vendredi 26 juin 2015

Mais pourquoi tu couds ?

Ah, la joie des fins d'année scolaire quand on est à la fois parent et enseignant-chercheur vaguement impliqué dans la vie d'administrative de son école ! Mes journées sont actuellement rythmées par les sorties scolaires des monstros (seulement 5 de prévu pour la semaine prochaine, autant dire que je veux bien être gentille mais qu'on ne me verra pas aux 5), les conseils d'administration et autres, les commissions d'admission de nouveaux petits nétudiants, les entretiens avec les dits nétudiants, les derniers examens et les premiers rattrapages sans compter toutes les réunions annexes parce qu'avec les vacances qui arrivent, on sait pas quand est-ce qu'on va pouvoir passer 3h30 d'afilée à palabrer de sitôt ! Sans oublier que j'ai déjà tout le planning de Gargamel à prévoir pour la rentrée prochaine. Eh oui ma bonne dame, ça se programme dès maintenant pour placer les différentes séances de soin entre les demi journées à l'hôpital, trouver les taxis pour les transports et prévenir la maîtresse qu'elle pourra espérer le voir le reste du temps. Le pied total quoi !

Du coup, mes collègues n'arrêtent pas de m'entendre ronchonner parce que j'ai les cadeaux des maîtresses à finir (c'est que, depuis Noël, je suis restée à fond dans mon trip "rien que du fait maison"), les pantalons des monstros à faire, des robes et des tuniques à coudre pour faire des cadeaux et que je suis DE BOR DEE ! Alors forcément, au bout d'un moment, on m'interroge.

Oh, c'est joli ça. C'est toi qui l'a fait.

Hum, oui oui.

Mais tu fais tous tes vêtements alors maintenant.

Oui, à peu près. Et j'essaie de faire ceux des enfants aussi.

Et tu fais quoi en ce moment.

Ah ben je viens de finir les costumes de la fête de l'école d'Azraël et là, je m'attaque à une robe à offrir pour sa fête à une petite fille. J'espère l'avoir fini bientôt parce que j'aimerais l'envoyer cette semaine.

Non mais ça doit te prendre beaucoup de temps ! Pourquoi tu t'embêtes ?

Et voilà la grande question récurrente qui revient à chaque fois qu'on découvre que je fais de la couture. Mais pourquoi donc est-ce que je "embête" à coudre ?

Alors d'abord, soyons clair, je ne m'embête pas. J'ai beau être une grosse poire par moment, je ne suis pas masochiste au point de pratiquer de façon intensive une activité qui me casserait prodigieusement les pieds. Non, ce qui m'embête, ce serait plutôt que les monstros viennent me déranger quand je m'installe à ma machine ou que Chéri me fasse comprendre que non, décidément, il n'arrive pas à suivre son film quand je couds et qu'il serait de bon ton que je laisse tomber. J'envisage d'ailleurs sérieusement de demander l'asile couturesque à Couturus Démonicus et à le suivre dans sa dimension démoniaque avec tout mon matos histoire de pouvoir oeuvrer enfin tranquille.

Ensuite, je couds pour me passer les nerfs (toujours aussi fragiles aux dires de certains mais que j'ai d'acier aux dires d'autres alors allez savoir) parce que les livres repose-neurones, c'est bien mais à force, ça vous ramollit le cerveau. Non mais imaginez un peu qu'il n'y a pas longtemps je me demandais quel effet ça faisait de danser la valse pour de vrai dans les bras d'un lord anglais ! A ce niveau d'atteinte cérébrale, il n'y a pas, faut se sevrer de romance historique dare dare (ou demander à la fée Pupuce de transformer Chéri en lord anglais mais je soupçonne le cas d'être désespéré et de largement dépasser ses compétences) ! Certes, je pourrais passer à une lecture nettement plus intellectuelle (je l'envisage d'ailleurs) mais la couture présente l'avantage de me vider tout aussi bien la tête et surtout elle me permet de créer quelque chose. Alors au final, j'en retire nettement plus de satisfaction.

Ce qui m'amène à la dernière raison, mais pas la moindre, pour laquelle je couds. Je couds parce que j'aime ça, j'aime créer un vêtement et m'admirer ensuite dedans (ah vanité, quand tu nous tiens !), j'aime regarder le visage des enfants de la classe d'Azraël s'illuminer à la vue de leurs costumes, j'aime le sentiment de fierté d'Azraël parce que sa maman a fait tout ça pour lui et ses copains (et qu'il sait qu'il va pouvoir aller frimer devant tout le monde), j'aime la joie qu'expriment les monstros quand je leur donne un nouveau pantalon à essayer (comme Azraël ce matin dont l'air extasié devant son pantalon d'anniversaire à l'école valait bien que je passe toute ma soirée à le lui faire). Ça me console, ça m'apaise et ça me remonte le moral. Alors quand ça va pas, je couds, pour moi et pour toutes les personnes à qui cela pourrait faire plaisir. Et en ce moment, je ne vous le cache pas, je couds beaucoup, autant que je peux, jusqu'à ne plus pouvoir penser, et ça me fait du bien. Du coup, j'ai tout plein de choses à vous montrer, aujourd'hui et dans mes prochains posts.

Parmi les tissus que j'aime le plus coudre (en dehors du Liberty mais il est hors catégorie), il y a la gaze double de coton dont j'ai déjà fait l'appologie quand je me suis cousu un petit ensemble. Et il y a plusieurs mois, quand j'ai vu ce coupon avec des pâtisseries miniatures imprimées dessus, j'ai tout de suite imaginé une jolie petite robe d'été pour une adorable petite fille. Bien sûr, vous me connaissez, j'ai craqué et j'ai acheté le coupon.

Pour le choix du modèle, j'ai fait un mix entre la robe J et la robe L du livre Vêtements de filles pour concert, un livre dont je rêve de coudre les robes depuis un sacré bout de temps. Entre parenthèse, à moins de lire couramment le japonais, ce livre est à oublier pour les débutantes. Il contient certes plusieurs pas à pas mais il est très difficile de retrouver à quels modèles sont destinés les différentes explications et les photos sont bizarrement moins claires que les schémas faits habituellement (enfin, ce n'est que mon opinion). Normalement, les différentes robes du livre sont des "robes de soirée" pour petites filles et elles sont toutes doublées. Dans mon cas, faire une doublure aurait fait perdre beaucoup de son charme et de son intérêt à l'utilisation de la gaze de coton et je n'ai donc pas doublé la partie jupe. Par contre, pour la partie corsage, afin d'avoir de belles finitions, j'ai réalisé une doublure dans les chutes de mon voile de soie et coton utilisé pour ma robe de cocktail. Et pour faire un peu plus habillé, j'ai ajouté une belle bordure de dentelle bleue marine contrastante au niveau de la ceinture.

il_570xN

Voilà la couverture du bouquin et le modèle présenté est justement le modèle J

Pas de difficulté technique particulière sauf pour la pose de la fermeture éclair dont je me demande si j'arriverai un jour à les poser correctement. Je suis particulièrement fière de ma bordure de dentelle dont le raccord au dos tombe parfaitement pour une fois ! Il ne reste plus qu'à espérer que je ne me suis pas trompée dans la taille et que cela plaira à la demoiselle. Pas de photo portée cette fois, Gargamel ayant obstinément refusé de jouer les mannequins (on se demande bien pourquoi) à la plus grande satisfaction de Chéri (on se demande bien pourquoi aussi).

IMG_1079IMG_1088

Devant et dos de la robe

IMG_1082IMG_1089

Gros plan sur l'encolure devant et dos avec les petites manches que j'adore

IMG_1085

Un zoom sur la bordure de dentelle (semblerait que je sois vraiment une fan de dentelle moi)

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 1 juin 2015

Un moment d'égarement ...

... ou comment Scolarus Bricolus Démonicus et Couturus Démonicus se sont alliés pour me jouer un sale tour.

Bon, tout le monde connaît maintenant Couturus, le petit démon de la couture qui m'en a fait voir de toutes les couleurs mais à qui je dois mes talents couturesques actuels alors je dis plus trop rien sauf quand il exagère et là, il EXAGERE ! Et bien sûr, vous êtes des lecteurs assidus et attentifs donc vous voyez parfaitement qui est Scolarus. Non ? Ah oui tiens, je lui ai pas fait sa fiche signalétique à celui-là. Bon, voilà, oubli réparé et sinon, vous pouvez aller voir ici aussi.

Et bien il y a quelques temps, alors que j'étais plongée en pleine confection du cadeau d'anniversaire de Super Nanny, en pleine préparation de réunions diverses et variées, préparation de manips et que je réfléchissais intensément au contenu d'un tout nouveau cours d'optique des solides que je devais pondre pour la fin mai, bref, que j'avais absolument rien à faire et que je m'ennuyais comme un rat mort, ces 2 traîtres démoniaques me sont tombés dessus par surprise, profitant sans le moindre remords de mon état de faiblesse pour porter une attaque fatale à mon seul neurone encore valide. Bon, jusque là, rien de bien nouveau ni d'étonnant, ce sont des démons après tout, faudrait pas l'oublier. Mais le plus scandaleux, c'est qu'ils ont osé faire ça dans un lieu que je croyais jusqu'à présent hors de leur atteinte (pauvre innocente que j'étais), en plein coeur d'un sanctuaire sacré hyper protégé ..... l'école des monstros !

Azraël, viens ici, c'est l'heure d'aller dans la classe. Dis bonjour à ta maîtresse. GARGAMEL, tu restes là !

Maman, on peut amener Gagamel dans sa classe ?

Non !

Ah, bonjour Madame ! Vous tombez bien. Vous auriez 5 mn.

Euh, bonjour, oui oui, pas de problème

(ohhh la grosse menteuse qu'aimerait bien se dédoubler pour poursuivre un Gargamel vadrouilleur ce matin là mais qui a pour règle de conduite de ne jamais, mais jamais, dire non à une maîtresse qui veut discuter 5 mn)

Voilà, j'aurais un petit service à vous demander.

Azraël, va reposer ce tambour tout de suite. Mais il est où Gargamel ? Oui oui, je vous écoute.

(en tout cas, je fais très bien semblant)

Voilà, je ne suis vraiment pas doué en couture et on voudrait faire des jupes en tulle pour le spectacle de fin d'année. Et comme vous êtes douée en couture, on se demandait si vous pourriez nous aider ?

...

Là, ça a été le black out total suite à l'attaque conjuguée foudroyante de Scolarus et Couturus, lesquels ont pris le contrôle intégral de ma pauvre personne sans défense. Et j'ai donc eu la surprise d'entendre des tas de mots sortir de ma bouche sans que je l'ai voulu un seul instant.

Mais oui bien sûr. Vous voulez quoi comme jupes. GARGAMEEEEEL !

A ce moment, j'ai dû amener Gargamel dans sa classe parce que c'était plus possible. Et vous croyez que j'en aurais profiter pour reprendre mes esprits et combattre l'influence diabolique des 2 petits démons sus nommés ? Ben non, même pas, ils étaient bien trop forts pour moi ce jour-là.

Nous disions donc. Pour les jupes ?

Oui alors on voudrait faire des jupes froncées en tulle, un peu genre tutu. On va y accrocher des sucettes pour décorer.

Mais vous comptez y accrocher comment les sucettes ?

Alors on découperait le bas de la jupe en pointe et à chaque pointe, on ferait un noeud bien serré avec le tulle pour que la sucette elle tienne.

Euuuh, vous savez, le tulle, c'est fragile. Je suis pas sûre que vous arrivez à serrer le noeud sans tout déchirer.

(et je me suis dit qu'effectivement un peu d'aide n'était pas superflu)

Ah oui, c'est vrai ça ! Bon ben on va les coller directement sur le tulle alors !

Mais vous vouliez pas que les filles puissent garder les jupes comme déguisement après ? Elles vont tout déchirer en récupérant les sucettes là !

Ah oui, c'est pas faux ça.

Perso, je vous suggèrais bien de mettre des rubans fixés à la ceinture de la jupe. C'est solide, vous pourrez attacher les sucettes comme vous voulez et elles seront faciles à récupérer ensuite.

Ah oui, c'est bien ça. Et c'est difficile à faire ?

Non non, aucun problème. Il suffira de coudre le tulle directement sur de l'élastique large et c'est bon. Je vais vous les faire vous inquiétez pas. Il en faut combien ?

Voyons ... il y a 8 filles dans la classe.

Ok. Vous voulez que je regarde pour les fournitures ? J'ai des fournisseurs pas trop chers pour mes propres travaux de couture.

Oh ben, ce serait bien oui

(tu m'étonnes ! Bon, les démons, on se calme maintenant !)

Mais, et pour les garçons, vous avez rien prévu ?

(J'ai dit ça moi ? Mais pourquoi j'ai dit ça ?)

Ah ben non, on n'a rien prévu. C'est vrai qu'ils risquent d'être un peu déçus quand même.

Non parce que je peux leur faire des petits boléros en satin noir tout simple. C'est facile et ça va vite à faire.

(Ben voyons !)

Vraiment ! Oh ce serait super. Mais faudrait rester dans notre thème de défilé gourmand pour les décorer.

(amorce de discussion entre la maîtresse et l'atsem pour savoir comment fixer des sucettes sur des boléros).

Euh, vous fatiguez pas. Je vais vous faire des sucettes et des bonbons en feutrine autocollante et ça ira très bien.

(eh oh, les démons, stop là, pitiééééé)

Non, ça existe ça la feutrine autocollante ?

Ben oui. Et ça colle super ! Au fait, il y a combien de garçons et il vous faut ça pour quand ?

Voyons voir ... il y a 9 garçons et c'est pour le 20 juin.

Et voilà comment je me retrouve à faire de la production de costumes en série. Bon, en même temps, j'ai de la chance, cette année, ils sont pas nombreux les enfants dans la classe d'Azraël. Oui sauf que, entre temps, Couturus a réfléchi et décidé que les petits garçons devaient être classe et que comme on a dégoté un lot de biais à pas cher, toutes les finitions des boléros seraient au biais et pas avec un simple point zigzag. Et Scolarus a décrété que les jupes devaient être modulables vu la variété de gabarit des filles donc toutes dotées d'une ceinture ajustable et que ça coûterait pas plus cher puisque j'avais un stock de boutons tout bêtes et de batiste blanche dont je ne faisais rien et que l'élastique à boutonnière était au même prix que l'élastique large. Exit donc le tulle cousu directement sur de l'élastique. Bonjour la confection d'une vraie ceinture.

Ouaip, je sens que ça va être l'usine à la maison dans les prochains jours. Et je peux vous dire que Chéri saute déjà de joie !

f0nc7s

Chéri exprimant sa joie incommensurable à l'idée d'avoir ma MAC en fonctionnement tous les soirs pour les 15 jours à venir

Posté par reyhaziel à 23:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 19 mai 2015

Extatique !

Quand j'ai créé ce blog il y a un peu plus d'un an maintenant, je l'ai fait pour 2 raisons principales :

  1. je suis une grosse fainéasse du téléphone (et en prime, les monstros ne me laissent jamais tranquille quand je bigophone).
  2. j'avais un besoin urgent de décharger un certain nombre de frustrations

Euh, la Puce, on voit pas bien le rapport avec un blog là !

Ben le rapport, c'est que Inferno Gran Mom, contrairement à Papy P. et mamie M. n'habite pas la porte à côté et qu'elle connaît le rapport amour, haine, méfiance et "y'en a marre qu'il sonne à tout bout de champ" que j'entretiens avec les téléphones. Du coup, pour avoir des nouvelles et en donner, c'était pas super. Et pour ça, un blog, c'est magique (ou presque). Maintenant, elle peut avoir des nouvelles régulièrement de tous les trucs importants, ou rigolos, ou dont le fromage mou qui me sert de cerveau arrive péniblement à se rappeler.

Quant au déchargement des frustrations, mon avis est qu'une séance de délire blogesque devrait être remboursé par la SECU parce que ça fait autant de bien qu'une séance chez le psy (en tout cas, moi, ça me fait beaucoup de bien). Ne serait-ce que parce que je ne veux pas écrire n'importe quoi (oui, bon, ça va, je sais, on dirait pas et arrêtez de rigoler, je vous vois !) et du coup, rédigez mes posts, même sous l'effet de l'émotion, me permet de remettre les choses en perspective.

Ce que je n'avais pas prévu en revanche, c'est la satisfaction que je pourrais ressentir à partager mes expériences, le plaisir à lire les petits mots d'encouragement quand ça va pas et les commentaires sur mes réalisations couturesques, ma grande passion. Cela m'a permis de faire des rencontres (virtuelles ou réelles) très intéressantes et enrichissantes et donner envie de tester des choses que je n'aurais jamais envisagé sinon (comme ne pas hésiter à faire 1h de route aller-retour pour emmener les monstros au ciné par exemple).

Et puis en plus, de temps en temps, on voit une surprise débarquée, sous la forme d'un petit paquet. C'est ce qui s'est produit ce week-end quand le facteur a déposé un gros paquet dans la boite aux lettres (alors que pour une fois en plus, je n'attendais absolument rien).

Qu'est-ce c'est ?

Sais pas. J'attends rien avant au moins 1 semaine. Oooooooh des petites pochettes ! C'est tout mignon.

Sniff sniff. Eh mais ça sent bon !

Attends voir. Ah c'est Christine qui envoie ça. Des savonnettes maison ! Trop cool !

Maman, c'est quoi ça ?

C'est des savonnettes mon coeur. On nous les a offertes et il y en a une pour toi.

Ooooh !

(petit blanc pendant que je déballe toutes les savonnettes dans un état positivement extatique tellement que ça sent bon)

IMG_0252

Les jolies pochettes

IMG_0254

Et les superbes savonnettes

Maman !

Oui Azraël ?

Ils sont pas bons tes gâteaux !

Mes gâteaux ? AZRAEL ! Craches !

Mais enfin, c'est pas parce que ça sent bon que ça se mange. Ça sert à se laver les savonnettes !

Eh voilà, Azraël a pris les beaux savons pour des gâteaux bretons et a profité de l'inattention du déballage pour donner un énorme coup de dents ... ben dedans ! Désolée Christine ! Évidemment, en bons parents indignes, avec Chéri, nous étions complètement morts de rire. Faut dire que la tête d'Azraël était positivement impayable, d'autant qu'il était pleinement conscient d'avoir fait une grosse bêtise en tentant de manger un "gâteau" en cachette.

grimace

Non, décidément, il a pas l'air bon ce "gâteau"

Heureusement, le savon boulotté n'a tout de même pas trop souffert (et le monstros s'en est remis sans problème grâce à l'action du médicament magique : le smarties) et je n'ai pas attendu pour les tester. Ben oui, accro à l'aromathérapie comme je suis et vu que je viens tout juste de me mettre à fabriquer différents baumes de soin maison moi-même, impossible d'attendre d'avoir fini mes savons commerciaux pour essayer un vrai savon maison ! Et j'adore ! Merci merci merci Christine, ils sont supers !

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 mai 2015

Elégance ou grivoiserie ?

Rhaaaaa, cette fois, y en a marre !

Ben qu'est-ce qui se passe ?

Non mais regarde ! T'as vu ça un peu ! Sur la dernière robe que je me suis faite et que je mets pour la première fois en plus !

Oui ben c'est qu'une tâche ! C'est pas grave.

Pas grave ? Mais c'est une tâche de GRAAAAS. Tu sais comme c'est dur d'enlever une tache de GRAAAAAS (oui, que voulez-vous, le début de semaine a été difficile, très difficile)

Ben pourquoi tu mets pas un tablier quand tu fais la cuisine avec une jolie robe ?

Parce que c'est moche, un tablier ! Et que j'en ai pas de toute façon (ce qui est absolument faux mais je suis de très mauvaise fois quand je suis de mauvais polis)

Ben couds en un joli.

...

Ah ben oui, tiens, c'est pas con ça ! Mais pourquoi j'y ai pas pensé avant ? Surtout que j'en ai vu un super classe il n'y a pas très longtemps juste ici accompagné de son tuto. Oui bon, d'accord, le tuto en question se limite à un schéma avec les dimensions des pièces et 2-3 photos avec explications minimum mais bon, vu que je suis pas une débutante en couture ni la dernière des imbéciles (même si ma modestie naturelle m'empêche d'étaler à la face du monde mon intelligence exceptionnelle à la limite du génie), j'ai à peu près compris comment assembler tout ça. Et me voilà donc lancée dans la confection de mon premier tablier, un truc style rétro histoire de rester élégante même derrière les fourneaux. Le modèle d'origine ne me convenait pas tout à fait, surtout pour le haut, pas assez couvrant à mon goût. Je l'ai donc élargi et pour éviter que ça baille de partout, j'ai ajouté des pinces au niveau de la poitrine. Pour le bas, vu que j'avais choisi un tissu à motif avec un sens, impossible de placer une pièce de 150 cm de large dans un lai de 140 cm. J'ai donc raccourci la pièce de 10 cm et finalement, ce n'est pas plus mal. Pour le reste, je n'ai rien changé. Le haut du tablier est doublé dans le même tissu que l'extérieur, la bretelle et la ceinture sont en tissu contrastant histoire de donner un peu de peps à l'ensemble que je trouve extrêmement seyant. D'ailleurs, je ne suis pas là seule à trouver ce tablier extrêmement seyant.

Voilà, j'ai fini. T'en penses quoi ?

Waouh, c'est un tablier de soubrette sexy de mangas ça !

Hein ?

Ça me donne des idées !

Ah bon ? On peut savoir quel genre d'idées ?

Non, non, ne rêvez pas, je ne développerai pas les idées détaillées par Chéri (sinon, faudrait interdire ce blog au moins de 18 ans et ça me ferait de la paperasserie). Mais je l'aime vraiment beaucoup ce tablier. Je sens que je vais le mettre souvent ... très souvent !

IMG_0925IMG_0923

Devant et dos

IMG_0924IMG_0926

Et les 2 côtés. Il me donne presque envie d'en faire une robe dos-nu pour l'été !

IMG_0941IMG_0942

Et sur la bête

IMG_0943

Et accessoirement, il est très pratique, on se sent très bien avec, il remplit parfaitement son office et Azraël le trouve crèèèès beau (et il aimerait bien aussi lécher les gâteaux dessus).

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 9 mai 2015

Les mystères de l'univers

Ah, les mystères mystérieux de l'univers,  ceux que la science s' efforce de percer depuis des années. Je suis actuellement en train de me pencher sur l'un des plus intrigants d'entre eux. J'envisage même de déposer une demande de financement auprès du CNRS sur le sujet et de recruter un doctorant voir un post doc à temps plein. J'imagine déjà le Nobel si j'arrive à résoudre ce mystère. Où à défaut, la reconnaissance éternel de centaines, que dis-je, de milliers de parents persécutés.

Eh la Puce, mais de quel mystère tu parles là?

De quoi je parle?  Eh bien voilà. J'aimerais bien comprendre en vertu de quelle loi incontournable de l'univers je dois systématiquement extirper les monstros de leurs lits respectifs tous les matins d'école à 7h45 (et je vous raconte pas comment on speed après) alors que les weekend et jours fériés, ils ME réveillent tout aussi systématiquement à 6h30 alors que je rêve de faire la grasse matinée. 

Je suis à peu près certaine qu'il s' agit d'un complot intergalactique visant à rendre complètement chèvre tous les parents de l'univers. Je me suis même laissé dire que les démons adultes n'étaient pas épargnés par le phénomène avec leur progéniture.  Le prix Nobel on va décrocher je vous dis. Et si vous avez l'antidote à ce mal mystérieux ou un moyen d'enfreindre cette loi bizarre,  surtout ... DITES LE MOI PITIIIIIIEEEEEEE !

Posté par reyhaziel à 16:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 6 mai 2015

Négociations

La technique de la carotte, vous connaissez ? Non ? Alors vous ne devez pas avoir 2 monstros à demeure car j'imagine que tous les parents de jeunes enfants (et de moins jeunes aussi pendant que j'y pense) la connaissent. Elle tient en quelques mots : sois sage et t'auras un truc que t'aime.

Depuis que les gènes mutants tendance Gremlins d'Azraël se sont activés, c'est une technique que j'ai dû largement mettre en application. Elle a d'ailleurs permis d'opérer quelques miracles pendant les vacances, la carotte étant généralement une sortie particulièrement attrayante. Du coup, depuis quelque temps, au moment du lever, on peut observer chez les Inferno la scène suivante.

Bonjour Azraël. Ca va mon coeur ?

Voui. Dis maman, est-ce que mé a bien dormi ? Est-ce que mé a pas fait de bruits ?

Mais oui mon coeur.

Est-ce que mé t'as bien laissé dormir ?

Oui, tu m'as bien laissé dormir. Je suis très contente.

Alors t'as dit quoi ?

Hein ?

Oui, aujourd'hui t'as dit quoi ?

...

(la première fois, mon cerveau a mis un certain temps à comprendre le sens de la question)

Ah tu veux savoir où j'ai dit qu'on allait ce matin ?

Oui

Ben comme tu as été sage hier soir et cette nuit, ce matin on va faire du poney

(ou du bowling, ou autre chose selon l'activité prévue)

On va faire du POOONNNEEEYYY

(ton totalement extasié comme s'il avait jamais été prévenu la veille)

GAGAMEL, ON VA FAIRE DU PONEY !!

Mais depuis quelques jours, la conversation a quelque peu changé d'objet. Car voilà, à force de voir Gargamel jouer avec sa console Nintendo reçu à Noël, Azraël a fini par s'intéresser sérieusement à l'engin. Et comme il veut toujours tout comme son grand frère, ça n'a pas raté.

Maman, moi me veut une console comme Gagamel !

Azraël, tu es trop petit pour une console.

Mais moi mé a beaucoup gandi !

Oui, tu as grandi mais tu es trop petit quand même. Regardes, tu n'arrives pas à jouer tout seul quand ton frère te la prête. Et moi, je ne peux pas passer mon temps à t'aider.

Mais c'est pas grave. Papa y va m'aider.

J'ai dit non Azraël. Si tu es très très sage, on pourra demander une console au père Noël pour toi. Mais tu attendras Noël.

Mais c'est cro long d'attendre Noël !

(véritable cri du coeur déchirant)

Ben c'est comme ça ! Et si tu continues ta comédie, on demandera rien au père Noël !

Oh bon d'accord. Moi mé va être crès sage.

Ca aurait pu en rester là. C'est vrai quoi ! Mais non, car en digne fils de ses parents, quand Azraël a une idée en tête, ben il l'a pas ailleurs. Et le lendemain matin :

Maman, est-ce que mé a bien dormi ? Est-ce que mé a été crès sage ?

Oui tu as bien dormi Azraël. Et tu as été sage. Pas très sage, mais sage.

On va demander une console au père Noël alors ?

... (profond soupir).

Et c'est comme ça depuis 3 jours et ça me tape déjà sur le système. Entre ça et les demandes répétées qu'il fait à son frère pour lui soutirer sa console (et le pire c'est qu'il y arrive et que Gargamel n'a quasiment aucune chance de lui résister), je suis pas sûre qu'on ait la patience d'attendre jusqu'à Noël.

Cet enfant est diabolique moi je vous le dis !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 29 avril 2015

Haute couture

Pour ceux qui ne suivraient pas bien ce blog (ou qui ont, comme moi par moment, une mémoire de poisson rouge), Chéri a dernièrement émis quelques critiques quant à mes talents couturesques. Ou plutôt envers mon bon goût car attention, il est ravi de tous les vêtements que je couds pour moi et des bricoles que je fais pour offrir. Non, ce qui lui pose problème, c'est les vêtements que je fais pour les monstros, pas assez virils à son goût.

Mais voilà. Tous les matins avant de partir au boulot, Chéri a l'habitude de regarder les infos de Télématin pendant que je bouquine en profitant de mes 5 mn de répit avant le lever des fauves. Or lundi, au programme du journal, il y avait les derniers défilés de haute couture masculine.

Non mais c'est quoi ce truc ? J'y crois pas !

Hum, qu'est-ce qu'il y a ?

Non mais regardes ces horreurs ! C'est pas des trucs pour hommes ça !

Qu'est-ce que tu veux, c'est la haute couture ! C'est cher et c'est moche.

Ouaip ! Ben je retire ce que j'ai dit. Tu peux continuer ta couture pour les enfants comme elle est. C'est vachement bien !

Waouuuh, alors là, je crois bien que pour la première fois, j'apprécie pleinement le Jean-Paul Gauthier ! Merci la haute couture !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 avril 2015

Et ils pompaient, ils pompaient ...

Si aux dernières vacances j'avais privilégié les sorties en individuel avec les monstros, ce coup-ci, j'ai opté plutôt pour le collectif (oui parce que dédoubler les sorties, perso, ça me fatigue un brin quand même. Et puis très accessoirement, j'ai un boulot aussi !). Donc après le parc Floreval, c'est à la Cité des Sciences et de l'Industrie que j'ai emmené les monstros, toujours accompagnée de notre fidèle Super Nanny vu que sans elle, une sortie en lieu non clôturé de fils barbelés et miradors, c'est mission impossible !

Alors, ce n'est pas la première fois qu'on visite la cité des sciences. L'an dernier, on avait testé la cité des 2-7 ans. Et j'avais été un petit brin déçue d'ailleurs. Ce coup-ci, c'était au tour de la cité des 5-12 ans, parce que du haut de ses 4ans 9mois et de sa stature d'enfant de 6 ans, je me suis dit qu'Azraël devrait y être tout à fait à l'aise et que Gargamel était trop grand pour retourner chez les 2-7 ans. Et j'ai très bien fait !

Mais avant de vous raconter la sortie, quelques considérations pratiques à l'usage des parents débutants, de ceux qui cherchent des bons plans pas cher pour occuper leurs monstros et de tous les parents qui ont un enfant handicapé à distraire.

Alors côté bon plan pas cher, ben vous oubliez. Parce que la cité des sciences, c'est bien mais ça reste relativement onéreux pour une visite d'1h15 (en tout cas, c'est mon opinion). Comptez environ 18€ pour un adulte et un enfant. Par contre, ils font un truc super sympa : la gratuité pour les personnes handicapées, ce qui est déjà très bien car souvent cela se limite à une réduction. Mais surtout, et ça c'est SUPER COOOOOL, la gratuité pour l'accompagnant de la personne handicapée. Jusqu'à présent, c'est la première fois que je vois ça. Enfin un endroit où on pense qu'une personne en situation de handicap, adulte ou enfant, pourrait peut-être être incapable de faire la visite seule et que le coût que cela représente pour l'accompagnant pourrait être un obstacle à sa sortie. Franchement, cela mérite d'être souligné. Et on a testé, c'est bien vrai. Sur présentation de la carte de personne handicapée (oui, il faut quand même avoir la carte sinon ça marche pas. En même temps, je le comprends. C'est pas écrit sur la figure de Gargamel que c'est un enfant TED), on nous a remis un billet d'accès gratuit pour lui et Super Nanny sans aucune difficulté et en passant par un guichet d'accès prioritaire ce qui nous a évité la queue en prime. Du coup, ça m'a fait passer le coût de la sortie de 9€ par personne à 4,5€ ce qui devient plutôt bon marché.

Côté considérations pratiques, il faut y aller de bonne heure et éviter les week-ends parce que les activités sont en nombres restreints et souvent uniques (comprenez qu'on ne trouve pas la même activité en plusieurs exemplaires) ce qui peut générer des bouchons sur les plus populaires. Et qui dit bouchons dit arrivée en fanfare d'Enquiquinus, d'autant que le seuil de tolérance à la frustration d'Azraël frise actuellement le néant absolu. Et surtout, n'oubliez pas d'emporter un truc à grignoter et à boire parce que les monstros attrapent très faim et très soif pendant la visite et vous tomberont dessus dès qu'elle sera terminée.

Alors coté visite justement. Ben si j'en crois la réaction des monstros à peine franchi le guichet de validation des tickets, la Cité des Sciences, c'est trop top. Et heureusement que Super Nanny était là et qu'elle coure vite quand il faut vu qu'en moins de 2 secondes, Azraël a piqué un sprint dans une direction et Gargamel dans une autre. On s'est donc pris chacun le sien et on les a laissé découvrir le site. Si Gargamel s'est montré relativement pondéré (yeeeesss! il grandit !), Azraël était particulièrement déchaîné, courant d'une activité à l'autre et boudant outrageusement dès qu'il lui fallait attendre plus de 5 secondes.

IMG_0123IMG_0126

On met la balle dans le trou. Et on mouline pour faire fonctionner la télé.

IMG_0147

On cherche la petite bête dans les ronds verts et on l'écrabouille joyeusement.

IMG_0151

On se cause à travers des tuyaux.

Contrairement à ce que j'aurais pensé, la partie jardin avec "ferme aux papillons et fourmilière" ne les a guère passionné, très certainement parce qu'en fait, les dits insectes n'étaient quasiment invisibles. Par contre, comme prévu, ils ont été fasciné par les jeux d'eau et surtout, par les colonnes de fluide à pomper.

IMG_0131IMG_0186

IMG_0188Petite

Hieeen ? C'est quoi ce truc la Puce ? Imaginez 3 colonnes remplies de liquide de viscosité différentes (genre eau, huile et sirop épais) illuminées par 3 lampes de couleurs différentes et des pompes en face. Quand l'enfant pompe, il injecte de l'air à la base de la colonne et on voit une bulle qui remonte. Bien sûr, plus le liquide est visqueux, plus c'est dur de pomper, moins il y a de bulles et plus elles sont lentes à remonter en haut de la colonne. Et bien les monstros se sont passionnés pour ce truc et ils ont passé un temps pas possible à pomper. Surtout Gargamel d'ailleurs. Faudrait peut-être que je trouve une de ces lampes vintage avec des bulles de liquide coloré qui se déplacent dans de l'eau, ça l'hypnotiserait j'en suis certaine !

IMG_0138

IMG_0142IMG_0145

Brefle, on a tous passé un bon moment. Une expérience qu'on reproduira certainement.

Posté par reyhaziel à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 17 avril 2015

Résurrection

Vous, je ne sais pas comment ça se passe mais moi, dès que je donne un doigt aux monstros, ils essayaient systématiquement de me boulotter le bras !

C'est ainsi que, ayant eu un jour l'idée saugrenue de récupérer Azraël à l'école avec un paquet de bonbons dans la voiture, j'ai droit régulièrement à la question fatidique maman, t'as des bonbons dans la vouature ? Et quand la réponse est non, Enquiquinus et Hystéricus rappliquent dare dare ! Et cette semaine bien sûr n'a pas fait exception à la règle.

Maman, t'as des bonbons dans ta vouature ?

Non Azraël, j'ai pas de bonbons.

Maiiis, moi mé a paim !

(oui, les f veulent toujours pas sortir malgré l'orthophonie)

Huum, t'as vraiment bien travaillé aujourd'hui à l'école m'a dit la maîtresse. Alors si tu veux, on va à la boulangerie acheter un petit paquet de bonbons.

OUIIII ! ... Maman, tu te dépêche d'aller à la boulangerie pour les bonbons sinon moi me suis morte !

T'exagère pas un peu là.

Maman, regardes ! Mé suis morte !

Ben pourquoi tu parles alors ?

Pakeu moi me a cro paim alors moi mé suis morte !

(un rapide coup d'oeil dans le rétro me montre un Azraël "évanoui" avec la langue pendant hors de la bouche. On se demande où il a appris ça !)

Hum Azraël, on est arrivé à la boulangerie.

OUIIIIII, mé suis vivante !

Voilà voilà. J'en conclus 3 choses. D'abord, il ne faut pas grand chose pour tuer un monstros apparemment mais un monstros mort étant quasiment aussi bavard qu'un monstros vivant, je ne pense pas vraiment exploiter cette sensationnelle découverte. Ensuite, le pouvoir de résurrection des bonbons est admirable. Il semblerait même qu'un effet secondaire soit une capacité de concentration accrue chez l'orthophoniste. Et ça, c'est nettement plus intéressant. Enfin, y a rien à faire : je suis une mère profondément indigne que l'idée de soudoyer honteusement ses enfants ne dérange absolument pas !

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 11 avril 2015

Influence monstrosienne

On est samedi soir, et c'est Finale de la Coupe de la Ligue (pour les ignorants, c'est du foot, non je dis ça parce que j'ai longtemps cru que c'était du rugby). Après 20 mn de jeu (enfin, je crois parce que j'étais très occupée avec un ourlet récalcitrant) voilà Chéri qui se met à râler.

Et voilà, l'arbitre vient de tuer le match !

Hien ? Pourquoi ?

Ben un pénalty et une exclusion, m'étonnerais que Bastia s'en sorte.

Bon, je précise que Chéri n'était pour aucune des 2 équipes, l'autre étant le PSG. Il voulait juste un match intéressant à regarder. Une fois le match fini (et le PSG vainqueur), on a religieusement écouté les commentateurs sportifs. Perso, j'aime bien écouté les commentateurs après le match. Je trouve leurs efforts pour inventer des excuses ou des raisons pour que le score soit ce qu'il est absolument bidonnant.

Pensez vous qu'il y ait eu une erreur d'arbitrage ?

Non, l'arbitre a appliqué strictement la régle. Mais bon il y a la lettre et l'esprit.

Il aurait donc été un peu trop strict.

Oui, il faudrait quand même qu'on pense à libérer un peu les arbitres.

Huum... Libéréééé Délivréééé ....

Je n'arbitrais plus jamais ais ais ...

Pffffff Pffff Pfff Pffff

(2 cloches, vu que c'est la saison, mortes de rire)

Oui oui, je sais, c'est pourri comme blague mais bon, on est grave influencer par les monstros en ce moment !

Posté par reyhaziel à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,