samedi 8 novembre 2014

And the winner is ...

Ah, les joies de l'hiver : son cortège de maladies en tout genre et son abonnement chez le médecin. Ça, on peut dire qu'on est servi, et copieusement, dans la famille Inferno. Voyons voyons, au dernier décompte, en moins de 5 semaines, nous comptabilisons un trapèze bloqué, un rhume (ça, c'est Chéri, un petit joueur), une rhinopharyngite (oui, je fais la distinction avec le rhume vu que dans un cas, c'est que le nez et dans l'autre t'as la gorge aussi qu'en prend un coup), 4 laryngites, 2 grippes, un dérangement intestinal d'origine indéterminée et une otite.

Mais ça, c'est sans compter le vainqueur toute catégorie de la semaine, le dénommé Azraël le vomisseur (tout pareil de Conan le destructeur sauf qu'il se sert pas de ses poings mais d'une autre arme de destruction tout aussi redoutable qui vous ruine literie, vêtements et surtout odorat en moins de 2). Car pour se démarquer du reste de la famille, Azraël a décidé d'innover question maladie hivernale et nous fait une jolie petite gastro, associée à une angine virale histoire que ce soit un poil plus rigolo.

Bon heureusement, je vais pas me plaindre, question gastro, on a connu pire. Il a eu jusqu'à présent pitié de ses pauvres parents et s'est contenté de faire souffrir les ATSEM vu qu'il a vidé son estomac à l'école et non dans son lit. En plus, il a eu le bon goût de faire ça le midi, comme ça, on a pu filer en vitesse voir le médecin avant le week-end. Depuis, ça va doucement à part son humeur qui, comme d'habitude quand il est malade, est encore plus massacrante de Conan (aies-je déjà dit qu'Azraël était l'un des pires malades de l'univers ?).

Je ne peux même pas me consoler en poursuivant la confection de mes cadeaux de Noël vu que je suis à court de molleton et que ma commande n'est pas encore arrivée. Mais j'ai quand même pu achever avant la fin de mon stock une seconde version de la trousse à bijoux de voyage, toujours en suédine mais avec une doublure en Batik (on la voit pas sur les photos mais c'est le même tissu que le baguier) et en coton motif fraise.

20141107_162848

20141107_162929

20141107_163000

Heureusement, je viens de recevoir mon beau mannequin de couture que je me suis empressée de monter et de mettre à mes mesures.

20141108_003758

Le voilà rangé dans son petit coin où il se fait tout discret (car il est très timide depuis qu'il s'est fait sauter dessus pas des monstros enthousiastes)

20141108_003450

Et hop, enfilage d'une des 2 robes ajustées que j'ai faite dernièrement, histoire de m'assurer qu'effectivement, il est parfaitement ajusté à mes mesures.

Alors, il est pas magnifique !

Posté par reyhaziel à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 6 novembre 2014

Couture, cadeaux et Totoro

Quelle idée ! Non mais franchement quelle idée ! Mais où est-ce que j'avais la tête quand j'ai décidé que cette année, mes cadeaux de Noël seraient faits maison, en couture de préférence. Encore un coup du démon de la couture, c'est pas possible autrement !

Bon d'accord, j'ai pas eu besoin de grand chose pour céder à la force de persuasion de Couturus. Il a suffi qu'il parle à mon petit coté radin en me faisant miroiter que mes cadeaux me coûteraient bien moins chers si je les faisais moi-même. Faut dire que ma radinerie est tout de même toute relative parce que, soyons honnête, j'adore faire plaisir et gâter les gens. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Noël est une période particulièrement ruineuse chez nous vu qu'en dehors de la famille, je prévois également des cadeaux pour les autres personnes que j'aime bien (ce qui inclut un certain nombre de secrétaires et de collègues du labo) et surtout pour les maîtresses et le personnel de l'école, soit cette année 6 personnes, qui s'occupent régulièrement des monstros (vu que, histoire familiale oblige, j'ai une idée particulièrement précise de ce que le métier d'instit et ATSEM peut avoir d'éprouvant et qu'une petite marque de reconnaissance, ça fait toujours plaisir). En plus, j'ai horreur d'offrir la traditionnelle boite de chocolat vu qu'à cette période, tout le monde fait ça et que c'est un coup à provoquer une épidémie de crises de foie au sein de l'éducation nationale. Conclusion, en dehors de l'aspect pécuniaire, je passe un temps pas possible à me creuser les méninges pour trouver des cadeaux abordables et originaux.

Alors il faut bien avouer que la perspective de les fabriquer moi-même, c'était tentant à tout point de vue (et j'y passerai probablement à peine plus de temps qu'à me creuser les méninges pour trouver un truc à acheter). Et c'est ainsi que j'ai fait chauffé mon ordi pour visiter les sites de vente de tissus et mercerie et que je me suis également fendue d'une petite virée à Paris pour dénicher tout le matériel nécessaire à la confection des cadeaux que j'avais en tête. Et j'ai trouvé tout ce qu'il me fallait pour pas cher. Mouais, enfin, il y a quand même un tout petit détail de rien du tout, non vraiment infime le détail, qui pose un minuscule problème ! Pourquoi le montant total de mes achats est-il exorbitant ? Me serais-je fourvoyé en pensant réaliser des économies à faire mes cadeaux moi-même ? Ben en fait, après recalcul minutieux et examen approfondi du contenu des tickets de caisse et des sacs de fourniture en tout genre, la conclusion est que je ne m'étais pas trompée. Cette année, le budget cadeau sera en baisse plus que sensible par rapport à l'an dernier (oui, euh, en enlevant le prix de l'iphone de Chéri et le prix de mon mannequin quand même hein). Par contre, il faudra que je me rappelle de ne jamais, mais alors JA MAIS, faire les magasins (réels ou virtuels) en se disant que si je vois aussi un truc qui me plairait pour moi, j'en profiterai pour l'acheter. Je vous raconte pas comment j'ai explosé mon budget en achetant une tonne de mercerie qu'on sait jamais ça pourrait toujours servir et puis elle est pas cher et c'est juste au cas où. Ah ça, j'ai refait mon stock, il n'y a pas de doute ! Enfin, je me console en me disant que, effectivement, c'est pas perdu, ça finira bien par servir un jour.

Aaah, vous aussi vous êtes tentés par la réalisation de cadeaux faits maison mais vous manquez d'idées. Allez, comme je suis sympa et que j'en ai déjà fini quelques uns, je vous mets des photos de mes réalisations.

20141104_222050

Une nouvelle version du sac à tarte (tissu japonais et batik)

20141104_222350

Une petite trousse à bijoux de voyage en suédine et Liberty

20141104_22241820141104_22244520141104_222521

Elle se ferme avec un cordon en simili cuir et comprend 3 compartiments zippés et un baguier. Et alors non, j'ai pas fait mes fond de tiroirs pour trouver des fermetures éclair.Elles sont de couleurs différentes et c'est voulu ! Ben oui, c'est pour mieux de souvenir d'où kc'est qu'on a rangé quoi. Malin non ?

20141104_222538

Gros plan sur l'intérieur d'un des compartiments

Mais les cadeaux de Noël ne sont pas mes seuls projets couture de la semaine. Car voilà, suite à une overdose de Totoro (d'ailleurs, je reviens sur tout ce que j'aurais pu dire auparavant, les monstros qui chantent en japonais, c'est pas mignon du tout, j'hésite entre l'étranglement et le bâillon en ce moment), Azraël s'est mis à me bassiner grave.

Maman, moi veut un Totoro !

Hien ? De quoi ? Non mais c'est pas possible ça Azraël

Mais euuuuh, moi veut un Totoro ! On va au magadin !

Le magaSIN Azraël ! Et puis d'abord, il n'y a pas de Totoro au magasin.

MOI VEUT UN TOTOROOOOO !

...

(soupir à la limite de la désespérance)

Huuum, tu veux que je te couse un Totoro en peluche ?

OUIIIII !

Et voilà comment je me suis retrouvée à coudre un soir à 19h au pied levé sans patron sans rien et totalement au pifomètre un Totoro dans un restant de tissu peluche bleu canard. 40 mn plus tard, Azraël s'est retrouvé avec le Totoro tant désiré. Alors soyons clair, c'est nettement pas ma réalisation la plus réussie (mais bon, en 40 mn, faut pas rêver non plus). Par contre, il a été adopté immédiatement et Gargamel est même jaloux (ils se sont même battus pour l'avoir, j'en suis encore pas revenue). J'ai plus qu'à recommander du tissu pour lui en faire un aussi et en profiter pour améliorer ma technique (et faire un patron peut-être).

DSCN0403

Le fameux Totoro (il fait peur hein !!!)

DSCN0378

Et encore Totoro farouchement défendu (ça se voit aux sourcils froncés) par Azraël devant les tentatives répétées d'enlèvement de Gargamel

IMG_1961

Celle-là, c'est pour le fun. Je vous présente le Totoro Gargamel en train de pioncer avec la petite Mai Azraël sur le bide. Reproduction spontanée d'une scène du manga par 2 splendides acteurs.

Allez, pour finir, le cadeau bonux remporté par Inferno Gran Mom pour avoir trouvé la solution à la photo mystère. Une jolie carte confectionnée par ses petits fils préférés. Gran Mom, elle devrait arrivée très bientôt dans ta boite aux lettres.

20141106_09224820141106_092258

Recto et verso de la carte. Je précise que ce sont les monstros qui ont écrit le texte (juste au cas où vous auriez un chti doute).

 

 

Posté par reyhaziel à 12:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 5 novembre 2014

Noël en novembre

Un soir, il n'y a pas si longtemps.

Aaaah, j'en ai marre de ce téléphone de m.... Et puis c'est quoi ce forfait qui nous ruine !

Ben, t'es plus engagé maintenant, on peut changer si tu veux.

Ouais, y a qu'à passer chez Sosh tiens ! Mais je changerais bien mon portable aussi.

Ben pourquoi tu le fais pas.

Parce que je veux un iphone et c'est hors de prix !

Oh, c'est pas grave. Je vais te l'offrir. Ca sera pour ton Noël, ton anniversaire et tes étrennes

(oui, parce que Chéri a le bon goût d'avoir son anniversaire pile entre Noël et le jour de l'an alors on peut facilement cumuler)

Non, c'est vrai ! Oh, c'est trop cool !

Et voilà comment samedi dernier, Chéri a eu un bel iphone tout neuf (attention, hien, pas le 6 non plus, l'est vraiment trop ruineux, je suis une grosse radine et puis il était plus dispo au magasin de toute façon) et un beau forfait tout neuf aussi, mieux que l'ancien pour moitié moins cher.

Dans la foulée, je me suis demandée pourquoi on devait nécessairement s'arrêter en si bon chemin concernant les cadeaux de Noël en novembre et donc lundi :

Au fait Chéri, je me dois de t'informer que tu viens de m'offrir un magnifique mannequin de couture pour Noël.

Ah bon ?

Et comme tu fais les choses bien, tu l'as commandé de suite comme ça il arrivera la semaine prochaine, un peu en avance mais c'est pas grave. Merci beaucoup Chéri !

Oh ben, il n'y a pas quoi !

 

Il n'y a pas à dire, il est cro cro zenti quand il veut Chéri.

Posté par reyhaziel à 12:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 3 novembre 2014

Mise au pas démoniaque et crème tueuse

Samedi soir, j'ai fouillé ma bibliothèque à la recherche de mes ouvrages les plus anciens et les dangereux concernant les 1001 façons de traiter avec les démons et j'ai potassé jusqu'à pas d'heure (bon, ok, j'ai potassé un peu et bouquiné jusqu'à avoir fini mon roman en cours jusqu'à pas d'heure).

Dimanche matin, j'ai rassemblé tous les ingrédients nécessaires à une invocation de masse sans oublier les 2 composantes de base du sortilège correspondant, à savoir 2 monstros vifs et alertes prêts à faire toutes les âneries imaginables (et les autres) et je me suis lancée : j'ai convoqué dans le salon tous les Monstros Démonicus. Autant vous dire que j'en menais pas large !

Alors, oui, je sais, vous vous demandez ce qu'il m'a pris, que c'était hyper dangereux tout ça tout ça. Ben il m'a pris qu'on était dimanche et que le dimanche, Super Nanny elle bosse pas (surtout qu'en plus, elle a fait une intoxication alimentaire vendredi alors elle était pas brillante). C'est quoi le rapport me direz-vous ? Le rapport, c'est que ce dimanche, j'avais prévu d'emmener les monstros se culturer un peu pour changer et d'aller au cinéma voir "Le parfum de la carotte". Car pour une fois (en 6 mois, c'est pas mal non !), le cinéma par loin de chez nous proposait une séance le dimanche matin, toujours à 11h15 malheureusement, pour une série de 4 court-métrages d'une durée totale d'environ 40 mn. Bref, un truc qui avait enfin une chance d'intéresser les monstros et qui permettait de déjeuner ensuite à une heure décente. Et comme j'étais toute seule pour les gérer tous les 2, hors de question d'avoir la moindre prise de possession démoniaque pour venir nous gâcher la séance.

Une bonne mise au point était par conséquent IN DIS PEN SABLE ! J'ai donc sorti l'artillerie lourde et expliqué en long en large et en travers à la population infernale Villebonnaise que je ferais de la vie du moindre contrevenant à ma conception d'une sortie ciné agréable un enfer pire que celui dont il était issu. Et croyez le ou non, j'ai dû être particulièrement convaincante parce que ça a fonctionné. Bon ok, j'ai quand même dû, en plus de les menacer, les corrompre à coup de Pop Corn et de MacDo (en plus, ils les ont même pas mangé, c'est les monstros et Chéri qui en ont profité mais bon, ça m'a fait moins de boulot pour préparer le déjeuner). En tout cas, Gargamel et Azraël ont été des modèles de sagesse, à défaut d'être des modèles de silence parce que j'ai quand même eu le droit à une séance ciné entièrement commentée par un Gargamel particulièrement en verve et un Azraël extatique à l'idée que oui, il y en a encore un autre.

Les 3 premiers court-métrages de la série (tous portant sur la consommation de légumes en général et de carottes en particulier) sont vraiment courts (genre 5 mn), de styles graphiques différents mais sympas comme tout. On peut même y apprendre la recette de la confiture de carotte (faudra que j'essaie tiens !). Le dernier est nettement plus long mais plein de chansons et Azraël a parfaitement retenu que les lapins mangeaient des carottes et les écureuils des noisettes : je vous avais bien dit qu'on s'était culturé à donf ! Bref, une sortie parfaite et qui donne envie de recommencer.

Comme tout ça m'avait mis d'humeur guillerette, j'ai eu envie de confectionner une petite crème au chocolat d'après une recette simplissime (2 ingrédients et moins de 10 mn pour la faire) trouvée sur un blog de couturière. Car oui, la couturière peut également être pâtissière à ses heures. Et là, ça a été le carnage (après mûre réflexion, je suis persuadée que Régimus Démonicus a profité de mon état de béatitude zen totale après la séance ciné pour m'influencer). Un carnage total donc sur Azraël qui s'est retrouvé les mains et la bouche pleins de chocolat tellement il s'est jeté sur la crème comme s'il avait rien mangé depuis 8 jours (Gargamel, lui, est resté tout en retenue, une grande première, peut-être à cause des 4 tartines de nutella qui avait précédé), un carnage total sur Chéri qui, malgré son intolérance au chocolat à haute teneur en cacao qui lui déclenche des éternuements en cascade, a préféré éternuer justement que d'en laisser une seule cuillère et un carnage total de mon régime (bon, en même temps, je conçois pas un régime qui ne puisse s'accompagner d'entorses diverses et variés et qui m'empêcherait de manger ma petite glace tous les soirs). Une vraie tueuse cette crème je vous dis. Et un vrai délice.

IMG_1929

IMG_1933

IMG_1935

Oh oh, j'en vois qui salive là-bas. Et encore, les photos ne lui rendent pas justice. Allez, je suis sympa, je vous donne la recette.

Pour faire 6 petits pots de crème ou 4 gros :

  • 160 gr de chocolat noir à pâtisser (plus il est de bonne qualité, meilleure est la crème)
  • 40 cl de crème fleurette, normalement entière mais moi, j'avais que de la 20% et ça marche très bien et c'est très bon aussi.

On casse le chocolat en morceaux (gros hein les morceaux, c'est pas la peine de s'embêter, on va les faire fondre). On porte la crème à frémissement dans une casserole. On enlève du feu, on ajoute tout le chocolat en 1 seule fois et on fouette jusqu'à ce qu'il soit entièrement fondu. On remet à frémir et on cuit 3 mn (en évitant que ça bout, ou pas trop, et en fouettant en permanence). Cette opération est destinée à faire épaissir la crème. C'est fini !

Il n'y a plus qu'à mettre dans les ramequins et hop, au frigo pendant 3h. Oui oui, je sais, c'est la partie la plus pénible parce qu'on doit attendre avant d'y goûter. Encore que le sieur Azraël n'a pas vraiment attendu lui vu qu'il m'a récuré mes cuillère et casserole à grands coups de langue que j'avais plus beaucoup de vaisselle à faire ensuite.

Pour la dégustation, on peut la manger soit directement en sortie de frigo (pour les plus pressés) soit attendre 30 mn après la sortie frigo pour en apprécier pleinement tout le fondant (pour les puristes ou ceux capables de se retenir, catégorie à laquelle je n'appartiens définitivement pas).

Ce que j'adore personnellement dans cette recette, en dehors de sa simplicité, c'est qu'avec un bon chocolat, elle permet d'en apprécier vraiment la saveur tout en restant très peu sucrée. Pas besoin de se précipiter sur un grand verre d'eau après dégustation. Et ça, c'est trop top !

Posté par reyhaziel à 12:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 1 novembre 2014

La cité de la peur

Ah tiens, t'as regardé ce "vieux" film pour fêter dignement Halloween la Puce ? C'est quand même plutôt une comédie non ?

Bon alors, non, rien à voir. Ni avec le film, ni avec Halloween. D'ailleurs, à ce propos, j'ai vraiment été en dessous de tout puisque j'ai réalisé que c'était Halloween uniquement vendredi à 20h30 quand une bande d'adolescents est venue sonner à notre porte pour nous menacer de représailles si on ne se transformait pas illico en confiserie (le magasin hein, pas le truc qui se mange). Fort heureusement, Azraël étant un accro aux haribos, j'en ai toujours un stock. On était sauvé !

Nan, la cité, c'était jeudi dernier et c'était celle des sciences et de l'industrie, section enfants de 2 à 7 ans. La peur, ça aurait pu être la mienne à l'idée de faire une telle visite avec les 2 monstros en même temps. Mais comme j'ai un minimum d'instinct de conservation et que je tiens également un tantinet à ma santé mentale, j'avais recruté pour l'occasion Super Nanny en qualité de second accompagnateur. Un adulte par monstros, en théorie, c'est gérable ... et en pratique aussi en fait ! Non, la peur, c'était celle de Chéri parce que je lui ai annoncé la veille que j'avais pas l'intention de me taper les bouchons et qu'on allait y aller en RER et en métro.

Euh, désolé mais là, on comprend pas trop. C'est quoi le problème avec le RER ?

Ah mais le problème, c'est pas le RER, c'est plutôt le rapport que Chéri, qui le prend tous les jours, entretient avec le dit RER et le métro. Il y a des trucs comme ça sur lesquels, je sais pas pourquoi, mais il fait un tout chtit blocage. J'ai donc eu droit à une liste looooongue comme le bras de recommandations allant de l'empêchage de léchage de vitre (si si, je vous jure) au passage des portillons les monstros dans les bras en passant par la désinfection systématique des mimines (mais là, je suis plutôt d'accord).

Brefle, vous l'aurez compris, jeudi, on s'est fait une petite virée à Paris et les enfants ont été RA VIS. Déjà, coté transport, le RER et le métro, c'était une première pour eux et j'ai retenu 2-3 trucs. D'abord, le monstros n'aime pas le noir donc autant le RER c'est coooool et ça a eu un franc succès, autant le métro, c'est pas top. Gargamel en particulier n'a pas apprécié du tout le coté tunnel obscur et espace confiné. Fort heureusement, sa mauvaise humeur s'est rapidement allégée dès qu'il a reconnu notre destination, vu qu'il y avait déjà fait une première visite (mais section 5-10 ans) avec le centre de loisirs il y a plusieurs mois. Ensuite, le monstros est très, mais alors très ... sociable. Donc soit tu te blindes et t'oublies ta honte, soit tu sors gagoulé puisqu'à peu près tout le monde dans le wagon savait qu'on prenait le train et s'est fait abordé avec des grands sourires et des bonjours retentissants (voir des bisous pour les plus chanceux). Et je vous raconte pas l'extase quand ils ont validé leur billet eux-mêmes comme des grands. En plus, ils étaient tellement enthousiastes à l'idée de prendre le CRAIIIIN qu'on a battu tous les records de vitesse d'habillage et de grimpage en voiture pour gagner la gare.

La vraie découverte, c'est donc plutôt Azraël qui l'a faite et encore, si je l'avais écouté, on n'aurait pas dépassé la section "chantier" tellement qu'il était subjugué par les brouettes et les tapis roulants.

Ooooh, des photos, des photos, on veut des photos !

Oui, ben euh, vous en aurez 2 et c'est déjà bien. D'abord parce que, comme prévu, après moins de 2 minutes, Azraël s'est précipité dans une direction et Gargamel dans l'autre et qu'ils n'ont plus jamais voulu être au même endroit en même temps. Et après, il y en a qui se demande pourquoi je refuse de faire ces sorties sans être accompagnée d'un adulte responsable, calme, pondéré et pas agoraphobe pour 2 sous (et bien que je l'adore, désolée mais Chéri ne correspond pas du tout à cette définition). Ensuite, vous avez déjà essayé de prendre des photos d'un monstros surexcité qui tient pas en place plus de 2 secondes consécutives. Moi si, et le résultat n'est pas brillant. Donc voilà, j'ai vite abandonné et remis mon appareil dans mon sac et tant pis.

20141030_100334

Bon alors, il arrive ce chargement ? J'ai pas toute la journée moi !

20141030_100547

Mais où qu'elle est cette sgreugneugneu de brique ?

Eh, est-ce que c'était bien alors ?

Ben en fait, je suis un peu partagée. Dans l'absolu, oui, c'était bien. Les enfants ont passé un bon moment, c'était certain. Par contre, il faut absolument éviter l'affluence parce que je trouve quand même que c'est un peu limite au niveau capacité d'accueil à mon sens. En plus, beaucoup d'activités n'étaient plus en très bon état, voir carrément "en panne" comme les jets d'eau sensés faire tourner des moulins qui n'arrivaient même pas à les atteindre par manque de pression. A 9 euros plein tarif et 7 euros tarif moins de 25 ans, on pouvait quand même attendre mieux. Ceci dit, moi, j'ai pas payé ce prix là alors je m'en sors bien. Oui parce qu'à la Cité des Sciences et de l'Industrie, ils ont pensé aux handicapés et au fait qu'ils ne pouvaient souvent pas se déplacer non accompagnés. La visite est donc gratuite pour eux ET pour leur accompagnateur. Et ça, c'est cool !

Au final, je ne regrette pas cette petite sortie (enfin un truc un peu culturel qui aura plu aux monstros et il n'y en a pas tant que ça) que l'on réitéra certainement mais section 5-10 ans pour changer.

Posté par reyhaziel à 23:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 31 octobre 2014

Fashion victime (ou ptêt pas)

Et voilà, cette semaine, Couturus a frappé de nouveau. Profitant de mon état légèrement euphorique suite à la réalisation de ma dernière petite robe qui n'a requis aucune augmentation de taille, ce petit sournois n'a eu de cesse de me sussurrer à l'oreille que toute femme un tant soit peu branchée se devait d'avoir dans sa garde-robe une PRN ou petite robe noire.

Ah ah ah, je me gausse ! Le pauvre, je tenais peut-être là la meilleure technique d'exorcisme du Couturus Démonicus de tous les temps (enfin en ce qui me concerne). Ben oui, la mode et moi, ça fait 2 (voir 3 ou même 4). D'abord, j'y connais rien et puis ça m'intéresse pas. Alors l'argument Branchitude de Couturus, il est tombé royalement à plat. Enfin ça, c'est ce que je croyais. Seulement voilà, je suis faible. Et puis je fais une overdose de pantalons à poches. Et puis j'ai presque fini le tri de mon armoire et qu'elle est presque vide. Et mon dernier coupon de tissu japonais me suppliait littéralement de le sortir du placard pour en faire quelque chose.

Allez la Puce, une PRN, ça peut toujours servir !

Maiiiis, c'est bon, j'en ai marre du noir moi.

T'as raison. Et si tu faisais un pantalon à Gargamel dans ce beau tissu bleu canard.

(le sournoiiiiis)

Un pantalon ! Encore ! Pour Gargamel en plus ! Le dernier est toujours au fond du placard je te rappelle !

Mais il sera peut-être content cette fois.

... (soupir) Bon ok, va pour une PRN. Mais pas noire !

Ben oui, faut pas pousser quand même. Il ne serait pas dit que ce fichu démon allait continuer à me mener par le bout du nez. Ce serait une PRN en tissu japonais fleuri ou rien. Et me voilà plongé dans mes livres de couture japonais à la recherche du modèle idéal. Et c'est là que je suis tombée sur le modèle 13 du livre "Simple Chic" (ou livre 02 des JCA).

Alors sur ce coup-là, je me suis vraiment fait des frayeurs. Et pourtant le patron est d'une rare simplicité. Seulement voilà, d'abord, j'étais très très juste au niveau métrage du tissu (eh, je vous ai bien dit que j'avais plus rien dans mes stocks pour l'hiver). Alors j'ai dû me résoudre à tailler ma robe dans le sens perpendiculaire au droit fil.

Ah, oui ? J'en vois qui lève la main au fond du blog. Une question ? Allons allons, soyez pas timide ! Qu'est-ce que ça change de pas couper dans le droit fil ? Ah ah, en voilà une question intéressante. Eh bien, si vous prenez un tissu qui normalement n'est pas extensible (genre une batiste de coton par exemple), en fait, dans le sens du droit fil, il n'est effectivement pas extensible du tout mais il l'est un peu dans le sens perpendiculaire au droit fil. On place donc généralement la largeur des vêtements dans cette dernière direction pour bénéficier de cette élasticité et avoir plus d'aisance (surtout pour les vêtements ajustés). Ca ne se présentait donc, dès le départ, pas sous les meilleurs hospices.

Mais ce n'était pas tout. Cette robe n'était que la seconde que je cousais à partir d'un patron de ce livre et j'avais oublié le léger détail repéré lors de ma première réalisation, ma robe "Game of thrones". Contrairement à la plupart des livres japonais, ce livre çi taille normalement et non pas large. Et comme j'étais d'un optimisme débordant suite à ma précédente réalisation, j'étais partie pour tailler directement une taille 13 sans modification. Heureusement, dans un sursaut de pessimisme lucidité, j'ai décidé de rajouter quand même quelques centimètres par çi par là, juste au cas où. Et grand bien m'en a pris car une fois le corps de la robe assemblée, ça m'a paru drôlement petit. Et là, j'avoue, j'ai eu un coup de blues.

Bon alors, tu l'essaies ?

Nooooon, veux paaaas ! C'est trop petit !

Mais t'en sais rien. C'est ajusté comme modèle. Faut l'essayer pour voir !

Mais euuuh, ça se voit que c'est trop petit. Mon ENOOOORME derrière y passera jamais !

Mais si

Et puis je pourrais pas la fermer !

Essaie là ! Y a que comme ça qu'on sera sûr !

Naaaan ! Et puis je veux un mannequin de couture d'abord ! Ca serait pas arrivé avec un mannequin !

T'es pire que les monstros !

Mouais, il n'a pas tout à fait tort le Couturus, je suis parfois vraiment pire que les monstros. Je me suis donc finalement décidée à l'essayer et là, miracle, j'ai réussi à rentrer dedans et à la fermer en plus et même à bouger avec et à m'assoir sans faire craquer toutes les coutures. Mais heureusement, vraiment heureusement, que j'avais rajouté ces quelques centimètres en plus.

Au final, j'ai une magnifique petite robe ajustée que je trouve très chic et que j'adore déjà.

20141031_09013520141031_090242

Ma petite robe de face et de derrière

20141031_09015520141031_090256

Gros plan sur l'encolure avec son petit ruban et son encolure carré et sur le volant en bas de la robe

DSCN0349

Et la fameuse photo portée

DSCN0355

20141031_092131

Prise de vue artistique d'Azraël : alors, j'étais pas la plus belle pour aller au bureau ce matin ?

 

 

 

Posté par reyhaziel à 23:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 29 octobre 2014

Les monstros chantent ... en japonais !

Je continue comme promis ma grande série d'article sur un thème essentiel, que dis-je, fondamental : "Comment occuper un monstros en vacances".

Alors déjà, on poursuit l'oeuvre de longue haleine constituant en la réalisation du calendrier de l'avent en bois, lequel a bien progressé depuis la dernière puisque 8 nouveaux tiroirs ont été peints puis décorés ainsi que les 6 précédemment peints. L'ensemble prend donc lentement mais sûrement forme.

IMG_1912

La photo ne lui rend pas justice, en plus tous les tiroirs n'ont pas encore été décorés sur celle-ci.

Dans la catégorie, nouveau bricolage, on a aussi tenté la réalisation d'étoiles en tissu à suspendre. En théorie, rien n'aurait dû être plus facile à réaliser que ces étoiles puisqu'il s'agissait d'utiliser un ruban spécial près à l'emploi, le dit ruban ressemblant à ça :

IMG_1927

Comment l'utiliser : on découpe une portion de 6 triangles et on tire sur les 2 petits cordons à la base pour resserrer le tissu et former l'étoile puis on fait un noeud. Rien de plus simple donc. Sauf que, le tissu accroche un peu quand on cherche à resserrer les triangles et qu'il faut gérer simultanément le devant et le derrière du tissu (car il y a un cordon devant et un derrière pour des fronces harmonieuses). Et ça, pour un petit, ben c'est pas cool. Je me suis donc retrouvée avec un Azraël frustré de ne pas y arriver et un Gargamel manifestant un désintérêt total pour la chose.

IMG_1924

Le résultat final, c'est ça. Niveau dimension, c'est environ celle d'une grosse boule de noël donc parfait pour mettre dans le sapin.

En conclusion sur ce bricolage, je dirais que c'est une chouette idée mais une fois de plus, c'est à faire avec des enfants plutôt à partir de 6 ans ou bien dégourdis (et surtout, qui s'intéresse à autre chose que leur fichue tablette et Mickey Mouse, qu'elles commencent à m'énerver sérieux celles-là, oui oui, les 2, la tablette et la souris). Mais comme ça fait tout de même des décos sympas et qui cassent pas, je ne regrette pas mon achat et je vais me faire moi-même mes étoiles que les monstros pourront accrocher sans risque dans le sapin.

Enfin, on a également expérimenté un grand classique, la réalisation de collier/bracelet de perles. Le plus dur avec les perles, c'est d'en trouver des pas trop moches mais pas trop petites pour un monstros de 4 ans pas très doué pour l'enfilage, histoire qu'il n'envoie pas tout balancer, au sens propre bien entendu ! Par chance, j'ai justement trouvé enfin mon bonheur avec de grosses perles en verre dont la majeure partie ont une ouverture suffisante pour y passer un cordon en coton ciré de 1 mm.

IMG_1911

On pardonnera l'harmonie des couleurs, le monstros semble être totalement daltonien par moment.

Mais la grande révélation des vacances, ce sera à mon avis la découverte par les monstros, après "Ponyo sur la falaise", de "Mon voisin Totoro". Car oui, les Disney commencent à me sortir par les yeux et non, il est hors de question de remettre en boucle les trotros et autres Tchoupi (pitiééééééééé) alors j'ai décidé d'initier Azraël et Gargamel aux instants plein de poésie des animés japonais. Et apparemment, ça leur plaît et même beaucoup puisqu'à mon total ébahissement, non seulement ils restent stockés devant l'écran mais en plus, pendant les génériques, j'ai pas intérêt à faire le moindre bruit histoire qu'il puissent écouter les chansons tranquillement.

C'est ainsi qu'un beau jour, après avoir mis en route "Mon voisin Totoro" puis gagner ma cuisine pour préparer le dîner, j'ai brusquement entendu les 2 monstros hurler "Aloukou alouku watashi wa genki ...". Comme quoi, il n'y a pas, pour apprendre les langues étrangères, rien ne vaut la musique !

Posté par reyhaziel à 12:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 26 octobre 2014

Régime, couture et stocks !

Yahou, youpi, victoire ! C'est moi qui va gagner (comme dirait Azraël). Prends toi ça dans les dents Régimus Démonicus. Ce samedi, c'est officiel, j'ai perdu mon 12ème kilo !

C'est là où je me rends compte que les supers photos avant après des pubs qui vous vantent des produits miracles pour maigrir, c'est vraiment une belle arnaque parce que je peux vous dire que c'est pas parce que j'ai perdu 12 kilos qu'on le voit sur les photos. Allez, haut les coeurs, il ne m'en reste plus que 8 à perdre ou peut-être pas d'ailleurs parce que bon, les attaques de Régimus sont de plus en plus sournoises et difficiles à contrer, la dernière en date consistant à inciter les monstros à déguster du saucisson et des tartines de nutella sous mon nez ! Si c'est pas de la cruauté ça !

Enfin, même si elle ne saute pas aux yeux, cette perte de poids m'a enfin décidée à utiliser le coupon de jersey ethnique graphique que j'avais dans mes stocks depuis un moment pour me faire une petite robe cache-coeur pour l'automne avec la taille bien marquée ... ben à la taille justement ! Pas de forme trapèze ou de taille empire cette fois. Par contre, c'est toujours un modèle issu d'un livre japonais, la robe h du livre Dressing chic . Elle me faisait de l'oeil depuis un bon moment mais avec mes rondeurs et un tissu jersey léger, j'avais vraiment peur que cela ne passe pas, d'autant que j'étais persuadée que le tissu le plus adapté à ce modèle était une cotonnade (ben oui, sur un livre écrit tout en japonais, j'ai encore du mal à comprendre quel tissu est utilisé). D'un autre côté, j'avais déjà réalisé une robe cache-coeur, à taille haute celle-là dont j'aimais bien le modèle, et repéré d'autres modèles dans mes quelques livres japonais traduits où il était explicitement indiqué que le tissu utilisé n'était pas du jersey.

J'étais donc bien embêtée pour me décider quand je me suis rappelée que Chofie avait justement cousu une robe cache-coeur récemment en jersey et en retournant voir, j'ai réalisé qu'en fait, c'était le fameux modèle qui me faisait de l'oeil. Merci Chofie ! Ni une ni deux, me voilà lancée. Et tant qu'à oser, autant y allez fond, j'ai taillé ma robe en taille max laquelle fait normalement 7 bons centimètres de moins de tour de hanche que ma taille sans faire aucun ajustement pour l'agrandir (ce que je fais habituellement même si les modèles japonais taillent plutôt larges). Et bien figurez-vous que c'est passé sans problème ! J'aurais même pu faire une taille en dessous à mon avis. Il semblerait que je vais bientôt avoir nettement moins de boulot d'ajustement de patron pour mes réalisations. Trop cooool !

Coté réalisation, bien que le modèle ne présente pas vraiment de difficultés, ça n'a pas été une partie de plaisir, loin s'en faut. La faute à mon jersey qui, s'il est super doux et super confortable et également super léger et super hyper mou extensible. Bref, il n'a vraiment aucune tenue et au niveau de l'encolure, c'est l'horreur. Moyennant quelques ajustements (tous réalisés en direct sous le nez de Chéri pour qu'il voit bien à quel point c'est galère de pas avoir de mannequin et de tout faire en aveugle, que j'espère bien le convaincre qu'un mannequin de couture au milieu du salon est non seulement essentiel mais hyper tendance) et l'utilisation de ma sempiternelle broche spéciale "décolleté sexy mais sans plus", j'ai finalement obtenu un résultat portable.

Enfin portable, c'est vite dit. Parce que pour oser la porte, il va d'abord falloir que je m'assure que la réaction d'Azraël face à mon oeuvre n'est pas révélatrice des réactions qu'aura la gente masculine lorsque je la porterais hors de la maison. Pourquoi je dis ça ? Ben simplement parce qu'après avoir passé la robe, Azraël m'a trouvé jolie et est venu tâter le tissu comme il fait pour chacune de mes réalisations. Dans la seconde qui suivait, il s'exclamait qu'il adorait ma robe et se frottait la figure sur à peu près toutes les parties de mon anatomie recouvertes par la dite robe ! Pour se rouler ensuite dans le tissu à peine celle-ci enlevée. Non, je jure, ça fichait les jetons !

IMG_1907IMG_1908

La robe de face et de dos

IMG_1904

Elle est toute floue cette photo mais je l'aime bien alors je la mets quand même

IMG_1905IMG_1906

Ceci dit, même si je suis contente de ma robe, sa réalisation m'a également fait prendre conscience que j'avais un ENOOOOORME problème. Non vraiment, c'est une CA TAS TROPHE ! Rendez vous compte, ma garde d'automne est usée jusqu'à la trame (et je parle même pas de celle d'hiver). Il faut que je la renouvelle presque entièrement !

Oui ben, c'est pas un drame non plus la Puce. Tu te débrouilles en couture maintenant non ? Non mais vous comprenez pas, c'est pas me coudre des vêtements le problème, c'est que mon placard à tissus déborde ... de tissus d'été ! Et c'est ça l'horreur ! Allez porter une robe en Tana Lawn ou en double gaze cet hiver ! En fait, je n'ai plus qu'un seul coupon susceptible de convenir pour une robe d'automne. Bon, y a pas, va falloir que j'aille faire un tour chez Toto sinon j'aurais rien à me mettre sur le dos cet hiver ! Je sens que Chéri va pas être content !

Posté par reyhaziel à 09:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

samedi 25 octobre 2014

La beauté ? Une question de coiffure !

Hier matin, dans l'Inferno House, après l'habillage d'Azraël.

Maman regardes, moi suis crès beau !

Oh oui mon Azraël, t'es très beau.

Toi, t'es pas crès beau !

Ah non, c'est sûr. Moi, je suis une fille, je suis pas beau, je suis belle.

Non, toi t'es pas crès belle !

Ah bon, je suis pas belle ! Je suis triste alors.

Non, t'es pas crès belle, faut aller dans la salle de bain. Moi vais te coiffer !

... (Silence religieux pendant la séance de coiffage et je peux vous dire que la terre est basse et qu'elle fait mal aux genoux)

Voilà, maintenant t'es crès beau. On peut nettoyer les oyeilles (traduire par les oreilles)

Comme quoi, la beauté, c'est simple comme un coup de brosse (et un coup de coton-tige aussi) !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 24 octobre 2014

Tout ce qui brille ...

... les monstros aiment tout ce qui brille.

Et c'est en partant de ce postulat inébranlable de la mécanique quantique, euh non, je m'égare là, on sent que les cours vont bientôt commencer. Je disais donc, c'est en partant de ce constat (voilà, c'est mieux) que j'avais envisagé, après les boules en carton et le calendrier de l'avant, comme bricolage des vacances la fabrication d'un lampion. En plus, ça tombait bien puisqu'Inferno Gran Mom voulait inscrire les monstros au concours spécial Grands Parents de Janette, une copine bloggeuse brodeuse.

Alors personnellement, ne voulant pas trop m'embêter (ou plutôt ne pas trop compliquer la tache à Super Nanny parce que moi, ben, suis pas en vacances, là, je bosse donc c'est pas moi qui doit occuper les monstros mais elle), j'avais acheté tout le nécessaire tout prêt pour la fabrication de 5 lampions standard de base mais je suis raisonnablement certaine qu'on peut faire la même chose avec du matériel de récup (je vous mets entre parenthèse le matériel de récup qu'on peut envisager).

De quoi donc se compose le lampion. D'une feuille de papier translucide type papier calque (on peut donc prendre ... ben du papier calque bien sûr) mais les miennes ont le bon goût de faire pile poil les bonnes dimension pour un assemblage facile, d'un fond (imaginez le fond d'une boite de camembert en carton de préférence), d'un haut (imaginez le couvercle de la même boite dont on aurait ôté le rond central), d'une attache à fixer sur le lampion pour le suspendre (un bout de ficelle) et un bâton équipé d'un crochet (branche, ficelle et trombone) pour que le monstros puisse le trimbaler partout. On roule la feuille pour faire un tube et on fixe couvercle et fond au scotch double face aux 2 extrémités du dit tube.

Dans mon cas, la participation des monstros à la fabrication du lampion s'est limitée à la décoration de la feuille de papier vu que mes tentatives précédentes d'assemblage un tant soit peu délicat par les monstros se sont avérées être des échecs d'une profondeur abyssale (en même temps, je m'en doutais un peu). Même si niveau dessin, c'est assez light et pas du tout dans les tons d'Halloween, ils ont été fait avec plaisir et c'est bien l'essentiel. Mais un lampion ne serait pas un lampion sans bougie à l'intérieur et perdrait alors une bonne partie de son intérêt pour le monstros.

Oh là oh là, pas d'affolement. Rassurez-vous, pas question de mettre une bougie entre les mains de mes angelots adorés qui sont pourtant si soigneux avec leurs affaires et ne les balancent jamais au grand jamais à travers les différentes pièces de la maison. J'ai un minimum de conscience quand même (quoique, des fois, je me demande). Et puis Chéri aurait poussé des hurlements si je m'étais avisée de faire un truc pareil (ah oui, là, c'est une explication bien plus plausible à mon sursaut de conscience !). Non non, j'ai trouvé d'adorables petites bougies chauffe-plat ... électrique pour moins de 1€ pièce. Eh oui, ça existe. Elles imitent les vraies que c'est bluffant. Même luminosité peu intense et tremblotante. Les monstros étaient aux anges et Chéri rassuré.

En résumé, un petit bricolage très sympa et qu'il est clairement possible de réaliser à moindre frais si on prend le temps de faire de la récup avant. Et au final, ben ça donne ça.

 D'abord, le chef d'oeuvre de Gargamel :

20141021_190100

20141021_190110

20141021_190121

Si vous êtes un habitué du blog, vous avez peut-être reconnu les chefs d'oeuvre de l'art pictural T'choupiesque objet d'un précédent concours.

On passe maintenant à Azraël.

20141021_191135

20141021_191155

20141021_191224

20141021_191255

20141021_192507

Notons que l'espérence de vie des dits lampions est actuellement fortement compromise pour cause d'agitation extrême en tout sens assorti de tentatives diverses et variées de mise en orbite. M'est d'avis que je vais avoir du mal à les faire tenir jusqu'à Halloween et encore plus à les recycler pour Noël !

PS : Janette, faut que je t'envoie les photos par mail ou c'est bon comme ça ?

Posté par reyhaziel à 12:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,