jeudi 20 septembre 2018

Un monstrueux cadeau...

ou un cadeau monstrueux ? Je ne sais pas trop. J'hésite encore. Là où je n'ai pas hésité par contre, c'est quand j'ai décidé de me lancer dans sa réalisation. Tout est parti des vacances de Chofie et de sa visite des studios Warner Bros où ont été tournés les Harry Potter. Son bon plan pour se faire à moindre frais et moindre peine un uniforme d'élève à Poudlard m'a donné une grosse envie de nouveaux costumes pour les monstros mais bon, rien à faire, j'avais pas le temps. Mais l'envie de faire un truc d'inspiration potterienne était là et bien là.

Et puis j'ai vu sa version d'uniforme aux couleurs de Serdaigle réalisé pour l'anniversaire de Totorelle et là, j'ai craqué sous la pression de la Potter mania. J'ai illico abandonné mon idée de peluche Hedwige sur laquelle je planchais (comme cadeau pour Totorelle justement) parce qu'avec un aussi bel uniforme (et je vous parle même pas de la cape que j'ai découverte aujourd'hui qui est encore plus réussie), tout élève de Poudlard qui se respecte se devait d'avoir les livres de sorcellerie qui conviennent. Et je me suis lancée dans la confection du plus célèbre bouquin à destination des jeunes sorciers avides d'apprendre : le Monstrueux Livre des Monstres. Bon ok, c'est peut-être pas le plus célèbre mais c'est celui qui m'a le plus marqué (on se demande bien pourquoi tiens !)

Alors, comme à mon habitude, j'ai écumé Youtube à la recherche de tuto pour sa fabrication et j'ai sélectionné ceux-là.

Celui-ci pour le réalisme de ses détails et en particulier des tentacules
Celui-là pour la simplicité de mise en oeuvre de l'habillage en fausse fourrure

Alors bien sûr, ils ont tous les 2 leurs avantages et leurs inconvénients. Le premier a un rendu des plus réalistes mais l'habillage poil par poil, très peu pour moi. C'est qu'à force de changer sans arrêt d'idées pour ce cadeau, je commençais à manquer singulièrement de temps pour le réaliser. Et puis je n'aurais jamais eu la patience. Le second était incontestablement plus rapide à réaliser mais niveau rendu, j'étais un peu déçue par les détails. Alors j'ai fait un mix des 2.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fb

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fd

Toutes les pièces en fimo s'inspirent des techniques de "TheCraftMaiden" et l'habillage de fourrure s'inspire de la technique de "Jessica Ptitatelier". Je vous aurais bien fait un tuto détaillé mais, prise par le temps, je n'ai fait que peu de photos des étapes de réalisation. Mais voilà les grandes lignes.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_704

Pour réaliser ma version, je me suis d'abord procurée une boite en bois en forme de livre. Totorelle pourrait ainsi y cacher tous ses petits trésors qui seraient, à n'en pas douter, impitoyablement défendus !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_72b

Un petit coup de peinture et de vernis en bombe sur la tranche pour donner une illusion de feuilles de papier (le bois naturel me semblant un peu trop pâle) et c'était bon. Pour les gencives et les dents, en gros, on fait une galette de pâte fimo (un mélange chair et rouge) qu'on met en forme puis on fait des trous dans la tranche de la galette. On pourra alors y insérer les crocs réalisés en fimo blanche. Cette technique permet un rendu assez convaincant du gonflement de la gencive lié à la présence des racines des dents et un rendu assez réaliste. Elle permet en plus de coller facilement les dents sur la gencive, sans tout déformer. Un petit travail de façonnage autour de ces trous permet ensuite d'en accentuer les reliefs. Pour améliorer encore le rendu, j'ai passé partout un mélange très dilué de peinture noire et d'eau, essuyé immédiatement après l'application. Cela permet de mettre en valeur les reliefs et de jaunir les dents pour un aspect plus naturel. Il ne reste plus qu'à cuire et à vernir. Et quand le vernis est sec, on colle les gencives sur la boite avec une bonne couche de colle chaude. Il est important de fixer les gencives avant de passer à la confection des tentacules car vous pourrez ainsi vous assurer du nombre, dela position et de la forme de ces derniers pour qu'ils ne viennent pas buter dans les gencives au moment où vous voudrez les fixer à leur tour.

On peut à présent s'attaquer à la fabrication des tentacules. On va commencer par fabriquer une armature pour chaque tentacule (sauf les tous petits) en fil de fer. Cette armature est importante car elle va vous permettre d'une part de fixer plus facilement le tentacule sur la boite au moyen d'une bande de fixation mais surtout, elle va vous assurer que le tentacule ne se déformera pas sous son propre poids à la cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_72e

Quand les armatures sont prêtes, on les enrobe de pâte fimo couleur chair que l'on met en forme pour qu'elles ressemblent vraiment à un tentacule. Pour imiter les ventouses, on pose une minuscule boule de pâte fimo sur notre tentacule formé et on perce la boule avec un cure-dent. Effet bluffant garanti. Quand les tentacules sont prêts, on prépare une bande de pâte à laquelle on donne une forme d'équerre pour qu'elle épouse le contour de la boite au niveau des coins. On vient alors y presser la base des armatures des différents tentacules puis on prend le livre en bois et on écrase tout ça. On peut ainsi finir de bien mettre en place chaque tentacule et s'assurer du rendu que cela aura sur la boite. On lisse délicatement la pâte au niveau de la jonction tentacule/bande de fixation (inutile d'être perfectioniste, le tissu en fausse fourrure viendra camoufler tout ça) et on décolle bande de fixation et tentacules de la boite puis direction le four pour cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ef

Les tentacules façonnés et fixés sur la bande de fixation avant cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f0

Les mêmes tentacules, après cuisson. La forme n'a pas bougé mais on voit que la cuisson a légèrement modifié la couleur.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f1

Gros plan sur les tentacules après cuisson

Il n'y a plus qu'à répéter cette opération pour les 4 coins. Une fois cuits, comme pour les gencives, on passe une couche de vernis pour fimo pour l'ensemble des tentacules. Il ne reste plus alors qu'à fixer chaque bande de tentacules sur le coin qui lui est destiné à grand renfort de colle chaude.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f2

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f3

Les tentacules du bas et les gencives collées sur la boite

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f6

Et on ajoute les tentacules du haut

On peut ensuite faire la langue en ruban de notre livre. Une bande de fimo rouge découpée en fourche genre langue de serpent à laquelle on donne des ondulations, cuite et vernis et le tour est joué.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f9

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fa

La langue a été ajoutée

Pour les yeux, petite astuce de radine qui veut économiser sa pâte. Prenez du papier aluminium que vous allez rouler en boule puis compacter très serré en lui donnant grossièrement la forme de la partie bombée que vous voulez obtenir pour les yeux de votre livre. Outre le fait que cela évite de consommer une grosse quantité de pâte, cela allège le poids de la pièce. Ici, ce n'est pas très important mais pour certaines réalisations, c'est essentiel. Une fois votre forme en alu prête, vous la recouvre d'une couche de fimo marron foncé que vous pouvez ensuite sculpter comme vous l'entendez. On creuse les orbites pour 4 yeux, on les remplit avec de la fimo jaune et on ajoute une pupille en fimo noire. On cuit et on vernit comme d'habitude. Autre astuce : si vous avez de la fimo liquide (moi, j'en ai pas, c'est horriblement cher ce truc), on peut en ajouter sur la partie jaune des yeux pour plus de brillant. Sinon, le vernis à ongle transparent (type Durcidiamant. Je fais pas de pub, c'est simplement ce que j'avais sous la main), c'est bien aussi. Moins brillant mais bien.

Il ne reste plus que les plaques de titre à confectionner. Pour cela, on prépare 2 plaques de fimo marron foncé ou noir. Le plus simple pour les inscriptions, c'est le stylo à peinture dorée mais de la peinture dorée, je n'en avais point, ni en stylo ni autrement. Du coup, j'ai improvisé. J'ai gravé mes inscriptions dans la pâte que j'ai ensuite fait cuire car une fois cuite, la pâte fimo n'adhère plus. J'ai alors remplis mes gravures avec de la poudre d'or (pas de la vraie hein, la poudre d'or spécial fimo) et j'ai délicatement essuyé les plaques pour enlever le trop-plein. D'où l'intérêt d'avoir fait cuire la fimo avant parce que sinon, la poudre d'or colle absolument partout. La technique a plutôt bien marché au sens où mes gravures étaient bien remplies de poudre et le reste de la plaque bien propre ce qui faisait parfaitement ressortir les inscriptions. Restait à fixer la poudre pour qu'elle ne se sauve pas en recouvrant le tout avec mon vernis pour fimo. Là, je me suis un peu loupée. J'ai voulu trop bien faire et mettre une couche fine de vernis si bien qu'en l'étalant, j'ai aussi partiellement étalé ma poudre. Mais bon, le rendu final n'est tout de même pas mal.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fc

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_703

A présent, tout est prêt. Il ne reste plus que l'assemblage final. On découpe un morceau de fourrure de la taille du livre, tentacules inclus et on fait chauffer son pistolet à colle. Pour recouvrir le livre, on commence par le dos, là où il n'y a aucun élément à rajouter. On dépose une généreuse couche de colle au bord de la boite sur une largeur de 3-4 cm. On place son tissu en le faisant dépasser de sorte qu'il puisse recouvrir les tentacules et on presse pour bien coller. On continue à encoller le fond de la boîte, bande par bande jusqu'à la tranche et on continue sur la tranche. Il est impératif de procéder par étape car la colle chaude refroidit très vite et durcit alors sans rien coller. Il n'est donc pas possible de coller tout le fond en une fois.

Quand la tranche du livre est recouverte, on retourne la boite. On marque au crayon sur le couvercle l'emplacement où on compte mettre les yeux. On va ensuite recouvrir le dessus en déposant la colle toujours bande par bande mais uniquement à l'extérieur de la zone où on a prévu de coller les yeux. Quand tout est collé, on cherche la zone restée non collée du dessus et on va la découper en laissant une petite marge. On pourra ainsi venir placer les yeux à coller directement sur le bois de la boite dans la découpe et recouvrir les bords de notre pièce en fimo par la marge de tissu fourrure. On aura ainsi l'illusion que les yeux sont incrustés dans la fourrure. Si votre fourrure à des longs poils, vous allez maintenant les coller entre eux avec un peu de colle chaude dans la zone où vous prévoyez de fixer les plaques de titre (sinon, vos plaques se baladeront au bout des poils après collage). Vous pouvez aussi choisir de les "raser" dans cette zone. On dépose encore une généreuse dose de colle chaude sur les plaques de titre et on les fixe sur le livre.

Il ne vous reste plus qu'à vous transformer en coiffeur pour livre, un métier délicat et pas franchement plein d'avenir mais indispensable à tout bon éditeur de Monstrueux Livre des Monstres. Mais c'est quoi donc un coiffeur pour livre ? Rien de plus simple. C'est le fou, ou plutôt la folle en l'occurence, qui va découper la frange de tissu laissée libre sur tout le contour du livre de sorte à ne laisser que des petits triangles qui vont venir recouvrir individuellement chaque tentacule. Ensuite, elle va déposer un peu de colle chaude sur un tentacule et venir y coller le triangle de tissu en se brûlant consciencieusement les doigts car il faut faire très vite et en prenant soin de bien faire remonter le tissu sur les bords des tentacules. Enfin, elle va venir faire une coupe brushing à chacun des tentacules et au bord de tout le contour du livre pour que les poils offrent un bel aspect et pas l'impression que le livre s'est coiffé à coup de pétards.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ff

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fe

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_701

Histoire que vous compreniez bien à quel point le métier de coiffeur pour livre est délicat, sachez que j'ai passé autant de temps à cette étape de découpe, fixation coiffage de la réalisation du livre que pour faire l'intégralité du reste. Mais une fois que cette étape est réalisée, vous avez terminé et franchement, le résultat final en vaut la peine (en tout cas, je trouve et j'espère que sa nouvelle propriétaire sera du même avis).

Si vous avez envie de vous lancer dans une confection similaire, voilà la liste du matériel que j'ai utilisé

  • livre en bois
  • peintures acryliques cuivre et ivoire pour la tranche du livre, noire pour les effets réalistes 
  • pâte fimo rouge, blanche, chair, marron foncé, jaune et noire
  • vernis en bombe
  • vernis pour pâte fimo
  • fil de fer fin (enfin, de fer, j'en sais trop rien, ca pourrait aussi être du laiton ou de l'alu, un câble en métal quoi)
  • pistolet à colle et bâtons de colle chaude (il en faut pas mal)
  • tissu en fausse fourrure

Je ne fais pas de pub (oui, je me répéte) mais comme j'ai bien savoir où trouver les trucs pas toujours simple à dénicher, sachez que j'ai trouvé la boite en forme de livre chez Rogier&Plé. Le reste du matériel très classique vient des magasins (en ligne ou non) de loisirs créatifs (Rogier&Plé, Zodio et Créavéa). La fausse fourrure, je l'ai trouvé en solde chez Toto.

En toute honnêteté, cette création est longue (faut bien compter une dizaine d'heure minimum) mais elle n'est pas vraiment compliquée si, comme moi, vous ne cherchez pas un niveau de réalisme trop important. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est à la portée du néophyte mais pas loin si vous suivez bien les tutos vidéo que j'ai inclus dans ce post. Et si vous n'êtes pas à cheval sur le coiffage, vous pouvez facilement réduire le temps de réalisation à 6-7h.

Posté par reyhaziel à 23:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 15 mai 2018

Quand Fimus Démonicus se lâche !

Et que Couturus ne vaut pas mieux.

Comme je vous le disais il n'y a pas si longtemps, Ozélie et Terpsi ont été tirées au sort comme gagnantes de mon petit concours d'anniblog. Elles m'ont donc très gentiment transmis leurs préférences quant au contenu de leur paquet. Ce que je n'avais prévu dans cette histoire, c'est qu'avec mon activité créative ralentie pour cause de transformation en tortue ninja (beaucoup plus tortue que ninja d'ailleurs la transformation), j'avais une nuée de démons en manque chronique d'activités dans les starting-blocks penchée par dessus mon épaule à la lecture de leurs mails.

Alors alors, elles veulent quoi, elles veulent quoi ???? 

(enfin, je pense que c'est ce qui se disait vu qu'ils causaient tous en même temps et que ça faisait un boucan pas possible pire les monstros en pleine partie de Zelda avec un boss de fin de niveau à affronter)

Yahouuuu ! Des trucs en fimo ! Des trucs en fimo ! C'est pour moi, c'est pour moi !

(cris de joie d'un Fimus en délire sur fond de grommellement d'une bande de petits démons dépités)

Ah cool, y a du boulot pour moi aussi.

(ton particulièrement satisfait et imbu de sa personne d'un Couturus qui n'a pas douté une seconde qu'il serait mis à contribution)

Ben eh moi alors ? Y a rien pour moi ? C'est pô juste !

(ton particulièrement revanchard d'un Bricolus laissant supposé qu'il n'en restera pas là)

Vous l'aurez compris donc, au programme ce serait fimo pour Ozélie et couture pour Terpsi. Bien évidemment, Pinterestus s'est immédiatement fendu d'une attaque en traître dont il a résulté une liste de 20km minimum de réalisations potentielles, liste que j'ai finalement réduite à 5 (5 réalisations hein, pas 5 km). Et c'est là que Fimus est parti en vrille.

On va faire le dragon. Il est trop mignon le dragon ! On peut pas faire l'impasse sur le dragon !

Ok ok, on va faire le dragon.

Et puis il lui faut une caverne. Un dragon sans caverne, c'est pas possible ça. Tu mettras le dragon devant avec une fausse bougie dedans pour la déco se sera trop top !

Bon, va pour la caverne.

Et puis il faut un bijou aussi. C'est chouette les bijoux ! Oh ben tiens, la chouette de Harry Potter. Ce sera parfait !

Euuuuh, Fimus, ça commence à faire beaucoup là.

Et puis t'as vu ce Haku ? En pendentif ça rendrait trop bien ! Mais il faut des boucles d'oreilles avec. Mais des mini Haku ce sera trop compliqué. Eh si on faisait un sans-visage ? Et une noireaude ? Oh oui, ce serait trop trop bien !

STOOOOOP ! Faudrait songer à se calmer mon petit Fimus et faire un truc à la fois et puis réduire un peu la liste aussi.

...

(ronchonnements contrariés)

Une fois l'enthousiasme de Fimus douché, on a pu se mettre au boulot sereinement et on s'est attaqué en premier lieu au dragon. Celui-ci a été fabriqué en m'inspirant de cette photo trouvée sur Pinterest, un adorable petit dragon créée par Dragonsandbeasties.

32f2c7bc8e48de8e97c6ccd3b6fcd6ac

J'ai remplacé les yeux par des strass histoire que ce dragon ait l'oeil qui brille, les couleurs par ce que j'avais en stock et le coeur par une bille pour imiter une balle. J'aimais bien le principe d'un dragon gros chat joueur ! Comme je n'avais aucune idée de ce à quoi pouvait bien ressembler le dos, j'ai improvisé et je pense ne pas m'être trop mal débrouiller. Le résultat a en tout cas obtenu l'approbation de Gargamel et d'Azraël très déçus de voir l'objet de leur convoitise promptement emballé. Faut dire qu'ils me l'avaient piqué en douce pour en faire une des créatures divines affrontant Ganon le fléau dans Zelda. Et perso, autant j'étais certaine que Ganon ne ferait jamais le poids face à mon dragon, autant j'étais à peu près convaincue que mon dragon ne ferait pas le poids face à mes monstros !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_618

Fimo effect blanche, violette et jaune, strass de mon stock, bille chourrée aux monstros

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_607UNADJUSTEDNONRAW_thumb_60f

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_60a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_606

On avait donc le dragon, il restait à faire sa caverne. C'est là que les choses se sont corsées faute d'images de caverne de dragon un tant soit peu réalisable dégotée par Pinterestus (et pourtant, le pauvre est allé jusqu'à fouiller les sites de Cake Design dans l'espoir d'y trouver l'inspiration mais mis à part une grosse envie de gâteau et un Pâtissus au bord de l'implosion, il n'a rien trouvé). Pas découragé pour 2 sous, Fimus s'est donc lancé en free style, assisté de Bricolus qui avait trouvé là une opportunité de s'incruster et qui ne l'a pas laissé passer. Une armature en fil de fer, un premier habillage en papier alu et on fabrique un habillage marbré en fimo pour imiter le sol pour recouvrir tout ça. Enfin, on essaye. Parce que niveau marbrure, il s'est bien loupé le Fimus. Bon, pas grave, on l'utilisera pour l'intérieur, ça se verra pas trop (c'est pas moi qui l'a dit, c'est lui !). Et pour l'extérieur, on va faire couleur terre tout simplement et on ajoutera des fausses pierres en fimo grise. Ben voyons ! En toute honnêteté, le truc qui est ressorti du four ne semblait à rien. Non vraiment ! C'était d'un moche, mais d'un moche ! Que j'ai été à 2 doigts de le mettre à la poubelle. Mais Conservatus ne l'entendait pas de cette oreille (non mais je rêve, toute la clique démoniaque est en train de rappliquer là !).

Non mais ça va pas ! On va pas jeter ça ! Tu te rends du gâchis. Toute cette fimo, tout ce fil de fer ! Et le papier alu, t'as pensé au papier alu !

(il serait pas grave radin quand même le Conservatus là ?)

Peut-être mais c'est moche !

Bricolus, fais quelque chose !

Et si on le transformait en diffuseur d'huiles essentielles ?

Parfait !

Non c'est pas parfait, c'est toujours moche !

Fimus, fais quelque chose !

Et si on le transformait en tumulus de fée ?

Ben voilà, c'est réglé, au boulot !

A 3 contre 1, j'étais battue d'avance. Je me suis donc inclinée. Bricolus a bidouillé un petit système de cheminée dans la caverne et transformé un petit pot en alu pour en faire le récipient diffuseur d'huiles. Puis fortement inspiré par ce tuto de youtube, Fimus a commencé à décorer l'extérieur pour la faire ressembler à une jolie colline.

Sans être parfait, le résultat est visuellement nettement plus esthétique mais surtout, le diffuseur a le bon goût de fonctionner. La fimo résistant au four jusqu'à 130°C (température déjà testée par erreur car normalement on se limite à 110°C), la chaleur de la bougie brûle parfum ne l'endommage pas et l'eau additionnée d'huiles essentielles chauffe suffisamment pour diffuser les huiles sans bouillir. En prime, le revêtement en fimo du petit pot en alu permet de manipuler ce dernier sans se brûler même quand on vient juste de l'éteindre. J'ai donc pu ajouter tout ça avec bougie et parfum d'ambiance dans le petit paquet d'Ozélie.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_600UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5ffUNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fe

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fa

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5fb

Mais cette aventure a laissé mon Fimus tout retourné et tout tremblant. Pensez donc, il n'avait pas réussi à faire exactement ce qu'il voulait. Totalement traumatisé par l'expérience, il lui fallait un nouveau défi pour se remettre de ses émotions.

Euh Fimus ?

 Huuuum

(ton morose et déprimé)

Tu veux toujours faire Hedwige ?

Quoi ? T'es d'accord ? Youpi !

Et nous voilà donc reparti dans la confection d'un joli collier sur le thème d'Harry Potter. Pour celui-ci, j'ai simplement suivi ce tuto.

Enfin, simplement. J'ai quand même dû imaginer un certain nombre de chose car la qualité vidéo laisse un peu à désirer et on devine les choses parfois bien plus qu'on ne les voit mais bon, on s'en est sorti. Aussi bizarre que ça puisse paraître, j'ai adoré le façonnage à la main de chacune des plumes d'Hedwige. Car oui, chaque plume est faite à part avant d'être assemblée au corps. Et c'est assez jubilatoire de voir la transformation qui s'opère à l'ajout de chaque plume.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61e

fimo effect blanche, fimo effect jaune et fimo soft noire pour Hedwige

fimo effect rubis, blanche et fimo soft marron pour la lettre

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_620

Le H est écrit au feutre à porcelaine

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_61d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_624

Même que tout ragaillardi par son succès, voilà mon Fimus qui voulait enchaîner direct avec un pendentif Haku (le dragon du Voyage de Chihiro) pour ceux qui ne connaîtrait pas), une ambition à laquelle Couturus s'est empressé de mettre fin, estimant que c'était son tour et qu'il était grand temps de s'occuper du paquet de Terpsi. Cette dernière m'avait demandé des peluches, soit inspiré de l'univers de Miyazaki dont elle est fan (vous le sentez venir là, le Fimus ?) soit des pokémons pour faire plaisir à son fiston. Vu que, d'une part, j'avais pas sous la main les tissus pour un projet Miyazamesque et que, d'autre part, j'avais hâte de tenter de coudre de nouveaux pokémons, j'ai donc opté pour ces derniers. A l'aide du pokédesk de Pokémon Go, j'ai repéré le Nostenfer qui m'a semblé abordable pour un projet sans patron. J'ai donc crée mon petit patron perso et hop, un premier pokémon de faire. Je dis un premier parce que bien sûr, rien n'est allé comme je voulais. D'abord, je me suis aperçue que je n'avais plus de viseline pour stabiliser mon tissu peluche très élastique. J'ai donc dû bien penser mon patron pour prendre en compte un fort étirement du tissu dans un sens et faible dans l'autre, histoire d'avoir un corps légèrement ovale. Et bien sûr, je me suis trompée dans le sens de la coupe. Pas grave me direz-vous. Ben si, parce que l'erreur, on ne la voit qu'une fois la peluche finie, lors du garnissage ! Autant vous dire que j'avais pas vraiment envie de tout recommencer. D'autant que mon tissu s'étant révélé de mauvaise qualité, les coutures s'arrêtaient pas de craquer et que j'ai dû tout renforcer. Bref, rien que de penser à un nouvel exemplaire, j'en avais des sueurs froides et Couturus tremblait.

IMG_2426

Et un Nostenfer à tête d'oeuf un !

IMG_2427

Cette fois, c'était mon petit démon couturier qui avait besoin de réconfort alors on a décidé de tester un patron d'Evoli trouvé sur Déviant Art. Mais comme j'avais pas les bons tissus, on a transformé le patron pour coudre non pas Evoli mais une de ses évolutions, le Noctali ! Dans une polaire minky de bonne qualité celle-là et des chutes de tissu à sweat jaune utilisées sur l'envers. Et cette fois, ce fut un vrai bonheur à coudre et le résultat est exactement ce que je voulais.

IMG_2418

IMG_2419IMG_2424

IMG_2412

Monsieur Indestructible et ses nouveaux acolytes

Bref, tout était prêt. J'étais fière, calme et zen. Je préparais mes petits cartons quand j'ai soudain entendu des gros soupirs.

Ben, qu'est-ce qui se passe Fimus ?

Oh rien, rien. Sniff sniff.

Ben non, je vois bien que ça va pas.

Non non, c'est rien. Je pense juste à cette pauuuuuvre Terpsi !

(mine de chien battu au bord des larmes)

Ben quoi ?

Qu'est-ce qu'elle va être déçue quand même. Tu te rends compte, il n'y a rien pour elle dans son paquet. Rien du tout ! La pauuuuuvvvvrrrre !

(trémolo dans la voix)

Non mais qu'est-ce que vous vouliez que je fasse hein ? Je vous le demande. Trop fort ce Fimus, il m'a eu aux sentiments et hop, on a fini par le faire son Haku et les boucles d'oreilles aussi pour faire bonne mesure.

IMG_2432

Fimo effect blanche, violette et émeraude

Fimo rose obtenue par mélange de Fimo rubis et blanche

Cornes et pattes dorées à la poudre or

IMG_2436IMG_2439

IMG_2437

IMG_2440

Comme pour Hedwige, chaque pic émeraude est façonné individuellement et assemblé un par un sur le corps en partant de la queue et en remontant vers le haut.

IMG_2445

Le masque du sans-visage est réalisé au feutre à porcelaine. Les bras de la noiraude sont en fil de fer peint.

IMG_2452IMG_2454

Et maintenant, il ne me reste plus qu'à m'attaquer aux tartines de la maîtresse. Vous comprenez pas ? C'est pas grave. Je vous expliquerai une prochaine fois.

Posté par reyhaziel à 22:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 8 avril 2018

Azraël a de la suite dans les idées

Chez vous, je ne sais pas comment ça se passe mais dans l'Inferno House, les monstros font régulièrement des fixettes (sous l'influence pernicieuse d'un Enquiquinus et d'un Hystéricus hilares). Elles peuvent être variées ces fixettes : un dessin animé regardé en boucle, une chanson qui revient à tout bout de champ, les mêmes bouquins à leur lire encore et encore et encore et encore et ... ok ok, j'arrête ! Mais elles obéissent tout de même à une règle simple : une seule fixette à la fois par monstros et elle dure au minimum 3-4 semaines (ouais, c'est looooooong !).

La dernière en date d'Azraël, c'est sa passion pour le "Chasseur de Trolls", une série diffusée sur Netflix dont il a déjà vu tous les épisodes un nombre incalculable de fois.

Trollhunters

Pour ceux que ça intéresserait, ça raconte l'histoire d'un ado, James Dulac Junior, Jimmy pour les intimes, qui est choisi par une amulette fabriquée par Merlin et qui le désigne comme le chasseur de trolls. Il revêt alors une armure étincelante et brandit une énorme épée pour vaincre les méchants trolls, gobelins et autres changelins et protéger le marché des trolls et ses copains les gentils trolls (oui, parce qu'il y a des gentils ET des méchants trolls). Le truc, c'est que contrairement à d'autres fixettes, la passion d'Azraël pour cette série ne faiblit pas, bien au contraire. Et c'est ainsi qu'il y a quelques temps ...

Coucou maman

Coucou mon Azraël

Mais non, tu dois pas m'appeler Azraël. Mon nom maintenant c'est Azraël Dulac !

Ah bon ? T'es un chasseur de trolls alors ?

Ben pas encore. Je peux pas. J'ai pas d'amulette. Ce serait trop bien si j'avais une amulette de chasseur de trolls. Tu crois que ça existe ?

Je ne pense pas non. Désolée.

L'histoire aurait pu s'arrêter là mais bien sûr, quand Enquiquinus s'empare d'un monstros, ce dernier n'est pas prêt de vous lâcher. Durant toute une semaine, j'ai donc eu droit à des remarques du style J'aimerais bien avoir une amulette de chasseur de trolls, ce serait trop cool si j'avais une amulette de chasseur de trolls ou ma préférée j'ai vraiment pas de chance de pas avoir d'amulette de chasseur de trolls. Au final, après une semaine à ce régime, Hystéricus n'était pas loin de gagner la partie et de provoquer un court-circuit dans mon unique neurone survivant. C'est alors que profitant éhontément de mon état de faiblesse extrême, Fimus a pointé le bout de son museau, escorté par un Pinterestus aux anges à l'idée des heures et des heures qu'il me ferait perdre à chercher images et tutos pour fabriquer la dite amulette en pâte fimo.

Après moult recherches totalement infructueuses, c'est en totale impro et armée uniquement de 2 photos que je me suis lancée dans la fabrication de la dite amulette.

amulette1

Photo ayant servi de base à la fabrication de la face avant de l'amulette

amulette3

Photo montrant face avant et face arrière

Maman, tu fais quoi ?

Je fais des recherches

Pourquoi t'as plein de photos du chasseur de trolls sur ton ordi ?

C'est pour te faire une surprise. Tu veux bien me laisser tranquille maintenant.

OHHHHH ! JE SAIS ! TU VAS ME FAIRE UNE ARMURE DE CHASSEUR DE TROLLS !!!

(sur un ton enthousiaste frisant le délire hystérique)

Ah ça non alors

(sur un ton désespéré frisant le délire hystérique aussi)

C'est pour te faire une amulette.

Rhooo, c'est trop chouette. T'es la meilleure maman du monde ! Elle pourra s'accrocher mon amulette ?

Oui, c'est possible. Mais alors je ne te fais que le devant et pas le dos. Ça te va ?

OK !

Et c'était donc parti pour la fabrication de la face avant de l'amulette. Je vous passerai les détails de fabrication. Sachez seulement qu'elle est entièrement réalisée en fimo blanche et grise. Le bleu brillant vient de l'application de paillettes turquoises sur la fimo blanche (les paillettes collent toutes seules à la fimo avant cuisson et résistent à la cuisson à 110°C), toutes les "petites" pièces grises sont bien sûr gravées main et pour donner un aspect vieilli et faire ressortir les gravures, de la peinture noire fortement diluée a aussi été appliquée et délicatement essuyées avant cuisson. Un petit coup de vernis après cuisson assure la bonne tenue de tout ça dans le temps. Au final, j'étais plutôt contente du résultat mais c'était sans compter sur une nouvelle attaque d'Enquiquinus.

image3

image8

image9

Tiens mon Azraël, voilà ton amulette. T'es content ?

Wouah maman c'est super !

Tant mieux. Il ne me reste plus qu'à coller la broche et tu pourras l'accrocher.

Euh maman ... t'en a oublié la moitié !

Hein ?

Ben oui, t'as pas fait derrière.

Ben c'est normal, sinon on ne peut pas mettre la broche et tu ne pourras pas l'accrocher.

Oui mais moi, je préfère que tu fasse le derrière finalement.

...

(énorme soupir un tantinet contrarié mêlé des cris de joie de Fimus qui imaginait déjà comment compléter l'amulette)

Me revoilà donc en train de plancher et de confectionner, directement sur la partie avant, la face arrière de la fameuse amulette.

image11

Et là, vous croyez qu'il était enfin satisfait le Azraël ? Eh bien oui, très satisfait même ... pendant 2 jours. Et ensuite ...

Elle est super cette amulette maman.

Je suis bien contente qu'elle te plaise.

Mais c'est dommage que j'ai pas les 3 pierres de Gunmare ! Tiens regardes, elles ressemblent à ça. Oui vraiment, c'est dommage. Ce serait trop bien si j'avais les pierres.

Tu veux que je te fasse les pierres c'est ça ?

(d'un ton lasse et fataliste)

Tu pourrais ? T'es la meilleure ! Si tu les fais, je te fais au moins 1000 bisous !

Pour 1000 bisous, vous pensez bien que je me suis immédiatement exécutée et après avoir produit les pierres demandées, j'ai royalement été gratifiée de 10 bisous (oui, c'est la crise du bisou) par un Azraël éperdu de reconnaissance ... pendant 2 jours (oui, 2 jours de paix, il semblerait que ce soit le max).

Maman maman regardes ! En fait, il y en a plein des pierres de chasseurs de trolls ! Je t'ai trouvé une image. Tu pourrais les faire aussi ?

...

(soupir consterné d'une maman qui sait pertinemment qu'ayant déjà confectionné 3 pierres de chasseur de trolls, elle n'aura la paix que quand les autres seront faites).

Pour faire bonne mesure, j'ai poussé mon dévouement jusqu'à bricoler un de mes coffrets à bijoux pour qu'il puisse y ranger ses fichus pierres. Allez, soyons honnête. Ce n'est pas par abnégation que j'ai sacrifié mon coffret mais bien parce qu'il n'arrêtait pas de les perdre et de pleurnicher ensuite parce qu'il les avait perdu. Là au moins, il est trop heureux de les ranger dans leur beau coffret et on ne les perd plus.

image16

Pour info, la plus grosse pierre reste plus petite que l'ongle de mon petit doigt

Sir Azraël Dulac étant enfin équipé, vous vous dites évidemment que c'est tout bon cette fois. Qu'il va me laisser tranquille plus de 2 jours. Que nenni, c'est bien mal connaître le pouvoir de nuisance d'Enquiquinus, la détermination d'un Azraël obnubilé par l'objet de sa fixette et le réveil tout à fait inopportun d'un Bricolus refusant d'être en reste dans cette histoire.

Alors Azraël, t'es content cette fois.

Oh oui, c'est trop méga super génial

(piouuu, je respire)

Mais quand même, c'est dommage que j'ai pas une épée de chasseur de trolls. Ce serait trop bien si j'avais une épée hein maman. Tu crois que ça existe une épée de chasseur de trolls.

Là, j'ai eu comme un blanc. Il semblerait que j'ai momentanément quitté mon corps et que Bricolus en ait profité pour promettre une épée à Azraël, et une armure aussi pour faire bonne mesure. En tout cas, c'est ce que m'a soutenu Azraël quand j'ai finalement repris mes esprits. J'ai fort heureusement réussi à limiter les dégâts en lui expliquant que :

  • il me faudrait du temps pour voir comment j'allais réussir à me transformer en maître forgeron
  • que si je trouvais comment faire, il me faudrait encore du temps pour me procurer le matériel nécessaire (c'est qu'une forge, ça se trouve pas sous le sabot d'un cheval)
  • et surtout qu'il n'était pas question que l'épée soit lumineuse comme dans le dessin animé (non mais eh oh hein ! c'est que je suis ni soudeuse ni électricienne moi)

Et là, vous vous demandez, fébriles, si ma reconversion dans la métallurgie a été couronnée de succès. Eh bien oui. L'épée fut forgée. Et en plus, contrairement à mes affirmations, elle brille ! Alors la prochaine fois, je vous expliquerai comme on peut passer d'une plaque de mousse à une épée de chasseur de trolls.

image15

Plaque de mousse de 1cm d'épaisseur constituant le matériau brut de l'épée

IMG_2306

L'épée une fois forgée

Posté par reyhaziel à 23:55 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 30 juin 2017

Opération Déstockage # 4 : Elevage de dragon

Quand j'ai décidé de tenter le défi de l'opération Déstockage de Ta'Thilde il y a quelques temps, je pensais uniquement à mon stock de tissus. Mais suite à un commentaire, Ta'Thilde m'a informé qu'il n'y avait pas de problème à déstocker autre chose que du tissu. Et apparemment, si l'info s'était engouffré par une oreille (ou plutôt un oeil Aie, ça fait mal !) pour ressortir aussitôt par l'autre (eh, ça fait mal aussi !), elle n'a pas été perdue pour tout le monde. Et c'est un Fimus Démonicus en pleine jubilation qui est venu me rappeler ce petit détail il y a 15 jours.

Alors vous allez me demander pourquoi il était si content le Fimus. Tout simplement parce que, il y a 2 semaines, je cherchais ce que les monstros pourraient offrir à leurs maîtresses pour la fin de l'année. Bien sûr, Bricolus avait des tonnes d'idées délirantes, Couturus trouvait qu'il n'était pas assez sollicité en ce moment, Aromatus piquait une crise parce qu'il voulait impérativement participer et moi, je changeais d'idées à peu près tous les 2 jours sans jamais rien décider quand Fimus est judicieusement intervenu.

Rhaaaa, il reste 3 semaines avant la fin de l'année et j'ai toujours rien préparé pour les maîtresses et les monstros non plus ! Et j'ai même pas eu le temps de coudre un truc pour le défi de Ta'Thilde !

Hum hum !

Quoi ? Qu'est-ce que tu veux Fimus, c'est par trop le moment là !

Tu sais que tu peux déstocker de la fimo pour ton défi.

Euh, ah bon ?

Oui oui. Et t'as des pinces à photos en stock. Tu pourrais faire faire des portes photos aux monstros.

Ooooh, mais c'est une idée géniale ça !

Et tu dois aussi faire des dragons pour l'épreuve de soins aux créatures magiques pour l'anniversaire d'Azraël

(oui, oui, on reviendra sur le sujet un peu plus loin)

Damned, j'avais oublié ce détail !

Et il y a ces 2 excellents tutos pour faire des dragons tout mignons en pâte fimo. Ca résoudrait tous tes problèmes ça non ?

Les super vidéos pour faire des petits dragons en fimo

Et effectivement, ça résolvait tous mes problèmes car mon stock de pâte fimo entamé est assez impressionnant. Et le problème avec la fimo c'est que, comme la pâte à modeler classique, elle sèche. Alors bon, c'est beauuuuucoup plus long à sécher, certes, mais quand ça sèche, ça devient difficile à utiliser. Une "vieille" fimo devient dure et friable (c'est une petite vieille quoi). Si elle n'est pas trop vieille, vous allez simplement passer 3 fois plus de temps à l'assouplir pour la rendre utilisable. En même, si vous avez une dent contre votre grand-mère (ou toute autre personne plus âgé que vous parce que ça marche moins bien avec les jeunes), il vous suffit d'imaginer que sa tête, c'est votre fimo et à l'attendrir comme un steak, à bon coup de rouleau, ce qui peut être assez jubilatoire (je vous laisse deviner ma propre source de motivation pour l'assoupliment de ma "vieille" fimo). Sinon, si elle est déjà trop sèche, vous devrez la mélanger à de la fimo pré adolescente encore boutonneuse pour espérer rattraper le coup. Et puis passez un certain âge, votre fimo devient grabataire et il ne vous reste plus qu'à attendre la fin dans les sanglots et les larmes.

Pour écouler mon stock, j'ai préféré commencer par ma série de dragons, histoire de ne pas voir les monstros me piquer les couleurs assorties et me laisser dans l'obligation d'aller me réapprovisionner pour faire les dits dragons vu que l'objectif est quand même de réduire le stock. Et cette première étape franchie, ils seront libres de piocher à leur guise dans tout le reste pour leurs propres réalisations. Et croyez moi, il y a de quoi faire !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_327

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_328UNADJUSTEDNONRAW_thumb_329

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_32aUNADJUSTEDNONRAW_thumb_32d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_32fUNADJUSTEDNONRAW_thumb_330

Bon ok la Puce, on a compris, t'as fait des dragons en pâte fimo pour le défi déstockage mais quel rapport avec les créatures magiques et l'anniversaire d'Azraël ? Ah ah, c'est que cette année, pour faire plaisir à un sieur Azraël obnubilé du petit sorcier, le thème de son anniversaire sera Harry Potter. Je vous ferai un post dédié à la préparation épique de la fiesta avec plein de trucs à télécharger et de liens (parce que vu le temps que j'ai passé dessus, je me dis que ça pourrait peut-être vous servir) mais en gros, Azraël et ses invités vont avoir des épreuves de BUSES à passer, dont celle de soins aux créatures magiques où il faudra aider des oeufs de dragon à éclore.

Cette fois, pas de dragon pris dans un glaçon à faire fondre (même si la météo s'y prêterait bien) mais une course d'obstacle avec une cuillère dans la bouche et un oeuf de dragon dans la cuillère. Le but : rapporter les oeufs dans leur nid pour qu'ils puissent éclore tranquillement. Pour le nid, une boîte en carton remplies de chute de tissus (je commence à être amoureuse de mon sac de chute, c'est dingue !). Pour les oeufs, des oeufs en plastique transparents type boule de Noël qui s'ouvrent et qu'on peut remplir de ce qu'on veut. Je les ai peint en doré et remplir de papier afin qu'on ne puisse pas voir leur contenu. Et à l'intérieur, j'ai mis mes petits dragons tout mignons. Azraël fait déjà la tête à l'idée qu'il ne pourra pas conserver toute la série mais bon, faudra qu'il se fasse une raison.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_331

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_332

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_334

J'avoue être assez fière de moi sur ce coup car j'aurais réussi à faire mes 6 dragons en 3 soirées. En temps normal, il m'en aurait fallu le double pour une telle série. Quelque part, j'ai donc dû bien progresser dans ce domaine d'autant que je n'ai pas passé mon temps le nez collé aux tutos youtube.

Allez, c'est pas tout ça, j'ai encore une robe de sorcier, la tenue du professeur Mac Gonagall et toute une série de chocogrenouille à préparer (entre autres petites bricoles). Sans compter les 6 tenues de quidditch pour lesquelles, à J-5, j'attends toujours qu'on me livre le tissu. Mais, je ne stresse absolument pas, non non non, pas du tout (oui oui, je sais, c'est pas beau de mentir)!

Et si vous voulez voir les oeuvres des autres déstockeuses, c'est par .

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 22 juin 2017

Et de 4

Houlala, je suis en retard question post, c'est l'horreur ! Ça doit bien faire une semaine que je voulais vous montrer le contenu du dernier paquet envoyé à l'occasion de mon bloganniversaire, celui de Mia qui, si elle a joué au loto cette semaine là, doit être millionnaire à l'heure actuelle vu qu'elle était dans une phase de chance incroyable. Bref toujours est-il qu'elle avait à la fois été désignée par le sort au tirage mais qu'elle avait aussi trouvé la couleur la moins appréciée par Azraël en matière de vêtement, le noir (encore que ça pourrait bien changer merci Harry Potter) et donc gagné 2 cadeaux surprises.

IMG_1362

Pour l'occasion (et avec sa permission), je me suis donc lâchée côté couture pour petite princesse, d'abord en écoulant mon restant de tissu licorne que Mia avait beaucoup apprécié quand j'ai cousu la robe de princesse aux licornes. Je n'en avais pas assez pour une "vraie" robe de princesse, trop gourmande en tissu généralement, alors j'ai ressorti mes valeurs sûres : mes sacro saint livres de couture japonais. J'ai opté pour la robe 15 du livre Polka drops (livre 373 en code JCA) en version simplifiée sans la sous-robe.

IMG_1330

IMG_1331

Dans le même livre, je suis retombée sur l'adorable petite robe à col marin et godet, le modèle 16, sur laquelle je bave depuis que j'ai ce livre (soit un bon bout de temps maintenant). Je n'avais encore jamais eu l'occasion de la coudre faute de concordance entre une petite fille du bon âge et le tissu idoine. Et bien c'est chose faite et je suis trop trop fière de moi !

IMG_1338

IMG_1342

IMG_1341IMG_1343

Cette petite robe, je l'ai cousu dans un adorable jersey ton rose orné de papillons commandé sur un coup de tête chez Butinette alors que je savais très bien que je n'en ferais rien pour moi en plus (car non, j'arrive quand même pas à assumer ce type d'imprimé pour moi, j'ai quelque peu passé l'âge faut être honnête). La petite dentelle au col, elle, vient de mon stock. La seule difficulté technique du modèle vient des godets dont l'angle demande un peu d'application à coudre si on veut que ça rende bien. Le reste va tout seul. J'avoue avoir bien aimé le petit détail du pli creux sur les bords de manche pour donner du bouffant. C'est vraiment un petit modèle sympa comme tout à coudre et qui fait son petit effet.

IMG_1340

Pour Mia, j'ai réalisé un sac nomade pour ses travaux de crochet (car Mia est une crocheteuse hors pair) sur le même modèle que le mien (une version plus petite du sac à ouvrage de Sakiko donc). Pour compléter les réalisations couture, j'ai ajouté 2 petites broches fleur en tissu d'après ce tuto.

IMG_1357IMG_1360

IMG_1314IMG_1315

Afin de gâter toute la famille, j'ai ajouté un Nimbus 2000 (le balai d'Harry Potter pour ceux qui l'ignoraient) monté en collier pour Mlle M qui venait justement de fêter son anniversaire sur le thème du petit sorcier. Bon, je vous rassure, c'était pas un vrai balai, beaucoup trop lourd et encombrant pour une jeune fille, et sacrément galère à envoyer par la poste, mais une version miniature réalisée par mes soins en pâte fimo. Et enfin, un assortiment de douceur (dont du chocolat pour Monsieur N. bien sûr).

IMG_1353

IMG_1355IMG_1356

IMG_1352

Sur ce, j'ai des diplômes de BUSES à imprimer alors je vous laisse.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 9 juin 2017

Et de 3

Et voilà, déjà 3 petits paquets de Bloganniversaire d'envoyer et d'arriver à bon port. Et pour une fois, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ce que j'avais glissé dans mes petits paquets parce que je suis trop fière de moi.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_311UNADJUSTEDNONRAW_thumb_312IMG_1322

Pour, dans l'ordre d'apparition à l'écran, Ozélie, Mouthilde et Emykero

Ozélie et Mouthilde m'avaient demandé des cosmétiques maison. J'en ai donc fait un petit assortiment auquel j'ai ajouté quelques douceurs (on n'a jamais assez de douceur dans ce monde de brutes) et un petit cadeau personnalisé.

Pour Ozélie, dont j'ai pu admirer l'étagère à peluche, c'est Crétinus Démonicus qui m'a inspiré. Huuum ? Vous connaissez pas Crétinus ? Pas possible ! Allons allons, vous ne me ferez jamais croire qu'une photo ou un article croisé par hasard (ou pas d'ailleurs) sur le woueb ne vous a jamais donné des idées de réalisations complètement loufoques. Si ! Ben vous voyez ! C'est l'oeuvre de Crétinus ! Et je l'aime bien moi ce petit démon parce que les 3/4 du temps, quand il me met des idées au premier abord complètement déjantées dans la tête, il me pousse à me triturer les méninges pour réussir à en faire quelque chose. Et bien souvent, le résultat est plutôt sympa.

Cette fois, c'est en voyant l'araignée Agatha de La lune à coudre, une adorable petite araignée au crochet qu'on peut suspendre au bout de son fil, lequel est en fait le fil d'une boîte à musique jouant le thème d'Harry Potter, que Crétinus a frappé. Parfaitement conscient que je suis une bille totale en crochet (et que c'est pas prêt de changer), il m'a mise au défi de réussir la même chose en couture. Ni une ni deux, j'ai foncé sur la toile pour trouver un fournisseur de boites à musique Harry Potter et sur mon restant de tissu doudou pirate spécial Hippogriffe. Et hop, une jolie petite demoiselle araignée à pointer le bout de ses 8 pattes en lacets de chaussures (eh oui, non seulement j'ai écoulé des chutes mais en plus, j'ai fait dans la récup).

IMG_1217

IMG_1218

IMG_1220

En plus de la boîte à musique Harry Potter (que j'ai trouvé ici si ça vous intéresse), j'ai dégoté au même endroit des boites à musique Guerre des étoiles (Crétinus m'a déjà suggéré d'en faire des Totoro Jedi mais ne me demandez pas pourquoi) et des jolis yeux sécurisés pour doudou. J'avoue que je ne connaissais pas et que je ne regrette pas cette découverte car je vais enfin avoir l'occasion grâce à ça de rendre la vue à une des 5 panthères chéries de Gargamel. La pauvre est aveugle depuis plusieurs années maintenant mais la liste d'attente pour les donneurs d'yeux est trèèèèès longue et l'idée de me fournir au marché noir me répugnait quelque peu. C'est vrai quoi, énucléer de pauvres doudous innocents pour une greffe, c'est un peu gore non ? Mais maintenant, le problème est résolu et j'ai bon espoir de réussir une magnifique transplantation d'yeux bleus tout à fait éthique (c'est bon, personne ne s'est précipité aux toilettes pour rendre tripes et boyaux ? Promis, je vais être sage maintenant).

Si vous vous demandez ce que ça donne le thème Harry Potter sur une boite à musique, ben ça donne ça.

Bien évidemment, dès qu'Azraël a aperçu la bête, il s'est jeté dessus comme Hagrid sur un oeuf de dragon et a commencé une longue séance de câlins (Nom de Zeus ! Je viens de réaliser que j'ai envoyé un doudou usagé ! Pitié Ozélie pardonnes moi !).

Euh Azraël, c'est pas pour toi ça !

Maiiiiis, elle est trop jolie ton araignée. Et puis elle fait la musique de Harry Potter.

Oui je sais mais c'est pas pour toi quand même.

Mais c'est exactement ce que je voulais ! En plus elle a un noeud et c'est une fille !

Oui mais toi t'es un garçon Azraël. T'as pas besoin d'une araignée fille !

(Pardonnez ce manque de délicatesse de Chéri, le pauvre est encore traumatisé d'avoir vu la photo d'Azraël en robe mariée)

Bon, Azraël ! Dis simplement que tu veux une araignée pour toi tout seul.

Ouiiiiii !

Et est-ce que je te fais un garçon ou une fille ?

Un garçon !

...

(discret soupir de soulagement de Chéri)

Au fait, comment tu fais une araignée garçon toi ?

Ben comme la fille ! Sauf que tu lui mets un noeud papillon au lieu d'un noeud sur la tête !

Ah oui ! Pas bête ça !

C'est donc un Chéri tranquillisé et un Azraël aux anges qui ont accueilli une seconde araignée à la maison. Pour la petite histoire ...

Mais maman, pourquoi t'as fait une fille ?

C'est pas une fille.

 Ben si, t'as mis un noeud sur sa tête !

Non, tu la tiens à l'envers !

Ah ben oui, t'as raison maman. Trooop coool !

Pour Mouthilde, connaissant sa passion des renards, Pinterestus et Fimus m'ont apporté leur concours pour la réalisation d'une breloque et un accroche-sachet de thé (j'avoue être particulièrement fière de ce dernier même si, de dos, on dirait plus un gros chat qu'un renard).

IMG_1227IMG_1230

IMG_1233

IMG_1235IMG_1236IMG_1237

Non sérieux, on dirait vraiment un chat de dos !

Emykero ne m'avait, quant à elle, pas adressé de demande particulière mais juste informé qu'elle aimait le violet (tendance aubergine). Ça tombait bien, j'avais dans mon stock un gros reste de coton à imprimé Liberty dans ces tons là que j'ai associé à une suédine prune trouvée à La maison d'Ursule. 

IMG_1302IMG_1303

IMG_1304

IMG_1305IMG_1306

Et en quelques soirées, j'en ai tiré un sac à ouvrage (ou autre chose) selon le même patron que mon sac à ouvrage, un porte-clé porte jeton (inspiré de celui-ci), un porte-chéquier (patron maison) et une broche (utilisée pour décorer le sac mais qu'on peut utiliser comme broche bien sûr), le tout parfaitement assorti.

IMG_1312

IMG_1308IMG_1313

IMG_1309

La broche en tissu avec un coeur en bouton fimo maison fixé au pistolet à colle.

Il ne me reste donc plus que le petit colis pour Mia à finir, ou plutôt à recommencer pour partie vu qu'Azraël vient de s'en approprier plusieurs éléments (dont une part irrécupérable même avec des trésors de négociation puisqu'il l'a purement et simplement boulotté mais j'avais qu'à pas la laisser traîner aussi non mais franchement à quoi je peux bien penser en ce moment on se le demande non mais ça va pas la tête).

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 6 novembre 2016

Drôle de goûter

Depuis que son grand frère a été invité à un anniversaire où, je n'ai toujours pas réalisé comme il avait réussi cet exploit, Azraël s'est tapé l'incruste alors qu'il n'était pas du tout invité, il me bassinait pour qu'on invite ses copains/copines de classe à la maison pour son anniversaire à lui.

Rien de plus normal me direz-vous. Certes, certes, sauf que, détail subtil, l'anniversaire d'Azraël est en juillet et que, bien sûr, il voulait les inviter TOUT DE SUITE. Vous voyez le léger problème. Et pour être honnête, avec le rythme de dingue de ces temps derniers, je n'étais pas chaude chaude pour voir la maison envahie de monstros. C'est qu'il faut les occuper ces petites bêtes là. Et puis faut les nourrir aussi.

C'est à cet instant que, comme un signe du destin, Chofie est venue à mon secours ! Milles merci à toi Chofie pour avoir partagé tes idées géniales de bricolage pour une fête viking. Grâce à toi, j'avais de quoi occuper mon petit monde avec un minimum de boulot préparatoire (vu que je t'ai allègrement piqué toutes tes idées) et donc plus aucune excuse pour ne pas accéder à la demande plus en plus pressante de Sir Azraël.

Nous avons donc préparé de jolies invitations à un goûter viking pour quelques VIP triés sur le volet. Que du beau monde : Blondinette bien sûr, Pâquerette dont c'était seulement la seconde venue (enfin, ça aurait dû) et 2 illustres inconnus dont j'ignore jusqu'à la bobine qu'ils peuvent bien avoir mais qui sont forcément des célébrités pour avoir obtenu le précieux sésame donnant accès à l'Inferno House. Et puis surtout Azraël a tenu à inviter Maîtresse Chérie et Maîtresse Adorée soit, pour être plus précise, sa propre maîtresse de CP (ok, ça, c'est normal) et la maîtresse de son grand frère (d'accord, là, c'est plus bizarre mais allez savoir pourquoi, il fait une fixette sur elle).

Manque de chance, alors que tous les préparatifs étaient déjà lancés, la quasi totalité des invités a prévenu qu'ils ne pourraient pas venir finalement. Heureusement pour Azraël, Blondinette, elle, a pu se libérer ainsi que sa petite soeur et c'est donc en comité très restreint (tant mieux pour moi qui luttait avec acharnement contre une rhino-pharyngite et un début de sinusite maxillaire au même moment) que le goûter a eu lieu. Au programme des réjouissances, confection de casque de viking en feuille de mousse (pour plus de détails, allez vite regarder chez Chofie). Normalement, on aurait aussi dû faire des boucliers mais vu le déroulé de la journée, on a fait l'impasse dessus, ce sera pour une autre fois. 

IMG_1304

Effrayant ces guerriers non ?

 

Une fois équipés, nos petits vikings se sont mis en chemin pour rejoindre la couveuse. Hein, mais de quoi qu'elle cause la Puce ? Comment ? Vous ne connaissez pas la couveuse ? Mais c'est un lieu sacré, un sanctuaire inviolable où de vaillants vikings intrépides, au prix d'une lutte acharnée contre le feu et la glace, peuvent faire écorer des oeufs de dragons. Ok, chercher pas plus longtemps, la couveuse n'est autre que la baignoire de la salle de bain. Oui parce que voilà, les oeufs de dragon (encore mille fois merci pour cette idée de génie Chofie, c'est trop trop bien), ce sont en fait des bébés dragon enfermés dans un glaçon géant coloré à la gouache afin qu'on ne puisse pas voir le dragon à l'intéreur et que cela reste une surprise. Et on les fait éclore en les aspergeant d'eau bien chaude avec un vaporisateur. Ça vous calme des monstros surexcités c'est dingue !

IMG_1306

Pour l'occasion, j'avais appelé Bricolus Démonicus et Fimus Démonicus à la rescousse bien sûr. Nos petits guerriers sont donc devenus les heureux parents de 2 adorables dragonneaux.

IMG_1283IMG_1286IMG_1288

IMG_1289IMG_1294

Rhooooo, on dirait des jumeaux !

Qui dit goûter dit bien sûr gâteau. Pour satisfaire le palais délicat d'Azraël, j'avais confectionné un bavarois framboise (avec un biscuit noisette, un croustillant praliné et un insert cassis quand même histoire de rendre le truc plus amusant à réaliser) recouvert d'un spray velours blanc et décoré d'un crocmou en pâte à sucre.

IMG_1295IMG_1298

IMG_1297IMG_1299

IMG_1309

Et vu que Gargamel n'est guerre friand de gâteau aux fruits, j'avais également fait un cake au chocolat pour faire bonne mesure. Autant vous dire qu'avec le nombre resteint d'invités ayant réussi à rejoindre le valhalla villebonnais, il y avait du rab. Du coup, Azraël était trop fier d'apporter 2 belles parts à chacune des maîtresses le lendemain (Pâtissus me glisse dans l'oreillette qu'elles auraient, elles, réussi à atteindre le nirvana à la dégustation mais je crois plutôt qu'il s'est chopé la grosse tête).

Comme il n'y avait pas de raison que seuls les monstros s'amusent (et comme j'avais Super Nanny pour me prêter main forte), je me suis même offerte le luxe d'organiser un atelier impromptu de cosméto maison pour le papa de Blondinette (et oui, ces messieurs aussi prennent soin de leur peau) ravi de repartir avec plein d'infos sur comment faire une émulsion et choisir ses ingrédients et surtout, avec son petit pot de crème pour le visage. Bref, un très chouette après-midi que j'envisage sérieusement de reproduire pour l'anniversaire de Gargamel en décembre.

Posté par reyhaziel à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 septembre 2016

La chasse aux pokémons

Huuum, Chéri, c'est quoi ce nouveau message sur les panneaux d'autoroute ? C'est n'importe quoi ce truc.

De quoi tu parles ?

Tu sais, le message là ! Celui qui conduit, c'est celui qui ne joue pas. C'est pas plutôt celui qui ne boit pas ?

Mais non, c'est à cause des gens qui ont des accidents parce qu'ils font la chasse aux pokémons en conduisant.

?????

Ouais, je sais, je suis pas à la page dutoutdutoutdutout ! Il paraîtrait qu'il existerait une application sur smartphone et tablette qui permet de faire la chasse aux pokémons. Ca vous dit quelle chose à vous ça ? Moi, j'étais pas au courant. Faut dire aussi que les pokémons, ça n'a jamais passionné les monstros (en tout cas jusqu'à maintenant) alors forcément, c'est tout juste si je sais qui c'est Pikachu. Mais comme j'avais un cadeau d'anniversaire à préparer pour une petite princesse et que je me suis aperçue brutalement qu'elle, elle aimait les pokémons, je suis partie vaillamment à la pêche aux infos. Il n'en fallait pas plus à Fimus Démonicus pour y voir une ouverture et s'infiltrer dans la brèche. Alors comme ça, je voulais du pokémon, ben j'allais avoir du pokémon.

Euh, la Puce.

Oui ?

Tu fais quoi là depuis tout à l'heure ?

Euuuuh, ben on dirait bien que je regarde des cartes Pokémon sur gougle. Et je fabrique des pokémons. Enfin je crois. J'ai eu comme un blanc.

Mais je croyais que tu voulais regarder Harry Potter ?

Ben je croyais aussi.

IMG_4205IMG_4214

Et voilà un Noctuli (enfin je crois?) et une pokéball, l'outil indispensable au chasseur de pokémons

IMG_4209

Non, ce n'est pas un lapin jaune, c'est sensé être un Pikachu

IMG_4218IMG_4219

Un mélofée (si si, celui là, je suis sûre que c'est un mélofée)

Redoutable ce Fimus, moi, je vous le dis. Alors sachez le, pendant un film de Harry Potter (le prince de sang mêlé qu'il me semble mais j'en mettrais pas ma main au feu, les effets secondaires d'une prise de possession démoniaque laissant invariablement de lourdes séquelles), Fimus peut fabriquer jusqu'à 4 pokémons. Si si, 4 ! Bon, faut encore les cuire, les vernir et fixer les attaches. Bref, vous en avez pour jusqu'à 1h du mat si vous êtes insomniaque. Moi, j'ai gentillement expliqué à Fimus qu'il était hors de question que je sacrifie mon sommeil à ses velléités créatives et négocié une cuisson pour le lendemain en échange de la réalisation de 2 bestiaux supplémentaires.

IMG_4208

Et en bonus, un ... euh ... un truc ! Non parce que j'ai aucune idée de ce que c'est. Mais c'est bien un pokémon, c'est Youtube qui me l'a dit !

IMG_4221IMG_4222

Et ça, c'est Magicarpe. Vu le commentaire de la maman de la chasseuse sur Magicarpe, j'ai pas pu résister à l'envie d'en faire un ! Pardon Chofie !

C'est qu'une chasseuse de Pokémons digne de ce nom se doit d'avoir une imposante collection m'a-t-il expliqué. Ce à quoi j'ai répondu qu'il était également essentiel de faire des économies d'énergie et qu'il était plus économique d'allumer son four une seule fois plutôt que 2. Et pour pouvoir arborer fièrement un maximum de bestiaux, quoi de mieux que le bracelet à breloques s'est mis à susurrer à mon oreille un Bricolus enthousiaste. Yep, on dirait bien que c'est aussi la rentrée chez les démons et qu'ils ont la forme ! Et me voilà donc partie pour découper de la chaînette, y fixer des anneaux, sans oublier des petits crochets à tous les bestiaux, histoire de pouvoir les accrocher ou les décrocher à volonté au gré des envies de leur future propriétaire.

IMG_4223IMG_4225IMG_4227

L'avantage du bracelet à breloques, c'est qu'on peut ajuster sa taille très facilement.

L'histoire aurait pu s'arrêter là mais Couturus, désireux de bien prendre sa revanche sur Tricotus dont il n'a toujours pas digéré l'intervention (et c'est pas demain la veille car Tricotus sévit toujours, si si, je vous montrerai bientôt), a décidé qu'une chasseuse de Pokémon digne de ce nom devait également avoir les vêtements adaptés.

Ah? Et c'est quoi des vêtements adaptés à la chasse aux pokémons ?

Ben des vêtements qui brillent voyons enfin ! Pour attirer le pokémon ! Pour l'occasion, j'ai donc sorti un coupon de velours milles raies mauve-rose-violet foncé, un truc tirant sur l'aubergine peut-être bien, à broderies à paillettes. Un tissu très souple et avec un joli tombé contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord (et en provenance directe des coupons de Saint Pierre). Pour le modèle, je voulais faire une petite robe qu'on puisse mettre à la mi-saison (faut dire que le velours, c'est pas l'idéal pour les grosses chaleurs quand même) mais aussi en hiver avec un T-shirt dessous par exemple. Et j'ai donc ressorti du fin fond de l'étagère, le bouquin que je m'étais dit que je le sortirais plus jamais jamais. Je parle bien sûr de Modèles chics pour enfants, à réaliser pas à pas, dont j'ai tiré le patron du premier manteau d'Azraël. Pour ceux qui s'en souviennent, mon opinion sur le dit bouquin n'était guère flatteuse (ce qui explique que je n'ai jamais dépassé le stade du manteau). Ben elle ne s'est pas arrangée. Mais comme je me débrouille tout de même pas mal maintenant (que même Couturus il est impressionné), la réalisation de la petite robe chasuble repérée s'est faite presque toute seule.

IMG_4167

IMG_4164

En fait, mon principal souci, ça a été la taille. Non parce que d'après le tableau des mensurations, j'aurais dû tailler un 12 ans pour une petite fille de 7 ans. Huuum, pourquoi ai-je comme un doute là ? J'ai donc pris le risque de me contenter d'un 10 ans et quand je vois comment Azraël y rentre à l'aise, je me dis que j'ai bien fait.

Oh la Puce ! t'as pas honte de mettre une robe à Azraël. Eh oh, on se calme là. J'ai rien demandé moi. C'est lui qui a insisté pour l'essayer (et comme ça faisait bien mes affaires, j'ai pas dit non). Et je peux vous dire qu'il n'était pas content du tout à l'idée de s'en séparer car Sir Azraël a décidé récemment qu'il était finalement Lady Azraël.

IMG_4150

IMG_4152IMG_4154IMG_4156

Non mais qui a dit qu'Azraël ne voulait pas prendre la pause ?

Pour avoir de jolies finitions, j'ai doublé la partie bustier avec un voile de coton et soie tout doux et utilisé des chutes de Liberty pour doubler les fausses poches et mettre un petit passe-poil. Pour les boutons, j'ai sorti mes dernières créations, les boutons papillons dont les couleurs me semblaient parfaitement s'assortir. Reste maintenant à espérer que cette petite robe ne sera finalement pas trop grande (sinon, au pire, ça devrait aller pour l'an prochain).

IMG_4182IMG_4181IMG_4184

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,