samedi 15 juillet 2017

Défi Couture Adulte - 1 : La robe de rêve ou presque

Quand Mia a lancé son défi "Où est passé la couture adulte", j'étais en plein trip costumes pour le spectacle de fin d'année, costumes pour la fête d'Azraël, couture de fringues pour le même monstros sur le départ en classe verte, et même, même, bricolages en tout genre et test pâtissier à destination exclusive des moins de 11 ans !

Et là, franchement, c'était plus possible, ça ne pouvait plus durer. Alors il tombait trèèèèèès bien ce défi et j'ai immédiatement postulé. J'ai longuement hésité, commencé par coudre un petit truc rapide histoire d'assurer ma participation et puis la semaine dernière, je suis tombée sur la robe 23 du magazine Fashion Style n°10 cousue par Nath'n'style. Et j'ai flashé dessus ! Ce magazine, je l'avais justement acheté pour cette robe que j'avais la ferme intention de me coudre mais pour laquelle je n'avais jamais trouvé le temps ni le tissu (pratiquement 4 mètres quand même).

Question tissu, je n'avais toujours pas le métrage mais grâce à Nath'n'style, Couturus était plein d'idées et surtout extrêmement déterminé à me faire ranger mes placards à tissus histoire d'en exhumer mes coupons les plus anciens. Pas de coupon de 4 mètres, pas de problème, on en prendrait 2 de 2 mètres. Et justement, il y avait ce merveilleux coupon de liberty et ce voile de coton dans les tons bleus canard qui nous tendaient les bras. Ni une ni deux, Couturus s'est jeté dessus et s'est mis au boulot.

Alors du Fashion Style, je n'en ai encore jamais cousu. J'ai donc pris scrupuleusement mes mesures et constaté qu'il me faudrait coudre un 44 (alors que je fais normalement un 42). Pas grave, si c'était trop grand, je pouvais toujours ajuster tout ça. Les marges de couture n'étaient pas incluses, aucun souci, grâce à la super technique des 2 crayons tenus avec un élastique de Mia, je te fais des marges régulières et rigoureusement identiques les yeux fermés et les mains attachées dans le dos (mais si c'est possible !)

J'ai donc bien tout tracé, découpé, assemblé et ... premier pitit proublème : C'est large, très large, beaucoup trop large ! Alors sur la photo du magazine, j'avais bien remarqué que les emmanchures avaient l'air de bailler quelque peu mais à ce point ! J'ai dû reprendre les coutures de côté de 4 cm par chacune soit 8 cm au total ! Du coup, pour les jupes, je me retrouvais avec des fronces hyper serrées si je voulais respecter les repères de couture et la mettre au diamètre du corsage. Alors j'ai un peu agrandi la zone froncée, histoire de les étaler un peu mieux. Pour la fermer, j'avais vraiment trop la flemme de fabriquer des boutons et de faire des boutonnières alors j'ai opté pour des pressions KAM. Et puis comme souvent, j'ai zappé les poches que j'aimais pas trop.

IMG_1473IMG_1478

Une fois de plus, j'ai pu constater que le modèle était étudiée pour la femme standard de 1m68 que je ne suis pas. La hauteur du corsage fait qu'il ne s'agit donc plus vraiment d'une robe à taille empire pour moi mais surtout, j'ai dû la raccourcir de 10 bon centimètres. Et là, j'ai peut-être commis une erreur car la jupe de la robe est en fait constitué d'une superposition de 2 jupes que j'ai raccourci de façon identique pour ne pas déséquilibrer l'ensemble. Du coup, la sur-jupe donne l'impression que je porte un tablier ! Bouuuuh, c'est pas cool !

IMG_1472IMG_1471IMG_1470

Si j'ai l'impression de porter un tablier de face, de dos, je trouve ça super joli. Je devrais peut-être la porter à l'envers tiens !

Mais le pire, c'est les fronces devant, associées à une forme de jupe dont la découpe est très arrondie. Ça ne se voit pas une fois monté car on a l'impression que la couture est horizontale mais en fait, cette découpe ressemble à une tête de manche. Et ça, quand on a un petit bidon, ben surtout surtout, faut oublier. Sur moi, on dirait une robe de femme enceinte (d'au moins 6 mois en plus) ! Une horreur.

Par contre, la forme asymétrique (alors que ce n'est pas trop mon truc normalement) est plutôt réussie et me plaît vraiment beaucoup et mes tissus tout légers tout frais la rendent très confortable à porter.

Pour la réalisation, je suis incapable de vous dire s'il y a des difficultés techniques car je n'ai absolument pas suivi les instructions. En fait, le corsage étant entièrement doublé, j'ai utilisé une technique particulière (celle du montage des Datura de Deer and Doe) pour le faire. Et comme Nath'n'style, j'ai pris ce corsage en sandwich entre les jupes pour l'assemblage final. Mais bon, vu le nombre de pièces, de reprises, le doublage complet du corsage et les kilomètres de plis religieuses, ce n'est pas un modèle que je recommanderais aux débutants.

IMG_1479

IMG_1480

Au final, ce n'est pas la robe de mes rêves mais elle est bien tout de même, confortable et sera sûrement beaucoup porté quand il fera chaud. Je m'en referais certainement une autre dès que j'aurais compris comment résoudre le problème de la forme devant.

IMG_1482

IMG_1483

IMG_1486

IMG_1488IMG_1490

Et pour voir les réalisations des autres participantes, c'est par là.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,