mardi 28 février 2017

Le carnaval, c'est parti !

Malgré le temps pourri, le vent, la pluie et la tempête, malgré les problèmes de dents et de dos, malgré la panne de panne de velours et l'absence de bottes noires, malgré les masques en FIMO Air brisés, on a réussi. Le carnaval des Indestructibles monstros a commencé.

In extremis, j'ai fini le costume de Gargamel ce week-end, une version light, nettement moins aboutie que celle de son frère par manque de temps et de matière première. Et oui, impossible de caser un T-Shirt taille 12-14 ans dans mon reste de panne de velours après y avoir taillé le pantalon. Bon, c'était un moindre mal, ça aurait pu être l'inverse et là, j'aurai été nettement plus embêtée. Faut dire que j'ai pas eu beaucoup de chance pour ce costume. La première version du pantalon n'allait pas du tout. Entièrement ma faute, j'ai pas fait attention en recopiant le patron que ce n'était pas la bonne taille. Voilà ce que c'est que de s'obstiner à crapahuter à 4 pattes sur le tapis du salon quand on a le dos en marmelade et les yeux qui se ferment tous seuls. Heureusement, la seconde version était la bonne. Cette fois-ci, c'est le Unbottonned (modèle 39 du Ottobre 6/2016) déjà testé pour un pantalon doudou pour Azraël qui m'a servi de base.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_27a

Pour les gants, toujours fait maison, là encore, je ne sais pas ce que j'ai fichu mais la première paire était complètement ratée. Alors qu'à la base mon tissu était légèrement extensible et qu'en plus, j'ai coupé dans le sens du biais donc j'aurai dû avoir des pièces super extensibles, là, rien à faire. Les gants étaient rigides au possible et impossible à enfiler. Et bien sûr, je n'avais plus assez de tissu pour recommencer avec la même technique (et certainement pas le temps de courir les magasins pour trouver un tissu de remplacement). J'ai donc dû me contenter de gants plus courts taillés dans le droit fil pour profiter au mieux de l'extensibilité naturelle de mon jersey. Heureusement, cette fois, c'était bon ! On a eu chaud !

La série catastrophe a continué avec le masque en FIMO Air. Impossible de le mouler correctement sur la figure de Gargamel. Du coup, il tenait mal sur son visage et il s'est cassé ... 2 fois ! En désespoir de cause, j'ai sorti une chute de feutrine noire et une de simili noir et hop, un masque en tissu, moins confortable à porter mais plus difficile à casser !

Pour compléter la tenue, j'ai cousu rapido une petite ceinture en velours mille raies orange et acheter un T-Shirt rouge du commerce sur lequel j'ai plaqué l'écusson des Indestructibles réalisé en feutrine autocollante.

Bien que "light", son costume a beaucoup plu à Gargamel qui en était ravi et à Azraël dont l'égo était satisfait de se dire que lui avait les bottes noires et pas son frère (rivalité quand tu nous tiens !).

Ce matin, c'est débordant d'enthousiasme que les frangins Indestructibles se sont précipités à l'école. Azraël a très vite été rassuré question culotte : personne ne s'est moqué de lui et son costume a beaucoup plu. Quant à Gargamel, pour la première fois, il a tellement aimé son costume qu'il réclame déjà à le remettre demain. Bref, un grand succès qui valait largement le temps passé dessus.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_27cUNADJUSTEDNONRAW_thumb_281

Posté par reyhaziel à 22:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 17 février 2017

Une histoire de culotte

Oulala, le carnaval approche à grand pas et Couturus en est tout excité. De quelle tenue va-t-il bien pouvoir affubler les monstros cette fois ? C'est que chaque année, il rêve de coudre une robe d'époque avec chemise, corset et tournure. Alors, comme chaque année, je lui fais remarquer que les monstros sont des garçons et que donc, ce n'est peut-être pas tout à fait indiqué dans leur cas. Nullement découragé, il essaie aussitôt de me convaincre qu'une telle robe me siérait à merveille ce à quoi je réponds que, bien qu'entièrement d'accord avec lui,  j'aurai bien du mal à porter une telle tenue au bureau. Désolée Couturus mais il va falloir réfréner tes tendances Grandeur Nature (GN pour les rôlistes) encore une fois.

Habituellement, ma tactique pour la conception des costumes de carnaval est très égoïste : je choisis un truc qui me plait à moi puis je manipule éhontément les monstros pour les convaincre que c'est LE costume de leur rêve. Même pour son costume de Prince, j'avais réussi à orienter les désirs d'Azraël dans le sens qui m'arrangeait (diabolique la Puce n'est-il pas). Mais cette année, Couturus m'a convaincu de changer un peu la donne et de laisser Azraël choisir lui-même son costume. Ce qu'il a fait ... à 3 reprises ... jusqu'à ce que je mette le hola et qu'il se décide enfin la semaine dernière.

Après les costumes de Highlander, de Peter Pan, de Pirate et de Prince, j'ai donc l'extrême plaisir de vous présenter M. Azraël Indestructible. Eh oui, les Indestructibles, c'est le DVD culte du moment des monstros.

indestructibles

Ah la la, si vous aviez vu ma tête quand Azraël m'a demandé un costume de M. Indestructible ! C'était la panique totale. Je me voyais déjà tenter désespérément de m'approvisionner en jersey rouge pas cher vu que c'est l'essentiel du costume et d'une immense fermeture éclair rouge aussi pour fermer la combi (vu que généralement, les costumes de super héros sont basés sur le modèle de la combinaison). J'étais en train d'incendier Couturus pour avoir eu l'idée saugrenue de laisser les monstros choisir leur déguisement quand soudain, mon petit démon couturier m'a fait remarquer que je devrais au contraire sauter de joie. On tenait là l'occasion de se débarrasser enfin d'un coupon de panne de velours bas de gamme qui dormait dans le placard depuis 1 an au moins. Quelques chutes de jersey à sweat shirt noir, une chute de tissu doré, un jersey noir très très fin (seul achat fait pour l'occasion) et de la feutrine autocollante plus tard et hop, j'avais un superbe costume d'Indestructible.

IMG_0612

Alors, il est pas beau mon costume !

Comme on peut le voir sur la photo, j'ai abandonné le principe de la combi. C'est pas que je ne me sentais pas de la faire (ça m'aurait plutôt arranger en fait). C'est plutôt que j'ai pensé au côté pratique. Car ce costume est destiné à être porté au carnaval de l'école. Or une combi, c'est pas ce qui est le plus pratique pour aller tout seul aux toilettes, surtout avec une fermeture éclair dans le dos et qu'on est réfractaire à l'appel au secours pour cause de pipi imminent. Déjà qu'il n'aime pas trop aller aux toilettes à l'école le Azraël, c'est un coup à ce qu'il se retienne jusqu'à en avoir mal au ventre à se tordre de douleur. Non non, je dramatise pas, il m'a déjà fait le coup. Même que c'était au centre de loisirs et que les monitrices, très inquiètes car elles n'avaient pas réalisées qu'il n'était pas allé aux toilettes de la journée, m'avaient appelé pour que je revienne le chercher d'urgence ! Pauvres naïves trompées par sa bouille d'ange, elles craignaient une appendicite.

Bref, pour assurer le coup, j'ai préféré opter pour un costume en 2 parties, avec une ceinture pour cacher la jonction. Pour le pantalon, je suis parti sur la base du patron du Juggler, un modèle déjà validé donc et que j'ai légèrement transformé pour l'occasion : jambe rouge et culotte noire directement intégrée (vous le sentez venir le coup de la culotte ?).

IMG_0613

Pour le haut, c'est le Unisex basic, modèle 31 du Ottobre 4/2015 qui m'a servi de base. J'ai mis l'ouverture du col à l'arrière et fabriquer le logo entièrement en feutrine autocollante même pas cousue pour l'occasion tellement ça a l'air de bien tenir sur la panne de velours.

IMG_0616

Gros plan sur le super logo des Indestructibles

Pour compléter le costume, j'ai récupéré des bottes de pluie en plastique noir et fabriquer un masque sur mesure, moulé directement sur la bobine d'Azraël avec de la pâte FIMO air light (celle qu'on peut cuire au micro-onde quand on est pressé) peinte en noir.

IMG_0619

IMG_0622

Sans oublier les gants naturellement, fabriquer également sur mesure dans mon jersey noir bien extensible très très fin. Je dois avouer que je suis assez satisfaite du résultat. Et je ne suis pas la seule, Azraël ayant accueilli son costume avec enthousiasme, réclamant même à pouvoir dormir avec !

IMG_0593

Salut Chérie, t'attends une minute, je mets mes gants et j'arrive !

IMG_0602

Alors, elle est pas belle ma cuyotte !

Oh maman, t'as même fait une cuyotte noire ! Mais pourquoi t'as fait une cuyotte ?

Ben parce qu'il y en a une sur le costume de M. Indestructible

Ah oui ! C'est trop couille, j'ai une cuyotte !

(nan, je vous jure que le jeu de mots n'est pas volontaire c'est juste qu'Azraël continue à avoir du mal à prononcer mes L)

Euuh maman ?

Oui Azraël ?

Tu crois pas que les copains ils vont se moquer de moi parce que j'ai une cuyotte ?

Mais non mon Azraël. Tu sais, pratiquement tous les super héros ont une culotte. Regardes Superman, il a une culotte bleue lui.

Superman le roi des bananes il a une cuyotte ?

(me demandez pas d'où sort cette histoire de bananes, j'en ai pas la moindre idée)

Eh oui.

Bon ben ça va alors.

Et heureusement que ça va alors parce que franchement, avec Gargamel qui me tanne maintenant pour avoir le même costume que son frère, il n'est pas question qu'Azraël change ENCORE d'avis. Reste à espérer que M. Indestructible sera encore une idole dans 15 jours sinon, je vais être mal, très mal !

IMG_0605

IMG_0608IMG_0609

Non mais quel frimeur quand même !

Bon allez, c'est pas tout ça mais j'ai la version 2 qui m'attend là.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 15 novembre 2016

Poussière or not poussière ?

Le jour du goûter viking, la valkyrie Blondinette a convié le fier guerrier Azraël à un banquet au Valhalla afin de fêter dignement la fin des temps de sa 5ème année (vous avez rien compris ? Je traduis : Azraël a été invité par Blondinette à sa fête d'anniversaire et elle aura 6 ans). Fort désireuse de mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes (si si, vu comment les guerriers Azraël et Gargamel passent leur temps à se taper dessus en ce moment, on est dans un monde de brutes, petites certes mais brutes tout de même), Puce Freya a immédiatement décidé qu'il était temps de changer de registre thématique et d'oublier hache et épée en mousse pour entrer sans attendre en Faërie. Exit donc Asgard et bienvenue dans la Vallée des fées.

Oui, c'est bien beau tout ça mais bon, pour atteindre la vallée des fées, je vous rappelle qu'il faut quand même rejoindre la 2ème étoile à droite (ou à gauche, ah ben je sais plus, j'ai ma dyslexie qui ressort là) et voler tout droit jusqu'au matin. Alors non seulement, ça fait une trotte mais en plus, il faut des ailes. Et comme à ma connaissance, le papa de Blondinette n'est pas multimilliardaire, je doute qu'il ait à sa disposition un jet privé (mouais, faut que j'arrête les Harlequin Azur là, je suis vraiment tombée bien bas pauvre de moi !) pour suivre cet itinéaire somme toute minimaliste. Dans ces conditions, une seule solution. Comme pour Poucelina, il fallait fabriquer des ailes de fée pour Blondinette. Aussitôt dit, aussitôt fée (oui, je sais, elle est facile celle-là). Ah ben non finalement. Car rappelez-vous, ce n'est pas la première fois que je fabrique des ailes de fée. Dans ma première version pour Azraël, j'ai mis en avant un certain nombre de défauts, le principal étant le caractère trop facilement déformable du fil de laiton. Et si vous voyez l'état actuel de ces ailes, vous comprendriez immédiatement pourquoi je ne pouvais pas utiliser la même technique pour en réaliser de nouvelles. Non, il me fallait quelque chose de plus rigide et de plus fiable. Dans un premier temps, j'ai bien pensé à la poussière de fée. Seulement voilà, outre que je n'ai absolument pas la main verte et que j'aurais probablement fait dépérir le Grand Arbre rien qu'en lui jetant un oeil, je suis allergique à la poussière. Non, c'est vraiment des ailes qu'il me fallait.

J'ai donc convoqué à une réunion de crise l'ensemble de mes conseillers démonico-féériques, à savoir Bricolus (incontournable pour l'occasion), Couturus (en prévision du reste du costume), Conservatus (pour recycler un max de chose vu qu'il y avait urgence dans la réalisation quand même, l'anniversaire ayant lieu dans une dizaine de jours) et le couple Hystéricus/Enquiquinus (histoire de bien leur expliquer que sur ce coup, ils avaient intérêt à me lâcher la grappe s'ils ne voulaient pas avoir de sérieux problèmes avec le reste de la clique démoniaque). Et je dois dire que pour l'occasion, Bricolus a été épatant car il m'a dégoté au fin fond de Youtube un tuto de fabrication d'ailes de fée du tonnerre.

Non, c'est vrai la Puce ? Tu nous en fais profiter ? Ah ben j'aimerais bien tiens, mais figurez-vous qu'il vient juste d'être interdit de diffusion pour je n'ai pas bien compris quelle raison (et je me dis que j'ai eu un pot monstrueux sur ce coup d'avoir pu suivre le tuto avant qu'il ne soit trop tard). Mais rassurez-vous, j'ai pris plein de photos en cours de réalisation et je vais vous en préparer un parce que franchement, c'est trop bien comme technique. Regardez un peu ce qu'on obtient une fois les ailes terminées !

IMG_0190

Alors, elles sont pas belles ces ailes de fée papillon. Et en plus, pour peu que vous ayez un petit stock de fournitures pour faire des activités manuelles avec vos monstros (moi, j'ai toujours de la peinture acrylique, des strass, des paillettes et un pistolet à colle dans mes placards), cela ne vous coûtera pas très cher car la structure des ailes est tout simplement à base de fil de fer et de mi-bas (en chaussette quoi).

Allez, on entre un peu dans les détails ? C'est parti. Au départ, on fait un gabarit indiquant le contour de l'aile pour sa partie supérieure et sa partie inférieure. C'est pas indispensable mais c'est préférable si vous voulez obtenir une paire d'ailes identiques pour les parties droite et gauche. Pour l'armature, comme je le disais, il vous faut du fil de fer de 15 ou de 18 (c'est le diamètre du fil et préférez le 18, ça se tient vraiment mieux). Pour en trouver, vous avez 3 solutions, de la plus chère à la moins chère : aller dans un magasin de loisirs créatif type Rogier et Plé, aller dans un magasin de bricolage type Leroy Merlin ou recycler des vieux cintres. Perso, j'avais pas assez de vieux cintres et en acheter des nouveaux m'auraient coûté plus cher que d'acheter un rouleau de fil de fer, j'ai donc opté pour le rouleau.

A ce stade, un petit détail, éviter de faire des ailes trop grandes. Plus c'est grand, moins c'est stable. Pensez aussi que vous serez limité par la taille des chaussettes. Pour des enfants, dans l'idéal, la partie supérieure doit tenir dans un format A4 à A3 mais pas plus. La partie inférieure peut être plus petite ou de la même taille (plus grande, ça serait encore plus stable mais moins joli esthétiquement parlant).

IMG_0154IMG_0158

Les armatures des parties supérieures et inférieures.

Une fois l'armature prête, il vous faut des chaussettes mi-bas, en mousse de préférence plutôt qu'en voile car ce sera plus élastique. Si vous avez la chance d'en trouver dans la couleur de fond des ailes que vous souhaitez, c'est parfait, vous aurez moins de boulot. Sinon, comme moi, il vous faudra peindre l'intégralité des ailes dans la couleur souhaitée, mais après avoir fait les découpes, surtout pas avant. On va donc recouvrir l'ensemble de l'armature avec cette chaussette que l'on va bien tendre dessus puis nouer à la base de l'armature. Et voilà, notre aile est presque prête à être décorée.

IMG_0156

Et quand la chaussette recouvre l'armature.

Dernière étape avant mise en beauté : faire les jolies petites découpes le long des ailes. Et là, je sens votre affolement. C'est des collants quoi !. Si on fait des trous, ça va filer de partout et ce sera la cata ! Eh bien pas du tout grâce à la technique magique du bâton d'encens. Mais kescékesa ? Très simple. Vous prenez un bâton d'encens (un bâton hein, pas un cône !), vous l'allumez et quand la flamme s'éteint pour laisser l'encens se consumer doucement, vous avez un mini tison à votre disposition. Il ne vous reste qu'à approcher ce dernier de votre aile pour y faire fondre le collant (qui ne file donc pas ou très très peu) laissant de jolis petits trous bien nets. Et voilà, l'aile est prête pour la décoration.

IMG_0164

Le mini tison

IMG_0166

Le collant une fois trouyauté

Niveau déco, c'est au choix. Il y a un seul grand principe à respecter. On doit impérativement peindre toute la partie trouée à la peinture acrylique.

Ah oui ? Et pourquoi ça la Puce ? Pour consolider la structure. La peinture acrylique a le même effet que le vernis à ongles.  Et normalement mesdames, ceci doit vous parler. En effet, qui n'a pas sorti son flacon de base vernis pour empêcher un collant de filer davantage. Le fait de peindre sur les trous avec de la peinture acrylique va d'une part faire ressortir les trous (c'est donc plus joli) et d'autre part former un film qui empêchera ceux-ci de filer et/ou de s'agrandir. Mais en dehors de ça, on fait ce qu'on veut.

IMG_0167

Et voilà l'aile une fois le fond blanc peint.

Pour ces ailes, comme je n'ai pas trouvé de chaussettes blanches, j'ai peint intégralement les ailes en blanc avant d'ajouter des dégradés de rose et de jaune. Pour que ça brille, j'ai ajouté des paillettes roses et dorées et des strass. Pour assembler les 4 parties formant la paire d'ailes ensemble, on utilise du Scotch électrique que l'on camoufle ensuite comme on veut (moi, avec des fleurs en feutrine) et enfin, des rubans permettent de fixer les ailes sur le dos de notre Poucelina. Et voilà, après 2 jours de boulot, on obtient de splendides ailes à faire pâlir d'envie Clochette et ses copines.

IMG_0173

Les paillettes déposées directement sur la peinture fraîche

IMG_0178

Les ailes assemblées 2 par 2. Elles seront ensuite assemblées ensemble de la même façon.

IMG_0194

L'assemblage au Scotch noir après dissimulation par des roses en feutrine.

Après tout ce travail, forcément, on a envie de se reposer sauf qu'on a encore le reste de la tenue de fée à fabriquer. On va donc adopter les meilleures techniques de fainéants (le tutu multicolore en tulle sans couture ni élastique et la baguette magique en masking tape et feutrine) aussi appelées Comment obtenir un max d'effet sans se fatiguer. Pour le tutu, j'ai piqué le tuto ici. En gros, on découpe des bandes de tulles souples de la couleur qu'on veut, on les noue sur un ruban et c'est fini. Pour la baguette, un bâton décoré au masking tape rose et or pour rester dans les couleurs des ailes, une étoile en feutrine assortie aux fleurs décoratives des ailes, des strass et des rubans et le tour est joué.

IMG_0203IMG_0208

IMG_0210

IMG_0215

IMG_0219

Voilà donc la panoplie complète de la parfaite petite fée. Le gros avantage, de ce déguisement, c'est qu'il va pouvoir suivre la taille de votre monstros pendant longtemps car tout est ajustable en taille. Reste juste à espérer que votre demoiselle n'est pas allergique aux fées parce que sinon, il va tomber à plat ce cadeau d'anniversaire !

IMG_0225

Bon allez, c'est que j'ai 2 autres paires d'ailes sur le feu moi. Finalement, je me demande si je ne devrais pas braver la rhinite allergique et pendre le risque de faire dépérir le Grand Arbre moi. Ça a l'air nettement plus reposant la poussière de fée !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 février 2016

La Puce est faible ... très faible !

Il y a quelques semaines, j'avais rendez-vous avec la maîtresse d'Azraël pour discuter de son cas (le cas d'Azraël hein, pas celui de la maîtresse) et de ses difficultés scolaires. Et pour l'occasion, j'avais mis ma belle robe dionysienne.

Oh, vous avez une belle robe !

Merci.

C'est du desigual non ?

(une grande marque de vêtements parait-il, je suis trop fière!)

Non, c'est du fait maison

(avec un sourire jusqu'aux oreilles parce que vraiment je suis trop fière)

Noooon ? Oh, c'est drôlement bien. J'aimerais bien savoir en faire autant. Je fais un peu de couture aussi mais j'ai pas de machine alors je fais tout à la main.

Oula, c'est pas évident ça. Ca doit vous prendre beaucoup de temps alors !

Oui c'est sûr. Quand même, ça serait bien pour les costumes du spectacle de fin d'année une machine à coudre.

Ah ça !

Mais bon, j'ai pas de patrons de toute façon. C'est embêtant.

Alors, vous la voyez venir la conclusion ? Non parce que quand on me tend des perches pareilles, comment voulez-vous que je résiste ? Alors forcément ...

Si vous voulez, je peux vous les faire les costumes. J'ai une machine.

C'est vrai ? Oh ce serait gentil ! Mais vraiment ça vous dérange pas ?

Ben j'ai déjà fait les costumes l'an dernier. Je peux bien recommencer cette année.

On fait les cowboys et les indiens cette année. Il faudrait des gilets de cowboys et des tuniques pour les indiens.

Pas de problème.

Euh, vous croyez que vous pourriez aussi me faire une robe d'indienne ?

Il me faut juste vos mensurations et ça ne devrait pas être un souci.

Mais c'est que j'aimerais bien l'avoir pour le carnaval dans 15 jours. C'est pas un peu court en temps ?

Si vous êtes d'accord pour une base en robe trapèze sans manche, pas de problème.

Et voilà comment, entre 2 éléments du costume de prince d'Azraël, je me suis retrouvée à coudre une tunique d'indienne pour sa maîtresse. Une occasion parfaite pour tester la tenue de la panne de velours pour ce type de costume. Pourquoi de la panne de velours vous demandez-vous ? Parce qu'elle présente plein d'avantages. D'abord, c'est un tissu de type jersey donc qui ne s'effiloche pas. Pas besoin de surfiler les surplus de couture, pas besoin de faire d'ourlet et même pas besoin de poser de biais sur des emmanchures de gilet sans manche. L'idéal donc pour une production en série rapide et sans effort. Ensuite, on peut en trouver de plein de coloris différents (dont le marron et le sable) et cela, pour un prix très très modique. J'en ai trouvé à moins de 3€ le mètre même pas en solde. Et quand on sait que 3€ c'est le prix moyen par costume que peut se permettre la maîtresse, on comprend tout de suite qu'il va falloir faire très attention question budget pour le tissu.

Après une soirée de réflexion sur le choix du modèle, est-ce que je poserais ou non un biais sur les ouvertures, comment lui donner son petit look indien d'amérique, c'était parti pour la confection. Résultat des courses, la panne de velours, c'est impeccable. Enfin, impeccable ... pour le rendu final du costume parce que, dans les faits, c'est hyper salissant comme tissu et pas très facile à travailler. Soyons clair, si vous avez déjà utilisé le velours mille raies et que vous trouviez que c'était l'horreur question peluches que t'en as partout, ben là, c'est bien pire ! En plus, la panne de velours, ça ne fait pas de peluches mais une sorte de poudre qui se colle partout. Sur tes vêtements, sur les lames de ciseaux et bien sûr dans les rouages de ta machine à coudre adorée.Et puis, c'est hyper élastique dans une direction et très peu dans l'autre. Du coup, il faut faire très attention au droit fil dans son plan de coupe et coudre à vitesse assez lente pour éviter de distendre le tissu pour certaines coutures (et surtout, pensez à utiliser un point élastique si vous voulez pas vous retrouver à poil dès que vous allez commencer à bouger).

Niveau patron, j'ai ressorti mon super bouquin japonais "Les robes trapèzes" (livre 369-fr en code JCA) et opté pour un mix entre les modèles 8 et 9 et j'ai ajusté la longueur pour qu'elle cadre avec la demande de la maîtresse. Pour la déco, histoire de lui donner le petit coté indien qui lui manquait, j'ai dégainé mes feutres posca et dessiné une jolie frise un ruban de simili cuir marron afin de me fabriquer un petit galon indien maison.

IMG_2707

Comme je trouvais que ce n'était pas assez, (et puis je ne me voyais pas fabriquer du galon pour les 10 tuniques d'indiens restant à faire pour les petits camarades d'Azraël), j'ai exhumé du fin fond d'un tiroir un stock de plumes et ma super feutrine autocollante. Quelques coups de ciseaux et hop, encore quelques décorations supplémentaires.

IMG_2703IMG_2704

Je savais bien qu'elles finiraient par servir à quelque chose ces plumes achetées il y a plus de 3 ans.

Au final, j'ai obtenu ça. Et pour le prix de revenu astronomique de 3,20€, je trouve le résultat plus qu'acceptable.

IMG_2699IMG_2700IMG_2701

IMG_2695IMG_2698

Précisons que la maîtresse d'Azraël fait une bonne tête de plus que votre humble servante et 2 tailles de moins. Ce qui lui laisse largement la place de porter un pull dessous.

Du coup, comme j'avais en stock un énorme coupon de panne de velours rouge, j'ai enchaîné avec une première version de tunique d'indien taille monstros (patron maison, une version manche courte de la chemise de prince d'Azraël). Version testée et approuvé par la maîtresse, moyennant un léger ajustement de longueur pour coller aux plus grands gabarit de la classe.

IMG_2738IMG_2740

Perso, j'aime bien en rouge.

Il ne me reste plus à présent qu'à me lancer dans la production en série. Enfin, dès que j'aurai reçu le tissu de la couleur qui va bien parce que des indiens tout en rouge, je suis pas bien certaine que ça le fasse.

Posté par reyhaziel à 23:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 janvier 2016

Piraterie ou royauté ?

Quand j'ai choisi de faire un anniversaire sur le thème des pirates pour Gargamel, il faut bien avouer que j'avais le carnaval en ligne de mire. Une fois de plus, dans mon optimisme délirant, je m'étais naïvement imaginer que les 2/3 des costumes des monstros seraient déjà faits et qu'il ne me resterait qu'une chemise de pirate à faire pour Azraël et un gilet de pirate pour Gargamel. Non, je ne fais pas de discrimination monstrosienne, c'est juste que tenter de mettre une chemise à Gargamel, c'est s'exposer à une explosion de tympan immédiate et irréversible sous la puissance d'un NON catégorique.

Une préparation de carnaval cool et tranquille donc, que je me disais. Mouah ah ah ah ah ! Laissez-moi rire ! Comment ai-je pu oublier une seule seconde qu'Azraël est possédé quasiment 24h sur 24 par un Enquiquinus déchaîné, que Milady est furax parce qu'elle se sent sous-utilisée et que Couturus est prêt à toutes les folies pour éviter le divorce.

Dis-moi Azraël, c'est bientôt le carnaval à l'école. Je vais te faire une chemise de pirate.

Ben pourquoi ?

Parce qu'on se déguise au carnaval. Tu serais bien en pirate, non ?

Mais ils seront déguisés en quoi les autres ?

Ah ben j'en sais rien moi. Bouclette et Blondinette seront sûrement déguisées en princesse.

Ah ben je veux pas être un pirate moi ! C'est méchant avec les princesses ! Je veux être un prince moi !

...

(gros soupir désabusé, c'est mort pour le pirate)

Bon, ok. Alors tu veux quoi dans ton costume de prince ? Une couronne je suppose.

Ah non, les princes ont pas de couronne, c'est les rois !

(sa logique m'effraye parfois !)

Tu veux quoi alors?

Je veux le costume du prince dans le dessin animé.

Euuh, lequel ?

(non parce que les dessins animés, c'est pas ce qui manque à la maison)

Ben celui avec la fille !

Euuuh ?

(c'est moi ou ça manque de précisions tout ça ?)

Mais si maman, et avec la méchante !

???

Bon, je suis sûre que toi, ami lecteur, tu vois parfaitement de quel costume il parlait mais moi, absolument pas, ce qui commençait à l'énerver sérieusement le Azraël. On a fini par résoudre le problème en mettant la main sur le dessin animé en question, qui s'est finalement révélé être le film "Il était une fois". Et le costume de prince, c'était ça.

index

images

Non mais t'as vu les manches bouffantes ! Et les incrustations de satin ! Et les broderies ! Au secouuuuuuurs !

Autant vous dire qu'il s'est fait bouler le Azraël ! Après d'âpres discussions, j'ai finalement réussi à le convaincre qu'un costume de prince de Blanche-Neige, c'était tout aussi bien.

Un_chant

IMG_2639

Bon, ça voulait quand même dire qu'il me fallait coudre une chemise, une tunique, une cape et un chapeau. Attention, avec une GRAAAAAAANDE plume le chapeau hein. Ah et puis des bottes aussi (ben voyons !). Une fois n'est pas coutume, j'ai tout fait sans patron, ou plutôt avec un patron maison constitué uniquement de rectangles aux mensurations d'Azraël.

Pour la chemise, j'ai pris une simple batiste. Un grand rectangle plié en 2, une découpe au milieu et une fente capucine pour le corps, 2 rectangles pour les manches. Pour les finitions, un petit col mao, un point fantaisie au fil bleu foncé assorti à la tunique et des bas de manches élastiqués.

IMG_2659IMG_2664

Devant avec sa fente et son petit col. Dos avec un pli creux pour l'aisance.

IMG_2661IMG_2662

Gros plan sur la fente capucine et sur les poignets

Pour la tunique, j'ai pris une panne de velours un peu épaisse (temps de février oblige) bleu royal. Là encore, un simple rectangle avec une légère découpe pour les emmanchures entièrement bordé d'un biais doré, des agrafes pour accrocher les côtés ensemble et le tour était joué. J'ai laissé la découpe du col telle quelle (l'avantage du jersey velours, c'est qu'il n'y a pas besoin de surfiler, ça bouge pas) afin d'en conserver toute l'élasticité pour passer la tête.

IMG_2665IMG_2670

Pour la cape, 2 demi cercles de satin rouge et un biais or vieilli ont fait l'affaire.

IMG_2671IMG_2672

Et pour le chapeau, un rectangle de velours bleu royal légèrement plus petit que son tour de tête pour faire la base. Un grand cercle du même velours qu'on plisse pour le fixer à la base et surtout, la grande plume.

IMG_2675IMG_2676IMG_2677

IMG_2681

Gros plan sur les plis et sur la pastille de feutrine bleu camouflant l'extrémité de la plume. Je suis trop fière de moi sur ce coup !

Il m'aura fallu 2 soirées et un week-end (c'est finalement beaucoup moins de temps que ce que je craignais) et voilà le résultat final (sans les bottes hein parce que faudrait pas exagérer non plus) dont je suis particulièrement fière.

IMG_2673IMG_2674

Le tout ensemble

Et enfin, quelques photos porté à l'évidente coopération du mannequin (et je vous fais grâce de celles où il me montre ses fesses).

IMG_2653IMG_2654

IMG_2655IMG_2656IMG_2658

Ici, la plume du chapeau est assez basse. Je l'ai remonté depuis comme sur les photos présentées plus haut parce que sinon c'est moche maman.

Quand Gargamel a vu ça, il a immédiatement voulu s'approprier la tunique. L'attrait du velours sans doute. Bon, j'ai comme l'impression que là aussi, je vais pouvoir oublier mon pirate.

Vous êtes toujours là ! Wouaouh, ben vous avez du mérite parce qu'il était trèèèès long ce post. La prochaine fois, je vous montrerai le costume commandé par sa maîtresse.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 22 septembre 2015

Une robe de princesse

Alors là, je vous arrête tout de suite ! Non, ce n'est pas la robe réclamée à corps et à cri pour son anniversaire par Azraël. Il se trouve simplement que septembre et octobre sont des mois particulièrement fastes en fêtes et anniversaires à souhaiter (dont en particulier les anniversaires de Blondinette et Bouclette, d'Inferno Gran Mom et de Mamie M). Alors forcément, j'ai la machine à coudre qui chauffe à fond ces jours-çi et je m'en donne à coeur joie côté maman couturière frustrée de pas avoir de petites filles à gâter. Dans les prochains jours, attendez vous donc à voir de la robe pour princesses à tout va.

Et on va commencer par une robe de VRAIE princesse, inspirée du Disney qui fait le désespoir de bien des parents excédés de s'entendre dire par leur adorable progéniture que cette fois ça y est elles sont libérééééééées, délivréééééééées. Hum, j'en vois qui soupire là-bas. Encore une robe bleue à paillettes d'Elsa qu'on a déjà vu cent fois ! Ben non, pas du tout. Car moi, c'est plutôt les robes d'Anna que j'apprécie, en particulier la verte qu'elle porte au couronnement de sa soeur. Sauf que pour un mois de septembre pas franchement chaud chaud, je me voyais pas trop faire cette robe-là. Alors j'ai finalement opté pour sa robe bleue qu'elle met pour affronter le froid et le blizard à la poursuite de sa frangine.

anna

En plus, j'avoue, j'avais une arrière pensée. Celle que la demoiselle à qui elle est destinée puisse la porter quand ce sera carnaval dans son école (si telle était son souhait et celui de sa maman qui aura ainsi un déguisement en moins à trouver).

C'était bien beau tout ça, mais encore me fallait-il un patron pour la faire, cette fameuse robe. Et comme je suis une grosse radine, pas question d'acheter à prix d'or un patron pochette spécial Reine des Neiges (eh oui, ça existe). Après des heures et des heures de recherche intensives sur le woueb (bon ok, j'exagère, une soirée seulement), j'avais finalement une idée très précise de la façon de procéder. Pour le haut de la robe, ce serait la partie haute du modèle 16 du livre japonais Polka Drop (livre 373-fr en code JCA) sans les manches. L'avantage, c'est qu'ainsi, la robe serait portable sans rien dessous s'il faisait chaud et avec un sous-pull en cas de frimas. J'ai quand même dû reprendre le décolleté, le modèle original ayant un col marin, pour lui donner une forme plus proche du coeur. Pour le bas, je voulais initialement faire une jupe cercle mais je n'avais pas assez de tissu. Car, détail qui a son importance, je suis toujours plongée dans l'opération évacuation des chutes de tissu et couture à base de stock uniquement (ou presque). Je me suis donc contentée de 2 trapèzes à base arrondie le plus grand possible.

Le patron de la robe était prêt, il restait à voir pour les finitions et autres décorations. Ayant dans mes stocks un joli biais couleur or, je l'ai utilisé pour border les emmanchures et le décolleté de la robe, ainsi que souligner la pointe de la partie bustier. Sur les quelques modèles que j'avais pu voir sur le woueb, les décorations de la robe étaient soit brodées (beaucoup trop long à mon goût, ce n'est qu'un déguisement tout de même pour une petite fille de 3 ans en plus) soit peintes. Et là, j'avais pas de peinture textile des bonnes couleurs. Il me fallait donc trouver un autre moyen. Ce fut chose faite en ressortant ma feutrine autocollante et un reste de satin bleu ciel de la cape de super héros d'Azraël.

Après avoir découpé dans le satin les espèces de festons bleu clair bordant le bas de la jupe, je les ai fixé en réalisant un appliqué. Là, j'ai commis une erreur grossière (c'est pourtant pas mes premiers appliqués mais bon, un moment d'égarement sans doute), j'ai oublié que le satin glissait comme pas permis et de préfixer les festons à la colle à bâtir ! Résultat, certaines pointes devaient avoir un petit coup dans le nez et ne pas marcher droit parce qu'elles penchent un chouia sur le côté. Pour les fleurs et les arabesques, j'ai dessiné les motifs sur ma feutrine que j'ai consciencieusement découpé et collé. Et vu le nombre, ça m'a pris un certain temps. Si j'avais été rigoureuse (peuf peuf peuf, excusez-moi je m'étrangle mais si je l'étais, ça fait longtemps que ça se saurait), j'aurais mis des fleurs à la pointe de chaque feston mais je trouvais que cela faisait trop surchargé. J'ai donc opté pour un feston sur 2. Et enfin, pour donner un peu d'éclat à tout ça, j'ai également collé des petits strass pour finir la décoration.

IMG_1796IMG_1795

La robe de face et de dos

IMG_1794IMG_1814

Gros plan sur le corsage

IMG_1793

Gros plan sur les décorations du corsage

IMG_1792

et sur celles de la jupe

Le résultat final me plaisait déjà pas mal ainsi qu'à Azraël aussi d'ailleurs qui aurait bien gardé la robe pour lui au grand désespoir de Chéri. Un Chéri dont l'angoisse a atteint des sommets quand il a cru que j'envisageais d'en faire une seconde pour contenter Azraël (ce qui n'est pas du tout le cas). C'est alors que je me suis mise en tête de ranger le placard à vêtement du dit Azraël. Quel est le rapport avec la robe d'Anna me direz-vous ? Ben c'est que sa robe à Anna, elle a des manches et un corsage qui couvre sa gorge, le tout bleu ciel. Et que justement, dans les vêtements en parfait état mais trop petit d'Azraël, il y avait un magnifique sous-pull bleu ciel qui complète parfaitement la tenue. Bon ok, si je voulais vraiment compléter la tenue, il faudrait aussi faire la cape et le bonnet mais là, désolée, je dis non. J'ai pas le bon tissu en stock !

IMG_1902IMG_1905

Alors, c'est pas un chouette déguisement ça !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 10 mars 2015

Peter Pan, super héros malgré lui

Grrrr, non mais je vous en ficherais moi des monstros qui ne savent pas ce qu'ils veulent ! Ah non, y a pas, Enquiquinus Majorus est de retour et il tient une forme olympique !

Ceux qui suivent ce blog régulièrement se rappelleront peut-être qu'il y a quelque temps, Azraël avait insisté pour avoir une cape de Super Héros. Et moi (pas pour lui faire plaisir hein, j'ai une réputation de mère indigne à défendre quand même), juste pour avoir la paix donc, je lui en avais fait une. Sur le moment d'ailleurs, vu l'accueil, je me suis demandé pourquoi je m'étais fatiguée. Non parce que, certes, j'ai un petit coté masochiste (bon ok, et un petit côté sadique aussi). Mais bon, me faire hurler dessus par un monstros de 3 ans parce qu'il a une cape et pas de ceinture de Super Héros avec une étoile dessus, cela ne fait quand même pas partie de mes trips favoris.

Enfin, bref, une ceinture de Super Héros, un T-Shirt de Super Héros et un masque de Super Héros plus tard, Azraël avait un costume complet dont il était finalement très fier. Et moi, j'étais bien contente d'avoir fini un bon mois avant le Carnaval prévu aujourd'hui à l'école. Cette année, ce serait cool ! Gargamel recyclerait son vieux costume de mousquetaire et je n'aurais plus qu'à les mitrailler tout mon soûl.

 IMG_0562

Le super héros qui vient de revêtir son costume complet

IMG_0565

Le super héros en plein sauvetage (mais on sait pas trop bien ce qu'il sauve)

IMG_0566

Le super héros complètement claqué : c'est dur d'être un super héros quand même.

Mouais, sauf que, j'avais oublié un très léger détail. C'est quand même fou le nombre de détails que j'oublie en ce moment. C'est que le costume de mousquetaire, c'était celui qu'il avait à 5 ans. Et à 8 ans, ben euh ... comment dire ... c'était un tout chti peu petit peut-être ? Bon okay, c'était l'horreur ! Et on était jeudi soir. Un second costume de Super Héros à faire dans l'urgence ? Que nenni ! Ce serait méconnaître le pouvoir de nuisance d'Enquiquinus Majorus qui n'attise la jalousie des monstros que quand cela ne fait absolument pas tes affaires (ben oui, j'avais largement assez de tissu pour une seconde cape et de la feutrine à revendre, j'aurais donc pu m'y mettre de suite mais ça aurait été trop simple). Aussi Sir Gargamel m'a-t-il clairement signifié qu'une cape ne l'intéressait pas du tout, qu'une ceinture l'horripilait fortement et qu'un masque, non mais à quoi je pensais là !

C'est là que j'ai entendu hurler dans la maison Eh Capitaine Crochet vieux poisson pourri Mamaaan, Peter Pan le crocodile. Eh oui, la dernière passion en date des monstros, c'est Peter Pan. Et Pavarotus s'en donne à coeur joie à chanter sans arrêt que tout le monde va s'envoler. C'est là qu'il s'est soudain passé un truc bizarre, mon petit cerveau s'est mis d'un coup à fonctionner : il me fallait un costume de Peter Pan ! Bien sûr, je n'avais pas l'ombre d'un bout de tissu vert dans mon stock pourtant considérable mais qu'importe, j'avais mon idée et le vendredi soir, je rentrais à la maison avec 1 mètre de tissu pas cher vert et 50 cm de feutrine verte aussi pour faire une tunique et un chapeau pendant le week-end. Alors je vous passerai les détails de la fabrication agrémentée des efforts louables, constants et d'un niveau sonore à rendre sourd tout le quartier des monstros pour me pourrir l'existence (que même Inferno Gran Mom avait des envies d'infanticide, non non, pas la peine de nier Gran Mom, je le sais, je l'ai vu et merci pour ton aide sinon j'y serai pas arrivé). Mais le samedi soir, j'avais fini le costume de Gargamel et il l'avait adopté sans aucune difficulté (et heureusement parce que sinon, j'aurai eu droit à la première page des faits divers, aide de Gran Mom ou pas, moi je vous dis).

Mais c'est super la Puce, tu devais être contente ! Oh ça oui, j'étais contente. Je l'ai été jusqu'au lundi matin.

On va où maman ?

On va à l'école, Azraël. Et demain aussi. Mais demain, tu mettras ton beau costume de Super Héros.

Ben pourquoi ?

Parce que ce sera le carnaval et tous les enfants vont venir avec des costumes.

Ooooh. Alors il y aura des cowboys ?

...

(frémissement de panique)

Euh, oui sûrement. Mais toi, tu seras un super héros ! On n'a pas de costume de cowboy !

Mais, moi me veux pas être un super héros, moi me suis Peter Pan !

Euh, Azraël, non ! Peter Pan, c'est Gargamel. Toi, tu es un Super Héros.

Maiiiis, Peter Pan c'est un super héros ! Me veut un cotume de Peter Pan et de super héros.

Attends là, donc tu veux une tunique de Peter Pan comme Gargamel ?

Ben oui !

Et ton T-shirt de Super Héros alors ?

Me veut pas ! Et me veut le papo de Peter Pan. Avec la plume !

Le chapeau de Peter Pan! Et je suppose que tu veux aussi la cape et la ceinture de Super Héros.

OUI !

ENQUIQUINUUUUUUS !

Ben quoi, c'est rigolo non, un Peter Pan Super Héros !

Et là, je me suis donc retrouvée face à un choix cornélien : me lancer dans la confection d'urgence (je vous rappelle qu'on était lundi et que le carnaval, c'était le lendemain) d'un nouveau costume ou courir le risque d'une crise majeure le mardi matin au moment de l'habillage. Et là, que voulez-vous, j'ai été faible. J'ai dû m'évanouir. J'ai eu un grand blanc. Et quand j'ai émergé, Azraël avait sa tunique et son chapeau de Peter Pan et on était lundi 19h30 ! Comme il n'était tout de même pas question que j'arrive à échapper à l'intégralité de la crise de despotisme du sieur Azraël, j'ai tout de même eu droit à un épisode mémorable mettant en scène un ceinturon, un baudrier et une épée destinés à Gargamel ainsi qu'un gremlin hors de contrôle cherchant frénétiquement à s'emparer du tout vu que finalement la ceinture de Super Héros c'était  du caca pourri (je vous laisse deviner qui pouvait bien être le gremlin en question).

Quelque peu excédée par les intrusions intempestives d'Enquiquinus Majorus, et craignant une récidive massive ce matin, Azraël à peine levé, j'ai entamé un exorcisme de grande envergure, l'exorcisme de la ceinture !

Dis moi Azraël, tu vas même ton beau costume aujourd'hui. Ça te plairait que je te fasse une belle ceinture pour ton épée. Comme pour Gargamel.

Oh oui !

Alors va falloir être sage et me laisser tranquille sinon je pourrais pas !

Oui maman. Mé va être crès sage !

Et effectivement, il a été très sage. Ils ont tous les 2 étaient très sages. Et fiers aussi une fois leurs déguisements enfilés puisqu'ils ont accepté de poser pour une petite photo en 4ème vitesse (faut dire que la ceinture a été finie 5 mn avant l'heure de partir). Et je crois bien qu'Azraël était le seul Peter Pan à cape rouge et bleue de toute l'école.

Azrael1Azrael2

Gargamel1

 

 

Posté par reyhaziel à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 28 mars 2014

Carnaval

Cette semaine, c'était carnaval à l'école de mes chers petits monstros.

Pour coller au mieux à leur douce personnalité, j'ai évité les costumes de lutins et autres elfes et comme, niveau lecture, je suis en plein dans ma phase "Aventures et passion" chez les highlanders, j'avais décidé de leur faire de mes blanches mimines, de magnifiques costumes de fiers guerriers écossais.

Aussitôt pensé, aussitôt surfé, et me voilà en train d'explorer la toile à la recherche de patron pour leur fabriquer un beau kilt à chacun.

Ben je peux vous le dire, c'est galère ! Pas de fabriquer le kilt, ça, c'était trop fun et pas compliqué pour un sou. Non, ce qui m'a pris le plus de temps c'est de trouver un patron ou au moins des explications sur le pourquoi du comment qu'on le fabrique. Heureusement, je suis tombé par hasard LE site où tout est clair comme de l'eau de roche.

Et me voilà lancé dans la confection de ces jupettes pour mâles au combien virils (si j'en crois mes lectures mais là, je m'égare peut-être un choui) quand tout à coup, mon cerveau disjoncte (ou alors un esprit vient prendre possession de mon corps) et je me mets à fabriquer non seulement le kilt mais aussi la chemise, le gilet, le sporran et toute la panoplie complète (sauf le chapeau, là, j'ai pas eu le temps). Moi qui, l'an dernier, pour le costume de pirate,avait à peine eu le courage de fabriquer un petit gilet à tête de mort.

Et j'ai même poussé le vice jusqu'à commander des vraies chaussettes écossaises spéciales à porter avec le kilt.

Qu'est-ce qu'ils devaient être beaux mes petits monstros pensez-vous extasié ! (ben oui, ou vous vous dites ça, ou vous pensez qu'ils étaient ridicules). Ben oui, ils étaient beaux et même très beaux (c'est pas moi qui le dit mais toutes les mamans qu'on a croisé ce jour-là et la maîtresse et les asem). Enfin ... ils étaient beaux ...?!?! Azraël était beau parce que Gargamel, après avoir été enthousiaste durant toute la phase d'essayage, a finalement décidé qu'il n'aimait pas les jupes. J'ai donc dû revoir ma copie et lui fabriquer un pantalon. Puis ensuite, il a décidé qu'il n'aimait pas les accessoires donc finalement, il n'a mis que le pantalon.

Bon, ma parole ne vous suffit pas concernant la beauté diabolique de ma progéniture. Qu'à cela ne tienne, j'ai réussi à extorquer à mon fier Azraël une micro séance photo et j'ai donc des preuves !

costume1

costume2

costume3

Alors, il est pas magnifique ! (enfin, d'après le principal intéressé "non, il est pas crès bo cotume, on enlève, pas habillé" ce qui achève de confirmer qu'il a bien besoin d'un petit coup d'orthophonie et de bosser ses praxies).

Posté par reyhaziel à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,