mardi 10 septembre 2019

Défi Je couds (ou je tricote) pour un homme #3 : La fièvre du samedi soir

Alors, soyons clair, soyons bref, soyons concis, allons droit au but, ne nous égarons pas, soyons un modèle de synthèse et de précision, arrêtons promptement de tourner autour du pot.

En un mot comme en 100, voici ma contribution au défi de Nabel, Je couds (ou je tricote) pour un homme. Juste quelques photos portées, pas le temps d'en faire d'autres !

Modèle Summer Safari du Ottobre 3/2019 avec boutons maison en pâte fimo.

Titre du post en inspiration directe de cette photo.

InkedIMG_3948_LI

Je précise qu'Azraël n'a jamais vu ce film !

Pour les contributions des autres participantes, c'est par .

Hein? Je vais trop vite ? J'explique rien ? Vous vous demandez où sont passés mon style fleuri et mes posts de 3 km de long ? Ben ils sont restés au fond de mon lit où ils dorment comme des bienheureux eux ! ma bonne dame.

Car figurez-vous que c'est la rentrée ! Enfin pour moi ! Ma première rentrée comme directrice 1ère et 2ème année dans mon école d'ingé et que c'est juste le chaos total ! Du coup, rebelote, je suis sous l'eau et malgré masque, palmes, tuba et bouteille d'oxygène, je coule ! Faut dire que ma commande de sous-marin tarde à arriver mais je ne désespère pas.

Vous voulez quand même des détails ? Bon d'accord, je vais vous faire la bio de cette chemisette. Summer Safari est née un beau jour de juillet (oui, j'ai honte, pardon Nabel mais j'ai pas réussi à coudre le blouson prévu alors j'ai sorti la chemisette qui date !). Sa maman, la fête de l'école d'Azraël, et son papa, le joueur de piano debout de France Gall, désiraient ardemment une fille immaculée et un fils au coeur plus sombre que la nuit la plus noire. En fait, ils en désiraient toute une tripotée à coller contre un mur pour imiter des touches de piano. Non mais ils ont de ces idées parfois les parents !

C'est durant un week-end de folle passion que Summer fut conçue. Oui, un week-end, Summer est une gentille fille toute simple. Malheureusement pour elle, c'est une sage femme des plus incompétente qui présida à sa naissance. Et forcément, ce qui devait arriver arriva. Un incident se produisit et Summer naquit avec une malformation du col. Alors histoire de cacher sa bévue et d'attirer le regard ailleurs que sur le pied de col bot de cette pauvre chemisette, notre sage femme provoqua une éruption de boutons porteurs de la terrible maladie de la note de musique !

IMG_3945

Normalement, on devrait voir un vrai revers au col. Je cherche encore quelle erreur j'ai pu faire !

Furieuse de voir ainsi sa beauté naturelle altérée, Summer décida d'exercer une terrible vengeance sur tous ceux qui tenterait de la porter : ils seraient condamnés à prendre les poses les plus ridicules possibles ! Quant à la sage femme, elle serait condamnée à repasser la chemisette la plus froissée de l'univers jusqu'à la fin des temps !

IMG_3943

Non mais franchement, c'est quoi cette grimace ! Et cette pose !

InkedIMG_3946_LI

Piouu, une contribution postée juste à temps. Si si, regardez bien, j'ai encore 8 minutes devant moi !

Posté par reyhaziel à 23:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 30 août 2019

Opération Déstockage # 24 : Tous Complices

Ça fait déjà un petit moment que j'entends régulièrement parler de cette marque et cette fois, j'ai craqué ! Je me suis procurée plusieurs patrons de sacs et accessoires de chez Sacôtin. Il faut dire que je venais d'admirer le splendide sac Mambo cousu par Nabel qui me faisait déjà bien envie quand j'ai aperçu son Complice au fond du sac. Et là, ça a fait tilt. D'abord parce que je risque fort de devoir remplacer bientôt mon propre porte-monnaie mais surtout parce que je cherchais un truc sympa à coudre comme cadeau d'anniversaire.

IMG_3005

IMG_3010

IMG_3006

Sitôt le patron téléchargé (oui, c'est un patron pdf mais il n'y a pratiquement aucune feuille à assembler), je me suis lancée dans sa réalisation. Comme j'étais pressée (vu que j'étais largement à la bourre pour mon cadeau), j'ai décidé de me débrouiller avec ce que j'avais en stock. La seule chose que j'ai acheté, ce sont les attaches pour la bandoulière ce qui me permet de participer sans trop de mauvaise conscience à l'Opération Déstockage de Scrapaboom.

IMG_3009

IMG_3011

Niveau tissu, je n'ai pas hésité longtemps. Il me restait du cuir du sac honteusement copié de celui d'Elisabeth. Et comme le Complice était destiné à la propriétaire du dit sac (la propriétaire de la copie, hein, pas Elisabeth ... Désolée Elisabeth !), utiliser ces chutes comme tissu extérieur m'a paru comme une évidence. Histoire qu'il soit un minimum assorti au sac, j'ai fait un petit motif en appliqué qui rappelle celui d'une de ses faces.

Pour l'intérieur, j'ai utilisé des chutes de tissu rouge à pois blancs en pur coton (tissu Robert Kauffman). Pour compléter et donner un peu de peps à l'ensemble, j'ai sorti un coupon de Liberty qui attendait son heure depuis au moins 2 ans dans mon placard.

IMG_3015

IMG_3013

IMG_3018

Pour un premier essai de patron Sacôtin, je dois dire que je n'ai pas été déçue. Moi qui râle souvent après les explications opaques des Burda et autres Ottobre, là, tout est clair ! Le fait que les marges soient incluses dans le patron, pour ce type d'accessoire, est un gros avantage je trouve car il y a pas mal de poches et parties à assembler et le fait d'inclure les marges de couture dans le patron facilite une bonne superposition des pièces sans décalage.

Niveau difficulté, il est classé comme "intermédiaire avancé" par sa créatrice mais franchement, les explications sont tellement bien faites que je n'ai pas vraiment ressenti de difficultés. Sans aller jusqu'à être à la portée d'un débutant, je pense qu'on peut y arriver même avec un niveau très très moyen en couture. Mon seul moment de frayeur a été lors de l'assemblage final quand Milady a refusé de coudre une zone où l'épaisseur tissu + cuir était trop importante. Par contre, il est clair qu'il faut être patient et méticuleux pendant la réalisation si on veut obtenir un résultat propre et de jolies finitions.

IMG_3020

IMG_3022

Mais pour un premier essai, je suis vraiment ravie. J'envisage d'ailleurs sérieusement d'en faire un pour moi mais aussi d'en mettre d'autres versions sur ma liste de cadeaux à offrir pour Noël.

Sur ce, je vais aller voir les merveilles cousues par les autres déstockeuses.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 20 août 2019

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Victor # 9 - mais c'est Emile qui est venu !

Je ne sais pas vous, mais moi, avec l'âge, je deviens frileuse des lombaires et pas glamour du tout du tout en terme de lingerie de nuit. Eh oui, fini la nuisette aguichante, le déshabillé en dentelle, le caraco en soie, la guêpière et les porte-jarretelles. Bon ok, pour les 2 derniers, j'en ai jamais eu et pour dormir, ça doit pas être hyper confortable.

Même la banale chemise de nuit en coton et le maxi T-shirt ont été remisés au placard. Parce que maintenant, votre humble servente ne peut plus roupiller tranquille sans son pyjama. Enfin, surtout sans son pantalon de pyjama qui lui couvre bien les reins. Non sérieux, je me réveille toute tremblotante parce que j'ai les lombaires congelées (mais les pieds en feu qui dépassent du lit allez comprendre ma bonne dame). Mais le problème, c'est que j'ai peu de pyjamas dans ma garde-robe et qu'ils sont usés jusqu'à la corde. Alors après les avoir raccommodé pour la 3ème fois et constater que les élastiques étaient une fois de plus cuits, je me suis dit qu'il était temps de m'en coudre un nouveau.

Ça tombait bien, je me souvenais avoir vu un patron de pyjama dans un de mes Maison Victor et le défi Victor d'Elisabeth était prévu en août. J'ai donc foncé droit sur mes magazines pour retrouver le numéro désiré, celui de janvier-février 2019. Et là, horreur ! Point de pyjama, seulement un PANTALON de pyjama ! Cruelle déception mais bon, en même temps, c'était surtout d'un pantalon dont j'avais besoin.  Et puis, en y regardant de plus près, Emile, car c'est le nom du patron, paraissait simple et rapide à coudre, tout à fait ce qu'il me fallait pour avoir un chouette pantalon de pyjama sans trou pour partir en vacances.

IMG_4047

Devant

IMG_4048

Derrière

Ce modèle est prévu aussi bien pour homme que pour femme. Une fois de plus, les mensurations pour les tailles m'ont laissées fortement perplexes car si je devais les en croire, j'aurai dû couper mon pantalon 2 tailles plus grandes que ma taille habituelle. J'ai fait le choix de ne pas les écouter et de couper ma taille habituelle, d'autant que j'avais prévu de le faire en jersey et non en pilou comme préconisé dans LMV. Et franchement, c'est largement assez grand !

IMG_4049

Niveau difficulté, c'est à la portée d'une débutante, surtout avec sa ceinture intégrée et si on se passe du cordon. Le modèle prévoit des poches (des poches ??? sur un pyjama ???) et comme je n'ai jamais compris l'intérêt de poches sur un vêtement de nuit, je ne les ai pas faite ce qui simplifie encore davantage le modèle. On a également des revers comme finition pour les jambes mais sur un modèle en jersey, ça aurait fait bizarre. Alors bien sûr, j'aurais pu posé un bracelet de jambe (hum, est-ce qu'on dit comme ça ?) mais j'ai finalement décidé de tester mon pied presseur spécial ourlet roulotté sur ce tissu bien fin et c'était impeccable. Ça donne une finition gondolée que je trouve très sympa. J'en ai d'ailleurs profité pour raccourcir largement la longueur des jambes, une modification indispensable vu ma petite taille.

IMG_4050IMG_4057

Photos porté bien floues prises par Azraël !

Au final, j'ai un pantalon de pyjama tout simple mais facile à faire et trèèèèèès confortable. A n'en pas douter, Emile va avoir des petits frères. Reste encore à me faire des hauts coordonnés avant que ceux que j'ai actuellement ne me lâchent également. Sur ce, je file voir les réalisations des autres participantes.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 juillet 2019

Opération Déstockage # 23 : La robe canicule

Eh La Puce, t'as vu les températures qui s'annoncent ?

Hein? Non, pourquoi ?

Dans les 40 degrés à l'ombre !

KOUAAAA ! Mais c'est la cata ! Toutes mes robes légères sont à laver et j'ai plus rien à me mettre !

Alors bien sûr, certains se sont que j'avais dû me précipiter sur ma machine à laver m'occuper de mon linge sale. Mais en fait, non ! Parce que je suis une grosse fainéante et que c'est épuisant de faire la lessive. Après faut trier, plier, repasser tout ça tout ça. Naaaaan, me coudre une nouvelle petite robe en moins de 2 jours, c'est nettement plus reposant, vous ne croyez pas ?

Alors j'ai sorti tous mes patrons de robe d'été à la recherche de la petite robe parfaite et j'ai trouvé ... la maxi robe parfaite ! Le modèle 27 du Tendance Couture n°29. De style un peu bohème, c'était le patron idéal pour enfin utiliser mon coupon de coton brodé tout léger en stock dans mon placard depuis au moins 2 ans et participer à l'Opération Déstockage de Scrapaboom. Avec son bustier court monté sur une jupe assez longue, elle a un petit air de robe taille empire idéale pour cacher ses rondeurs. Des cordons à nouer dans le dos permettent de resserrer un peu la robe pour davantage de seyant. Mais c'est son encolure qui m'a fait flasher avec ses découpes sympas et ses pinces judicieusement placées.

IMG_2970IMG_2974IMG_2973

Le seul problème, c'est que même si je ne suis pas grande, mon coupon l'était encore moins alors faire tenir toutes les pièces dedans : impossible. Pour y arriver, j'ai dû couper le dos en 2 morceaux au lieu d'un seul et utiliser les lisières du tissu pour réaliser les cordons pris dans les coutures de coté et permettant de ceinturer légèrement la robe.

IMG_2989

Niveau difficulté technique, elle est assez simple à faire, avec seulement 2 difficultés notables. La première, c'est la pose de la parmenture d'encolure pour avoir une finition bien nette au niveau de la pointe. Heureusement, pour une fois, les explications sont assez claires et avec les dessins, on comprend assez bien la marche à suivre. Et la seconde, c'est l'assemblage au niveau de la couture d'épaule. Je n'avais encore jamais fait un assemblage de ce type où on vient rabattre la parmenture dos sur la couture d'épaule mais c'est vrai que, si on arrive à le faire correctement, cet assemblage donne une jolie finition.

IMG_2982

Biais maison pour les finitions d'emmanchure

Niveau patron, honnêtement, il taille plutôt bien. Avec son empiècement, ses pinces et ses cordons, le bustier s'adapte parfaitement au niveau de la poitrine sans faire de faux pli. Mais pour ce qui est d'affronter la canicule, le décolleté aurait plutôt tendance à faire grimper dangereusement la température de votre cher et tendre. Pensez donc, au premier essayage, il me descendait sous la poitrine ! J'ai donc dû lui rajouter une petite pièce pour ménager la tension et la température de Chéri et rendre la robe boulot compatible !

IMG_2980

On voit la petite pièce triangulaire rajoutée pour la pudeur !

Portée lors de la première canicule et de la dernière, elle est vraiment super agréable, à la fois grâce à son tissu frais et à son ampleur. Elle me plait même tellement que je suis en train de me coudre sa petite soeur en double gaze bordeaux à points dorés.

IMG_2987

IMG_2988

Allez, je file admirer les créations des autres déstockeuses.

Posté par reyhaziel à 23:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 21 juillet 2019

Y a du mariage dans l'air

Alors là, je vous arrête tout de suite, il ne s'agit absolument pas du mien. Chéri et moi vivons dans le pêché depuis ... piouuu ....24 ans (ah ben ça vous rajeunit pas ma bonne dame, il n'a pas tout à fait tort le Azraël finalement) et ça nous convient toujours aussi bien.

Non, non, il s'agit du mariage de ma collègue avec laquelle je gérais mon master international dans le nucléaire. Et comme tous les 3 avec son mari (qui bosse aussi dans notre école d'ingé), on s'entend super bien, Couturus voulait absolument qu'on leur fasse un petit cadeau à l'occasion de leur mariage en mai dernier.

Entre 2 épreuves de Directus, je me suis donc attelée à la tâche oh combien délicate du dégotage d'idées. Enfin, pas exactement. Parce que l'idée, je l'avais déjà : je voulais leur offrir un dessus de lit confectionné par mes soins. Un truc sympa, joli, pas trop chaud, décoratif, pas trop long à faire, permettant d'utiliser des tissus de mon stock au moins en partie, assez grand pour un lit 2 personnes mais ne demandant pas de trouver des tissus disponibles en grande largeur, qui fasse mariage mais sans fanfreluches ni dentelles et pas trop de blanc. Un truc trivial quoi !

Ayant éliminé d'office toutes les réalisations possibles et imaginables en patchwork (trop de temps, trop de boulot, trop d'harmonie de couleurs à respecter donc forcément pas mal de tissus à racheter), je dois avouer que j'ai cru devoir jeter l'éponge jusqu'à ce que je tombe sur ce motif de broderie.

15456224cadcb885d8d3f4f6fdb8f9db

Motif trouvé sur le site Brodons et Scrappons

A partir de là, j'ai tout de suite visualisé ce que j'allais faire. J'ai donc créé mon modèle sur papier, avec le couple de chats en pièce principale, avant de le reproduire grandeur nature en utilisant la technique de l'appliqué.

IMG_2935

En plus des chats perchés sur leur branche, j'ai ajouté des feuilles en forme de coeur dont certaines s'envolent sous l'effet d'une petite brise, un croisant de lune de pour le romantisme et la colombe traditionnelle des mariages.

Niveau tissus, pour la partie centrale en appliqué donc, j'ai utilisé une grande pièce de pilou ivoire achetée pour l'occasion. J'en avais d'ailleurs pris un métrage suffisant pour pouvoir doubler le dessus de lit, pas tout à fait dans la même teinte car je faisais les fins de rouleaux chez Toto Massy avant liquidation et fermeture du magasin. Pour les contours, afin que le couvre-lit est les dimensions appropriées, j'ai trouvé chez Toto toujours une cotonnade motif "brochette de chats sur ligne blanche" du meilleur effet. Et pour les différents éléments du motif, j'ai pioché dans des tissus de mon stock et dans des chutes.

IMG_2931

IMG_2933

Vue d'ensemble du couvre-lit : vue les dimensions (220 par 240 environ), c'est l'enfer à prendre en photo

Pour le fun, au lieu d'un rameau d'olivier ou d'anneaux de mariage brodés, ce sont de vrais anneaux dorés que la colombe tient dans son bec. Il s'agit de simples anneaux destinés à la confection de bijoux mais ils font leur petit effet.

IMG_2941

Point zigzag au fil contrastant pour la colombe parce que blanc, même à petits pois, sur ivoire, ça se voit pas des masses sinon

Comme à chaque fois qu'il me faut réaliser des appliqués sur de grandes pièces, j'ai commencé par coller les pièces sur le support (la colle textile fonctionne très bien mais la simple colle à bâtir ou la colle en bâton de nos têtes blondes font très bien l'affaire également. Ce qui compte, c'est que le tissu ne bouge pas pendant qu'on pique son contour au point zigzag.

Pour l'inscription, je l'ai d'abord écrire au stylo effaçable (type "Frixion") dont j'ai appris récemment qu'il s'efface au repassage et je confirme, ça marche impec. Puis j'ai bordé au point zigzag étroit et serré à la machine.

IMG_2934

Le résultat final correspond tout à fait à ce que j'espèrais et les jeunes mariés en ont été très contents. C'est la première fois que je réalise un motif sur une aussi grande surface et avec autant d'éléments mais je dois dire qu'à part de la patience, ce n'est pas plus compliqué qu'un petit motif.

IMG_2938

IMG_2937

IMG_2940

On voit bien le motif "brochette de chats" non ?

IMG_2944

Non, en fait, c'est même plus simple car plus les éléments en appliqué sont grands, plus ils sont faciles à coudre si on a pris les précautions de les coller avant. A n'en pas douter, c'est un cadeau que je referais, avec un autre type de motifs très certainement.

Posté par reyhaziel à 22:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 10 mai 2019

Défi Je couds (ou je tricote) pour un homme #2 : Le pyja-illot de bain

Bon ok, je vous vois venir d'ici. Non mais c'est quoi ce truc imprononçable (et inécrivable aussi d'ailleurs) ?

Et bien ce truc, ami(e) lecteur(trice), c'est le maillot de bain le plus moche et mal taillé de la création que même mon arrière-arrière-arrière grand-père en avait des plus seyants mais tellement hyper méga confortable qu'Azraël a décrété qu'il voulait absolument dormir avec. Bref, un maillot de bain pyjama quoi !

Alors une fois n'est pas coutume, nous parlerons donc de flop couturesque qui file grave la honte d'autant que cette réalisation était prévue pour le défi de Nabel et que, quand on participe à un défi, généralement, on ambitionne de présenter un truc chouette. En plus, initialement, j'avais bien choisi mon sujet : un nouveau maillot de bain pour Sir Azraël qui était jaloux du beau maillot de son grand frère (et qui en avait bien besoin en prime vu que tous ses autres maillots étaient largement trop petits). Sauf qu'il semblerait qu'en ce moment Azraël me file la poisse puisque c'est quand même ma 2ème réalisation d'affiler pour lui qui tourne pratiquement à la cata. Oui, je vous rappelle que, déjà pour sa chemisette à hiboux, c'était tout juste parce que le patron taillait très juste justement. Et là, c'est carrément l'inverse : ça taille grand, très grand, et n'importe comment en prime.

Comme je disais, au départ, j'étais partie sur un modèle qui avait fait ses preuves pour son grand frère, le modèle 15 dénommé Mr Leopard du Ottobre 6/2016. Seulement voilà, au moment de reporter mon patron sur mon tissu, je me suis aperçu que ça ne tiendrait pas. Mes chutes n'étaient pas assez grandes. Je vous dis pas comment Couturus s'arrachait les cornes ni la profondeur abyssale du désespoir de mon petit monstros. Et puis brusquement, voilà que je me rend compte que Mr Leopard existait également en version slip et pas uniquement boxer.

IMG_3872

Déjà, vu la hauteur de taille, on sent bien l'effet pépéisant du bignou !

IMG_3873

Toute guillerette, me voilà donc lancée dans la confection de cette nouvelle version qui tenait, elle, pile poil dans mes chutes, persuadée que si le boxer taillait pile poil, le slip serait tout aussi bien. Pauvre innocente ! Alors certes, en regardant les différentes pièces, je les trouvais bien un peu grande. Mais bon, j'ai tout le temps l'impression que c'est grand et finalement, une fois sur les monstros, ça va très bien alors je ne me suis pas inquiétée plus que ça.

Mais une fois l'assemblage terminé, j'ai eu la très nette impression que même mon auguste postérieur aurait ses aises à l'intérieur de ce slip de bain (bon, j'ai pas poussé le vice jusqu'à tester pour confirmation mais c'était pas loin). Fort dubitative, j'ai tout de même fait essayer la bête à ma bestiole et j'aime autant vous dire que j'ai pas été déçue du voyage. Ça baillait de partout, ça gondolait au niveau du postérieur et ça semblait mal taillé vu les endroits bizarres où tombait les coutures. Mais Azraël l'ayant immédiatement adopté au point de vouloir dormir avec, je n'ai pas osé lui dire que c'était du grand n'importe quoi. Et puis j'espérais bien qu'une fois mouillé, il passerait son temps à glisser et que mon monstros y renoncerait donc de lui même.

IMG_3869IMG_3870

On remarquera les magnifiques plis aux fesses et l'effet taille haute. Avec un poil d'effort, Azraël arrive pratiquement à en faire un body !

Et bien croyez le ou non mais Azraël l'a arboré fièrement durant les vacances de Pâques chez Inferno Gran Mom (qui a eu du mal à se remettre de cette vision d'horreur et non, j'exagère à peine) lors de notre sortie au centre aquatique. Et en plus, figurez-vous que le pyja-illot de bain n'a pas bougé d'un poil de son popotin rebondi ! Du coup, il est encore plus enthousiasmé par son nouveau maillot.

IMG_3867

Ma préférée : un Azraël fier comme un paon dans son nouveau maillot !

Bon d'accord, c'est bien là l'essentiel après tout. Et puis une fois dans l'eau, on ne le voit plus le maillot mais tout de même, j'en suis vraiment pas très fière de mon slip de grand-père !

Bon allez, je file voir chez Nabel les réalisations des autres participantes !

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 avril 2019

Opération Déstockage # 22 : Premières amours couturesques

Rhaaaa, quand même ! Ils me manquent !

Oh oui ! A moi aussi ils me manquent mon petit Couturus ! Ils étaient si faciles, si simples, sans prétention quoi !

Et tellement rapides !

Et puis fiables ! Avec eux, on n'était jamais déçu ! Ou si rarement !

Bon alors, t'es d'accord ? On leur saute dessus ?

Si j'étais d'accord ? Un peu que j'étais d'accord. Alors ni une ni deux, j'ai sauté sur mes étagères à patrons et j'ai exhumé mes ..... tadam, roulements de tambour ... patrons japonais ! Et pour être tout à fait précise, j'ai ressorti mon bouquin spécial robes trapèze.

Après tout ce temps, ça m'a fait un peu bizarre de me remettre à un modèle aussi simple mais j'ai vraiment un problème avec ma garde-robe qu'il faut que je réapprovisionne d'urgence. D'abord parce que je n'ai plus grand chose à me mettre sur le dos (la faute au stress et à la prise de kilo qui l'accompagne invariablement chez moi). Et ensuite parce que j'avais froid. Je sais, avec le beau soleil de ces derniers jours et la remonter des températures, ça peut sembler bizarre, mais il caillait quand je l'ai cousu cette robe. Et enfin parce que j'avais un superbe tissu qui me faisait de l'oeil dans mon placard depuis un petit moment. Alors c'est sans remord aucun que j'ai ressorti le patron du modèle 12B du Les robes trapèzes pour me coudre une petite robe sans manches idéales pour la mi-saison, ou l'hiver avec un T-shirt ou un gilet. Un modèle très simple que j'ai rendu simplissime en utilisant l'élasticité de mon tissu pour supprimer l'ouverture du dos.

IMG_3772

IMG_3773

IMG_3774

Aucune difficulté technique à l'horizon donc si ce n'est mon choix de tissu : un superbe ersatz de velours (un truc qui ressemble à du velours mais qui n'en est pas) très doux mais qui accroche toutes les peluches et poussière passant à sa portée bleu d'une teinte bleue canard sur une face, l'envers étant tissu doudou super doux plutôt turquoise niveau couleur (en provenance de chez Toto je crois). Pour avoir de jolies finitions, j'ai posé du bord-cote plutôt que du biais sur les emmanchures et l'encolure et ajouter un galon de dentelle.

IMG_3777

IMG_3779

Gros plan sur l'encolure et les emmanchures

IMG_3778

Le galon de dentelle et un petit noeud monté sur broche et amovible

J'adore le résultat et elle a déjà été pas mal portée mais je n'ai malheureusement pas trouvé le temps de prendre des photos portées (la loose !). Mais bon, Madonna étant sympa, elle a accepté de poser pour moi ce qui me permet de participer à l'Opération Déstockage de Scrapaboom.

J'en profite pour annoncer les résultats du tirage au sort de mon anniblog : c'est Nabelmumu qui a été désignée et qui n'a plus qu'à me dire ce qui lui ferait plaisir.

 

Posté par reyhaziel à 23:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 20 avril 2019

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Victor # 8 - et un gang de hiboux

Yahou ! Youpi ! Victoire ! Je l'ai trouvéééé, je l'ai trouvééééé ! Youhouhou !

Ben, qu'est-ce qui t'arrive la Puce ?

Regardes un peu ça Couturus ! J'ai enfin trouvé le dernier maison Victor ! Celui avec plein de modèle de caleçons ! C'est pas trop cool !

Yeeeeees, on va enfin pouvoir coudre des sous-vêtements dignes de ce nom aux monstros !

Eh oui, depuis sa sortie, je désespérais de le trouver ce numéro de LMV. Il faut dire que, pour une obscure raison, j'ai toujours un mal de chien à le trouver ce magazine. Mais celui-là, avec tous ses modèles pour femme, homme et enfant, je le voulais vraiment vraiment vraiment ! Et j'avais trop trop hâte de coudre ses petites merveilles pour ma progéniture en mal de boxers sans trous. Autant vous dire qu'à peine dégoter, Couturus et moi, on a sauté sur Milady dare dare.

Un recopiage de patron, un reportage sur tissu, un découpage et un assemblage de pièces et hop, c'était parti pour la réalisation d'une splendide, une adorable ... chemisette pour l'été !?!?

Oui, je sais, vous vous demandez brusquement pourquoi une chemisette alors que j'ai acheté ce magazine pour ses sous-vêtements. Ben le problème voyez-vous, c'est qu'en fouillant dans mon placard à tissus à la recherche de mes chutes de jersey, je suis retombée sur un splendide coupon de velours milles raies bleu canard trop trop beau. Et super doux à l'intérieur en prime. Et là, Couturus a disjoncté : il fallait absolument coudre un pantalon super classe à Azraël. C'était IM PE RA TIF ! D'autant qu'à ce moment-là, il caillait encore et qu'on était en déficit grave de pantalons à la taille de Sir Azraël. En parcourant mes Ottobre (oula, on s'éloigne de Victor qui commence à faire tête), j'ai trouvé un petit modèle de chino sympa qui s'annoncait parfait pour mettre en valeur mon beau velours, le modèle 25, Casual Everyday, du Ottobre 4/2018. Ni une ni deux, me voila au travail quand, au moment de couper les poches, je me suis dit que ce serait bien de jouer sur le contraste et de changer de tissu pour une cotonnade. En plus, ça ferait moins épais à coudre ce qui ne serait pas plus mal.

IMG_2915

Oui, je sais, elles sont super pourries mes photos !

IMG_2916

IMG_2917IMG_2925

Non mais visez moi ce hibou qui n'en revient pas de squatter l'illustre popotin de Sir Asraël !

Alors hop, j'ai fouillé à nouveau dans mon placard et je suis tombée sur un tout petit coupon de coton Robert Kauffman acheté il y a au moins 3 ans avec un magnifique imprimé hiboux tons bleu et vert sur fond blanc. Et là, Couturus a disjoncté (oui, je sais, encore) : il fallait absolument coudre une chemise à Azraël assortie au pantalon parce qu'il aurait vraiment mais vraiment trop la classe. C'était IM PE RA TIF ! D'autant qu'à ce moment-là, ça caillait toujours mais il y avait du soleil et que, de toute façon, il est en déficit grave de chemise le Azraël (normal vu qu'il n'a pas une seule chemise en fait).  En parcourant mes Ottobre (aie, il est de plus en plus désespéré le Victor, il sent bien qu'après avoir eu tant de mal à atterrir sur mon étagère, il risque d'y rester bloqué un petit moment), j'ai trouve un petit modèle sympa qui s'annoncait parfait pour mettre en valeur mon beau tissu à hiboux. Ni une ni deux, me voila au travail quand, soudain, je réalise que mon coupon est bien trop petit pour faire tenir toutes mes pièces. Oui, je suis très lente parfois. Là, je me suis dit que, puisque tout ne tenait pas dans mon coupon, j'avais qu'à jouer sur le contraste en trouvant une autre cotonnade pour couper les pièces manquantes.

Alors hop, j'ai fouillé une 3ème fois mon placard à tissu et je suis tombée sur un gros reste de voile de coton bleu-vert absolument parfait. Et là, Couturus a disjoncté ... ? ah ben non, il a pas disjoncté en fait, il a plutôt égrainé tout un chapelet de jurons parce qu'il avait beau tourné le problème dans tous les sens, ça tenait toujours pas ! Le patron ayant un dos d'un seul tenant, il aurait fallu couper le dos et les devants dans 2 tissus différents et ça faisait trop bizarre.

C'est alors que Victor s'est mis à me faire du gringue. C'est qu'il peut se montrer charmeur quand il veut le Victor. J'étais prête à le rembarrer que j'avais pas le temps pour un caleçon quand je l'ai vu ! Elle était là qui attendait sagement qu'on la réalise, la chemisette Oliver du LMV mars-avril 2019. Et avec son empiècement dans le dos et son col mao, ça tenait tout juste dans mon tissu à hiboux.

IMG_2901

IMG_2908

IMG_2903

IMG_2904

J'ai donc rassemblé mes différentes pièces de différents tissus et patrons et j'ai réussi à convaincre Couturus que, bon, maintenant, on pouvait peut-être enfin se mettre au boulot. Et après 3 semaines, Azraël avait un superbe pantalon et une splendide chemisette ... immettables ! Ben oui, j'avais absolument rien qui convenait comme boutons. Alors pour le pantalon, à la limite, avec sa taille à moitié élastiquée, on aurait pu s'en passer mais la chemisette, c'était une autre paire de manches ! (ouais, je sais, elle est facile celle-là). Bon, pas grave, Fimus est venu à la rescousse. Je lui ai dessiné le modèle de bouton que je voulais et il me l'a réalisé en pâte Fimo. Une réalisation entièrement maison sans l'aide d'aucun tuto vidéo et donc je suis très fière, je l'avoue.

IMG_2906IMG_2921

Résultat de tout ça : un ensemble parfaitement coordonné dans lequel, comme prévu, Azraël est trop trop classe ! Pour l'occasion, j'ai poussé mon abnégation maternelle jusqu'à réaliser l'intégralité du pantalon en couture anglaise pour que ça ne gratte pas au niveau des coutures. Le modèle est assez facile à réaliser à part la braguette qui m'a posé quelques difficultés.

IMG_3834IMG_3835

Pour la chemisette par contre, j'avoue être un peu déçue niveau taille. Moi qui ai l'habitude que ça taille plutôt grand le LMV, ben là, ça taillerait plutôt petit. Rendez-vous compte, du haut de ses 8 ans et 9 mois, Sir Azraël porte tout de même du 16 ans là ! Y a comme un truc moi je dirais ! D'ailleurs, le tableau des mensurations n'a rien à voir avec celui d'Ottobre ce qui m'a beaucoup étonné. Autre truc étonnant, l'empiècement du dos, et uniquement l'empiècement, est doublé. Et franchement, je n'en comprends pas l'intérêt. A part pour avoir de plus jolies finitions, ça ne fait guère que compliquer la tâche. Du coup, je ne l'ai pas doublé et je ne m'en porte pas plus mal.

IMG_3825

IMG_3828

IMG_3829

Azraël est trop content de son bel ensemble et il a raflé tous mes boutons hiboux en rab pour mettre dans son coffre aux trésors ce qui le réjouit encore davantage. Et en plus, cela me permet comme prévu de participer au défi Victor d'Elisabeth. Et ça, c'est top !

Posté par reyhaziel à 22:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 30 mars 2019

Opération Déstockage # 21 : Merci Terpsi !

Je l'ai déjà dit et je le maintiens : ce qu'il y a de chouette avec les blogs, c'est les chouettes rencontres qu'on y fait (et je vous parle même pas de toutes les idées trop cools qu'on peut aller y chiper en plus). Alors quand Terpsi (qui coud des tutus qui me font regretter d'avoir passé l'âge de reprendre la danse classique) m'a demandé mon aide pour les cadeaux de Noël de ses enfants, je n'ai pas hésité. Bon, ok, Noël c'est en décembre alors je sens bien que vous cherchez le rapport avec le déstockage de mars l'Opération Déstockage de Scrapaboom.

Ben c'est que pour me remercier, Terpsi m'a envoyé un superbe colis plein de merveilles que j'ai bien évidemment boulotté pour ce qui se mangeait (bon, pas toute seule, les monstros ayant eu la malencontreuse idée de se pointer au moment du déballage) et dispatché partout dans mon stock pour toutes les fournitures de couture, le tout sans avoir rien photographier évidemment et que, là maintenant tout de suite, j'ai bien trop la flemme de rassembler pour vous montrer. Mais parmi toutes ces petites merveilles, il y avait ... tadam ... du lycra bi-stretch top qualité !

Bon, d'accord, on cherche toujours le rapport avec le déstockage de mars mais ça va arriver. Le truc, c'est que début mars justement, Gargamel a commencé à râler parce qu'il voulait aller à la piscine. Et qui dit piscine, dit maillot de bain. Mais à part ma première tentative de maillot qui ressemble plus à un boxer qu'à un maillot (mais en même temps, pour un patron de boxer, c'est peut-être un peu normal), il n'avait plus aucun maillot à sa taille le Gargamel. Que faire donc ? Lui mettre son boxer de bain au risque de se faire éjecter de la piscine pour plongeon en sous-vêtement ou lui mettre un vieux maillot au risque qu'il se craque sous la pression et qu'on se fasse éjecter de la piscine pour exhibitionnisme ? Un choix qui aurait pu se révéler cornélien sans la générosité de Terpsi.

J'ai donc sorti de mon stock le lycra précieusement rangé et je me suis attelée à la confection d'un maillot de bain de compet pour Gargamel. Ma première version lui allant toujours comme un gant, je suis partie sur la même base, le modèle 15 dénommé Mr Leopard du Ottobre 6/2016, mais en modifiant les pièces du devant pour casser l'effet boxer.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_861

Le devant

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_862

Le derrière (sans mauvais jeu de mots)

Niveau difficulté, le patron est toujours aussi simple à coudre. Par contre, j'ai eu quelques surprises avec les aiguilles de ma machine, ce qui prouve bien que je cousais un vrai lycra digne de ce nom pour la première fois. Car voyez-vous, j'ai eu beau testé mes aiguilles universelles, mes aiguilles à micro-fibres, mes aiguilles à jersey, à jean et à cuir, rien à faire. Quand j'arrivais à coudre un point sur 5, j'ai bien de la chance ! Et puis au détour d'un rayon chez Toto qu'est-ce que je vois qui me tend sa petite pointe acérée ?

Euuuh, Couturus, c'est quoi ce truc ?

Des aiguilles spécial tissu stretch !

(ton quelque peu agacé d'un Couturus se demandant si je suis analphabète ou juste bête)

Euuuh Couturus, c'est pas justement ça qu'il me faudrait pour coudre le maillot de Gargamel

Ben si

(ton encore plus agacé d'un Couturus penchant sérieusement pour la seconde opinion à ses pensées précédentes)

Euuuh Couturus, c'est donc de ces aiguilles qu'elles causent les filles qui cousent des maillots et des tutus sur leur blog ?

Ben oui

(sous-entendu non mais t'en tiens vraiment une couche ma pauvre fille)

Euuuh Couturus, je suis un vrai boulet là non ?

Je ne te le fais pas dire la Puce, je ne te le fais pas dire !

J'aime autant vous dire que j'ai sauté dare dare sur les dites aiguilles. Et là, miracle, ça s'est cousu tout seul. Résultat, un superbe nouveau maillot pour un Gargamel aux anges et qui me permet de participer au défi Déstockage ce mois-ci. Mais maintenant, c'est Azraël qui est un peu jaloux et qui lorgne sur les coupons qui restent pour avoir son propre maillot de bain. Il devra quand même se faire une raison et attendre que je sois allée admirer les merveilles des autres déstockeuses d'abord !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_863

Terpsi, Gargamel te dit un grand merci et moi aussi !

Posté par reyhaziel à 23:50 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 24 mars 2019

Père Noël de printemps

Coucouuuuuuuu ? Y a quelqu'uuuuuunnnnn ? Je suis lààààààààà ! Mais si ! Regardez bien !

Le truc totalement vanné et liquéfié sur son clavier, ben c'est bien moi !

Il faut dire qu'après pratiquement 3 semaines à errer dans le labyrinthe infernal de la Plaine des 2 boulots, j'aperçois enfin la sortie. Enfin, je crois, j'ai encore un petit doute ! Non franchement, je ne sais pas qui l'a mis au point ce labyrinthe mais il est hyper fortiche le gars. Ce labyrinthe est tellement truffé de pièges en tout genre que même avec mon entraînement face à Agendus, j'ai cru ne jamais réussir à m'en sortir. Et puis il est aussi un brin retorse limite sadique ce gars. Pensez donc que certains soirs, j'ai vraiment cru m'en être échappée et pouvoir rejoindre ma petite Milady chérie. Mais non, c'était juste une illusion d'optique destinée à m'attirer plus facilement près du canapé soporifique Et hop, adieu petite robe, joli pantalon et adorable chemise. Et je ne vous parle même pas des recherches entamées sur le net pour en trouver la sortie ou de mes tentatives d'appel au secours par post interposé qui n'ont eu pour conséquences que de me faire tomber dans le piège diabolique du mail en retard !

Enfin, le pire semble être derrière moi. D'ici une semaine, je devrais avoir désamorcer le dernier piège de ce labyrinthe infernal et pouvoir pénétrer triomphalement dans la douce Vallée du boulot unique.

Fort heureusement, de temps à autre, j'arrivais à mettre la main sur une faille interdimentionnelle bien planquée dans ce maudit labyrinthe. Et devinez un peu où elle me transportait cette faille ... Alors ... Vous donnez votre langue au chat ? Ben elle me parachutait en plein pôle nord, pile dans l'atelier du père Noël. Si si, je vous assure.

IMG_3789

IMG_3793

Alors bon, je n'ai pas eu la chance de le rencontrer en personne. A cette époque de l'année, il dort pour se remettre de sa course folle du 24 décembre et ses elfes sont partis dans les îles pour des vacances bien méritées. Mais ça faisait bien mes affaires tout de même parce que figurez-vous que pour le carnaval de cette année, Azraël voulait un costume de père Noël. Du coup, à chacune de mes incursions, j'ai réussi à récupérer des éléments pour son costume. Un pantalon par çi, un sweat par là.

IMG_3794IMG_3795

En plus, il faut croire que les elfes et moi, on a les mêmes sources en matière de patrons parce que je suis certaine que d'avoir reconnu les modèles 36 du Ottobre 4/2016, le Grey Marl Jogger pour le pantalon et 28 du Ottobre 1/2019, le City Camo pour le sweat. Je le demande même si Bricolus et Tricotus n'auraient pas leurs entrées dans l'atelier du père Noël parce que cette fourrure tricotée en Mellow Irresistibly soft fur est tout à fait dans leur style à ces 2 là.

IMG_3796

Sans même parler de cette fausse barbe de père Noël en feutrine blanche et laine collée au pistolet à colle qui est franchement du Bricolus tout craché.

IMG_3797

IMG_3799

Toujours est-il que ces petites incursions m'ont bien dépannées puisque grâce à elles, je n'ai plus rien à préparer pour le carnaval. Ah décidément, il n'y a pas à dire. Azraël a bien raison de dire qu'il travaille nettement mieux que sa maman le père Noël.

IMG_3786

IMG_3784

IMG_3788

Reste juste à espérer que lui et ses lutins ne m'en voudront pas trop de ces chapardages !

Posté par reyhaziel à 23:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :