vendredi 18 avril 2014

Cloclo le croco

Ah, les joies de la maternelle ! Les splendides inventions des maîtresses pour l'épanouissement de nos charmantes têtes blondes dont la sempiternelle .... peluche animal de compagnie doudou de la classe que tu ramènes le week-end pour qu'elle partage ta vie de famille !

En son temps, nous avions eu Phil la marmotte pour Gargamel. Là, je me dois de préciser que le sieur Gargamel, il n'en avait rien à faire de Phil, mais alors rien de rien. Ou plutôt si, il s'y intéressait épisodiquement pour le massacrer et je me suis donc empressée de le ranger vite fait bien fait.

Pour les vacances de Pâques, c'est Cloclo le crocodile, mascotte de la classe d'Azraël que nous avons accueilli à la maison. Au passage, je remercie la maîtresse de nous l'avoir laissé le temps des vacances et non pas juste le temps d'un week-end. Et là, je vous entends d'ici. Ben la Puce, week-end ou vacances, ça change quoi ? Le temps chers lecteurs, le temps, voilà ce que ça change.

Car si dans notre expérience passée, Phil n'était qu'un visiteur de passage peu encombrant, Cloclo lui est TRES exigeant, car Cloclo a son CAHIER de VIE. Alors là, je voudrais bien savoir qui a inventé cet instrument de torture pour parents en mal d'inspiration qu'est le cahier de vie !!! C'est vrai quoi, je dois déjà remplir les pages d'un blog moi ! sans compter les pages du cahier de vie de Gargamel (eh oui, en CLIS, les enfants ont un cahier de vie et il paraît que Gargamel est très fier quand on lit le sien le lundi donc je culpabilise à mort quand j'ai rien trouvé à mettre dedans) ! J'ai pas le temps de remplir en plus celle du cahier de vie d'un croco qui ne m'a même pas été présenté dans les règles de la bienséance, ce qui est de la dernière inconvenance (oh là, je lis de romances époque régence ces temps-ci, je commence à divaguer).

Et là, je vous entends d'ici. Eh la Puce, t'exagère pas un peu là ! NON, je n'exagère pas du tout car aussi bizarre que cela puisse paraître pour quelqu'un qui fait des posts d'une longueur à vous décourager de les lire jusqu'au bout, je ne sais jamais quoi mettre dans ces fichus cahiers. C'est d'autant plus complexant qu'on est dans les derniers à accueillir Cloclo dont le cahier est déjà bien rempli avec pleins de photos des multiples activités auxquelles il a pu participer. Et là, vous avez pas envie mais alors pas du tout que votre monstros se tape la honte devant les copains parce que Cloclo n'a rien fait chez lui et vous vous demandez ce que vous aller bien pouvoir faire.

Et c'est comme ça qu'après avoir pris le petit déj avec Azraël, Cloclo s'est retrouvé en route pour Acrochat avec nous et la nounou d'Azraël (oui hien, sa nounou, pas ma super nanny, faudrait pas confondre). Et pendant que nounou et moi-même nous adonnions à une séance de thérapie conjugale (mais si, vous savez bien, quand entre filles on n'arrête pas de déblatérer sur tous les défauts de nos hommes. Tsss, ne faites donc pas les hypocrites !), Cloclo et Sir Azraël s'éclataient sur le toboggan et se cachaient dans les balles. Et j'en ai profité pour prendre quelques photos dont vous aurez la primeur mais que Cloclo pourra montrer aux copains de classe d'un Azraël tout fier.

petitdej

IMG_1177

IMG_1190

IMG_1192

Posté par reyhaziel à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


mardi 15 avril 2014

Quand ça veut pas, ça veut pas !

Il y a des jours comme ça, où on ferait mieux de rester couché ! Hier était une de ces merveilleuses journées pleines de délicieuses surprises qui font regretter que l'arsenic ne soit pas en vente libre et si amère à avaler.

Tout a commencé le matin au réveil. Devant assumer pour la première fois la charge de TP sur Paris pour mes petits nétudiants adorés, j'ai voulu vérifier le parcours une dernière fois sur le net. Eh oui, s'il y a bien un truc qui me stresse à fond, c'est les cours (et pourtant, j'adore enseigner). Du coup, j'avais beau connaître le quartier où je devais me rendre, ça ne m'a pas empêché de repérer la route plusieurs fois. Mais, bêtement, j'ai voulu le faire encore une fois, pour me rassurer avant le départ. Et là, impossible de retrouver la page web avec les explications que je cherchais. Quand j'ai fini par y arriver, j'étais un tantinet ... comment dire ... énervée ? Nan, pire, bien pire !

Un peu de yoga, quelques exercices de respiration, un gros bisou aux monstros, le rappel à Chéri que super nanny n'allait pas tardé à arriver et qu'il pourrait aussi partir bosser et hop, en route pour la gare. Une fois sur place, je me dirige vers les 3 machines permettant d'acheter son ticket de RER. Et là, surprise !!!

La première machine ne s'occupait que des cartes d'abonnement navigo (le truc que je n'ai pas, vu que je ne me rends à Paris qu'une fois tous les 36 du mois), la seconde était en panne et la 3ème avait donc une jolie file d'attente. Oh joie ! Surtout que pour bien continuer sur ma lancée, cette fichue machine a décidé qu'elle ne voulait pas lire ma carte bleue pour payer mes billets. J'ai eu besoin de pas moins de 4 tentatives avant d'y arriver. A ce stade, j'avais largement raté le train que j'avais prévu de prendre et, devant attendre le suivant, je me suis dit que j'allais appelé Chéri pour m'assurer que super nanny était bien arrivée (ben oui, lui aussi prenant le RER, ça aurait été rigolo qu'on se retrouve dans le même). Je sors donc mon portable de ma poche (portable dont j'avais vérifié la veille au soir le niveau de batterie pour ne pas me retrouver en rade) et là, surprise ! Batterie morte, plus de téléphone ! Yahoo ! Là, je commence à croiser mentalement les doigts pour que super nanny soit arrivée à l'heure et qu'il n'y ait pas de problème avec le RER parce que dans le cas contraire, je ne pouvais plus joindre personne.

Ayant fini par réussir à grimper dans le RER avec un ticket validé, j'ai pu m'installer confortablement et sortir mon bouquin en attendant que le temps passe. Quand soudain ... mais oui, surprise ! Une de plus !

Ding dong

Chers voyageurs, en raison de colis suspects à Gare du nord, le trafic est fortement perturbé.

Des retards sont à prévoir. Désolé pour la gêne occasionnée.

Et là, je vous vois venir ! Te plains pas la Puce, ils auraient pu te faire descendre du train et attendre que le problème soit résolu. Oui, ils auraient pu ! A la place, ils ont préféré rendre le train omnibus et lui donner une vitesse d'escargot asthmatique et du coup, je suis arrivée en cours avec 40 mn de retard (sachant que j'étais partie avec une avance de 30 mn, c'est un bon temps de parcours non !). Et je vous rappelle que je n'avais plus les moyens de prévenir qui que ce soit de mon retard. Bon, j'ai quand même eu la consolation de voir que, mes petits nétudiants ayant eu le même problème de RER que moi, ils sont arrivés tout aussi à la bourre, mais quand même !

A ce stade, je me suis consolée en me disant que j'avais récupéré un filet de voix et que finalement, les TP ne se déroulaient pas si mal. Et qu'en plus, cette 3ème panne de batterie sur mon téléphone était le signe indéniable que je devais impérativement en changer. D'autant qu'après l'avoir remis en charge, j'ai pu constater qu'elle ne tenait pas !

Les TP terminés, j'ai donc filé au magasin pour en acheter un nouveau. Et là, je dis merci à Inferno gran-mom qui a dû changer le sien il n'y a pas longtemps car du coup, je savais exactement ce que je voulais. Et bien sûr, pour continuer agréablement cette journée merveilleuse, c'est précisément le modèle que le magasin n'avait plus en stock et qu'ils auraient à une date indéterminée. Vu que pour des raisons pratiques, je ne peux pas me passer de portable (non, je ne suis pas accro, d'ailleurs je ne l'utilise quasiment pas mais pour Gargamel, ses taxis, son orthophoniste, son ergothérapeute et tous les autres practiciens qui le suivent, je dois rester joignable), j'ai dû me résoudre à acheter le modèle au dessus de celui que je voulais, tout nouveau qui vient de sortir avec le prix qui va avec pour des options dont je n'ai rien à faire et bien sûr, un étui. Et en retournant à ma voiture .... attends la Puce, laisse nous deviner, une surprise ? Bravo, vous avez gagné. Quelqu'un avait à moitié arraché une des garnitures extérieures en plastique.

Bon, là, j'ai vraiment cru que la chance avait tourné. D'abord, j'ai réussi à remettre la garniture en place et ça ne se voit pas. Ensuite j'ai configuré et testé le téléphone toute seule comme une grande en moins de 20 mn et tout fonctionnait nickel. Puis j'ai voulu mettre mon beau téléphone dans sa coque de protection et là, Grosse Surprise !

Hum, il y a comme un truc qui cloche. Pourquoi les trous pour l'appareil photo ne sont pas au bon endroit !

Eh, le trou pour les écouteurs aussi, il n'est pas où il faut.

Mais ... le téléphone fait au moins 5 mm de plus que l'étui ?????

Waaah, la Puce, tu t'es planté d'étui ! Trop drôle ! Si si, ne niez pas, je vous entends rigoler d'ici. Eh bien non, je ne suis pas trompée, d'abord, parce que ce n'est pas moi qui ait choisi, mais le vendeur. Ensuite, sur l'étui de même marque que mon portable, c'est bien marqué que c'est prévu pour MON modèle de téléphone, à un petit détail près. C'est bien prévu pour mon modèle, mais l'ancien, celui qui n'était plus en stock mais qui faisait pas la 4G. Le nouveau modèle, qui porte bien sûr le même nom mais fait la 4G, a vu sa taille légèrement modifiée et tous les emplacements (haut-parleurs, connecteurs, flash etc ...) inversés par rapport à l'ancien. J'ai donc dû retourner au magasin pour remboursement. Et là, bien sûr, on a commencé par me prendre de haut.

Ben vous vous êtes trompée, vous auriez dû demandé à un vendeur

Mais c'est ce que j'ai fait, c'est pas ma faute si le fabricant a tout changé et que votre vendeur le sait pas

Mais non, faites voir votre téléphone ! Ben oui, il faut enlever ça d'abord !

Mais ca rentre pas quand même. Et même si ça rentrait, les trous sont pas au bon endroit !

Ah, tiens, c'est vrai ça, les trous sont pas aux bons endroits. Comment ça se fait ?

J'en sais rien moi, je suis pas le fabricant !

Et puis c'est pas la bonne taille, vous êtes sûre que c'est le bon modèle ?

C'est ce qui est dit sur la boite mais tout ce que je sais, c'est que ça va pas et je veux être remboursée !

Hum, allez voir à l'accueil, je vais les prévenir. Vous verrez avec eux s'ils veulent bien rembourser !

A ce stade, je me sentais un peu dans cet état.

horreur

Bon, heureusement, à l'accueil, ils ont été moins casse-bonbons.

C'est pourquoi ?

Un remboursement ! Votre vendeur m'a vendu ça mais ça va pas. Les trous sont pas où il faut!

Ah d'accord. Pas de problème !

Meeerciii !

Et là, j'aurai pu retourner en magasin essayer de trouver un nouvel étui mais vu ma journée, j'ai craqué. Je suis rentrée directement à la maison où m'attendait ... eh oui, encore une surprise.

Bonsoir, ça a été la journée ! Les enfants ont été sages ?

Oui oui, pas de problème, ils ont été très sages

(ça, c'est ma super nanny à moi)

Cool. Ils ont bien mangé ?

Gargamel oui mais faut que je vous dise. Azraël a rien mangé. Il dit qu'il a mal à la tête, au ventre et à l'oreille et il a 39 de fièvre !

Chouette !! Le docteur est en vacances ! Et il doit voir l'ORL demain !

On aurait pu penser que la série noire allait s'arrêter là mais non, il manquait encore un dernier détail à mon bonheur ! Car une fois de plus, alors que c'est interdit pour éviter les incidents, Gargamel est sorti sur la terrasse avec l'Ipad à la main et bien sûr, il l'a fait tomber pile sur un caillou avec l'étui de protection ouvert et en plein sur l'écran ! Je vous laisse imaginer le résultat. Là, il n'a pas bien compris pourquoi j'ai littéralement explosé !

Donc si je fais le bilan entre hier et aujourd'hui, mes nerfs ont pris un sacré coup dans l'aile, les fabricants de portable sont des blaireaux (ça, c'est Chéri qui l'a dit), l'ipad de Gargamel a un écran fisuré de partout et comme c'est les vacances, Azraël est malade (c'est sa grande spécialité).

Mais, j'ai un beau portable tout neuf (où je peux même installer les jeux préférés de Gargamel mais je lui dirais pas parce que je veux pas qu'il me le casse mais ça pourra toujours servir, on ne sait jamais), la tablette de Gargamel fonctionne toujours même si on sait pas pour combien de temps (c'est-y pas miraculeux ça), Azraël n'a qu'un petit virus et une otite séreuse (ça fait pas mal mais ça gêne parait-il mais du coup, ça ne sert à rien de voir l'ORL maintenant et comme j'avais posé ma matinée pour y aller, ben j'ai eu 2h de vacances finalement !)

Ouf, j'ai fini. Ben du coup, mes nerfs vont beaucoup mieux aussi ! Ah vive les blogs ! Je savais bien que ça allait me servir de blablater sur le net !

Posté par reyhaziel à 21:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 13 avril 2014

Et on poursuit dans les chats !

Samedi, après la séance de danse de Gargamel, un portail infernal a dû s'ouvrir quelque part à la maison. Chéri s'est mis à avoir une migraine d'enfer et l'humeur qui va avec (et là, je pense qu'Inferno gran-mom voit parfaitement ce que je veux dire). Le soir venu, je me suis dit que le dimanche risquait de ne pas être très drôle (car en général, les migraines de Chéri durent immanquablement tout le week-end), ce qui a eu comme effet secondaire d'offrir le libre accès à mon corps à une sorte bizarre de petit démon qui vous pousse à faire des trucs que vous ne feriez jamais normalement (un peu comme quand je me suis mise à faire des costumes d'highlanders). Sauf que là, 30 mn après le lever des monstros, ce fichu démon a décidé qu'il fallait absolument mettre les voiles pour échapper au ténébreux nuage flottant autour de Chéri.

A moins que ce ne soit en relation avec le passage en boucle pour la 5 fois du week-end des Ozie Boo à la télé  et que je n'ai pas supporté l'idée d'un 6ème passage ! Je ne sais pas trop. Mais j'aime bien l'hypothèse démoniaque.

Les-Ozie-Boo

Toujours est-il après un habillage en temps record de Gargamel et Azraël avec leurs vêtements les plus confortables, le passage d'une robe plus très propre et d'un caleçon pour moi (j'étais sûre de me taper la honte mais mieux valait ça que montrer la petite culotte à tout le monde, vous comprendrez bientôt pourquoi, et puis ça aurait encore donné des idées à Azraël) et me voilà en route avec les monstros pour ...... ACROCHATS !

Ben oui, Gargamel avait adoré la première fois où il y est allé et Azraël a atteint la taille limite pour la structure des grands donc pas de risque qu'il pique une crise parce qu'il n'aurait pas pu suivre son grand frère. Alors j'ai fait le pari que, même toute seule pour les surveiller, ça allait bien se passer. Et on a donc lâchement abandonné Chéri à son nuage migraineux.

Et bien, je ne regrette rien de rien. Avec sa mémoire d'éléphant, Gargamel a reconnu les lieux dès Thiais village en vue et lancé des oui oui oui enthousiastes dans la voiture. Il était dans les starting bloc pendant le passage en caisse et a foncé retirer ses chaussures sans même que j'ai à lui dire (et encore moins à l'aider) dès qu'il a pu pour aller .. enfin .. jouer dans la structure.

Quant à Azraël, à voir l'enthousiasme de son frère, il n'a pas voulu être en reste et a foncé lui aussi.

Azraël attend, il faut enlever les chaussures.

Faut enlever les chaussures ?

Oui, et puis je vais te faire visiter d'abord. Tu vois, là, c'est pour les petits, c'est plus facile. Tu veux essayer.

Nan, veux aller avec Gargamel. Viens maman !

Ben oui, sieur Azraël veut certes faire comme les grands mais point trop n'en faut ! C'est que c'est haut à escalader quand même et les toboggans couverts sont impressionnants pour un petit bonhomme qui ne voit pas où ca arrive.

Du coup, contrairement à la première fois où j'étais restée bien peinarde à bosser dans mon coin pendant que Gargamel s'éclatait, là, je me suis retrouvée à cavaler, pousser, porter, escalader, dégringoler et dévaler les toboggans avec des monstros aux anges. D'où le caleçon parce qu'à 4 m au dessus du sol en train de marcher sur un filet, les gens au RdC auraient eu un super point de vue sinon. Et je vous parle même pas des moments où j'ai descendu les toboggans avec Azraël entre les jambes parce qu'il avait trop peur tout seul.

En plus, un dimanche matin de vacances à 10h, c'était quasiment vide et même si ça s'est un peu peuplé vers midi, c'était très très très loin d'être la foule. Bref, on a passé une super matinée, sans pleurs, sans cris, sans disputes, sans tablettes tactiles et surtout sans Ozie Boo. Et après 2h d'escalade d'en tout genre, Azraël a même réussi à prendre de l'indépendance et à se lancer tout seul (heureusement parce que perso, j'en pouvais plus).

IMG_1151

Exercice d'équilibre pour Azraël

IMG_1154

Construction de château

IMG_1159

Trampoline pour Gargamel

IMG_1138

Une petite pause bien méritée

IMG_1163

Hum, Azraël, y comme un truc qui cloche !

IMG_1152

Gargamel en cage

Bon, je vous rassure, je les ai retrouvé tout de même les Ozie Boo, à peine rentrés à la maison. Même que c'est Gargamel qui les a mis tout seul dans le lecteur de DVD (ce qui montre sa motivation parce que c'est pas souvent qu'il prend la peine de mettre un DVD lui-même).

 

Posté par reyhaziel à 21:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

samedi 12 avril 2014

La CLIS se donne en spectacle

Ce matin a eu lieu à la MJC près de l'école de Gargamel le spectacle que préparent depuis plusieurs semaines les élèves de sa CLIS. Ce spectacle fait partie des activités d'expression corporelle prévue par sa maîtresse et comme elle fait très bien les choses (et que les planning de soins des élèves de la CLIS sont quasi impossibles à gérer), elle avait prévu 2 séances de répétition par semaine ce qui assurait la présence de chacun à au moins 1 séance.

Ce matin donc, Gargamel s'est fièrement équipé de son T-shirt noir et de son legging noir (entre parenthèse, j'aimerais bien savoir pourquoi on ne trouve ces articles qu'au rayon fille) et hop, on a entamé les vacances en allant danser avec les copains et les 3 animatrices de la MJC.

Le thème du spectacle, c'était "Pierre et le loup". Le bilan des approximativement 30 mn de spectacles coupures et changements de costumes inclus est mitigé mais somme toute positif vu que, pour une fois, je suis restée au premier rang avec ma caméra et que le sieur Gargamel a quand même dansé (ben oui, jusqu'à présent, pour qu'il fasse quelque chose, fallait que je fasse semblant de partir et que j'aille me planquer dans un coin sinon il ne pensait qu'à rester collé avec moi).

En résumé, Gargamel a participé plus ou moins aux tableaux auquels il était prévu qu'il participe à part un.

Maamaan

Oui Gargamel, je suis là, continue de danser, t'es très bien !

Allez viens Gargamel

(ça, c'est l'animatrice)

Maaaamaaaan

(bon, là, je vous traduis. "Quoi, maman a pas le droit de venir sur la scène, bon ben je me casse")

Mais contrairement au spectacle de fin d'année dernière, il n'est pas resté vautré au milieu de la scène à déranger tout le monde. Il est venu s'assoir sagement à coté de moi avant de me piquer la caméra pour filmer les copains.

En dehors de ces tableaux prévus, il s'est également invité épisodiquement à d'autres tableaux où il n'était PAS prévu. Mais surtout, il était visiblement très content d'être là et encore plus de s'admirer en vidéo une fois de retour à la maison.

Bref, du progrès ! Et quelques morceaux choisis du spectacle en question.

 

Gargamel le chat

Encore des chats

 

des .... trucs !!!

 

Ah la puce, c'est quoi ces vidéos toutes pourries !

Ouais ben, c'est pas ma faute. Ca se passait dans le théâtre et c'était quasiment dans le noir. Du coup, ma caméra avait beaucoup beaucoup de mal à compenser la luminosité et à faire la mise au point.

Posté par reyhaziel à 14:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 11 avril 2014

Journée du handicap ou semaine de l'handicapée

Euh oui, entre les 2 mon coeur balance.

Car jeudi, l'école où je bosse organisait pour la seconde fois une journée du handicap au travail.

Et ça tombe bien, côté handicap, j'ai tout ce qu'il faut en stock en ce moment. Entre Gargamel et son TED d'un côté, Azraël et son incapacité chronique à obéir cette semaine de l'autre (oooh, la puce, t'as pas honte de classer ça dans les handicaps. Ben non, j'ai pas honte, PAS ... DU ... TOUT) et enfin moi, véritable handicapée de la voix, c'était pas triste. Je connais des petits nétudiants adorés qui vont avoir intérêt à prévoir cornets acoustiques et sonotones s'ils veulent avoir la moindre de chance de m'entendre en TP lundi. Ce qui me fait penser que la capacité d'obéissance d'Azraël semble inversement proportionnelle à ma capacité sonore ! Va falloir que je creuse la question. Bon, pas trop non plus. Au fond du trou, on m'entendra plus du tout !

Pour en revenir à la journée du handicap au travail, dans le principe, je trouve ça très bien mais comme je suis une râleuse invétérée et jamais contente de surcroit, ben je vais une nouvelle fois pousser une chtite gueulante (enfin, façon de parler vu le volume sonore toujours inexistant).

Lorsque la première journée avait été organisée, je m'étais fait un devoir d'y assister. Après tout, je me sentais quand même un tantinet concernée. C'était très bien. Plusieurs ateliers d'installés où on vous fait des démos de produits ou bien où on vous met en situation de handicap (aveugle par exemple et rouler jeunesse débrouillé vous), une petite séance d'information sur le handicap au travail et même une pièce de théâtre prônant l'intégration des handicapés dans l'entreprise. Très très bien tout ça mais plus le temps passait et plus j'attendais LE truc qui me concernait au plus au point : et quid des gens qui bossent mais qui ont un handicapé à charge ?

Ne voyant rien venir, j'ai posé la question qui tue.

euh, scusez-moi, j'voudrais pas déranger mais quand on est parents d'enfants handicapés, ça a quand même un vague impact sur le boulot ! Il y a des choses de prévu ? Des aménagements d'horaires, des dérogations, des subventions, un truc quelconque quoi ?

Ben, je ne suis pas sûre mais non, je ne crois pas. Moi, c'est le handicap au travail, quand c'est pas le travailleur qui est handicapé, je connais pas bien. Faudrait voir avec votre assistante sociale.

Bon alors, le résumé de l'entrevue avec l'assistante sociale, je vous le fais rapide.

Non, il n'y a pas d'indemnité de prévue en dehors de ce que donne la MDPH. Pas de dérogation d'horaire non plus. Pour les aménagements, c'est possible de se mettre à mi-temps ou 80% ou x% après accord avec l'employeur et bien sûr réduction de salaire associée et pour les autres aménagements d'horaire (des glissements mais sans réduction du temps de travail donc conservation du salaire), c'est à vous de négocier avec votre employeur. Et s'il ne veut pas, rien à faire ni à dire.

Alors, c'est pas beau ça !

Du coup, pour cette seconde journée, j'étais déjà nettement moins motivée pour y assister. Et comme en plus, c'était pour moi une journée spéciale Gargamel avec au programme école, ergothérapie, orthophonie et suivi pédopsychiatrique à l'hôpital de jour, bref, une journée du "handicap à la maison", ils m'ont pas beaucoup vu cette fois.

De toute façon, ils n'avaient pas d'atelier pour les muets !

Posté par reyhaziel à 23:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 9 avril 2014

Graines de faussaire et de tennisman

Une fois n'est pas coutume, après avoir fait du chantage à la tablette à Gargamel, j'ai réussi à le mettre un peu au boulot. Bon, quelque part, je le comprends un peu. Il doit déjà bosser à l'hôpital de jour, à l'école, chez l'ergothérapeute et à l'école, alors à la maison, il n'a plus vraiment envie.

Oui mais, depuis le temps que tout le monde me disait qu'il commençait à écrire des mots mais qu'à la maison, c'était quechi, nada, des nèfles, ben moi, j'avais envie de constater de visu ce qu'il était capable de faire. Me voilà donc en train de préparer une petite feuille avec quelques mots écrits dessus en capitales d'imprimerie (aussi appelées Lettres Bâtons par le corps enseignant, Inferno gran-mom, tu me corrigeras si je me trompe), entre 2 lignes avec comme consigne de recopier aussi entre 2 lignes. Je présente donc un crayon à Gargamel pour qu'il recopie et là, au joie, il se met au boulot (ben oui, être privé de tablettes (si si, avec un s) donc de course avec les "Angry Birds", tout de suite, ça motive).

Et là, première surprise, Sir Gargamel serait finalement droitier (ah oui, faut que je vous dise, jusqu'à présent, il n'avait pas l'air de se décider entre la droite et la gauche, c'était selon). Deuxième surprise, quand Gargamel fait de la copie, il fait de la copie pure et dure. Vous pourrez apprécier avec quel soin tous les défauts de ma propre écriture ont été minutieusement reproduits, de la queue involontaire de mon D à la barre zigzagante de mon M, un fait que n'a pas manqué de remarquer Chéri.

Non mais, t'as vu comment t'écrit aussi !

....

faussaire

Enfin, le principal, c'est qu'on a pu constater qu'effectivement, Gargamel commence à savoir écrire et que s'il continue dans cette voie, une belle carrière de faussaire s'ouvre à lui.

Là dessus, voilà Azraël qui rapplique et qui pointe fièrement l'un des A inscrit sur la feuille.

Oh, c'est le D d'Azraël

euh non Azraël, ça, c'est le A d'Azraël

Oui, c'est le A d'Azraël

Bon, ceux qui connaissent les vrais prénoms de mes monstros auront remis la bonne lettre à la place du A mais pour le D, ce sont vraiment ses paroles. Petite erreur qu'il reproduit d'ailleurs systématiquement, ce qui ne l'empêche pas de savoir reconnaître son prénom quand il le voit écrit. Et pour ne pas être en restes vis-à-vis de son frère, Sir Azraël a immédiatement réclamé feuille et crayon pour écrire des lettres lui aussi (qui se sont révélées finalement être une tête ou une baleine, c'était pas très clair même pour l'auteur).

Une fois cette somme de travail harassant abattue, les monstros ont voulu passer à autre chose, c'est-à-dire tablette pour Gargamel (après tout, j'avais promis) et "tennis" pour Azraël.

Alors, Azraël et le tennis (enfin, si on peut appeler ça comme ça, vous allez comprendre), c'est tout un poème. D'abord, coté raquette, c'est une micro raquette (taille raquette de ping-pong) tout en plastique qui sert normalement avec un ballon gonflable attaché à la dite raquette par un élastique. Ca fait belle lurette que l'élastique est cassé et le ballon percé. Reste donc la raquette.

Coté balle, on a commencé ambitieux ... avec un ballon de foot. Bon, là, je vous le dis franchement, on a été un tantinet déçu. Beaucoup trop lourd.

Mais euh, a mache pas !

Change de balle si ça marche pas

Sir Azraël a donc révisé sa copie et on est passé à une petite balle taille balle de ping-pong. Pour rebondir sur la raquette, pas de souci. Taille et poids corrects. C'est la visée qui a posé problème. Taux de réussite moyen : proche du néant.

Mais euuuuh, a maaache ! Azraël crop petit !

Attends Azraël, pas la peine de bouder, j'ai ce qu'il te faut.

Et on est donc passé à l'option 3, que je vous laisse admirer sur la photo.

tennis1

Et oui, le ballon de baudruche. Coté taille, ça rebondit bien et c'est quasi inratable (et quand ça rate, c'est pas grave, c'est papa ou maman qui ont perdu de toute façon car il existe une grande constante de l'univers qui dit que le sieur Azraël gagne TOUJOURS !). Et comme c'est tout léger, ça met du temps à retomber donc on a tout son temps pour viser.

tennis2

(Et on admire le style du smash !)

Reste juste un petit problème : on n'a pas encore de ramasseur de ballon donc d'après vous, qui c'est qui doit s'y coller à chaque fois qu'Azraël veut jouer !

 

Posté par reyhaziel à 14:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 7 avril 2014

Physics wars, la signature fantôme !

Oulà oulà, mais qu'est-ce qui se passe la puce ?

2 posts le même jour !

Ben oui, là franchement, je ne résiste pas, c'est trop énorme ! Il faut absolument que je raconte la fantastique découverte que je viens de faire !

Car, accrochez-vous bien à vos baskets (ou vos talons aiguilles c'est au choix) mais l'élève ingénieur de 2ème année est toujours un gamin immature qui prend ses profs (moi, en l'occurence) pour des billes ! Mais si mais si.

Il faut savoir que dans l'école où j'enseigne, les étudiants doivent signer une feuille de présence. Et quand ils sont absents, ils doivent justifier leur absence auprès de la scolarité. Bon, on pensera ce qu'on voudra du principe mais comme ça fait partie du boulot, je la fais signer cette feuille. Sauf que passer dans les rangs tout ça, ça me gonfle (ben oui, faut dire ce qui est, et puis pendant que je fais ça, il avance pas mon cours), alors je la donne à mes petits nétudiants adorés qui la font circuler.

Et voilà que je récupère ma feuille signée et que, par acquis de conscience, comme à chaque fois, je compte les étudiants et les signatures !

Euh, waouh !

Juste une petite question au passage ! Vous êtes 19 et j'ai 20 signatures ! Trop fort !

Et mes 19 petits nétudiants qui ont soudain trouvé le texte du TD du jour hautement passionnant !

Posté par reyhaziel à 14:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Petit à petit, Azraël grandit ...

... et franchement, ça fait peur.

Eh oui car, certes, l'ainé des monstros nous a préparé à faire face à beaucoup de choses. Tapes, morsures, crises de colère en tout genre, même le jetage de chaise par terre et le claquage de porte, ça, on maîtrise. Mais la dernière (ou plutôt les dernières) d'Azraël nous ont laissé comme 2 ronds de flan, à osciller entre consternation et éclats de rire.

Car voilà, j'étais tranquillement en train de mettre un DVD dans le lecteur quand le sieur Azraël se précipite sur moi pour un calin puis commence à soulever ma jupe.

Mais, qu'est-ce que tu fais Azraël ?

Peut voir ta culotte maman ? C'est quelle couleur ?

Mais enfin Azraël, ça ne se fait pas. On regarde pas sous les jupes des filles !

Maiiis euuuh, veux voir ta culotte !

Bon, et c'est parti pour une discussion entre 4 yeux pour expliquer au sieur Azraël que non, décidement, il y a des choses qui ne se font pas, même en arborant un sourire de don juan.

Chéri et moi pensions nous en être bien tiré quand, le soir même, revoilà Azraël qui débarque.

L'est où papa ?

Il prend sa douche

Et Azraël qui se précipite dans la salle d'eau.

Papa, peux te voir ?

Coucou Azraël, je me lave là.

Peux ouvrir

(il parle de la porte de la douche)

peux voir ton kiki, il est où ton kiki ?

Bon, je pourrais enchainer sur l'incident de ce matin avec le bobo de sir Azraël à soigner d'un bisou pile à l'endroit que vous pouvez imaginer mais on tomberait vraiment trop dans le graveleux alors je vais m'arrêter là.

Mais les transformations, elles, ne s'arrêtent pas là, non non non !

Nous sommes également entrés dans la phase du bien connu "mais pourquoi ?"

Ainsi, au sortir du bain, Sir Azraël avait du mal à accrocher son poisson, le rouge son préféré, à sa canne à pêche.

Maman, a un pitit poblème.

Mais non, retiens bien mon fils, il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions

(ben oui, faut bien que je me la pête un peu de temps en temps)

Ah bon ! Pourquoi il y a des solutions

Pour qu'il n'y ait plus de problèmes

Et pourquoi il y a des problèmes

Pour faire parler les petits garçons

Et pourquoi faire parler les petits garçons

Parce que sinon ils s'ennuiraient

Et pourquoi s'ennuiraient

PARCE QUE

Bon, et là, j'ai enfin réussi à lui couper la chique (non mais des fois) !

Et ce matin, il a quand même bien fallu que je mette la maîtresse en garde. Si vous aviez vu sa tête ! (à moins que ce ne soit ma spendide extinction de voix qui l'ait impressionnée).

euh, vous vous méfierez, Azraël s'intéresse à la couleur des culottes des filles. On lui a dit que ca se faisait pas mais bon, je préfère prévenir.

Ah ... Ok ... On lui dira aussi. Dites donc, ca va pas mieux vous !

Ceci dit, je m'interroge ! Où est passé mon petit bébé tout mignon ? Quel est ce démon qui est entré dans le corps de mon fils pour le transformer en monstros lubricus poseurus de questionus ? Dois-je appeler un exorciste ? Il est pourtant tellement mignon quand il dort !

IMG_1117

Posté par reyhaziel à 09:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 5 avril 2014

Les goûts et les couleurs ... mais surtout les goûts !

~~~~~~~~~~~~

He, la puce, qu'est-ce que tu dis, on t'entend pas !

~~~~~~~~~~~~

Quoi ????

Bon, ca va hien, je viens de prendre le haut-parleur, vous m'entendez mieux maintenant. C'est pas de ma faute quand même si j'ai une extinction de voix depuis vendredi. Et c'est pas la peine de rigoler, mes collègues de bureau s'en sont déjà chargés !

Je disais donc qu'il n'y avait pas à dire, en matière culinaire, les monstros infernatus ont des goûts plutôt ..... voyons voyons, comment dire .... particuliers !

Prenons par exemple tout à fait au hasard hier soir, une fois le repas fini et le dessert avalé (en l'occurence 2 liegois à la suite pour Gargamel qui était particulièrement affamé).

Tu as fini de manger Gargamel ?

Ouiii

(vous noterez, Gargamel est toujours très enthousiaste avec le oui)

Tu peux aller jouer alors

Maman, fromage

Tu veux du conté ?!?! Mais, tu viens de manger ton yaourt.

Fromage s'il te plait maman

(bon, là, je ne résiste pas à un STP)

Maman, je veux la sauce

Hien ??

Bon, alors j'explique. La sauce, c'est les petits pots de sauce pour les nuggets de chez macdo, la sauce barbecue pour être précis, que j'avais oublié de ranger et qui était sur la table. Et voilà mon Gargamel tout content qui commence à tremper ses batonnets de conté dans la sauce avant de se les enfiler. J'en frissonne encore !

Quant au sieur Azraël, il ne vaut pas mieux.

Alors Azraël, tu veux quoi pour ton petit déjeuner ce matin, un bol de lait, un yaourt, des madelaines ?

Non, veux des gé

Hien? Tu veux des nuggets ?

(hé oui, je vous avais bien dit qu'il y avait un petit problème coté langage, heureusement que le décodeur de maman fonctionne assez bien)

Oui, des gé et une glace.

Et je vous raconte même pas quand il mange son yaourt en y trempant son restant de frites. Brrrrrrr !

Enfin tout ça, c'est pas bien grave car depuis 2 semaines, j'ai enfin réussi à réintroduire les légumes au menu. Rien que cette semaine, ils ont eu des haricots verts, des coco plats, des haricots beurre, des lentilles et du choux-fleur. Même que hier, ils ont mangé des brocolis, si si, et le grand a même tout mangé jusqu'à la dernière miette.

Et là, je vous entends d'ici la puce la puce, mais comment tu as accompli ce miracle ?

Facile, grâce à mes talents culinaires innés, un bon mixeur et une boite de boursin cuisine. Car l'astuce pour les brocolis, ca a été d'en faire de la purée et d'y ajouter une grosse cuillère à soupe de boursin. Et comme je suis un vrai cordon bleu, j'ai mitonné de super petits plats pour faire passer tout le reste.

Quoi, qu'est-ce que j'entends, qui c'est qui s'étrangle de rire là ! Bon d'accord, sans être nulle en cuisine, je ne suis pas un chef non plus et en plus, j'ai rarement le temps de mitonner des petits plats. Mais j'ai quand même un ingrédient secret imparable pour faire avaler à peu près n'importe quoi à mes monstros et c'est ..... 40 mn supplémentaires de babysitting !

Et oui, en digne mère indigne (c'est beau comme formulation non), et suite à la suggestion éclairée d'Inferno gran-mother (ai-je déjà précisé qu'en plus d'être mère indigne, je suis aussi fille indigne qui n'hésite jamais à faire dans le sarcasme et la délation), je soustraite la séance de torture quotidien que représente le diner lorsque le menu comprend autre chose que des pates, des patates, de la semoule ou du riz, à ma super nanny personnelle. Et maintenant, quand je rentre, les monstros sont nourris, lavés, en pyjama et prêts à être mis au lit. Du coup, j'ai le temps de jouer avec sans stress avant de les y envoyer au lit justement.

Et là vous vous dîtes, c'est bien beau tout ça mais ... et le week-end. Ben c'est le plus beau justement. Car par un processus physique encore inexpliqué à ce jour, il se produit un phénomène de persistence rétinienne périodique qui fait qu'aux heures des repas, les monstros ne voient plus maman à coté d'eux mais super nanny. Du coup, ils continuent à les mangeer leurs légumes. Certes, comme tout phénomène physique, cette persistence rétinienne s'amortit dans le temps. Du coup, le dimanche soir, ça marche nettement moins bien mais bon, tant qu'il y a du progrès, on va pas trop en demander non plus.

Posté par reyhaziel à 21:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 3 avril 2014

Vive les Sciences !

Hier, c'était mercredi et le mercredi, c'est raviolis ! Nan, je dis n'importe quoi là (le manque de sommeil sans doute).

Hier donc, c'était le jour du centre de loisirs pour Gargamel (pas pour Azraël qui a la chance de pouvoir aller tranquille pénard chez sa nounou adorée de quand il était petit même si c'est plus un bébé, c'est un géant comme tchoupi et ouf je m'arrête pour reprendre mon soufle).

Oui, car nous avons la chance que Gargamel, moyennant le petit détail que je rémunère sur mes propres deniers une personne pour l'encadrer lui tout seul au centre, ait eu l'autorisation de s'inscrire.

Hein, que quoi, mais qu'est-ce qu'elle raconte la puce ? Et là, pour la suite du questionnement que vous êtes en train de vous faire, je vous fais les 2 versions :

- parents d'enfants "normaux" : ben pourquoi qu'elle doit payer quelqu'un ? Tout le monde peut inscrire son enfant dans son centre de loisirs, c'est quoi cette histoire ?

- parents d'enfants pas comme les autres : oh la chance !! ils ont accepté Gargamel ! J'aimerais bien que ce soit notre cas aussi !

Eh oui, car de part son infinie sagesse, l'administration française sait bien que les enfants pas comme les autres n'ont pas besoin de s'amuser (hum, ni de s'éduquer d'ailleurs quand j'y réfléchis bien). Ils n'ont donc pas besoin d'aller dans les centres de loisirs, il n'est donc pas nécessaire de prévoir des éducateurs spécialisés ou au moins un encadrement supplémentaire pour les aider à s'intégrer dans le système "normal". A l'heure où on nous bassine avec le handicap au travail (attention, hein, je trouve ça très bien qu'on s'en préoccupe), je trouve un peu gonflé que nos enfants soient traités en laissés pour compte.

Donc hier, c'était centre de loisirs (je me répète là non ?) et en plus, une sortie était organisée. Et comme notre petit monstros adoré a sa propre éducatrice attitrée, nous avons le privilège qu'il soit autorisé de sortie (ben oui, faut pas pousser quand même, je veux bien payer mais faut que ça serve). Le voilà donc parti, en bus en plus sa grande passion, direction la cité des sciences de la villette et son exposition spéciale 5-12 ans. Perso, j'y suis jamais allée mais j'ai regardé sur leur site et ça a l'air super (en plus, il y a aussi une expo pour les 2-7 ans, je sens que je vais y emmener Azraël). Comme je ne peux pas compter sur Gargamel pour me raconter (son niveau de vocabulaire et son désir de communiquer ne le permettant pas encore), je me suis fait raconter un peu la journée. Et ça a été génial ! Il a adoré, un sourire jusqu'aux oreilles, en particulier lors de la partie sur les jeux d'eau. Et il était tout fier de nous montrer la jolie boite en carton qu'il a fait fabriquer par une machine sur place et dont il a choisi personnellement la décoration. C'est à ces moments-là où je me dis que, certes, ça coûte bonbon, mais ça vaut vraiment la peine d'avoir quelqu'un au centre qui lui permette de profiter de tout ça.

boite_blog

Magnifique non cette boîte !

Et en cadeau bonux, l'unique photo que j'ai réussi à faire de Gargamel dans son costume de Highlander presque complet.

IMG_1109

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,