lundi 20 juin 2016

Nom d'une poule !

Une fois n'est pas coutume, on va parler aujourd'hui littérature pour enfants. Enfin, littérature ... Est-ce bien le terme approprié pour des histoires où les fromages Kipu font des apparitions récurentes (et non, j'ai pas fait de faute et il y a bien une majuscule à Kipu, c'est une marque chère madame)? Par contre, le thème du premier bouquin de cette série que nous ayons eu à la maison est parfaitement adapté à la météo de ces derniers jours. Nom d'une poule, on a volé le soleil. Tel est le titre de cette histoire écrite par Christian Jolybois et Christian Heinrich et qui appartient à la série de bouquins "Les p'tites poules".

IMG_3626

Gargamel n'ayant jamais vraiment accroché niveau lecture (même s'il y a eu des progrès ces derniers temps), c'est avec Azraël que ma culture littéraire s'est enrichie. Bon, certes, au début, c'était principalement l'âne Trotro, Petit ours brun et autres Patpatrouille. Ou les très classiques "Histoires du soir". Des histoires courtes donc et ne demandant guère d'efforts d'attention (pour un hyperactif adepte de l'interruption chronique pour cause de commentaires/questionnement obligatoires, ça valait mieux). Bref, rien de bien transcendant et pas de quoi poster ici. Et puis à Noël dernier, à l'Arbre de Noël à mon boulot, les cadeaux des enfants étaient des livres. Et pas n'importe lesquels. Des livres avec plein de texte, d'images riches et pleines de détails importants pour la compréhension de l'histoire, une histoire d'une profondeur intellectuelle indéniable (bon, pas transcendantale non plus hein), des jeux de mots, des calembourds, des allusions à l'histoire de France et tout et tout, bref, des livres de grands quoi !

IMG_3629

Avec plein de texte

IMG_3628

Encore plein de texte et de beaux dessins très détaillés

IMG_3627

Et des allusions historiques (ben oui, l'appel du 18 juin quoi !)

C'est donc fortement dubitative que je suis rentrée à la maison, persuadée que les dits bouquins allaient finir au fin fond de la bibliothèque.

Eh bien j'avais pas tort. Et les dits bouquins ont eu largement le temps de prendre la poussière et la prendrait probablement encore si Azraël ne s'était pas pris de passion pour les poules et les poussins et je n'avais pas été prise d'une aversion profonde pour l'unique bouquin sur le sujet que nous avions et qu'on lisait tous les soirs.

Allez Azraël, va choisir ton livre. Ah non ! J'en peux plus de celui ! Prends autre chose.

Maiiiis, je veux une histoire de poule moi !

Ben tiens, regardes. On l'a jamais lu celui-là. C'est plein de poulets et de poules.

Ya écrit quoi ?

Les p'tites poules. Nom d'une poule, on a volé le soleil.

On a volé le soleil ! Waouuh ! Tu la lis maman !

Et ce fut enfin le début d'une grande histoire d'amour entre Azraël et les p'tites poules. Ce que je ne regrette absolument pas même si le coucher nous prend du coup nettement plus de temps. Cette série de bouquin est vraiment bien et pour plein de raisons.

D'abord, les histoires sont sympas et compréhensibles même pour de jeunes enfants. Les textes font souvent de subtils rappels à d'autres histoires (comme pour La poule au bois dormant ou Un poule tous et tous poule un) ou simplement à l'Histoire de France (quand Pitikok lança son appel un 18 juin ou que les frères Mongolfier se firent faucher leur ballon par un poulet rose). Ils sont également plein de jeux de mots. Alors certes, à son âge, Azraël ne peut pas comprendre toutes les subtilités du bouquin mais il s'amuse bien quand même et moi aussi (vu que moi, je suis à même d'apprécier les dites subtilités et qu'elles me font souvent bien rigoler). Et puis ça me change agréablement des autres lectures des monstros. En plus je me dis que ces livres dureront dans le temps vu que, quand il sera à même de comprendre les jeux de mots, Azraël pourra avoir une toute nouvelle vision de l'histoire.

Enfin, comme je le disais, les illustrations sont très belles et pleines de détails fort utiles à la compréhension et/ou à l'enrichissement de l'histoire. On peut alors s'amuser à les chercher ce qui présente le double avantage d'offrir à son monstros une seconde interprétation de ce qui se passe et de le pousser à développer son sens de l'observation.

C'est même tellement bien qu'Azraël s'est littéralement jeté sur les nouveaux bouquins de la série que j'ai acheté depuis, histoire de ne pas saturer trop vite. Petite précision tout de même. La tranche d'âge des livres de cette série est à partir de 5 ans lue par les parents, à partir de 7 ans lu seul.

Si vous cherchez une lecture sympa pour vos enfants où vous pourrez vous amusez autant qu'eux, c'est vraiment une série que je vous recommande chaudement.

IMG_3625

Et il y en a encore plein d'autres !

Posté par reyhaziel à 19:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 14 juin 2014

Ca déborde !

J'y crois pas ! Non mais j'y crois pas ! Comme si le démon de la couture, avec sa manie de me faire acheter des tonnes de fournitures à l'insu de mon plein gré ne suffisait pas à vider mon compte en banque, voilà que Lecturus Boulimicus Démonicus (le démon de la lecture) vient de faire exploser le compteur de mon Kindle.

Alors pour celles et ceux qui ne connaissent pas le Kindle est un des nombreux "trucs" qui permettent de lire des livres au format numérique. Je dis "trucs" parce qu'il peut s'agir aussi bien d'une tablette numérique dédiée à la lecture, qu'une tablette IPAD ou Androïd, ou un téléphone portable ou encore un ordi. Dans mon cas, en bonne radine, euh pardon, en bonne mère de famille économe et futée, j'ai opté pour un logiciel gratuit à télécharger sur mon ordi, sur les tablettes des monstros ET sur mon portable. Eh oui, on n'est jamais assez prévoyant et il vaut mieux multiplier les supports de lecture. Enfin, c'est la politique de Lecturus.

Or donc, jusqu'à un passé récent, le petit démon de la lecture travaillait d'arrache-pied à me faire acheter et lire des quantités faramineuses de livres avec plus ou moins de succès selon le taux de remplissage de mes bibliothèques. Oui oui, au pluriel, je vous ai bien dit qu'il travaillait d'arrache-pied. Heureusement, ou malheureusement, les bouquins, ça prend de la place. Et comme je les ai payé (parce que bizarrement, Lecturus lit beaucoup mais ne paye jamais lui), j'aime pas les jeter, ni les donner, ni les revendre (même si de temps de temps, j'arrive à me résoudre aux 2 derniers) et ça s'accumule jusqu'à déborder. Et là, j'ai Chéri qui commence à râler.

Tiens, il y a un paquet qui est arrivé ?

Euh, oui, c'est des bouquins que j'ai commandé sur le net.

ENCORE ! Mais t'en as déjà plein, on sait plus où les mettre !

Oui, mais je les ai tous lu et j'ai plus rien à lire là.

...

(énorme, monstreux soupir)

Mais il y a environ 2 ans, Lecturus, qui avait beaucoup entendu parler des lisseuses numériques, était fermement décidé à ce que je m'y mette. Personnellement, je n'étais pas très convaincue par le principe (c'est que j'aime bien mon petit support papier moi et que j'ai bien l'équivalent de 3 ou 4 forêts dans mon salon) et nullement disposée à débourser près de 200€ pour lire des bouquins. C'est là qu'il a réussi le tour de force de me dégoter un logiciel gratos qu'on peut installer partout et qui permet de lire ces fameux livres. Et finalement, ça marche plutôt bien. Même si le logiciel est gratuit, il ne fait pas de pub (à peine quelques suggestions de lecture dans la version pour portable). Les réglages sont suffisamment bien faits pour qu'on puisse avoir une lecture agréable bien que ce soit sur un écran (car souvent, la lecture sur écran est fatigeante). Et le gros gros avantage, c'est que les livres ne prennent pas de place, même en mémoire car tous ceux que vous avez acheté restent stockés sur un serveur et vous n'avez qu'à télécharger celui que vous avez envie de lire avant de l'effacer une fois la lecture terminée (le téléchargement pouvant se refaire à l'infini sans coût supplémentaire). Fini donc les bibliothèques qui débordent et vive la place sur les étagères.

Sauf que, du coup, ben on ne se rend plus compte de la quantité de livres achetés. Et c'est comme ça qu'il m'a bien eu le Lecturus avec 201 livres achetés en 2 ans (et ça, c'est uniquement en numérique parce qu'il en achète aussi en papier vu que tout ne sort pas en numérique). Mais le pire, c'est que sur les 201, il n'y en a que 11 qui n'ont pas encore été lu en entier ! Ca donne une assez bonne idée de la vitesse à laquelle il peut lire ce fichu démon. Et moi je me dis que finalement, heureusement que le démon de la couture est là pour le freiner un peu.

Quand je pense qu'en plus, il est dyslexique ! Comme quoi, la dyslexie n'empêche pas forcément d'aimer lire et de lire vite. En tout cas, c'est pas ça qui va arranger mon compte en banque parce que les livres numériques, même si c'est moins cher que les papiers, ben on peut pas les revendre ! En même temps, comme je le disais, j'aime pas revendre mes livres ! Aaaah, je suis fichue !

Posté par reyhaziel à 21:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,