vendredi 16 décembre 2016

Islande, quand tu nous tiens !

Ou peut-être devrais-je dire Tricotus ? Car malgré le temps que cela peut prendre de tricoter un châle dentelle islandais, Tricotus a catégoriquement refusé de lâcher l'affaire. Mamie M. aurait un châle pour Noël, un point c'est tout qu'il m'a répondu quand je lui ai fait remarquer que, quand même, Noël approchait à grand pas (et je parle même pas de l'anniversaire de Gargamel qui est juste avant et celui de Chéri juste après) et que là présentement, il était trèèèèès loin d'être fini le fameux châle.

Résultat, il en aura vu du pays ce châle car je l'ai vraiment trimbaler partout. Chez le psy d'Azraël en attendant que ce soit à nous de passer, chez notre généraliste adorée, en attendant que ce soit à nous de passer, chez l'ergo de Gargamel, en attendant que ce soit à nous de passer (c'est fou ce qu'on peut attendre quand même quand on a rendez-vous avec le médicus corpus) et pendant la séance ... Bref, au moindre moment de libre, hop, je dégainais le tricot.

chale moderne 10

Vue d'ensemble

chale moderne 4chale moderne 5chale moderne 6

Vue de face, coté et dos

chale moderne 7

Un gros plan sur la bordue du tricot.

C'est là que j'ai pu constater 2 trucs assez rigolos. D'abord, dégainer un tricot quand on a moins de 70 ans, apparemment, ça surprend ! Vous n'imaginez pas le nombre de yeux exhorbités qui ont pu me fixer (ou alors j'avais la tête de Tricotus en surimpression sur ma bobine, je sais pas). Ensuite, pour les personnes que je vois chaque semaine parce que leur enfant passe juste après le mien chez l'ergo par exemple, une fois habituées, c'est le rituel du petit commentaire sur la nature du bidule, son état d'avancement, le choix des couleurs etc ... qui s'engage jusqu'au moment fatidique du Oh, ben vous avez fini l'autre ? C'est un nouveau ça. C'est quoi cette fois ?

 

chale moderne 8

chale moderne 9

Car oui, si les voyages forment la jeunesse, ils forment aussi les tricots ou plutôt ils aident les tricots à prendre forme. Alors voilà le Châle Moderne d'Helen Magnusson est enfin terminé. Et je peux vous dire que j'en ai bien bavé sur celui-là et que même si cela ne se voit pas, il est plein d'erreurs que j'ai pas eu le courage de corriger parce que détricoter un rang de 472 mailles à cause d'une erreur à la 10ème maille, ben non, y a pas, ça me tente vraiment pas !

chale modernechale moderne 2

chale moderne 3

Allez, il ne reste plus qu'à l'emballer et à croiser les doigts pour qu'il plaise à Mamie M.

Posté par reyhaziel à 20:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 7 octobre 2016

Fonds de tiroirs

Chose promise, chose due. Voilà le grand retour de l'écharpe LOVE, tricotée cette fois dans une laine 20% ben laine quoi et 80% angora, bref, de la laine bien poilue et qui les perd, ses poils. Un bon truc à savoir est donc d'éviter de porter du noir ET une écharpe en angora (on sent le vécu non ?).

thumb_IMG_4445_1024

 

Elle a de beaux poils ma laine, elle a de beaux poils.

Eh oui, car comme je le disais dans mon post concernant l'écharpe Love en mohair, Conservatus et Tricotus se sont alliés pour m'obliger à faire une partie de mes cadeaux de Noël en tricot avec des laines rarissimes datant de l'époque mérovingienne ... Mais si, ils m'obligent ! Non mais vous croyez vraiment que je ferais autant de trucs si j'avais pas toute une bande de démons à la maison pour m'obliger à faire les choses à l'insu de mon plein gré ! C'est vrai quoi, je préférais nettement faire mon ménage, mon repassage, ma lessive et le reste !

Mais revenons plutôt à nos moutons, ou enfin à nos lapins puisque l'angora, c'est du lapin. C'est après avoir mené une expédition à hauts risques au fin fond du coffre à jouets dans la chambre de Gargamel, après avoir manié la pelle et la pioche pendant des heures pour dégager toutes les strates de détritus peluches et autres hochets de bébé pour atteindre la strate de l'ère mérovingienne que Conservatus est tombé sur un trésor rarissime : une pelote et demi de laine angora artisanale bleue en provenance directe de l'île d'Oléron. Eh oui, à l'époque mérovingienne, il y avait un élevage de lapins angora sur l'île où une gentille madame vendait sa production. Bon, si vous rêvez d'aller y acheter quelques pelotes de cette splendeur, oubliez tout de suite. Cela fait des siècles maintenant que le site est tombé dans l'oubli voir la poussière et la décrépitude. Mais ces pelotes, elles, ont survécu et sont parvenues jusqu'à notre ère. Hum, quoi, qu'est-ce que vous dîtes ? C'était quand exactement l'ère mérovingienne ? Approximativement en l'an 3 avant Gargamel sachant qu'aujourd'hui nous sommes à 3 mois de l'an 10 après Gargamel. C'est bon, vous voyez le nombre de siècles de la pelote ?

Alors une écharpe en angora mérovingien, ça ressemble à quoi ? Et bien à un nuage de douceur et de moelleux. Non vraiment, ça donne une écharpe très souple, presque mousseuse, extrêmement légère et chaude à la fois et d'une douceur, d'une douceur ... qui donne envie de se rouler dedans et pas seulement de la passer autour de son cou. En fait, sans mon problème d'allergie qui fait que si je peux en apprécier toute la douceur au niveau de mes petites mimines, elle me démange dès que j'essaie de la mettre autour de mon cou, j'avoue que j'aurais bien du mal à m'en séparer de cette écharpe.

thumb_IMG_4432_1024

thumb_IMG_4433_1024

thumb_IMG_4436_1024

 

On remarquera tout de suite que la structure en dentelle ressort bien mieux qu'avec la laine mohair.

Côté réalisation technique, rien n'a changé par rapport à sa version mohair. Même points, même facilité d'exécution des dits points. Par contre, c'est le coté réalisation pratique qui n'a rien à voir. En effet, la grosse différence entre le fil mohair et le fil angora, bien qu'ils aient tous les 2 un aspect duveteux, c'est que le mohair doit le sien aux bouclettes que font les poils de chèvres avec le fil de soie, bouclettes dans lesquelles les aiguilles viennent des perdre et se coincer ce qui rend parfois la réalisation fastidieuse. Alors que le fil angora lui est "lisse", au sens pas de bouclettes, rien dans lequel pourrait coincer les aiguilles. Du coup, le tricot monte tout seul avec une rapidité déconcertante.

thumb_IMG_4438_1024

thumb_IMG_4440_1024

thumb_IMG_4442_1024

thumb_IMG_4443_1024

thumb_IMG_4444_1024

Même les arceaux de contour au crochet vont plus vite à faire. Bref, voilà un cadeau supplémentaire de terminer ce qui porte le total à 5 sur les 19 à réaliser. Mouais, ya encore du boulot quoi !

Ah, et si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi mes mains arrivent à supporter le contact de toute matière comprenant jusqu'à 60% de laine alors que le reste de mon anatomie s'y refuse et me fournir une solution, je suis preneuse. Non parce qu'un jour, j'aimerais vraiment bien me coudre une jupe ou une robe en drap de laine qui me donne pas envie de m'arracher la peau à la fin de la journée. Les petites jupes en coton, l'hiver, c'est quand même limite parfois.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 23 septembre 2016

Tricotus fait dans la dentelle

Eh oui, je vous l'avais bien dit que Tricotus était de retour et qu'il semblait parti pour s'installer un petit moment. Il s'est d'ailleurs mis en tête de réaliser une partie de mes cadeaux de Noël cette année (ce qui explique certainement qu'il se soit mis à l'ouvrage si tôt car, comme chacun le sait, le tricot, c'est un tantinet moins rapide que la couture).

Cette fois, après le châle, c'est vers l'échappe qu'il s'est tourné, aidé par un Conservatus enthousiaste à l'idée de démontrer qu'il avait eu bien raison de m'obliger à garder une partie de mon stock de laines quand on a déménagé il y a 3 ans. Du coup, je vais m'en tirer avec au moins 2 chouettes cadeaux qui ne m'auront rien coûté (à part du temps bien sûr) ce qui augmentera d'autant mon budget pour les monstros (ah radinerie quand tu nous tiens). Oui, car bizarrement, les monstros ne se contentent pas d'un joli vêtement cousu par maman pour Noël. Et puis surtout, ils y croient toujours au père Noël. Il est donc très délicat de coudre un truc sous leur nez qu'ils le retrouvent ensuite au pied du sapin sans susciter des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre (ben oui, j'ai envie qu'ils y croient le plus longtemps possible, moi, au père Noël). Je viens d'ailleurs d'en faire la désagréable expérience, Azraël m'ayant surprise à coudre sa surprise de Noël.

Maman, qu'est-ce que tu fais ?

Euh, c'est-à-dire ...

C'est quoi que tu couds ? Je peux essayer ?

...

(gros soupir fataliste de la maman qui s'est fait piègée et qu'est trop fatiguée pour inventer le bobard adéquat)

Ohhh, c'est un gros pansement. C'est pour moi ? Je peux le mettre à mon nounours ?

Bon alors Azraël, je t'explique. Comme t'es grand et qu'il est trèèèèès occupé, le père Noël m'a demandé de préparer une surprise pour toi. Alors tu peux mettre le bandage à gros nounours mais ensuite tu me le rends.

Mais je pourrais l'avoir quand ?

A Noël, si t'es sage et que le père Noël est d'accord.

Mais c'est cro long !

Ben c'est comme ça.

Rhooo, bon d'accord ... Maman ?

Oui Azraël.

Je peux le dire à Gargamel ? GARGAMEL, le père Noël il a dit à maman de me faire un cadeau !

Moi aussi ye veux un ca do !

Non mais qu'est-ce qu'il faut pas faire je vous jure ! Enfin bref, on s'éloigne du sujet là. Revenons à nos tricots. Il y a une bonne douzaine d'années (oui, ça date hein !), à l'époque où j'étais encore jeune et belle une tricoteuse acharnée, on s'est offert un petit séjour dans un chalet de montagne du côté de Baccarat avec Chéri. En plus de visiter la fameuse cristallerie (dont on n'a strictement rien rapporté parce que c'était vraiment hors de notre budget), on a découvert dans le coin un élevage de chèvres angora.

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont ces chèvres qui produisent la laine appelée Mohair possédant des qualités tout à fait exceptionnelles. D'abord, elle possède une brillance naturelle (t'oublie le lurex, y en a pas besoin), ensuite, elle est particulièrement résistante et enfin, elle ne fait pas de noeuds car elle est beaucoup trop lisse et brillante pour ça. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on ne la file pas comme une laine de mouton et qu'il est totalement impossible de trouver des pelotes de laine pur mohair (celui qui vous vend ça est en train de vous mener en bateau, c'est l'éleveur qui nous l'a expliqué quand on a visité sa ferme). Non, le fil à tricoter en mohair est en fait constitué de 2 fils de soie torsadés (ou de polyester pour sa version économique) dans lesquels sont glissées et entortillées les fibres de mohair. On peut d'ailleurs s'amuser à le dépiauter entièrement (ce qui se produit de façon tout à fait naturelle lorsqu'on est obligé de détricoter une partie de son tricot parce qu'on s'est trompé et je vous garantis qu'à ce moment là, on rigole pas beaucoup en fait).

Pourquoi je vous parle de ça ? Eh bien parce que, de ce séjour, j'avais rapporté plusieurs écheveaux de laine 80% de Mohair, 20% de soie qui dormaient toujours au fin fond d'un coffre à jouets. C'est là que Tricotus est allé le repêcher après m'avoir expliqué qu'il y en aurait tout juste assez pour faire la superbe écharpe en dentelle islandaise répondant au doux nom de Love. Dans son descriptif, Helene Magnusson explique que c'est le modèle idéal pour soigner les maux de gorge (si si, je vous jure, c'est pas une blague) et qu'il est de surcroît très facile et rapide à tricoter. Alors facile, certes, je suis d'accord. Mais rapide, ... euh ... c'est très relatif ça. En tout cas, avec du fil à 80% de mohair, c'est pas franchement rapide. Ben non, parce que les fibres de mohair font des boucles partout et qu'on sait pas où planter ses aiguilles. Par contre, avec de l'angora (on y reviendra dans un prochain post), c'est vrai que ça va nettement plus vite. Il se tricote avec des aiguilles n°5 (assez grosses donc ce qui permet au tricot de monter assez vite) mais vous passerez un peu de temps sur la bordure de petits arceaux qui en fait tout le contour et que l'on réalise au crochet n°3,5. Les motifs sont assez simples à réaliser et les points employés sont plutôt bien expliqué dans la notice alors si vous voulez un ouvrage pas trop long à faire pour vous lancer dans la dentelle, ce modèle est ce qu'il vous faut.

thumb_IMG_4279_1024

thumb_IMG_4280_1024

Le motif de bout d'écharpe en plus gros plan. Il fait 16 rangs. Le motif intérieur en nid d'abeille est composé de 4 rangs que l'on répète 51 fois.

thumb_IMG_4284_1024thumb_IMG_4285_1024

Le flash met bien en valeur la brillance naturelle du mohair non ?

echarpethumb_IMG_4298_1024thumb_IMG_4301_1024

Dernière précision : s'il est simple à tricoter, ce modèle nécessite impérativement un bocage sinon, il ne ressemble à rien. Et pour le rendu visuel des motifs, je vous conseille d'oublier le mohair et d'opter plutôt pour un fil moins pelucheux. Non pas qu'il ne soit pas joli mais les fibres de mohair viennent cacher tous les petits jours ce qui ne permet pas de mettre le motif en valeur. Par contre, avec le mohair, l'écharpe est bien chaude malgré ses trous partout et toute douce. Enfin, si vous ne souffrez pas d'allergie car moi, si je peux tricoter cette laine, la porter, c'est une toute autre histoire.

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 14 août 2016

Après 9 ans d'abstinence

Gniarf gniarf gniarf. Ah ah ah ! Je l'ai enfin retrouvé !

Hum, mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?

Ça fait 9 ans que je ronge mon frein, que petit à petit je détruis les barreaux de ma prison mais cette fois, je suis liiiiiiibre. Et ma vengeance sera terrible !

Oh oh, c'est quoi cette alarme ? De kouaaaa ? Tricotus s'est libéré ?

Ah, te voilà la Puce ! Tu n'imaginais quand même pas que les monstros allaient te protéger encore longtemps !

(oui, je vous rappelle que des monstros constituent un moyen d'exorcisme particulièrement efficace vis-à-vis de certains démons)

Attends 2 secondes, je vais m'occuper de toi. On a un paquet de temps à rattraper tous les 2.

Noooon, Tricotus ! Piété ! C'est beaucoup trop long le tricot ! Couturuuuuus, au secouuuurs !

Non mais vous vous rendez compte, en être réduite à appeler un démon à la rescousse pour me protéger d'un autre ! Et en plus, il s'est fait laminer le Couturus. Tricotus l'a emporté haut la main. Faut dire que c'est un peu ma faute aussi. Mais quel besoin j'ai eu de zyeuter les tricots sur Threadandneedles, ou d'aller admirer les magnifiques réalisations de Téï. Bon, mes protections anti Tricotus auraient sans doute tenu encore quelques temps mais comme une idiote, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller cliquer sur le lien vers le site d'Hélène Magnusson trouvé sur le post de Téï présentant son splendide pull islandais. Erreur fatale ! Éblouie par des modèles tous plus merveilleux les uns que les autres, toutes mes défenses se sont effondrées, Couturus a été balayé et ma carte bleue s'est mise à chauffer. Tricotus était entré en action, déterminé à prendre sa revanche. Et il n'y est pas allé de main morte.

J'aurais pu espérer que, pour une première attaque démoniaque, il tâterait le terrain et irait en douceur. Que nenni ! Il a tapé direct dans le châle dentelle islandais, un truc bourré de jeté, de mailles torse, de motifs à répétition et d'effets miroirs. Le truc où au début t'es tout content parce que t'enchaine les rangs. Évidemment, tu commences avec 7 mailles en tout et pour tout ! Mais rapidement tu déchantes parce que tu augmentes ton nombre de mailles d'au moins 2 tous les 2 rangs, que tu finis avec 178 mailles minimum et que tu mets 40 mn pour tricoter un seul malheureux petit rang ! Et ton tricot monte à la vitesse d'un escargot. Et à un moment, tu le regardes. Et là tu te demandes ce que c'est  que ce truc qui veut pas s'applatir et qui pourra jamais devenir le châle du modèle. C'est qu'il ressemble à rien ce truc ma petite dame. Et t'entends Tricotus qui ricane tout content du mauvais tour qu'il t'a joué jusqu'au moment où tu comprends que tout est normal parce qu'en fait, tu le tricotes en biais ce fichu châle et qu'il s'applatira donc quand il sera fini et que tu l'auras bloqué.

IMG_3923

IMG_3924IMG_3926

Mais bon, finalement, il m'a plutôt rendu service au final le Tricotus. Ben oui, parce que j'ai eu beau le cajoler et le brosser dans le sens du poil, Chéri est resté intraitable : pas de MAC en vacances (pfff, sous le fallacieux prétexte qu'on n'a pas une remorque pour emporter le coin couture). Et cette année, au lieu de déprimer loin de ma Milady chérie et de me gaver de romans repose neurones, j'ai donc sauté sur mon tricot. Gnarf gnarf gnarf, tel est pris qui croyait prendre Tricotus ! Et un premier cadeau fin prêt pour Noël prochain, un ! Admirez un peu le travail.

IMG_3927IMG_3929

IMG_3937

Tricotus est tombé en arrêt devant ce fil. Forcément, c'est du bleu canard et en plus, il y a un petit fil brillant ton sur ton qui fait scintiller le tricot au soleil. Et les démons adorent les trucs qui brillent !

Il s'agit du modèle brennunjalfr (non, j'ai pas fait de fautes d'orthographe) d'Hélène Magnusson, réalisé en Phil Diamant (marque Phildar), un fil mélangeant acrylique et polyester. Une pelote et demi ont été suffisantes ce qui le rend très économique je trouve. Bon, en même temps, c'est un tout petit châle.

Comment la Puce, il n'est même pas en vraie laine ton châle ! Ben non. Pour cause d'allergie, la laine de mouton ne passera jamais par moi, ni portée ni tricotée, j'ai pas envie de me gratter en permanence merci ! Et pour le mohair, l'angora ou le cachemire, c'est mon porte monnaie qui me fait une grosse allergie !

Bon ok. Mais ce châle alors, il était difficile à tricoter ? Franchement ... non, c'était pas difficile, seulement très très long. A croire que le tricot, c'est comme la bicyclette, ça s'oublie pas. Mais tout aussi franchement, je ne suis pas une référence niveau difficulté technique en tricot car les différents points ne m'ont jamais posé de difficultés, même à mes débuts. Mais ne me demandez pas de faire un jacquard, j'ai jamais été fichu d'en faire un correct.

IMG_3946IMG_3947

IMG_3950

On admira au passage ma nouvelle coupe de cheveux. Ça se voit pas bien mais ma couleur tire sur le rouge sombre en fait. Si si, je vous jure !

Bon allez, c'est pas tout ça mais j'ai constaté que Tricotus avait acheté 2 couleurs de laine. Il y a donc fort à parier qu'il me prépare une seconde attaque et j'ai donc intérêt à réinstaller mes protections vite fait moi !

Posté par reyhaziel à 16:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :