, mais il est réservé à une petite élite ce qui fait qu'il n'est guère connu et pourtant, on y expose un trésor inestimable ... le trésor de Toutanbonbon ! Un trésor sur lequel veille amoureusement la conservatrice, Mme La Puce et son assistant M. Chéri.

IMG_2490

La salle d'exposition du musée dont la pièce maîtresse est le fameux sarcophage de Toutanbonbon

IMG_2491

Le sablier géant a été découvert lors de fouilles archéologiques chez Casa. Le bandeau, la croix ank et la gravure d'Horus lors du chantier pharaonique du plus grand site archéologique du monde connu, le célèbre site de WOUEB.

De vulgaires copies de ces inestimables trésors sont disponibles dans notre boutique en fin de post.

IMG_2492

Les photophores dorés à l'or 24 carats garantis sans facture et leurs bougies électriques d'époque ont également été découverts lors des fouilles à Casa. Les colonnes pyramidales viennent de Woueb, tout comme la gravure d'Anubis et les papyrus de la photo ci-dessous. La statue du dieu Horus vient du trésor personnel de Mme La Puce et dont l'origine qui se perd dans la nuit des temps.

IMG_2493

Mais un beau matin de juillet, notre trésor disparaît, volé par le plus célèbre voleur de trésors gourmands, le redoutable Becsucré. Plutôt que de faire appel à la police (franchement, ça aurait tout de même été plus logique non ? Vous trouvez pas ça bizarre vous ?), Mme La Puce décida d'engager une équipe de petits détectives pour mener l'enquête et retrouver le trésor.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_690

On admirera le fabuleux sarcophage réalisé dans les matériaux les plus précieux et les plus nobles : coffrage en pur carton, plaquage en pur nacre de peinture acrylique blanche, gravures, dorures et autres incrustations en feutres Giotto décors métal et décors matérials.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_691

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_692

Sarcophage assemblé et scellé à la colle chaude homologuée par les prêtres d'Anubis garantie à l'épreuve des mimines inquisitrices de détectives trop curieux et/ou trop gourmands

Immédiatement, elle lança les invitations sous forme de loupes plastifiées et d'étiquettes à indice. Et comme elle est sympa, au cas où vous aussi vous auriez besoin de faire appel à une bande de détectives en culottes courtes (ou longues, ça dépend de la météo en fait), elle vous file le modèle au format powerpoint de ses invits à télécharger : invitation_modele.

IMG_2878

Visiblement, Becsucré ne l'entendait pas de cette oreille. Usant des stratagèmes les plus déloyaux (vacances, mariage et j'en passe), il chercha à mettre hors d'état de lui nuire notre fine équipe, éclaircissant progressivement ses rangs mais 5 d'entre eux résistèrent à toutes ses manoeuvres pour rejoindre finalement le lieu de l'enquête. Une pugnacité digne d'éloges mais insuffisantes pour convaincre notre conservatrice de la valeur d'enquêteurs de nos petits détectives. Elle décida donc de commencer par les mettre à l'épreuve en testant leur sens de l'observation et leur intuition.

Nos petits détectives ont ainsi dû retrouver un panda perdu au milieu de bonshommes de neige, des visages cachés dans une image, décodé des rubans codés et reconnaître les ombres de différents animaux.

jeu test

Silhouettes à identifier et rubans à décoder

jeu test2

Chercher le panda et les visages

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_694

Le principe du ruban à décoder : on enroule un ruban de papier sur un cylindre, on écrit un message dessus. Et quand le ruban est déroulé, le message n'est plus lisible. Pour le décoder, il suffit de l'enrouler à nouveau sur un cylindre de même taille que celui utilisé pour l'écrire.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_695

Une fois la démonstration de leurs aptitudes faite, Mme La Puce a bien dû s'incliner et leur distribuer leur équipement de détective, rangé dans des petits sacs de détective, avant de les conduire sur les lieux du crime.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_689

L'équipement de nos détectives et la casquette de détective d'Azraël dégotée au marché

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_68b

Détails de l'équipement du détective amateur : la pipe bien sûr (trouvée pour moins de 2€ chez oofete), des stylos à encre invisible qui apparaît à la lumière UV fournie dans le capuchon du stylo (trouvé chez amazon pour 1€ le stylo, il faut bien comparer les annonces car les prix varient d'un jour à l'autre et d'un fournisseur à l'autre), des crayons pour noter (récup de chez Ikéa), des escargots mètre ruban pour arpenter le jardin (trouvés chez Toto et à la maison d'Ursule), des loupes (chez amazon encore pour moins de 1€ par loupe) et des calepins.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_682

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_685UNADJUSTEDNONRAW_thumb_686

Petit sac réalisé dans un tissu d'ameublement choisi par Azraël chez Toto

Là, notre fine équipe a découvert une photo. En observant la photo et en la comparant au lieu du crime, 2 différences leur ont immédiatement sauté aux yeux : le sarcophage avait disparu et un papier blanc dépassait de dessous les papyrus. C'était un défi lancé par Becsucré et la première épreuve d'un jeu de piste devant leur faire parcourir l'intégralité du globe (le globe s'étant momentanément réduit à la surface de notre seul jardin, c'est ça la magie des fées du logis puisque je vous rappelle que je suis une vraie fée 100% garantie fée du logis).

IMG_2495

Vue d'une partie des éléments du jeu de piste

Leur première mission consistait donc simplement à retrouver leurs chiens policiers (lesquels les attendant sagement dans la cabane de jardin des enfants faisant provisoirement office de niche). Et comme ce sont des petits chiens très intelligents, ils avaient déjà dégoté l'indice suivant : un ruban à décoder (ben oui, vous pensiez quand même pas qu'on les avait entraînés au décodage de rubans juste pour le fun !). Et hop, en route pour le noyer au fond du jardin où ils ont découvert le rébus, lequel les a expédié à la recherche des capsules jaunes d'oeufs kinder du coté du sapin.

IMG_2496

Chaque capsule contenait un morceau de papier blanc numéroté. Une fois assemblés façon puzzle et éclairés avec les lampes des stylos à encre invisible, on voyait apparaître le dessin du portique du jardin et de son toboggan où nos petits détectives ont découvert une grille de mots à décoder et ses cartes de décodage.

IMG_2500

IMG_2501

Becsucré étant un sacré roublard, le décodage de la grille n'envoyait nulle part. Chaque carte de décodage permettait en fait de découvrir une des phrases d'une charade et c'est la résolution de la charade qui permettait de trouver le lieu du prochain indice. Après avoir découvert l'identité de Becsucré qui n'était autre que Mme La Puce (aaaahhhh, c'est donc pour ça qu'elle ne voulait pas appeler la police !) qui voulait se boulotter l'intégralité du trésor à elle toute seule, récupéré sa carte au trésor et suivi ses instructions en arpentant le jardin avec leur mètre ruban, ils ont fini par découvrir la cachette du sarcophage, éventrer ce dernier (si si éventer, y a plus de respect des antiquités ma bonne dame) et récupérer le fabuleux trésor.

Toutes ces déambulations ayant aiguisées les appétits, et pour se faire pardonner ses méfaits, Mme La Puce a immédiatement sorti le gâteau d'anniversaire, gâteau réalisé selon le cahier des charges du détective Azraël.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_699

Enfin, épuisés par ces années mois heures bon ok cette heure d'enquête, nos petits détectives ont choisi de clôturer en beauté leur carrière en prenant une retraite bien méritée à Villebon Plage. Ce seront d'ailleurs les seules photos de notre fine équipe, un incident majeur impliquant un Gargamel en plein pétage de plomb, son petit frère qui n'a rien vu venir (et moi non plus d'ailleurs) et l'allée en béton du jardin ayant obligé mon photographe désigné, Chéri, à s'exiler avec Gargamel dans les profondeurs de la maison. Il faut dire qu'avec 2 genoux abîmés, un avant bras et un coude sanguinolent et un front doté de couleurs absolument pas naturelles, ce pauvre Azraël en avait déjà vu suffisamment de toutes les couleurs comme ça pour ne prendre aucun risque. Mais du coup, impossible de prendre des photos tout en aidant les enfants à résoudre les énigmes.

IMG_2508

IMG_2509

Le gros avantage de la piscine, surtout quand il fait 30°C à l'ombre, c'est que ça occupe bien les détectives, même à la retraite,  avec un minimum de participation de notre part (juste un peu de surveillance) et que, comme la cuisine et la salle à manger donnent directement sur la terrasse où elle est installé, on a pu tout ranger avec Chéri tout en gardant un oeil sur eux. Ce qui nous évitait d'avoir à attendre le départ des enfants pour le faire. Et pouvoir se reposer dès tout ce petit monde parti, c'est très appréciable vous pouvez me croire. Au final (et malgré l'incident avec son frère), Azraël a été ravi de sa fête d'anniversaire et visiblement, ses petits camarades également. Reste maintenant à trouver une nouvelle idée pour sa prochaine fête, pas forcément d'anniversaire d'ailleurs vu qu'il veut remettre ça avant vu que quand même, il m'énerve trop Gargamel et il m'a tout gâché !

Boutique du musée égyptien de Villebon - Grande braderie annuelle : tout doit être téléchargé

horus

egpytianheadband_color2

croix_ank

colonne_pyramide

anubis

papyrus_ank

papyrus

Épreuves préliminaires pour détectives en herbe : image_jeu_observation1 et image_jeu_observation2

Posté par reyhaziel à 22:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 26 juin 2018

Azraël SDF

Il n'y a pas à dire, les enfants sont des petites bestioles parfois étonnantes. Car autant ils peuvent se passionner et montrer un savoir-faire incroyable pour tous les gadgets hightech que l'on trouve de nos jours, autant ils peuvent également jouer pendant des heures avec un bout de fil et un bâton.

De la même façon, influencé par leurs petits camarades de classe qui déménagent à tout va ou par les travaux dans l'école qui les obligent à déménager leur classe, ils peuvent rapidement devenir des obsessionnels compulsifs du déménagement.

Mamaaaaan, quand est-ce qu'on va dans la nouvelle maison ?

Hein ? Mais de quoi tu me parles ?

Ben oui, quand est-ce qu'on déménage ?

Mais on déménage pas. En tout cas, pas avant un sacré bout de temps !

La semaine prochaine alors

(oui, la notion du sacré bout de temps est toute relative pour Azraël)

Non ! Pas avant plusieurs années. Peut-être même jamais !

On aurait pu penser  que la discussion serait close et d'une certaine façon, elle l'a bien été. Mais entre temps, j'ai reçu par livreur les plaques de mousse EVA destinées à la création des costumes du spectacle de fin d'année, plaques livrées dans un très grand carton. Carton que, comme tous les grands cartons, Azraël s'est immédiatement approprié vu qu'il adore les transformer en ennemis à combattre et les réduire en charpie à grand coup de poing et d'épée. Sauf que cette fois ...

Maman, je peux avoir ton scotch ?

Mon scotch ? Ah tu veux parler du gros rouleau marron (le scotch d'emballage)

Oui c'est ça.

D'accord mais tu veux faire quoi avec ?

Ben construire ma maison !

Et voilà le résultat ! Depuis 15 jours, Azraël habite dans sa nouvelle maison, maison qui trône dans le salon (ce qui est évidemment du plus bel effet lorsque l'on reçoit vous pensez). Il en est tellement fier que, si je l'écoutais, il y prendrait même ses repas !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_66c

Par contre, n'espérez pas qu'il vous invite chez lui. Il a tenté l'expérience avec Gargamel et n'est pas près de recommencer. Il paraîtrait que l'impact gargamelien sur la structure d'une maison en carton s'apparente à un séisme de magnitude 9 sur l'échelle de Richter. Autant vous dire qu'elle a souffert un p'tit poil.

Posté par reyhaziel à 23:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :