mardi 20 juin 2017

Au complet

Eh oui, depuis vendredi, Azraël a regagné le nid. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a adoré sa classe de mer. Dans ses valises, il a rapporté du sel en provenance directe des marais salants visités avec la classe, de la brioche vendéenne (déjà entièrement engloutie) et du sable, plein de sable, des tonnes de sable, de quoi remplir ma machine à laver qui n'était pas contente contente ! Mais que j'ai réussi à désensabler fort heureusement sans dommage.

Bizarrement, depuis son retour, la maison est nettement moins calme, son grand frère nettement plus bruyant et le temps du coucher est passé de 10 mn à 50 mn (voir plus certains soirs). Et après, il y a des mamans qui se demandent pourquoi j'aurais pas été contre une classe de mer de 15 jours !

Mais bon, je vais pas me plaindre, j'aurais bien profité de mes soirées et je n'avais pas autant bricolé et cousu que pendant la semaine écoulée. J'ai même trouvé le temps de me coudre un petit haut (mais je vous le montrerai pas tout de suite, c'est ma participation au défi de Mia sur la couture adulte).

Dans sa valise, Azraël a quand même emporté (et rapporté, je précise parce que pour son coupe-vent, c'est un copain qui en a hérité semblerait-il) un tout nouveau gilet remplissant le cahier des charges très spécial qu'il avait établi. Entièrement réalisé en tissu à sweet dans les tons bleu pétrole (ou bleu canard), provenant de chutes pour le tissu uni et acheté tout spécialement chez Butinette pour le tissu à étoiles, d'après le patron 37 nommé Sand and Dust (parfaitement de circonstance donc) du Ottobre 1/2017, j'ai volontairement omis de le doubler pour qu'il reste le plus léger possible. Normalement, il aurait dû être pressionné et j'avais coupé mes pièces et fait mon assemblage en ce sens. Mais bien sûr, c'était sans compter sur l'esprit de contradiction en passe de devenir légendaire de Sir Azraël.

Mais maman, je veux pas les pessions. C'est trop dur !

(non non, j'ai pas fait de faute d'orthographe)

...

(énorme soupir de désespoir parce qu'on est à J-4, que le gilet n'est pas fini mais presque, qu'il n'est pas question que je recommence et que j'ai encore un pantalon à coudre)

Bon, tu veux quoi alors ? Des boutons

(pitié, faîtes qu'il dise oui, j'ai pleiiiin de boutons en stock !)

Une fermeture éclair

(bingo ! Pile le truc que j'ai jamais en stock et que j'achète seulement quand le vêtement est assemblé pour être sûre d'avoir la bonne taille)

J'étais donc en train de tricoter la corde pour me pendre (ouais, j'avais pas envie de sortir en acheter une) quand d'un seul coup, éclair de lucidité, je me suis souvenue que j'avais acheté il y a un moment pour un autre projet une fermeture susceptible de convenir. Son usage initial avait été abandonné car j'avais entre temps trouvé une autre fermeture d'un coloris plus adapté. Elle n'avait pas tout à fait la bonne longueur, elle n'avait pas tout à fait la bonne couleur, mais elle était là à disposition alors j'ai sauté dessus et je me suis débrouillée comme j'ai pu pour finir de damné gilet.

IMG_1263

Le devant

IMG_1264

Le dos

IMG_1269

La fameuse fermeture éclair bleu ciel qui tranche bien sur le bleu canard mais bon c'est du bleu au moins

IMG_1270IMG_1271

Et sans la capuche puisqu'elle est amovible grâce à des pressions (eh oui, j'au quand même réussi à lui coller quelques pressions et toc !)

Au final, ça donne donc ça. Un gilet dont les finitions laissent un peu à désirer à mon goût au niveau de la fermeture (trop courte donc elle ne descend pas jusqu'en bas et ne monte pas jusqu'en haut) mais qui est parfait au dire d'Azraël. Il a plutôt intérêt d'ailleurs parce que je crois bien que je lui aurais fait bouffer sur ce coup ! Il l'a même arboré fièrement le jour du départ en disant à tout le monde que c'était moi qui l'avait fait et que j'étais trop forte (vous comprenez pourquoi je lui pardonne tout !). N'empêche que plus jamais je coudrais un manteau ou un gilet dans l'urgence, non non, plus jamais !

 

IMG_1265IMG_1266

Les poches (passe-poilées je crois qu'on dit) que j'avais jamais cousu avant et j'en suis trop fière

IMG_1272

Le col en bord côte, une première aussi

IMG_1258

IMG_1260

Et un Azraël faisant preuve d'une bonne volonté évidente pour la séance photo (et encore, je vous ai épargné celle d'un Dark Vador manquant cruellement de crédibilité avec sa tétine qui pendouille)

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 16 juin 2017

Y encore du boulot !

Jeudi soir, au courrier, nous attendait une adorable carte faite maison par Azraël et expédiée depuis Saint-Hilaire-de-Riez (lieu de sa classe de mer pour ceux qui ne serait pas encore au courant). J'ai longuement hésité à prendre cette petite merveille en photo et à vous en faire profiter (c'est que je ne voudrais surtout pas provoquer un malaise chez Inferno Gran Mom) mais finalement, je ne résiste pas à l'envie de partager ça avec vous. Je vous laisse donc admirer le travail.

IMG_1380

IMG_1381

A la lecture de sa prose, et une fois mes larmes de rire séchées (quand je vous dis que je suis une mère indigne!), une constatation s'est immédiatement imposée à moi. Deux de choses l'une :

  • soit Azraël s'est entraîné un maximum à l'écriture la plus rapide du monde de sms et est en passe de devenir un champion incontesté
  • soit il y a encore un boulot non négligeable à effectuer côté orthographe

Vous en pensez quoi vous ? Moi, je suis persuadée que ma première hypothèse est la bonne !

PS : j'y crois pas ! Il est tout petit riquiqui ce post ! J'dois pas être dans mon état normal moi !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 14 juin 2017

Effectif réduit

Yahou, youpi, oh joie, c'est trooooooop cooooooooool !

dit la mère parfaitement indigne qui se frotte les mains depuis lundi matin 8h et 5 mn, instant béni où elle a vu partir le car emportant Azraël en classe de mer à Saint Hilaire de Riez pour ... UNE SEMAINE !

merci pour le calme

A peu près ma réaction en voyant le bus s'éloigner.

Oui oui, vous ne rêvez pas, on vient de refiler le monstros à Maîtresse Chérie pour toute une semaine et je peux vous dire que depuis lundi, c'est d'un calme hallucinant à la maison. Pas de questions incessantes, pas de bagarre avec le grand frère, pas de cavalcade dans tous les sens et de jouets qui traînent partout par terre. Et à l'heure du coucher, je vous raconte pas le temps de gagner. Et en cette fin d'année compliquée, c'est fou ce que cette petite pause fait du bien.

C'est là qu'on se rend vraiment compte de la place que peut prendre Azraël, surtout lorsqu'il est en concurrence avec son grand frère. Non parce qu'il faut être honnête, c'est bel et bien quand ils sont tous les 2 ensemble qu'ils sont les plus pénibles.

Mais enfin la Puce, t'es pas inquiète ? Ca te fait rien de voir ton petit bébé partir comme ça ? Bien sûr que si que ça me fait quelque chose : ça me réjouit voyons ! Et pour plein de raisons. D'abord parce que Gargamel étant lui-même déjà parti en classe verte et que ça s'est toujours super bien passé, je n'ai que des bonnes références en la matière. Ensuite parce que ça fait 2 semaines qu'Azraël en parle avec enthousiasme donc pas d'angoisse à l'horizon de son côté (et si j'en juge par le fait que j'ai dû réclamer mon bisou au moment de partir sinon il se serait engouffré dans le bus sans un regard en arrière, j'ai vraiment pas de souci à me faire). Et enfin parce qu'il n'y a pas de meilleure façon de les faire grandir d'un coup que les classes vertes. Ils en reviennent généralement bien plus autonomes et fiers comme des paons avec des tonnes de trucs à raconter. Et puis de toute façon, entre le blog créé spécialement pour l'occasion par Maîtresse Chérie et les sms qu'elle nous envoie régulièrement, on peut pas dire qu'on soit privé de nouvelles.

Bref, avec Chéri, on profite du calme et on prend des forces en prévision du week-end chargé qui s'annonce (ben oui, samedi c'est la fête de l'école avec spectacle et tout et tout). Mon seul regret, c'est de ne pas avoir réussi à leur refiler Gargamel. Et pourtant, c'est pas faute d'avoir essayé mais elles ont pas voulu les maîtresses. J'ai eu beau leur expliquer qu'on se serait bien fait une semaine en amoureux avec Chéri, ça n'a pas eu l'air de les attendrir. Bon, c'est pas grave, pour l'an prochain, à la réunion de rentrée, je préparais ma liste d'arguments pour militer en faveur d'une classe verte mixte ULIS/CE1.

 quand je veux une classe verte ULIS CE1

Bon alors, à propos de cette classe verte ....

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 1 juin 2017

Les bons mots d'Azraël - tome 12

Dans certaines tribus, le passage à l'âge adulte est marqué par une épreuve ou un test quelconque voir une cérémonie. Dans nos pays occidentaux, ce serait plutôt la puberté qui marquerait ce passage. Mais chez les Inferno, c'est encore différent. Et tout a commencé un soir, alors qu'Azraël était sagement assis sur le canapé en train de fixer sa gambette d'un air concentré.

Maman, tu peux me donner un crayon ?

Un crayon ? Mais pourquoi faire ?

C'est pour enlever le truc que j'ai sur la jambe.

Hein ? Attends là. Si je comprends bien, tu veux un crayon pour gratter ta jambe.

Ben oui

(me demandez pas ce qu'il s'imaginait faire exactement, j'en ai pas la moindre idée)

Montres moi ça d'abord. Ah oui mais non. Là, tu peux gratter tant que tu veux, ça partira pas. C'est un grain de beauté mon coeur.

Un grain de beauté ! Comme toi ?

Oui, un grain de beauté comme ceux que j'ai.

Mais alors, ça veut dire que je deviens adulte ça non ?

(les yeux brillants et le ton plein d'espoir)

Euh mais oui bien sûr mon coeur !

Ben oui, j'allais pas lui casser sa baraque quand même, le pauvre choux. Notez donc bien que chez les Inferno, le passage à l'âge adulte est conditionné à l'apparition des grains de beauté sur les gambettes. Oui parce que des grains de beauté, il en avait déjà dans le dos mais bon, comme il ne les voit que dans le miroir, ils comptent pas semblerait-il.

gif35

Waouh, je deviens adulte !

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 25 mai 2017

Céladon le dragon - acte II scène unique

Oui oui, y a qu'une seule scène dans l'acte II. Et j'ai dû négocier ferme avec Bricolus pour ça parce que bon, ok, je brigue le trophée de Meilleure maman de l'univers de tous les temps mais bon, j'ai quand même pas que ça à faire moi !

Oh la la, la Puce, mais qu'est-ce que tu as encore fait ? Des nouvelles ailes pour aller avec les diadémocornes supplémentaires réclamés par la maîtresse ? Argh, sûrement pas ! Mes petits doigts ne me l'auraient pas pardonnés. De toute façon, j'avais plus le matériel complet de dispo donc la maîtresse a été prévenu tout de suite. Pour les diadèmes, c'était bon, je pouvais faire avec les moyens du bord mais pour les ailes, elle devrait se débrouiller avec les prototypes si elle en avait vraiment besoin.

Non, en fait, ce sont plutôt les 11 petits camarades d'Azraël et lui-même (enfin, pas vraiment lui puisqu'il a ses ailes et ses cornes perso à la maison) qui m'ont fait pitié. Eh oui, car si vous avez fait attention, des costumes de Céladon, j'en ai fait 12, et seulement 12. Alors je sais bien que dans le privé, on a généralement des effectifs plus réduits que dans le public mais une classe de CP de 12 élèves, faut pas pousser non plus. Donc en réalité, ils sont 24, lui inclus, dans la classe d'Azraël (oui oui, je sais, ils ne sont QUE 24 et on en est tout à fait ravi). Et en prime, Azraël ne fait pas partie des dragons. J'ai donc interrogé Maîtresse Chérie.

Au fait, dites-moi, vous avez prévu quoi comme costumes pour les narrateurs

(c'était le seul nom sous lequel je connaissais les autres personnages de la pièce)

Ah ben rien.

Rien ?

(et mon petit coeur qui se serre à l'idée que, d'un côté, 12 gamins vont repartir chez eux avec un costume souvenir pendant que de l'autre, rien, nada que dalle des nèfles ! Inacceptable pour moi !)

C'est que c'est compliqué parce que voilà : on a des narrateurs tristes et des narrateurs joyeux et puis ils se transforment en rivière, en oiseaux de nuit, en oiseaux de lumière et en feu. Alors ça fait beaucoup de changement et beaucoup de costume. Donc on n'a pas d'idée. Mais si vous en avez une ...

(avec une petite lueur d'espoir dans la voix)

Bon ben, je vais réfléchir et je vous tiens au courant.

Alors, j'avoue, quand j'ai dit ça, c'était il y a plusieurs semaines alors que je n'étais pas encore submergée de boulot et que je pensais avoir jusqu'à mi-juin pour tout faire. Mais une fois les costumes de Céladon finis, ça m'a quand même travaillé cette histoire. Alors j'ai cogité et Pinterestus m'a filé un gros coup de main. Ne nous voilons pas la face, faire autant de costumes, c'était juste pas possible mais pour le coup des oiseaux, la solution s'est imposée tout de suite : des masques ... ou plutôt un seul masque mais réversible. Avec un côté pour l'oiseau de nuit et un pour l'oiseau de lumière.

IMG_1183

Les 12 masques côté oiseaux de lumière

Pour les fabriquer, de la feutrine. C'est génial la feutrine. C'est doux sur la figure, ça se découpe facilement, c'est tout souple mais avec une certaine tenue tout de même quand elle n'est pas trop fine, il y a plein couleurs différentes et on peut tout assembler au pistolet à colle en 2 temps 3 mouvements. Et enfin, détail non négligeable, grâce à mon potager en feutrine, j'en avais tout un stock dans des couleurs pouvant tout à fait convenir. Et j'avais même du fil élastique qu'on pouvait coudre directement pour fixer les masques sur le visage. Ce week-end donc, je me suis lancée dans la confection en série des dits masques. Un petit gabarit maison pour la base découpée en feutrine noire pour une face et violette pour l'autre. Une simple lune blanche et des taches de colle à paillettes pour symboliser les étoiles ont suffi pour les oiseaux de nuit. C'est que je les vois très sobres moi, les oiseaux de nuit.

IMG_1202

La face oiseau de lumière

Pour les oiseaux de lumière en revanche, je voulais de la gaieté et de la couleur. On fait donc ressortir les yeux avec de la feutrine rose claire ou bleu flashy et on symbolise les rayons de soleil (donc la lumière) avec des fuseaux de feutrine jaune. Le tout sans oublier de la colle à paillettes dorées un peu partout.

IMG_1186

IMG_1185

J'aurais bien sûr pu utiliser des strass au lieu de colle pailletée mais outre le fait que la colle va bien plus vite à poser que les strass, je voulais éviter d'avoir des petits trucs durs sur les faces des masques. Car comme ils sont destinés à être réversibles, je me disais que les enfants risquaient d'être gênés sinon ou même de se griffer sur les strass.

IMG_1189IMG_1191

IMG_1196

J'avoue être plutôt contente de moi sur ce coup-là. Azraël était ravi et je ne vous raconte pas comment il faisait son fiérot en montrant le masque à ses copains de classe et surtout, en faisant la démonstration de sa réversibilité !

IMG_1203IMG_1204

Gentillement testé par Gargamel.

Le seul petit problème, ça a été son commentaire du dimanche soir.

Voilà Azraël, regardes, j'ai fini. Tu pourras apporter tous les masques à ta maîtresse demain. T'es content ?

Oh oui maman mais et pour le feu et la rivière, tu vas faire quoi ?

Euuuh, Azraël, j'arrête là. Je peux pas tout faire non plus.

Ah boooon

(sur un ton hyper déçu que ça m'aurait presque fait changer d'avis, mais presque seulement)

Ben non. Désolée mon coeur mais j'ai d'autre chose à faire aussi.

Ah oui d'accord

(avec un éclat qui s'allume dans ses mirettes que t'es sûre qu'il a l'explication du siècle à te sortir pour justifier ça)

Et puis après sinon, t'auras plus de sous pour nous acheter des jouets !

(et voilà l'explication du siècle que tu te demandes d'où qu'elle sort celle là)

Bon alors là, j'avoue, j'ai toujours pas compris le lien entre les sous et ne pas avoir le temps mais bon, en bonne mère indigne (et fort lâche faut bien l'avouer), j'ai sauté sur l'occasion de ne surtout rien dire et de ne pas le détromper. Comme ça, j'ai la paix tout en étant certaine que tous les enfants garderont un souvenir de leur pièce de théâtre.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 23 mai 2017

Azraël philosophe ...

ou comment, parfois, un dessin animé aboutit à la résolution d'une des plus grandes questions existentielles de l'univers : qui est apparu le premier ? La poule ou l'oeuf ? Surtout, ne zappez-pas, la réponse tout de suite après la pub quelques explications préliminaires.

C'était donc dimanche (le dimanche est un excellent jour pour philosopher paraît-il mais ne me demandez pas pourquoi). Avec les monstros, on venait juste de se regarder Chicken Run et, pour ceux qui ne connaissent pas, on en était à la fin, au moment où les 2 rats se disputent pour savoir comment ils vont pouvoir se lancer dans l'élevage de poules. Alors je vous la fais courte (mais si je peux) : doivent-ils se procurer un oeuf qui leur donnera une poule qui leur donnera des oeufs ou alors une poule qui leur donnera des oeufs qui leur donneront des poules ? Bien évidemment, l'un est pour avoir l'oeuf d'abord (puisque c'est de lui que sortira la poule et que, sans lui, point de poule) et l'autre pour avoir la poule d'abord (puisque c'est elle qui pondra l'oeuf et que, sans elle, point d'oeuf). Oui oui, je sais, vous commencez à avoir mal au crâne à force de réfléchir à ce délicat problème. Je vous rassure, moi aussi. Heureusement pour nous, adieu soucis et maux de tête, Sir Azraël a la solution !

Dis maman, pourquoi ils se disputent les rats ?

Ah mon petit coeur, c'est qu'ils sont en train de débattre d'une question très très vieille. Qui est arrivé le premier ? L'oeuf ou la poule ?

Je comprends pas !

Ben les poules naissent dans les oeufs d'accord ?

D'accord !

Donc pour avoir une poule il faut un oeuf d'accord ?

D'accord !

Mais si tu n'as pas de poule. Comment tu fais pour avoir un oeuf ? Donc il te faut une poule d'accord ?

Ben oui.

Mais si tu as une poule, ça veut dire qu'avant, tu avais un oeuf. Et il venait d'où cet oeuf ?

Ben c'est facile voyons. Les poules et les oeufs, ça vient d'une maman enfin !

Voilà voilà. Donc tenez-vous le pour dit, la poule et l'oeuf sont arrivés en même temps, en provenance directe d'une MAMAN !

Ce qui nous amène à une nouvelle question existentielle : mais d'où diable c'est-il qu'elles arrivent les MAMANS ? Allez, je vous laisse réfléchir à cet épineux problème et j'attends vos dissertations sur le sujet la semaine prochaine !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 26 avril 2017

Azraël est timide ... mais il se soigne !

Certains jours, Azraël me sidère littéralement.

Maman, je peux te dire quelque chose ?

...

(énorme soupir car d'habitude, cette petite phrase marque le début d'une Conversation, le truc soit embarrassant, soit interminable) 

Oui Azraël, je t'écoute

(d'un ton désespérément résigné)

Maman, moi j'aime bien les garçons

(houla !)

Je les aime beaucoup

(piouuu, heureusement Chéri est pas là, il en ferait une attaque)

Ah bon, ben, euuuh, c'est bien ça mon coeur.

Mais j'aime pas trop les filles

(oui décidément, heureusement que Chéri n'est pas là)

Ben pourquoi ?

Parce que moi, avec les filles, je suis un peu timide

(Et c'est dit avec une bouille mes amis, que le chat Potté à côté, niveau attendrissement, il peut aller se rhabiller. Et moi, je me retiens pour pas éclater de rire)

Dis maman ?

Moui ?

(je suis encore en train d'essayer de maîtriser mon fou rire)

Je peux inviter des copains à la maison ?

Mais bien sûr Azraël. Il suffit que tu fasses une liste et on lancera les invitations.

Ben je veux inviter Mlle M, Mlle A, Mlle F, Mlle S, Maîtresse Chérie et Maîtresse Adorée et Marie Poppins

(ça, c'est le petit nom de la super AVS de cette année).

Et c'est tout ?

Oui

Pas de garçons ?

Ah non, j'aime pas les garçons c'est pas mes copains

(huuuuum, il y aurait pas comme une petite contradiction là ?)

Bon donc, si on résume, Azraël aime les garçons mais sans les aimer parce que c'est pas ses copains et il aime pas trop les filles ce qui ne l'empêche pas de soigner activement sa timidité en en invitant 7 à la maison pour manger des sucres d'orge. La routine quoi !

Bon allez, c'est pas tout ça, j'ai des photos à imprimer pour qu'Azraël puisse prouver par A+B à ses copains qui sont pas ses copains que si d'abord, les dragons, ça existe en vrai. Comment ça je raconte n'importe quoi ? Meuh pas du tout. La preuve !

komodo-dragon-head-on

dragon-komodo-3

Euh maman, il est bizarre ton dragon !

Ah mais, j'ai dit que les dragons existaient. Pas qu'ils ressemblaient à ceux de tes livres. Mais tu vois, ça, c'est un dragon de Komodo. Et il a bien les pattes et la queue des dragons de tes livres.

Et la langue aussi.

Eh oui ! Il lui manque que les ailes quoi !

Posté par reyhaziel à 22:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 10 mars 2017

Azraël prépare son book

Eh oui, c'est qu'il a de l'ambition le Azraël. Il réfléchit intensément à son avenir. Quel métier va-t-il bien pouvoir exercer plus tard ? Bien évidemment, comme tous les petits garçons du monde, il a voulu être policier, pompier et astronaute, tout ça en même temps bien sûr. Plus récemment, c'était cuisinier et super héros avant de demander à aller à l'école des Pères Noël pour devenir Père Noël. Bon, là, j'ai dû expliquer qu'il n'y avait qu'un seul Père Noël mais qu'il pouvait devenir assistant Père Noël. C'est que ça le travaille à fond en ce moment cette histoire de père Noël vu que ses petits camarades de classe cherchent avec obstination à lui briser ses illusions. Nan mais vraiment de quoi je me mêle là !

Brefle, c'est pas le sujet. Dernièrement, une nouvelle vocation est apparue, un métier pour lequel il s'entraine tous les soirs, photographiant ensuite ses créations afin de constituer son book et pouvoir intégrer la plus prestigieuse école possible et briller au firmament des plus grands ..... TADAM .... Coiffeurs ! Et oui, tous les soirs, j'ai l'immense honneur de servir de tête à coiffer pour Azraël Provost.

IMG_0742IMG_0741

Coiffure bohémienne à couettes

IMG_0768IMG_0764

Queue de cheval plus classique

IMG_0766

avec le détail qui tue : la mini pince fleur à strass !

Alors, elles sont pas formidables ces coiffures ? Ne suis-je pas resplendissante ? Bon, Azraël m'a quand même bien fait comprendre qu'en tant que tête à coiffer, j'avais beau être la plus belle grâce à lui (oui, Azraël a une confiance inébranlable en ses talents de coiffeur), j'avais quand même quelques limitations. En particulier, n'étant pas dotée d'un bouton permettant de faire pousser instantanément les cheveux (celles et ceux, ne soyons pas sectaire, qui ont eu une poupée dotée d'une chevelure rétractable doivent voir de quoi je parle), on m'a clairement fait comprendre qu'il m'était dorénavant interdit d'aller chez le coiffeur pour me faire couper les cheveux. Je dois les laisser pousser et jusqu'aux pieds s'il vous plaît. Attendez un peu et dans quelques mois, mon surnom va passer de La Puce à Raiponce vous allez voir ça !

Bon allez, c'est pas tout ça mais faut que je file dare dare me coudre une robe de soirée assortie à mes superbes coiffures pour arpenter fièrement sur les podiums moi ! C'est qu'il faut impérativement les mettre en valeur ces formidables coiffures. Mais au pire, s'il ne perce pas dans la coiffure, il fera peut-être une carrière de photographe !

Posté par reyhaziel à 20:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 17 février 2017

Une histoire de culotte

Oulala, le carnaval approche à grand pas et Couturus en est tout excité. De quelle tenue va-t-il bien pouvoir affubler les monstros cette fois ? C'est que chaque année, il rêve de coudre une robe d'époque avec chemise, corset et tournure. Alors, comme chaque année, je lui fais remarquer que les monstros sont des garçons et que donc, ce n'est peut-être pas tout à fait indiqué dans leur cas. Nullement découragé, il essaie aussitôt de me convaincre qu'une telle robe me siérait à merveille ce à quoi je réponds que, bien qu'entièrement d'accord avec lui,  j'aurai bien du mal à porter une telle tenue au bureau. Désolée Couturus mais il va falloir réfréner tes tendances Grandeur Nature (GN pour les rôlistes) encore une fois.

Habituellement, ma tactique pour la conception des costumes de carnaval est très égoïste : je choisis un truc qui me plait à moi puis je manipule éhontément les monstros pour les convaincre que c'est LE costume de leur rêve. Même pour son costume de Prince, j'avais réussi à orienter les désirs d'Azraël dans le sens qui m'arrangeait (diabolique la Puce n'est-il pas). Mais cette année, Couturus m'a convaincu de changer un peu la donne et de laisser Azraël choisir lui-même son costume. Ce qu'il a fait ... à 3 reprises ... jusqu'à ce que je mette le hola et qu'il se décide enfin la semaine dernière.

Après les costumes de Highlander, de Peter Pan, de Pirate et de Prince, j'ai donc l'extrême plaisir de vous présenter M. Azraël Indestructible. Eh oui, les Indestructibles, c'est le DVD culte du moment des monstros.

indestructibles

Ah la la, si vous aviez vu ma tête quand Azraël m'a demandé un costume de M. Indestructible ! C'était la panique totale. Je me voyais déjà tenter désespérément de m'approvisionner en jersey rouge pas cher vu que c'est l'essentiel du costume et d'une immense fermeture éclair rouge aussi pour fermer la combi (vu que généralement, les costumes de super héros sont basés sur le modèle de la combinaison). J'étais en train d'incendier Couturus pour avoir eu l'idée saugrenue de laisser les monstros choisir leur déguisement quand soudain, mon petit démon couturier m'a fait remarquer que je devrais au contraire sauter de joie. On tenait là l'occasion de se débarrasser enfin d'un coupon de panne de velours bas de gamme qui dormait dans le placard depuis 1 an au moins. Quelques chutes de jersey à sweat shirt noir, une chute de tissu doré, un jersey noir très très fin (seul achat fait pour l'occasion) et de la feutrine autocollante plus tard et hop, j'avais un superbe costume d'Indestructible.

IMG_0612

Alors, il est pas beau mon costume !

Comme on peut le voir sur la photo, j'ai abandonné le principe de la combi. C'est pas que je ne me sentais pas de la faire (ça m'aurait plutôt arranger en fait). C'est plutôt que j'ai pensé au côté pratique. Car ce costume est destiné à être porté au carnaval de l'école. Or une combi, c'est pas ce qui est le plus pratique pour aller tout seul aux toilettes, surtout avec une fermeture éclair dans le dos et qu'on est réfractaire à l'appel au secours pour cause de pipi imminent. Déjà qu'il n'aime pas trop aller aux toilettes à l'école le Azraël, c'est un coup à ce qu'il se retienne jusqu'à en avoir mal au ventre à se tordre de douleur. Non non, je dramatise pas, il m'a déjà fait le coup. Même que c'était au centre de loisirs et que les monitrices, très inquiètes car elles n'avaient pas réalisées qu'il n'était pas allé aux toilettes de la journée, m'avaient appelé pour que je revienne le chercher d'urgence ! Pauvres naïves trompées par sa bouille d'ange, elles craignaient une appendicite.

Bref, pour assurer le coup, j'ai préféré opter pour un costume en 2 parties, avec une ceinture pour cacher la jonction. Pour le pantalon, je suis parti sur la base du patron du Juggler, un modèle déjà validé donc et que j'ai légèrement transformé pour l'occasion : jambe rouge et culotte noire directement intégrée (vous le sentez venir le coup de la culotte ?).

IMG_0613

Pour le haut, c'est le Unisex basic, modèle 31 du Ottobre 4/2015 qui m'a servi de base. J'ai mis l'ouverture du col à l'arrière et fabriquer le logo entièrement en feutrine autocollante même pas cousue pour l'occasion tellement ça a l'air de bien tenir sur la panne de velours.

IMG_0616

Gros plan sur le super logo des Indestructibles

Pour compléter le costume, j'ai récupéré des bottes de pluie en plastique noir et fabriquer un masque sur mesure, moulé directement sur la bobine d'Azraël avec de la pâte FIMO air light (celle qu'on peut cuire au micro-onde quand on est pressé) peinte en noir.

IMG_0619

IMG_0622

Sans oublier les gants naturellement, fabriquer également sur mesure dans mon jersey noir bien extensible très très fin. Je dois avouer que je suis assez satisfaite du résultat. Et je ne suis pas la seule, Azraël ayant accueilli son costume avec enthousiasme, réclamant même à pouvoir dormir avec !

IMG_0593

Salut Chérie, t'attends une minute, je mets mes gants et j'arrive !

IMG_0602

Alors, elle est pas belle ma cuyotte !

Oh maman, t'as même fait une cuyotte noire ! Mais pourquoi t'as fait une cuyotte ?

Ben parce qu'il y en a une sur le costume de M. Indestructible

Ah oui ! C'est trop couille, j'ai une cuyotte !

(nan, je vous jure que le jeu de mots n'est pas volontaire c'est juste qu'Azraël continue à avoir du mal à prononcer mes L)

Euuh maman ?

Oui Azraël ?

Tu crois pas que les copains ils vont se moquer de moi parce que j'ai une cuyotte ?

Mais non mon Azraël. Tu sais, pratiquement tous les super héros ont une culotte. Regardes Superman, il a une culotte bleue lui.

Superman le roi des bananes il a une cuyotte ?

(me demandez pas d'où sort cette histoire de bananes, j'en ai pas la moindre idée)

Eh oui.

Bon ben ça va alors.

Et heureusement que ça va alors parce que franchement, avec Gargamel qui me tanne maintenant pour avoir le même costume que son frère, il n'est pas question qu'Azraël change ENCORE d'avis. Reste à espérer que M. Indestructible sera encore une idole dans 15 jours sinon, je vais être mal, très mal !

IMG_0605

IMG_0608IMG_0609

Non mais quel frimeur quand même !

Bon allez, c'est pas tout ça mais j'ai la version 2 qui m'attend là.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 8 février 2017

Fashion baby

Maman, il a froid mon bébé !

Ah euh, ben t'as qu'à le mettre au chaud dans son lit.

(sur un ton légèrement inquiet à l'idée qu'Azraël réclame une garde-robe pour son poupom)

Mais il voulait se promener en poussette.

Ben va le promener alors.

(sur un ton légèrement agacé)

Mais il a froid !

Euuuh, tu veux qu'on lui mette des vieilles chaussettes à toi ?

(sur un ton légèrement désespéré parce que des vieilles chaussettes, c'est tout ce que j'ai en stock)

Ok !

Piouuuuuf !

(soupir de soulagement pas léger du tout)

Alors non, le bébé d'Azraël n'est pas frileux, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Le truc, ce serait plutôt qu'il est légèrement à poil et que moi, j'étais légèrement démuni niveau patron de vêtements pour poupée et légèrement fainéante à l'idée d'en coudre au petit bonheur la chance ce qui poussait régulièrement Azraël à insister légèrement sur le fait que quand même maman, pourquoi tu lui couds pas des vêtements à mon bébé ? Du coup, ben ça me culpabilisait légèrement et commençait à m'agacer .... non non pas légèrement, prodigieusement !

Heureusement pour moi, Mia, couturière et crocheteuse talentueuse (entre autres) du blog L'Arbre à sucettes était là. Émue aux larmes devant son écran d'ordinateur suite à un de mes commentaires sur son blog concernant le dénuement total dans lequel vit ce pauvre malheureux bébé (non non, Mia, ne nie pas, je visualise parfaitement la scène), elle a pris le taureau par les cornes et m'a envoyé illico les patrons d'une chemise et d'un pantalon (Merci merci merci !). Depuis, c'est incontestablement devenu l'idole d'Azraël (faut dire qu'entre Licorne Arc-en-ciel gentille et ça, elle fait fort Mia !) qui lui voue une reconnaissance éternelle, enfin une reconnaissance qui durera au moins l'infini 40/12 (se prononce l'infini quarante douze). Mais faut pas me demander combien ça fait exactement, je suis encore en phase de décryptage vu que l'infini 40/12 c'est plus grand que l'infini mais moins grand que 100 (d'ailleurs, si vous avez des matheux dans vos relations capable de me donner une explication, je suis preneuse, je voudrais pas mourir idiote quand même). Alors il m'a fallu un peu de temps pour m'y mettre mais ça y est, c'est fait. En deux soirées (ça va super vite à faire en fait les vêtements de poupées), j'ai pu extraire de mon sac à chutes les tissus nécessaires et réaliser les dits vêtements. Et comme chez les Infernos, on fait les choses bien (quand on se décide enfin à les faire), Bébé se retrouve l'heureux détenteur d'un pantalon en laine et cachemire et d'une chemise en Liberty. Eh oui madame, c'est ça la classe !

IMG_0518IMG_0519

IMG_0520

Pour parachever sa tenue (et soulager ma conscience), je suis allée jusqu'à lui tricoter des chaussons (ah non pardon, Azraël me précise que ce sont pas des chaussons mais des chaussettes) histoire qu'il ait ses petits petons au chaud.

IMG_0582

Bon, il ne me reste plus qu'à montrer à Azraël comment enfiler ces vêtements à son bébé sans le balancer dans tous les sens ou le tenir par les pieds la tête en bas sous peine de voir bientôt avant les services sociaux débarqués pour cause de maltraitance et syndrome du poupon secoué !

IMG_0575IMG_0576

Et voilà Bébé habillé. On remarquera qu'il est bien  potelé Bébé hein !

IMG_0579

La jolie chemise en Liberty fermée par pression au dos pour un enfillage plus facile.

IMG_0580

Et Bébé paré pour sa promenade en poussette

Bon allez, c'est pas tout ça mais faut que je vous laisse. J'ai un costume de super Héros à la limite de l'indécence sur le feu là.

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,