jeudi 20 septembre 2018

Un monstrueux cadeau...

ou un cadeau monstrueux ? Je ne sais pas trop. J'hésite encore. Là où je n'ai pas hésité par contre, c'est quand j'ai décidé de me lancer dans sa réalisation. Tout est parti des vacances de Chofie et de sa visite des studios Warner Bros où ont été tournés les Harry Potter. Son bon plan pour se faire à moindre frais et moindre peine un uniforme d'élève à Poudlard m'a donné une grosse envie de nouveaux costumes pour les monstros mais bon, rien à faire, j'avais pas le temps. Mais l'envie de faire un truc d'inspiration potterienne était là et bien là.

Et puis j'ai vu sa version d'uniforme aux couleurs de Serdaigle réalisé pour l'anniversaire de Totorelle et là, j'ai craqué sous la pression de la Potter mania. J'ai illico abandonné mon idée de peluche Hedwige sur laquelle je planchais (comme cadeau pour Totorelle justement) parce qu'avec un aussi bel uniforme (et je vous parle même pas de la cape que j'ai découverte aujourd'hui qui est encore plus réussie), tout élève de Poudlard qui se respecte se devait d'avoir les livres de sorcellerie qui conviennent. Et je me suis lancée dans la confection du plus célèbre bouquin à destination des jeunes sorciers avides d'apprendre : le Monstrueux Livre des Monstres. Bon ok, c'est peut-être pas le plus célèbre mais c'est celui qui m'a le plus marqué (on se demande bien pourquoi tiens !)

Alors, comme à mon habitude, j'ai écumé Youtube à la recherche de tuto pour sa fabrication et j'ai sélectionné ceux-là.

Celui-ci pour le réalisme de ses détails et en particulier des tentacules
Celui-là pour la simplicité de mise en oeuvre de l'habillage en fausse fourrure

Alors bien sûr, ils ont tous les 2 leurs avantages et leurs inconvénients. Le premier a un rendu des plus réalistes mais l'habillage poil par poil, très peu pour moi. C'est qu'à force de changer sans arrêt d'idées pour ce cadeau, je commençais à manquer singulièrement de temps pour le réaliser. Et puis je n'aurais jamais eu la patience. Le second était incontestablement plus rapide à réaliser mais niveau rendu, j'étais un peu déçue par les détails. Alors j'ai fait un mix des 2.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fb

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fd

Toutes les pièces en fimo s'inspirent des techniques de "TheCraftMaiden" et l'habillage de fourrure s'inspire de la technique de "Jessica Ptitatelier". Je vous aurais bien fait un tuto détaillé mais, prise par le temps, je n'ai fait que peu de photos des étapes de réalisation. Mais voilà les grandes lignes.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_704

Pour réaliser ma version, je me suis d'abord procurée une boite en bois en forme de livre. Totorelle pourrait ainsi y cacher tous ses petits trésors qui seraient, à n'en pas douter, impitoyablement défendus !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_72b

Un petit coup de peinture et de vernis en bombe sur la tranche pour donner une illusion de feuilles de papier (le bois naturel me semblant un peu trop pâle) et c'était bon. Pour les gencives et les dents, en gros, on fait une galette de pâte fimo (un mélange chair et rouge) qu'on met en forme puis on fait des trous dans la tranche de la galette. On pourra alors y insérer les crocs réalisés en fimo blanche. Cette technique permet un rendu assez convaincant du gonflement de la gencive lié à la présence des racines des dents et un rendu assez réaliste. Elle permet en plus de coller facilement les dents sur la gencive, sans tout déformer. Un petit travail de façonnage autour de ces trous permet ensuite d'en accentuer les reliefs. Pour améliorer encore le rendu, j'ai passé partout un mélange très dilué de peinture noire et d'eau, essuyé immédiatement après l'application. Cela permet de mettre en valeur les reliefs et de jaunir les dents pour un aspect plus naturel. Il ne reste plus qu'à cuire et à vernir. Et quand le vernis est sec, on colle les gencives sur la boite avec une bonne couche de colle chaude. Il est important de fixer les gencives avant de passer à la confection des tentacules car vous pourrez ainsi vous assurer du nombre, dela position et de la forme de ces derniers pour qu'ils ne viennent pas buter dans les gencives au moment où vous voudrez les fixer à leur tour.

On peut à présent s'attaquer à la fabrication des tentacules. On va commencer par fabriquer une armature pour chaque tentacule (sauf les tous petits) en fil de fer. Cette armature est importante car elle va vous permettre d'une part de fixer plus facilement le tentacule sur la boite au moyen d'une bande de fixation mais surtout, elle va vous assurer que le tentacule ne se déformera pas sous son propre poids à la cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_72e

Quand les armatures sont prêtes, on les enrobe de pâte fimo couleur chair que l'on met en forme pour qu'elles ressemblent vraiment à un tentacule. Pour imiter les ventouses, on pose une minuscule boule de pâte fimo sur notre tentacule formé et on perce la boule avec un cure-dent. Effet bluffant garanti. Quand les tentacules sont prêts, on prépare une bande de pâte à laquelle on donne une forme d'équerre pour qu'elle épouse le contour de la boite au niveau des coins. On vient alors y presser la base des armatures des différents tentacules puis on prend le livre en bois et on écrase tout ça. On peut ainsi finir de bien mettre en place chaque tentacule et s'assurer du rendu que cela aura sur la boite. On lisse délicatement la pâte au niveau de la jonction tentacule/bande de fixation (inutile d'être perfectioniste, le tissu en fausse fourrure viendra camoufler tout ça) et on décolle bande de fixation et tentacules de la boite puis direction le four pour cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ef

Les tentacules façonnés et fixés sur la bande de fixation avant cuisson.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f0

Les mêmes tentacules, après cuisson. La forme n'a pas bougé mais on voit que la cuisson a légèrement modifié la couleur.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f1

Gros plan sur les tentacules après cuisson

Il n'y a plus qu'à répéter cette opération pour les 4 coins. Une fois cuits, comme pour les gencives, on passe une couche de vernis pour fimo pour l'ensemble des tentacules. Il ne reste plus alors qu'à fixer chaque bande de tentacules sur le coin qui lui est destiné à grand renfort de colle chaude.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f2

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f3

Les tentacules du bas et les gencives collées sur la boite

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f6

Et on ajoute les tentacules du haut

On peut ensuite faire la langue en ruban de notre livre. Une bande de fimo rouge découpée en fourche genre langue de serpent à laquelle on donne des ondulations, cuite et vernis et le tour est joué.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6f9

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fa

La langue a été ajoutée

Pour les yeux, petite astuce de radine qui veut économiser sa pâte. Prenez du papier aluminium que vous allez rouler en boule puis compacter très serré en lui donnant grossièrement la forme de la partie bombée que vous voulez obtenir pour les yeux de votre livre. Outre le fait que cela évite de consommer une grosse quantité de pâte, cela allège le poids de la pièce. Ici, ce n'est pas très important mais pour certaines réalisations, c'est essentiel. Une fois votre forme en alu prête, vous la recouvre d'une couche de fimo marron foncé que vous pouvez ensuite sculpter comme vous l'entendez. On creuse les orbites pour 4 yeux, on les remplit avec de la fimo jaune et on ajoute une pupille en fimo noire. On cuit et on vernit comme d'habitude. Autre astuce : si vous avez de la fimo liquide (moi, j'en ai pas, c'est horriblement cher ce truc), on peut en ajouter sur la partie jaune des yeux pour plus de brillant. Sinon, le vernis à ongle transparent (type Durcidiamant. Je fais pas de pub, c'est simplement ce que j'avais sous la main), c'est bien aussi. Moins brillant mais bien.

Il ne reste plus que les plaques de titre à confectionner. Pour cela, on prépare 2 plaques de fimo marron foncé ou noir. Le plus simple pour les inscriptions, c'est le stylo à peinture dorée mais de la peinture dorée, je n'en avais point, ni en stylo ni autrement. Du coup, j'ai improvisé. J'ai gravé mes inscriptions dans la pâte que j'ai ensuite fait cuire car une fois cuite, la pâte fimo n'adhère plus. J'ai alors remplis mes gravures avec de la poudre d'or (pas de la vraie hein, la poudre d'or spécial fimo) et j'ai délicatement essuyé les plaques pour enlever le trop-plein. D'où l'intérêt d'avoir fait cuire la fimo avant parce que sinon, la poudre d'or colle absolument partout. La technique a plutôt bien marché au sens où mes gravures étaient bien remplies de poudre et le reste de la plaque bien propre ce qui faisait parfaitement ressortir les inscriptions. Restait à fixer la poudre pour qu'elle ne se sauve pas en recouvrant le tout avec mon vernis pour fimo. Là, je me suis un peu loupée. J'ai voulu trop bien faire et mettre une couche fine de vernis si bien qu'en l'étalant, j'ai aussi partiellement étalé ma poudre. Mais bon, le rendu final n'est tout de même pas mal.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fc

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_703

A présent, tout est prêt. Il ne reste plus que l'assemblage final. On découpe un morceau de fourrure de la taille du livre, tentacules inclus et on fait chauffer son pistolet à colle. Pour recouvrir le livre, on commence par le dos, là où il n'y a aucun élément à rajouter. On dépose une généreuse couche de colle au bord de la boite sur une largeur de 3-4 cm. On place son tissu en le faisant dépasser de sorte qu'il puisse recouvrir les tentacules et on presse pour bien coller. On continue à encoller le fond de la boîte, bande par bande jusqu'à la tranche et on continue sur la tranche. Il est impératif de procéder par étape car la colle chaude refroidit très vite et durcit alors sans rien coller. Il n'est donc pas possible de coller tout le fond en une fois.

Quand la tranche du livre est recouverte, on retourne la boite. On marque au crayon sur le couvercle l'emplacement où on compte mettre les yeux. On va ensuite recouvrir le dessus en déposant la colle toujours bande par bande mais uniquement à l'extérieur de la zone où on a prévu de coller les yeux. Quand tout est collé, on cherche la zone restée non collée du dessus et on va la découper en laissant une petite marge. On pourra ainsi venir placer les yeux à coller directement sur le bois de la boite dans la découpe et recouvrir les bords de notre pièce en fimo par la marge de tissu fourrure. On aura ainsi l'illusion que les yeux sont incrustés dans la fourrure. Si votre fourrure à des longs poils, vous allez maintenant les coller entre eux avec un peu de colle chaude dans la zone où vous prévoyez de fixer les plaques de titre (sinon, vos plaques se baladeront au bout des poils après collage). Vous pouvez aussi choisir de les "raser" dans cette zone. On dépose encore une généreuse dose de colle chaude sur les plaques de titre et on les fixe sur le livre.

Il ne vous reste plus qu'à vous transformer en coiffeur pour livre, un métier délicat et pas franchement plein d'avenir mais indispensable à tout bon éditeur de Monstrueux Livre des Monstres. Mais c'est quoi donc un coiffeur pour livre ? Rien de plus simple. C'est le fou, ou plutôt la folle en l'occurence, qui va découper la frange de tissu laissée libre sur tout le contour du livre de sorte à ne laisser que des petits triangles qui vont venir recouvrir individuellement chaque tentacule. Ensuite, elle va déposer un peu de colle chaude sur un tentacule et venir y coller le triangle de tissu en se brûlant consciencieusement les doigts car il faut faire très vite et en prenant soin de bien faire remonter le tissu sur les bords des tentacules. Enfin, elle va venir faire une coupe brushing à chacun des tentacules et au bord de tout le contour du livre pour que les poils offrent un bel aspect et pas l'impression que le livre s'est coiffé à coup de pétards.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6ff

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6fe

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_701

Histoire que vous compreniez bien à quel point le métier de coiffeur pour livre est délicat, sachez que j'ai passé autant de temps à cette étape de découpe, fixation coiffage de la réalisation du livre que pour faire l'intégralité du reste. Mais une fois que cette étape est réalisée, vous avez terminé et franchement, le résultat final en vaut la peine (en tout cas, je trouve et j'espère que sa nouvelle propriétaire sera du même avis).

Si vous avez envie de vous lancer dans une confection similaire, voilà la liste du matériel que j'ai utilisé

  • livre en bois
  • peintures acryliques cuivre et ivoire pour la tranche du livre, noire pour les effets réalistes 
  • pâte fimo rouge, blanche, chair, marron foncé, jaune et noire
  • vernis en bombe
  • vernis pour pâte fimo
  • fil de fer fin (enfin, de fer, j'en sais trop rien, ca pourrait aussi être du laiton ou de l'alu, un câble en métal quoi)
  • pistolet à colle et bâtons de colle chaude (il en faut pas mal)
  • tissu en fausse fourrure

Je ne fais pas de pub (oui, je me répéte) mais comme j'ai bien savoir où trouver les trucs pas toujours simple à dénicher, sachez que j'ai trouvé la boite en forme de livre chez Rogier&Plé. Le reste du matériel très classique vient des magasins (en ligne ou non) de loisirs créatifs (Rogier&Plé, Zodio et Créavéa). La fausse fourrure, je l'ai trouvé en solde chez Toto.

En toute honnêteté, cette création est longue (faut bien compter une dizaine d'heure minimum) mais elle n'est pas vraiment compliquée si, comme moi, vous ne cherchez pas un niveau de réalisme trop important. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est à la portée du néophyte mais pas loin si vous suivez bien les tutos vidéo que j'ai inclus dans ce post. Et si vous n'êtes pas à cheval sur le coiffage, vous pouvez facilement réduire le temps de réalisation à 6-7h.

Posté par reyhaziel à 23:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 13 juillet 2018

Sacs en série

Ça se passait la semaine dernière (oui, je suis un chouia à la bourre question mise à jour de ce blog), mardi soir pour être précise. Les monstros étaient officiellement en vacances. Eh oui, leur école a fermé avec un peu d'avance pour cause de grands travaux mais comme ça fait un an qu'on était prévenu, on a eu le temps de prendre nos précautions. Enfin en théorie. Parce qu'avec ma petite tête, j'ai brutalement réalisé le dimanche précédent qu'il ne me restait que 3 jours avant la fin de l'école et que j'avais aucun cadeau de prêts pour les maîtresses et l'AVS de ma chère progéniture (et même pas d'idée de cadeau en plus). Et aussi qu'il ne restait que 6 jours avant la fête d'anniversaire d'Azraël et que je n'avais pas fait la moitié du boulot. Et le pire, c'est que je ne savais toujours pas exactement combien d'enfants seraient présents et que je n'avais aucun cadeau pour lui en stock non plus (sauf la piscine déjà en fonction offerte par Inferno Gran Mom et qui nous sauve bien la vie avec la canicule qu'il fait par chez nous en ce moment).

Bref, c'était panique à bord. L'horreur totale ! J'en étais même à me demander si je n'allais pas foncer au magasin le plus proche acheté un truc vite fait. LA HONTE ! Même que je l'ai fait en partie, à l'incrédulité la plus totale de Kokeshi (rapport au fait qu'elle m'a commandé des boucles d'oreille kokeshi), la maman d'un copain de Gargamel. Eh oui, pour une fois, j'ai osé acheter des boîtes de chocolat chez un chocolatier bien connu (chuuuut, je fais pas de pub). Quoi ? Tu les as pas fait ? Mais tu fais tout toi-même d'habitude ! qu'elle m'a dit. Mais heureusement, chez les Inferno, la horde démoniaque ne connaît aucun repos et c'est avec un plaisir évident que Pinterestus et Couturus se sont alliés pour me fournir une solution (au plus grand dépit de Conservatus qui espérait bien profité de l'occasion pour me faire acheter un tas de trucs inutiles et encombrants au possible). J'ai donc immédiatement pu rassurer Kokeshi qui voyait son univers s'effondrer et mon piédestal se fissurer. Mais si, j'avais quand même fait un truc de mes blanches mimines.

L'idée de génie (à ce niveau de panique et d'urgence, seul le génie pouvait apporter une solution) a donc été fournie par Pinterestus : ce serait un sac ! Oui, je sais, encooooore. Mais pas n'importe quel sac. Un sac dans un sac. Vous voyez pas ? Mais si, ce truc à la mode. Le sac pour les courses que, quand vous le pliez, il se range dans un sac cousu dessus (ou dedans, c'est selon). Comme ça, il devient une petite pochette qu'on met facilement dans son sac (à main celui-là).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6a3

Le sac rangé dans sa pochette

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_69b

Le sac prêt à être utilisé

Bon ok, ça fait beaucoup de sacs et ça a l'air compliqué c't'affaire mais en fait, c'est tout simple. Le tuto du sac vient des Lubies de Louise (ses tutos sont généralement très bien faits et très accessibles aux débutants). J'avais donc l'idée mais quid des tissus. C'est qu'il en faut quand même pour coudre 3 sacs et farfouiller dans mon énorme sac (oui, encore un) de chutes ne me tentait pas trop. C'est là que je me suis rappelée qu'Inferno Gran Mom et Kokeshi m'avaient toutes les 2 donné il y a un moment des restes de tissu. Il y avait un peu de tout, des petits et des tout petits coupons et puis quelques coupons de dimension moyenne. Et là, j'ai trouvé mon bonheur : un tissu rouge avec un motif imprimé en liseré qui serait très chouette (même s'il n'est pas du tout mon style mais comme on dit, à cheval donné ...) pour l'extérieur du sac en plaçant le liseré en bas et un tissu à fond noir et motifs géométrique pour la doublure, tous les 2 assez solides pour que les sacs soient costauds mais assez fin pour pouvoir être pliés assez facilement. Et, cerise sur le gâteau, les 2 coupons étaient assez grands pour que je puisse faire les 3 sacs à l'identique.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6a2UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6a6 

Le motif imprimé et le sac bien plié dans son rangement

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_69e

Louise a estimé le temps de réalisation d'un sac à 1h30 environ et c'est effectivement à peu près ça (temps de création du patron inclus) pour un seul sac. Mais le gros avantage de pouvoir faire les 3 sacs dans les 2 mêmes coupons, c'est que ce temps n'est pas à multiplier par 3 pour finir les 3. Il m'a fallu moins d'un après-midi pause goûter incluse pour finir mes petits cadeaux.

Niveau difficulté, il n'y en a pas à la réalisation. En fait, le seul problème c'est de savoir comment plier le grand sac pour le faire rentrer dans le petit sac. Et comme j'ai oublié de faire des photos du pliage, vous resterez dans le flou jusqu'à ce que vous réalisiez le votre. Désolée !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_69f

La pochette cousue à l'intérieur du sac à courses

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_69d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_69c

Le rabat servant à fermer la pochette permet aussi de fermer le sac à courses.

Je suis plutôt contente du résultat dont j'ai douté jusqu'au dernier moment (parce que vraiment, ce tissu rouge, c'est pas mon style et que j'ai énormément de mal à coudre un tissu que je ne prendrais pas pour moi) et ils ont beaucoup plus à leurs destinataires ce qui est bien le principal.

Posté par reyhaziel à 23:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 janvier 2018

Opération Déstockage #10 : La Puce fait dans la peluche

Ah ben vivement la fin du mois, moi je vous dis ! Ah mais attendez ... mais c'est la fin du mois ! Bon ben vivement la fin du mois prochain alors ! Je crois bien que je m'en plains tous les ans mais honnêtement, décembre/janvier, c'est enfer !

Entre tous les trucs à boucler pour le boulot (fin d'année civile oblige), tous les trucs à boucler pour l'école (des monstros et celle où j'enseigne), les équipes éducatives (faudra que je vous raconte pour Gargamel mais là, je déprime trop, j'y arrive pas), les fêtes à préparer avec son cortège de cadeaux fait maison (mais ça, je reviendrai pas dessus, j'aime encore mieux ce stress là que me taper les magasins pendant les fêtes) et la flopée d'anniversaire de fin d'année, je suis sous l'eau ! D'ailleurs, quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi TOUS les anniversaires où les monstros sont invités sont en décembre/janvier ? On en est à un tel point de densité d'anniversaires qu'il y en a même qui ont été reportés début février sinon c'était pas jouable ! Du coup, on est de sortie pratiquement tous les week-end, pire qu'à l'usine !

Quant à votre humble servante, ça fait vraiment pas sérieux, mais elle a fini ses derniers cadeaux de Noël aux copines la semaine dernière et les a posté hier seulement. Bon, l'honneur est sauf, c'est parti avant la fin janvier alors on dira que c'est comme pour les voeux. Si c'est envoyé avant le 31, c'est encore bon ! Avec tout ça, vous pensez bien que j'ai pas franchement eu le temps d'aller acheter du tissu pour coudre ces dernières semaines (vais-je encore rater les soldes ? C'est bien parti pour !). J'ai déjà à peine le temps de jeter un oeil sur vos superbes blogs alors faire les boutiques ... Mais l'avantage, c'est que j'ai déstocké un max, et des tissus qui prennent de la place en plus : de la polaire peluche en veux-tu en voilà car si Noël 2016 était l'année de la veste, Noël 2017 a sans conteste été l'année de la peluche. Des petites peluches qui constituent ma contribution au défi Déstockage de Ta'Thilde. Après la chauve-souris Harry Potter donc, quelques autres peluches non publiées car même pas eu le temps de les prendre en photo, j'ai enfin le plaisir de vous présenter un adorable couple de dauphins cousus dans des chutes de tissu doudou pour Sweat.

IMG_2153

Si le coeur vous en dit, voilà où trouver le tuto et le patron pour en faire. Profitez en, c'est gratuit et c'est la même référence que pour la chauve-souris à savoir la talentueuse Cholyknight. En plus, c'est un patron parfaitement accessible à un débutant, voir un grand débutant. Il y a peu de pièces à coudre et aucun piège car les différents ailerons se positionnent vraiment facilement lors de l'assemblage. A moins d'une grosse erreur d'inattention, on a peu de risque de coudre à un endroit non désiré (contrairement aux ailes de la chauve-souris qui m'avait donné un peu de fil à retordre).

IMG_2155IMG_2156

IMG_2157

IMG_2161

Pour l'anniversaire d'un copain d'Azraël, grand fanatique de pokémons, j'ai rompu avec la tradition des breloques en pâte fimo. En plus des incontournables cartes à jouer, j'ai plutôt choisi de lui coudre 2 doudous pokémons : un Smogo et un Mystherbe.

smogomystherbe

Un smogo et 3 mystherbes

Certes, ce ne sont peut-être pas les plus connus mais ils présentaient 2 avantages majeurs. D'abord, j'avais les tissus dans la bonne gamme de couleurs (désolée Azraël, pas de pikachu, j'ai pas de jaune !). Ensuite, pour le Smogo, j'ai trouvé un super tuto en images pour le faire avec des explications détaillées sur comment faire un corps bien rond. Ça a l'air de rien cette histoire mais c'est primordial. Car voyez vous, quand on coud un tissu élastique comme la polaire peluche ou le jersey, eh bien ça se déforme. Et les pièces qui, taillées dans une cotonnade, vous auraient donner une belle sphère vont vous donner un truc aplati ou allongé dans un tissu type jersey. Du coup, pour éviter de problème, il faut doubler les pièces avec un tissu non extensible. En bonne fainéante, j'ai résolu le problème simplement en entoilant ma polaire. Aucune couture supplémentaire à faire, le report de mon patron sur la polaire simplifié (c'est que c'est pas facile de dessiner des pièces sur de la peluche) et beaucoup moins de peluches de tissus partout au découpage vu qu'elles sont restés collées au tissu thermocollant. Et le résultat est impeccable avec la plus jolie sphère que j'ai jamais faite. Les détails (yeux, bouche, dents et tête de mort) sont en feutrine comme d'habitude ou presque). Quant aux 16 cheminées de Smogo, elles sont assemblées une par une à la main. Et c'est bien là la partie la plus longue de la réalisation.

IMG_2174

IMG_2175IMG_2177

IMG_2179

Au départ, je n'avais prévu de faire que ce Smogo mais forte de ce succès, j'ai décidé de faire un Mystherbe au feeling. Ni tuto ni patron donc cette fois, j'ai navigué à vue (pour quelqu'un qu'est sous l'eau, c'est un comble non !). Je suis donc partie de la même sphère que le Smogo mais en bleu foncé cette fois et je lui ai ajouté ses 5 feuilles (merci Pokémon Go et son pokédesk) et ses petits pieds. Pour la bouche, toujours de la feutrine mais pour les yeux, j'en voulais des tout mignons alors je les ai réalisés en pâte fimo.

IMG_2167 

Pauvre Mystherbe qui regarde son joli jardin avec nostalgie

IMG_2171

Coucou Mystherbe

IMG_2170 

Regardez moi ce bel oeil rouge !

Apparemment, ce fut un gros succès puisque j'ai appris aujourd'hui que le copain d'Azraël ne les quittait plus, y compris pour dormir et prendre son bain (mais là, la maman a réussi à éviter le massacre avant qu'ilne soit trop tard).

Et pour terminer, un truc qui n'est pas une peluche mais qui m'a quand même permis d'écouler un bon morceau de polaire peluche : un nouveau coussin magique renard. Cette fois, je l'ai bien planqué histoire qu'Azraël ne me le barbote pas (déjà qu'il voulait barboter les doudous pokémons).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_58a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_58c

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_58d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_58f

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_593

Ce modèle est légèrement différent du premier et j'avoue avoir une préférence pour la tête de renard du coussin de ce second exemplaire. Espérons que cette fois, il va atteindre sa propriétaire comme il se doit.

Posté par reyhaziel à 23:31 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 janvier 2018

Caramba ! Encore raté !

Non franchement, mais où est-ce que j'ai la tête en ce moment, on se le demande ? (Rhoooo, qui a dit dans le fondement ? Qu'il se dénonce immédiatement !) Vous avourez que, quand on a déjà du mal à tenir son blog à jour, c'est quand même ballot de préparer des posts et d'oublier de les publier !

Mais heureusement, à toute chose malheur est bon puisque, du coup, ben vous en aurez 2 à lire pour le prix d'un. Mais comme je suis une vilaine tricheuse, je m'en vais antidater celui-ci pour qu'il apparaisse à la date d'origine. Aaahhhhh, c'est beau l'informatique non ? On peut faire croire qu'on était là alors même qu'on y était pas !

En même temps, il faut bien qu'il y ait des trucs qui fonctionnent. Oui parce que sinon, j'ai vraiment pas de chance ! C'est d'ailleurs parfaitement inacceptable. D'autant que c'était une de mes dernières possibilités d'assouvir tous mes fantasmes ! Non vraiment c'est trop injuste ! Dire que je vais être obligée de me contenter de rêver devant les photos des magazines et de dévorer les mannequins des yeux moi !

Euuuh, la Puce ? On ose à peine demander mais tu parles de quoi là ? De quoi ? Mais du bébé tout nouveau tout beau de ma cousine enfin voyons ! Attention hein, je vous arrête tout de suite, on ne s'emballe pas, il n'a jamais été question de remettre le couvert avec Chéri. Je suis bien assez occupée avec 2 monstros, hors de question d'un 3ème qu'on se le dise merci bien ! Imaginez un peu qu'il soit comme ses frères ou pire ... qu'il me ressemble ! L'horreur ! Eh oui, je ne me fais aucune illusion sur moi-même, je sais être adorable mais je suis aussi une enquiquineuse psychorigide de première tendance hyperactive à désoeuvrement prohibé (bizarre bizarre, ça me rappelle quelqu'un ??? Damned ! Azraël aussi tiendrait de moi finalement ?)

Pourquoi je râle alors ? Ben parce que le bébé en question, c'est un splendide, un adorable, un trognon tout mignon petit GARÇON ! Oui, vous avez bien lu. UN GARÇON ! ENCORE ! C'est pas trop injuste ça ! Toujours aucune petite fille dans l'horizon familial. Si c'est pas la loose. C'est vrai quoi, compatissez que diantre ! Parce que je le répète, à qui je vais pouvoir coudre tous les ensembles super mignons qu'on voit dans les livres de couture, les petites robes à volants, les hauts tout choupis, les jupettes qui tournent, bref tous les trucs que je rêve de coudre et devant lesquels je bave littéralement. Bouuuuhouuuuhouuuu, c'est trop injuste.

Quoique, avec sa tête de fripouille toute meugnonne, je le verrai très bien avec une belle robe en dentelle ce bébé. Mais je ne suis certaine que ma cousine apprécierait beaucoup. Bon, tant pis, on va se rabattre sur le très classique ensemble T-shirt Short comme cadeau de Noël pour la Fripouille.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_573

Euh, la Puce, un short en plein hiver, il y aurait peut-être mieux à faire non ? Ben en fait, non ! C'est que du côté où elle habite ma cousine, il semblerait que 25°C, ce soit vraiment frisquet comme température. L'avantage, c'est que tu peux prévoir tranquille la taille au dessus, vu qu'il fait toujours chaud, t'es sûr qu'à un moment ou un autre, ce sera portable.

Alors bien sûr, la Fripouille habitant de l'autre coté de la planète et les billets d'avion n'apparaissant pas spontanément sous le sabot d'un cheval (en même temps, j'ai pas de cheval alors ...), pour aller prendre des photos de l'ensemble une fois sur le bestiaux, c'était un peu compliqué. Du coup, faudra vous contenter de photos non portées. Azraël s'était bien proposé mais vu qu'il met du 10-12 ans et que j'ai cousu l'ensemble en 1 an (la Fripouille est grande pour ses 6 mois), j'ai eu comme un doute sur le bien fondé de l'essayage.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_575

T-shirt vu de face

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_578

Et vu de dos

Pour l'occasion, j'ai choisi 2 modèles Ottobre, mes seuls bouquins de couture où il y ait des modèles pour bébé en fait : le short Sporty baby (modèle n°2) et le T-shirt Bug (modèle n°4) du Ottobre 3/2016, cousus dans des restes de jersey en taille 74 (1 an donc). Honnêtement, je ne pensais pas m'éclater autant à coudre des vêtements pour bébé et je suis très très contente du résultat. Oui, je sais, ça peut paraître prétentieux mais vraiment, je suis trop fière.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_579

Le short à découpes trop stylées de face

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_57a

et de dos

D'ailleurs, ça m'a si bien décomplexé que je me suis enfin décidée à coudre des T-shirts aux monstros (mais ça s'est une autre histoire). Je me dois d'ailleurs d'adresser officiellement un grand merci à Mouthilde sans qui rien n'aurait été possible. Mouthilde, un grand merci donc, j'ai suivi à la lettre tes précieux conseils pour me faire encolurer et ça fait un bien fou ! C'est très simple, je ne peux plus m'en passer ! Si vous aussi, ça vous tente, n'hésitez, pour se faire encolurer, c'est par là. Ben quoi ? Pourquoi vous faîtes de drôles de têtes ? Mais qu'est-ce que vous allez vous imaginez encore ? On parle juste d'un tuto sur l'encolure de finition pour le jersey là !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_576

Et les encolures/emmanchures (oui, ça fonctionne aussi pour les emmanchures) de ouf réalisées grâce aux conseils éclairés de Mouthilde

Bref, j'espère que la Fripouille va être à l'aise dans son petit ensemble mais surtout, que le dit ensemble va arriver à destination sans que la douane le barbote à l'arrivée ! Allez, on croise les doigts !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 11 janvier 2018

En retard et en vrac en plus !

Eh oui, comme le lapin blanc d'Alice, je suis en retard, je suis en retard. Manquerait plus que j'ai un rendez-vous très important ! Rhaaaa, mais j'en avais un en plus : le défi déstockage de Ta'Thilde ! Bon, tant pis, ce sera pour le mois prochain.

En attendant, pour tâcher de me mettre un peu à jour, plein de petites choses en vrac. Et on commence par l'adorable surprise envoyée tout début décembre (quand je vous dis que je suis à la bourre !) par Anne-Françoise du blog Coudre ou ne pas coudre : un splendide calendrier de l'Avant.

IMG_1938

Il est chouette hein ! Et oui, c'est bien les petites mimines d'Azraël qu'on aperçoit trop heureux d'aider maman à ouvrir sa petite boite tous les jours.

Et je peux vous dire que j'ai été gâtée. Plein de petites choses pour la couture, la déco et l'estomac. J'ai pas tout pris en photos mais voilà quelques exemples de ce que j'ai reçu et dont je me suis empressée de faire usage pour certains.

IMG_1941IMG_1942

Un adorable bracelet que j'ai réussi à garder pour moi contrairement au nounours qui a fini dans l'estomac d'Azraël !

IMG_2065

IMG_2137

Anne-Françoise, encore merci ! J'ai eu l'impression d'être redevenue une gamine pendant tout le mois de décembre et c'était génial !

Pour clôturer ma série de cadeaux maison pour l'école, j'ai cousu un petit gilet tout simple mais qui fait son petit effet pour l'AVS d'Azraël (encore qu'un kit SOS AVS aurait également pu être bien utile j'ai l'impression). Il s'agit du modèle 36 du Tendance Couture n°16 réalisé dans un tricot tout léger avec un beau dégradé ton mauve et gris de mon stock. Un tout petit coupon dans lequel j'ai eu beaucoup de mal à faire tenir mes pièces sans que cela fasse n'importe quoi au niveau des raccords. Du coup, il me manquait du tissu pour finir le col. Je vous dis pas l'angoise. Heureusement que Conservatus sévit toujours à la maison et qu'il m'oblige toujours à garder le moindre bout de tissu. Après une lutte épique (ben oui, il aime stocker le Conservatus, alors il les lâche pas facilement ses chutes), au fin fond de mon sac de chutes, j'ai retrouvé juste assez d'un tricot violet déjà utilisé pour me faire une jupe pour doubler mon col.

C'est la seconde fois que je coud ce modèle pour faire un cadeaux et j'aime vraiment beaucoup le rendu dans des tissus très mous. Ça donne un gilet très facile à faire (tout à fait ce qu'il faut pour un débutant), plutôt seyant avec son dos en 2 parties qui permet de mettre en valeur sa cambrure et très confortable. Je sens que la prochaine version, je vais me la garder pour moi !

IMG_2079

IMG_2084

J'avoue être assez fière de mes raccords. Avec les pièces taillées dans le biais du tissu, ça donne un petit effet sympa.

IMG_2085

Par contre, au niveau des manches, c'est un peu moins réussi

IMG_2088

Et puis réalisé d'urgence en une journée, une petite robe de chambre d'après un patron maison pour un Gargamel grelottant pendant une petite grippe. Le dit Gargamel, positivement ravi d'être bien au chaud à ce moment là, refuse depuis catégoriquement de la mettre ! Quand je pense à la polaire peluche ultra douce dans laquelle je l'ai taillé et qui m'a coûté les yeux de la tête, je l'ai un peu mauvaise mais bon, je me console en pensant que son frangin se décidera peut-être à la mettre avant qu'elle soit trop petite.

IMG_2051IMG_2053

IMG_2061

IMG_2062

Bon allez, je file. Chéri attend avec impatience que je poursuive ma partie de Zelda sur le jeu qu'il a reçu pour son anniv (oui parce que chez nous, c'est moi qui joue et Chéri, lui, il aime superviser !)

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 16 décembre 2017

Encore et toujours des cadeaux

Couturuuuuuuuus ! Mais qu'est-ce tu fiches ? Plus que 7 jours avant qu'il ne soit trop tard pour envoyer les cadeaux et il en manque encore 6 !

Eh oui, c'est panique totale à bord. Le jour J approche à grand pas et je suis loin, très loin d'avoir fini mes cadeaux de Noël, ceux fait maison comme les autres d'ailleurs. Même le traditionnel sapin manque à l'appel. La loose totale ! Enquiquinus s'ingénie à me mettre des bâtons dans les roues, genre les monstros qui râlent que je fais trop de bruit, qui mettent des plombs à se coucher ou Chéri qui désespère de retrouver un jour sa télé dans un environnement sonore acceptable. Paraîtrait d'ailleurs que la définition d'un environnement sonore acceptable soit un niveau de bruit qui permet d'entendre les dialogues des films et pas seulement de regarder les images. Je trouve ça très restrictif personnellement. C'est vrai quoi, qui a besoin d'entendre les dialogues, TOUS les dialogues, d'un film. Un peu de temps en temps devrait suffire non ?

En plus, j'en veux terriblement à Couturus. Je ne sais pas comment il s'est débrouillé cette année mais il a monopolisé toutes les idées de cadeaux et bien sûr, il n'a pas choisi les projets les plus simples ni les plus rapides à coudre. Nooooon, il a privilégié les patrons maison ou les projets collaboratifs avec Pinterestus, bref, ceux où tu passes 15 jours à surfer pour avoir les idées claires sur ce que tu vas faire avant de te lancer, où tu changes 10 fois d'avis parce que finalement, cette nouvelle idée elle a l'air tellement mieux que la précédente et où tu cherches désespérément un tuto parce que c'est une idée cadeau géniale mais t'as trop peur de pas y arriver sans un peu d'aide.

C'est le cas du sac à dos Totoro dont j'ai vu pas mal de modèles sur Pinterest. Sauf que trouver un patron ou un tuto pour un sac Totoro, c'est déjà bien galère. Mais pour un sac à dos, c'est mission quasi impossible. Vous croyez que ça l'aurait découragé le Couturus ! Que nenni ma bonne dame ! Sachez que rien au grand jamais n'arrête un démon couturier quand il a une idée précise en tête. Et pour savoir ce qu'il voulait, il le savait ! Et voilà comment je me suis retrouvée à créer un patron de sac à dos Totoro à partir d'un mix de photos trouvés sur le woueb.

IMG_2029

Non, vous ne voyez pas double, il y en a bien deux.

L'idée de base, c'était d'avoir un petit sac (juste la taille pour mettre l'essentiel à emporter au centre de loisirs par exemple) qui aurait la "forme" de Totoro et non un appliqué décoratif à son effigie à coudre sur un sac classique. Pour le tissu, il me fallait donc quelque chose qui se tienne un minimum. Ça tombait bien, dans mon stock, j'avais un petit morceau de Softshell bleu turquoise, couleur du Totoro de taille moyenne (pour ceux qui connaissent pas, il y a 3 Totoro, le plus connu étant le gros gris). Après de longues heures de cogitation, j'ai fini par pondre coudre ça. En double exemplaire en plus, Azraël ayant manifesté une profonde désapprobation à l'idée que le premier exemplaire n'était pas pour lui (non mais comment voulez-vous que j'y arrive si Azraël me pique tous les cadeaux que je couds pour les garder pour lui ou les refiler à ses copines !)

IMG_1949

IMG_2024IMG_2027

Ce qui est chouette avec le Softshell, c'est que c'est un tissu déperlant (sympa donc pour un sac à dos) et avec une face genre polaire ce qui donne une jolie finition intérieure et permet d'éviter de doubler le sac. Et quand on est pressé et qu'on crée un patron de toute pièce, c'est bien sympa de limiter les sources de cafouillages ! Pour avoir de jolies finitions tout de même au niveau des surplus de couture, je me suis inspirée du Trench Luzerne : j'ai posé du biais sur toutes les coutures. D'une part c'est plus joli mais en plus, ça consolide l'ensemble ce qui devrait, j'espère, le rendre plus résistant à l'usage. Très agréable à coudre, le Softshell a une bonne tenue (un peu comme le simili cuir) associée à une épaisseur tout de même réduite qui fait que ma machine passait sans trop de problème jusqu'à 4 épaisseurs plus 2 épaisseurs de biais.

IMG_1948

Et une photo portée pour mieux se rendre compte de la taille

Pour la déco, comme souvent parce que c'est rapide et facile à utiliser, j'ai réalisé les appliqués en feutrine. J'aime beaucoup le résultat. Pour un coup d'essai, cela correspond parfaitement à l'idée que j'avais. J'en suis tellement contente que j'ai d'ailleurs prévu de vous en faire un tuto avec patron mais ce ne sera pas pour tout de suite (désolée).

Pour continuer avec les cadeaux pour enfants, j'ai craqué également sur une adorable chauve souris en peluche à laquelle je n'ai pas pu m'empêcher d'ajouter une boite à musique "Harry Potter". Elle m'a permis que quasiment liquider mes restants de polaire peluche bleu pétrole et je l'ai vite planqué dans un placard avant qu'Azraël me réclame la même ! Pour la faire, j'ai suivi ce tuto, en anglais mais avec plein de photos qui le rendent très facile à suivre. La seule difficulté, ça a été de coudre les ailes parce qu'avec la meilleure volonté du monde, je ne vois pas comment on peut les faire tenir simultanément entre les 2 épaisseurs du corps lors de l'assemblage de ce dernier. Je les ai donc cousu l'une après l'autre en faisant ressortir la première au maximum par l'ouverture prévue pour retourner l'ensemble. Mais à part ça, une petite journée suffit à tout faire, de l'impression du patron à la confection en passant pour la découpe des pièces etc ...

IMG_2068

IMG_2070

IMG_2073IMG_2077

Et pour finir cette nouvelle série de cadeaux maison, voici un petit organiseur de sac, basé sur le modèle que je me suis confectionné mais en un peu plus simple. Et bien sûr, toujours en utilisant au maximum mon matériel en stock (simili cuir et chutes de tissus).

IMG_1919IMG_1920

IMG_1922

un ruban pressionné pour attacher ses clés et arrêter de passer son temps à les chercher partout

IMG_1926IMG_1927

Allez, c'est pas tout ça. Haut les coeurs Milady et Couturus m'appellent !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 30 novembre 2017

Opération Déstockage #9 : Noël fait maison

Eh oh la Puce, t'émerge là !

Huuuuumm ?? Koikinya ???

Mais c'est pas vrai ! Tu dors encore ? Mais tu fais que ça depuis 3 jours !

Rho, zut hein Couturus ! Laisse moi agoniser en paix !

(ok ok, j'étais nettement moins polie en réalité mais bon, je tiens à ce que ce blog conserve un certain standing)

Ouais ben je te rappelle qu'on est le 30 et que tu as un post à écrire Madame la marmotte ! Alors BOUGES TOI !

C'est donc contrainte et forcée que me voilà derrière mon clavier à rédiger un petit quelque chose pour le défi Déstockage de Ta'Thilde. Un tout petit quelque chose parce qu'entre le boulot, les monstros et les microbes, je suis entrée en phase active d'hibernation. En même temps, comme me l'a si gentillement fait remarquer mon docteur préféré, c'est un peu normal d'être fatiguée quand on cumule une extinction de voix, une laryngite, une otite et une "p'tite grippounette" (en gros, la grippe que vous vous choppez malgré la vaccination de l'an dernier et que ça vous apprendra à avoir oublié de faire la nouvelle en temps et en heure non mais des fois). Que voulez-vous ? Ça faisait trop longtemps que j'avais pas été malade, fallait bien que je me fasse remarquer d'une façon ou d'une autre.

Heureusement, juste avant de céder au chant de sirène de mon oreiller (il est vachement doué quand même en chant de sirène mon oreiller, si si, je vous jure, que même avec 2 monstros dans la maison, il arrive encore à m'avoir), j'ai réussi à coudre quelques bricoles. En premier lieu, un second coussin magique. Pas d'appliqués renard cette fois, l'âge vénérable de sa future propriétaire ne me paraissant quand même pas renard compatible. A la place, j'ai opté pour un travail de patchwork assez simple me permettant d'écluser mon restant de velours mille raies ivoire et d'utiliser un coupon de viscose qui traînait depuis des lustres dans mon placard. Pour doubler le plaid, là encore, j'ai sorti du stock un coupon de polaire double face achetée pour faire des joggings à Gargamel à l'époque où je reprenais tout juste la couture et jamais utilisée vu que Sieur Gargamel était alors allergique à toutes mes créations (fils ingrat va !).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_544

Le plaid déplié

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_541

Le motif en gros plan

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_548

Le plaid plié

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_549

Le coussin formé

J'avoue que j'aime bien le résultat final. Le contraste entre les 2 tissus est assez réussi, la polaire est bien douce et, même s'il n'est pas très épais, le plaid est bien chaud. Bref, un petit cadeau de Noël qui devrait faire son petit effet.

Pour continuer sur ma lancée des cadeaux fait maison, j'ai enchaîné avec une paire de chaussons et un masque pour globe-trotter. Oui parce que vous, je sais pas, mais moi, dès que je suis dans un vol long courrier, j'ai les pieds qui prennent 2 pointures et je n'ai plus qu'une seule idée, enlever mes chaussures. Sauf que rester pied nus dans un avion, c'est pas cool non plus. Avec ces petits chaussons tout légers mais bien chauds, faciles à transporter dans son sac à main, on est tranquille et on peut faire le voyage à l'aise et les doigts de pied en éventail. En plus, on peut même en profiter une fois à l'hôtel si on a envie. Pour les réaliser, un reste de velours fleuri super doux pour l'extérieur, de la polaire peluche pour l'intérieur afin d'avoir bien chaud à ses petons et du simili cuir pour la semelle.

IMG_1906IMG_1907

IMG_1912IMG_1914

Oui, ils sont un peu grands mais bon, c'est normal, c'est une pointure au dessus de la mienne. Normalement, ils devraient parfaitement être à la taille de leur future propriétaire.

IMG_1915

Le masque, quant à lui, est basé sur un modèle trouvé sur Pinterest et sur lequel j'ai craqué tellement je le trouvais chou. Mais bon, je suis fan de Totoro, et je ne suis pas la seule si j'en crois le sourire béat et les exclamations enthousiastes d'un Gargamel qui l'aurait bien gardé pour lui.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_54e

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_54f

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_54c

Un Gargamel qui a gentillement accepté de jouer les mannequins

Ooooh, mais qu'entends-je ? Le doux chant de sirène de mon oreiller recommence. Pauvre Couturus, j'ai l'impression qu'il va encore devoir attendre avant de zzzzzz rooooooon zzzzzzz rooooooooon zzzzzzzzz ....

Posté par reyhaziel à 22:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 22 novembre 2017

SOS Maîcresses en danger ! (et non, j'ai pas fait de faute d'orthographe)

Oui mes amis ! C'est un grand cri d'alarme que je pousse ! Ne vous laissez pas abuser par cette idée reçue que la Maîcresse ben c'est rin d'autre qu'une grosse fainéasse qui passe tout son temps en vacances ! Rien ne saurait être plus faux car rien n'est plus éprouvant, épuisant, éreintant, usant et même, même !,  DAN GE REUX que d'être une Maîcresse !

De parti pris ? MOI ? Parce qu'on est enseignante de mère en fille, soeur et tante depuis 3 générations ? Meuuuuh pas du tout ! C'est vrai quoi. Avouez que pour résister aux nez qui coulent en série tous les hivers, aux microbes qui vous sont toussés directement dans les naseaux, aux vomis sur vos baskets (oui, quand t'est Maîcresse et que tu dois passer tes journées à sprinter derrière des monstros survoltés, les escarpins dernière mode à hauts talons, ben t'oublies), aux cris tendance hurlements à perçage de tympan intégré, aux objets volants parfaitement identifiés (que des fois d'ailleurs on préférait vraiment ne pas savoir ce que c'est), aux commentaires sur ta tenue, ta coiffure, ton âge, aux verbes mal conjugués, aux explications 10 000 fois répétées, aux spectacles de fin d'année à préparer, aux parents d'élèves (parce que oui, il y en a qui sont graves de chez grave), au ... hum ? Quoi ? Vous en avez assez. Ok ok ,j'arrête là mais j'insiste, la liste est loin, très très loin d'être exhautive. Donc oui, avouez que pour résister à tout ça, il faut vraiment des nerfs d'acier et un moral à tout épreuve.

Alors certes, je suis parfaitement consciente que, malgré tous mes efforts, je n'arriverai probablement jamais à faire voter une loi proclamant haut et fort que la Maîcresse est désormais une espèce protégée. Mais est-ce une raison pour ne rien faire, pour rester les bras ballants et risquer l'éradication (non non, le terme n'est pas trop fort) de la Maîcresse de la faune scolaire alors que c'est si beau d'observer de loin (de très loin, du plus loin possible, je tiens à mes tympans moi) une Maîcresse au sein de son habitat naturel ? Et bien je dis NON ! Luttons pour la survie de la Maîcresse ! Fournissons-lui les armes pour se défendre contre ses ennemis naturels, ces terribles prédateurs dévoreurs d'espace vital : les monstros en général (et peut-être bien les miens en particulier tiens !).

Euh, la Puce ? Tu sais qu'avec Vigipirate tout ça tout ça, ben les armes à l'école, c'est peut-être pas une bonne idée. Hein ? Ah mais non, vous inquiétez pas, la Maîcresse étant non violente par nature (qui a dit par obligation ? Qu'il se dénonce immédiatement !), c'est d'un kit de survie dont je parle.

IMG_1884 

Des trousses cousues dans une suédine rose qui pique les yeux choisie par Azraël il y a au moins 2 ans pour me faire un sac

IMG_1870 

Étiquette en feutrine brodée main

IMG_1868 

Le fameux tissu d'ameublement dont je ne vois pas le bout (mais j'y arriverai un jour) pour la doublure

IMG_1869

Un petit pompon en coton à broder pour faciliter l'accès au nécessaire de survie 

Aaaah d'accord ! Et il y a quoi dans un kit de survie pour Maîcresse ? Du sparadrap pour faire taire les monstros ? Huum, ce serait une idée ça ? Mais je crois que l'usage du sparadrap sur monstros est interdit par la convention de Genève (et je me dis certains jours que c'est bien dommage). Non, dans un kit de survie pour Maîcresse, on va trouver :

  • des kits SOS chocolat chaud pour se réchauffer à la récré. Même pas besoin d'avoir du lait, 200 ml d'eau chaude suffisent car le lait est déjà intégré au kit (eh oui, toutes les Maîcresses n'ont pas du lait à portée de main mais on trouve souvent une bouilloire dans un nid de Maîcresses).

IMG_1853

Du lait entier en poudre, du chocolat, une pointe de sucre muscovado et des marshmallows

  • des douceurs pour le réconfort et l'énergie

IMG_1850

Dragibus et mini smarties (le truc au milieu, c'est bien pour tartiner mais pas pour manger on y reviendra)

  • un masque pour pouvoir piquer un petit roupillon tranquille au fond du nid de Maîcresses

IMG_1852

  • un baume aux huiles essentielles pour apaiser les maux de tête que ne manquent pas provoquer les douces voix mélodieuses d'une classe complète de monstros au sommet de sa forme

IMG_1861

En plus après, tu sens la fraîcheur de vivre hollywood chewing gum pour toute la journée !

  • une synergie d'huiles essentielles, judicieusement nommé Synergie ZEN, pour lutter contre l'envie de passer du kit de survie à un moyen nettement plus définitif de lutter contre ses prédateurs naturels

IMG_1860

  • un collier d'aromathérapie fait maison et décoré par les monstros themself (si si) pour profiter pleinement des bienfaits de la synergie ZEN

IMG_1862

IMG_1855IMG_1858

IMG_1859

  • et bien sûr la petite trousse pour ranger tout ça et l'emporter partout où on peut en avoir besoin

IMG_1876

Eh si, tout tient bien dans la petite trousse.

Reste à espérer qu'ainsi équiper, la Maîcresse va pouvoir prospérer. Bizarrement, je commence à me demander si ça ne ferait pas aussi un bon kit de survie pour une autre espèce en danger : la Maman Surmenée Hyper Stressée. Huuum, je vais me pencher sur la question et je vous tiens au courant.

IMG_1847

Posté par reyhaziel à 20:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 15 novembre 2017

Défi Couture Adulte - 5 : ou peut-être pas finalement ?!

Houlala, non mais vous avez vu quel jour on est ! Déjà le 15 novembre ! Dans moins de 2 mois, ce sera Noël alors je ne voudrais pas vous mettre la pression mais pour les petits cadeaux maison, il serait temps de s'y mettre et vite !

En tout cas, c'est la conclusion à laquelle je suis arrivée après avoir fini ma robe pour le concours T&N. Et comme la date du défi "Mais où est la Couture Adulte" de Mia du blog L'arbre à Sucettes approchait à grand pas, j'ai décidé de commencer par des cousettes pour les copines (et accessoirement leur moitié). Cette année, pour une obscure raison (obscure parce que, d'après Pinterestus, le manque chronique de temps pour surfer sur le net à la recherche d'idées n'est absolument pas une excuse ni une explication puisque la nuit d'abord on peut surfer tranquille au lieu de perdre son temps à dormir qu'il a dit), je suis un peu en manque d'inspiration. Mais bon, je me suis tout de même fait une première liste : des kits de survie pour les maîtresses, des petites robes de princesse, des sacs à bouteille, des sacs à cake, des coussins magiques, des couffins pour poupées, un organiseur de sac et un sac à dos Totoro sont déjà au programme.

Fidèle à mon habitude, je vais vous présenter tout ça au fur et à mesure des réalisations, des fois que ça puisse vous inspirer (et avec les références des tutos à chaque fois que je pourrais). Et on va commencer avec le sac à bouteille, le sac à cake et le coussin magique.

Alors le sac à bouteille, tout le monde voit à peu près de quoi il peut bien s'agir. En gros, un sac pour trimballer partout une boutanche de pinard ou autre farpaitement m'dame ! Et comme cette année, je me suis transformée en déstockeuse acharnée vu que j'ai raté les dernières soldes, c'est avec des chutes de tissu de Noël du Noël dernier et un restant de coton enduit que j'ai fait cette petite cousette. Pour sa réalisation, je me suis inspirée du Tuto de Louise. Niveau technique, aucune difficulté. C'est accessible sans problème à un(e) débutant(e) et en prime, c'est rapide à faire. Un petit projet idéal pour écouler rapidement ses chutes quand on n'a pas beaucoup de temps pour coudre.

IMG_1821

 Pour ceux qui se poserait la question, oui, la bouteille est inclue dans le cadeau. Elle n'est pas là QUE pour la photo.

Mais ne me demandez pas s'il est bon, malgré de la famille originaire de Champagne ou résidant en Alsace, sans parler d'un beau-papa qui vivait dans la région d'Angers, j'y connais rien en vin (vi, je suis la honte de la famille!). Mais je fais confiance à Chéri, ou plutôt au papa vigneron de son pote qui fait un Saint Emilion du tonnerre qu'il paraît.

IMG_1820

IMG_1822IMG_1824

Dans le même genre et pour changer de l'incontournable sac à tarte (en ayant fait une overdose l'an dernier, il était hors de question que j'en couse un seul cette année), nous avons le sac à cake. Alors, je sais, les tatillons feront remarquer que le sac à tarte peut parfaitement faire office de sac à cake. Certes, certes mais tout de même, le format d'un cake est un peu petit pour le sac à tarte et cela rend l'ensemble nettement moins stable au transport qu'avec une tarte. Alors cette fois, je voulais un "vrai" sac à cake, le modèle rectangulaire ! Pour cette réalisation, je me suis basée sur le tuto de Naniecousette. Comme le sac à bouteille, ce projet est tout à fait adapté à un(e) débutant(e) voir un(e) grand(e) débutant(e). Je l'ai même trouvé encore plus simple à faire que le sac à bouteille. Niveau tissu, j'ai continué à liquider mon coton enduit et mon tissu de Noël (et puis comme ça, il est assorti au sac à bouteille) et pour la fermeture, j'ai utilisé un de mes boutons en fimo maison. Le résultat est tout à fait sympathique et permet d'y loger un cake de taille standard avec ou sans son moule.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_53a

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_537UNADJUSTEDNONRAW_thumb_533

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_534

Euuuh, là non, désolée, le moule n'est pas inclus dans le cadeau. C'est que j'y tiens moi, à mon moule !

Mais j'avoue que le projet qui m'a le plus éclatée, c'est le coussin magique. Alors certes, la somme de travail n'a rien à voir comparer aux 2 projets précédents mais niveau technique, c'est quand même nettement au dessus.

Euh, la Puce, c'est bien beau mais c'est quoi un coussin magique ? Un coussin magique ? C'est ça !

IMG_1839

 Recto

IMG_1840

Verso

Ça ressemble à un coussin, ça a la fonction d'un coussin mais ce n'est pas seulement un coussin ! En fait, ce qui fait office de rembourrage, c'est une couverture intégrée à la housse de coussin.

IMG_1838

Là, on a l'impression d'une taie d'oreiller. C'est parce que la couverture intégrée est repliée à l'intérieur du coussin. La "housse" est cousue directement sur la couverture et retournée par dessus pour former le coussin.

IMG_1834

IMG_1833IMG_1832

On déplie la couverture

IMG_1825

 Et on obtient ça !

Pour le mien, je me suis inspirée du tuto du coussin magique de Rari Création pour la technique et de ce plaid de Cré-Enfantin pour le motif de la couverture, motif réalisé entièrement en appliqué avec des chutes de coton de mon sac de chutes. Seuls les yeux sont en feutrine noire. Pour le fond blanc, c'est une batiste légèrement transparente de mon stock. Le verso est une peluche polaire toute douce achetée en soldes aux Coupons de Saint Pierre l'an dernier. J'aurais pu ajouter un rembourrage entre les 2 couches mais j'ai eu peur que ça fasse trop épais et même si mon coussin est un peu mou, vu que je n'avais que du rembourrage épais en stock, je pense que j'ai bien fait de m'en passer.

IMG_1827

IMG_1829IMG_1830

IMG_1831

Pour le motif figurant sur la housse de coussin, c'est une adaptation en appliqué de celui-ci. Ceux qui me suivent régulièrement auront peut-être reconnu les tissus utilisés (le renard est fait avec des chutes de velours rouille et ivoire de mes robes tête de linotte. Ah tiens d'ailleurs, j'ai retrouvé la version que j'avais perdu !) Initialement, malgré son motif enfantin, ce coussin magique était destinée à une adulte (naaaaan, je dirais pas qui, pour ne pas gâcher la surprise non mais des fois !) et constituait donc une cousette de choix pour le défi de Mia. Sauf que voilà, Azraël est passé par là.

IMG_1837

Maman, qu'est-ce que tu fais ?

Un coussin magique.

Je peux voir ?

(du ton enthousiaste, émerveillé et curieux qui sous-entend déjà que si c'est chouette, il pourrait bien en revendiquer la propriété)

Si tu veux. Attends, je te montre

(démonstration de pliage de couverture, rentrage dans coussin et dépliage)

Ouaaaaaah, c'est trop méga chouette ! Ça sera parfait pour l'anniversaire de Blondinette ! On peut lui offrir dis maman !

Euuuuuh, on avait pas dit qu'on lui ferait une chauve-souris Harry Potter ?

(c'est vrai quoi, je l'ai prévu pour quelqu'un d'autre moi ma couverture !)

Ah oui, c'est vrai ! Cool, on va lui offrir les 2 !

Ben voyons, j'ai vraiment que ça a faire moi ! Multipliez les cousettes maison à cette période de l'année ! Après discussion, Azraël a heureusement compris que non, ce ne serait la peluche ET le coussin mais la peluche OU le coussin. Et bien sûr, c'est le coussin qu'il a choisi. Il ne me reste donc plus qu'à emballer celui-ci pour l'offrir à Blondinette et plancher sur un clone pour sa destinataire initiale (et ça sans compte le 3ème exemplaire qu'Azraël réclame pour lui-même avec insistance).

Ah ça, parti comme c'est, j'ai comme l'impression que je vais avoir bien du mal à finir mes cadeaux dans les temps cette année moi ! Et pour le défi de Mia, ben même si finalement ce coussin sera pour une petite fille, ben m'en fiche ! Je l'ai cousu pour une grande moi alors je le mets quand même et toc !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 30 janvier 2017

Collaboration démoniaque

Parfois, même si c'est exceptionnel, leur nature profonde incitant plutôt les démons à se tirer dans les pattes quand ils ne sont pas cousins et j'avoue que c'est tant mieux, il arrive qu'ils se mettent à travailler en équipe. Alors bien sûr, quand c'est Enquiquinus et Hystéricus qui oeuvrent de concert, le résultat n'est pas joli joli. Mais c'est normal, ils sont cousins et ont donc, eux, une grande habitude du travail d'équipe. Non, ce qui est nettement moins commun, c'est de voir Brodicus (pour mémoire, le démon de la broderie, démon absolument sans aucun effet sur votre humble servante vu qu'il dépense toute son énergie sur Inferno Gran Mom) et Couturus se mettre d'accord pour réaliser un projet commun.

Ben oui, coudre ou broder, cela prend du temps et nos petits démons ne sont pas prêts à céder leur part de cette denrée rare. Ceci dit, Couturus n'est pas idiot et il sait très bien quand utiliser le travail de ses congénères pour mettre le sien en valeur. La meilleure preuve en est certainement ses collaborations enthousiastes avec Fimus Démonicus, ne serait-ce que pour obtenir des boutons sur mesure. Alors bien sûr, quand Brodicus a nonchalamment fait remarquer par l'intermédiaire d'Inferno Gran Mom qu'il avait une petite broderie en stock à exploiter pour faire un cadeau d'anniversaire, Couturus n'a pas pu résister à l'envie de mettre son grain de sel.

Hum,  c'est quoi ça ?

Oh, c'est une broderie que je voudrais utiliser pour recouvrir un agenda pour faire un cadeau à une copine

C'est joli.

Oui hein. J'ai même acheté la feutrine mais je vois pas trop comment faire

(dit avec l'air de pas y toucher et avec la voix d'Inferno Gran Mom mais je sais moi que c'est Brodicus qui parle et non d'abord, je suis pas paranoïaque du tout du tout)

Elle est trop épaisse ta feutrine, ça va pas aller.

Non mais c'est bon la puce, je sais comment faire moi. Allez, files moi les commandes !

Et voilà comment je me suis retrouvée à 4 pattes le nez dans mon placard à tissu à la recherche de ma feutrine rouge alors que j'avais rien demandé à personne et que j'avais des pokémons en fimo, un pantalon pour Azraël et une jupe à faire. Bon, en même temps, Couturus n'a vraiment pas eu à me pousser beaucoup (faut dire qu'Inferno Gran Mom mérite plus que largement qu'on la gâte) et qu'il a assuré comme un pro sur ce coup. En moins d'une heure, c'était bouclé et ça a donné ça.

IMG_0467IMG_0469

Une sorte de protège-carnet en feutrine assemblé avec un point fantaisie contrastant. Des petits passants fixés directement dans la tranche qui permettent à la fois de tenir le crayon (un magnifique stylo décoré en pâte Fimo par Titimo) et de maintenir le carnet fermé. Et bien sûr, la splendide broderie d'Inferno Gran Mom fixée en appliqué toujours avec le même point fantaisie contrastant.

IMG_0471IMG_0472

IMG_0473

Il Elle est fort hein Brodicus Inferno Gran Mom !

Couturus en était tellement enchanté qu'il aurait bien voulu convaincre Brodicus de s'installer à la maison mais heureusement pour moi, Tricotus s'est mis à râler et Fimus a menacé de stopper immédiatement sa production de boutons. Désolée, Couturus, tu devras attendre le prochain séjour de Gran Mom pour tenter une nouvelle collaboration (et moi, j'aurais peut-être une chance de finir ma jupe avant la Saint Glinglin).

Posté par reyhaziel à 22:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,