Ah ah, alors, je te l'avais bien dit que j'étais le champion tout univers confondu du cadeau fait maison ! Et en avance sur le planning en plus !

Ouais ouais, ça va hien ! Et puis d'abord, j'ai froid moi ! Et j'ai rien à me mettre !

Oh, c'est bon, on va la faire ta fichue robe moleton !

Et avec des manches hien ! Ca pèle dehors ! Et on utilise mes chutes de tissus. Tu rachètes rien !

Oui oui, mais après, on fait des turbans pour méduses.

Ah mais non, on a aussi la robe de réveillon à faire ! Et des pantalons pour les monstros !

Non, je veux mes turbans !

Pfff, t'es pire que les gosses ! Va pour 2 turbans. Mais c'est tout !

...

(ça, c'est un Couturus frustré qui a appris d'Azraël l'art et la manière de bouder)

Bref, vous l'aurez compris, mon petit démon de la couture perso et moi-même sommes en profond désaccord actuellement. D'un côté, il y a Couturus qui s'éclate à fond à surfer pour trouver des idées cadeaux puis à les réaliser en triple ou quadruple exemplaires (oui, parce que je ne vous ai montré qu'une petite partie de ce qui est sorti de mon coin couture vu que j'ai souvent cousu plusieurs modèles identiques mais j'y reviendrais). Et de l'autre, il y a moi et ma superbe garde-robe ... d'été ! Parce que franchement, celle d'hiver, elle fait pitié et moi, je me gèle ! Du coup, je frise la skizophrénie depuis plus d'une semaine.

Ceci dit, il a bien raison d'être fier de lui ce petit démon car on y est arrivé. Plus que 2 sacs à tarte, une grosse séance d'emballage et on sera fin prêt pour Noël. Et quand je fais le bilan maintenant que l'opération est quasiment achevée, ben je le trouve très positif et je suis plutôt fière de moi.

Coté positif :

  • trouver les idées au début, ça m'a causé quelques frayeurs. Mais au final, le woueb est quand même une source géniale d'inspiration et comme on arrive souvent à trouver plein de tutos, c'est loin d'être si difficile que ça de trouver des trucs sympas à faire. D'ailleurs, j'ai peut-être fini mes cadeaux mais j'ai encore plein de projets de trucs à coudre (dont mes turbans à méduse et cherchez pas ce que c'est, vous trouverez jamais ... ou peut-être que si).
  • côté fournitures, rien de tel que des projets bien choisis pour écluser ses chutes de tissus. Car, en choisissant bien ses projets et en hésitant pas à coudre plusieurs fois le même, j'ai vraiment pu exploiter mes restes de tissus au maximum. Et ça, ça a un petit coté purement libérateur (ah, tu vois Chéri, que j'ai bien fait de garder ce petit morceau, j'ai pu faire 2 sacs à tarte avec).
  • l'autre avantage a liquidé ses stocks, c'est qu'on s'y retrouve également côté financier et sans que cela nuise à la qualité du cadeau offert.

Coté moins positif :

  • ok, quand on veut offrir que du "homemade" (puisqu'il parait que c'est le terme à la mode), rien à faire, faut bien s'y prendre à l'avance parce que ça prend quand même pas mal de temps. Et faut pas mourir d'envie d'avoir des nouvelles robes en plus ni avoir des monstros killer de pantalons parce que là, ça peut vite devenir frustrant.
  • même si c'était pour la bonne cause (finir mes restants de tissu ou éviter des "jalousies"), il n'y a pas à dire, je suis pas fan de coudre plusieurs fois la même chose, surtout exactement la même chose, dans un intervalle de temps aussi réduit en tout cas. Ca peut vite prendre des allures de travail à la chaine. Alors certes, comme je m'y suis prise en avance, j'ai alterné les projets donc ça allait mais bon, c'était ma limite quand même.

Au final donc, je suis enchantée de moi-même, j'ai fait un travail fantastique et il y aura des milliers d'heureux à Noël ! Bon d'accord, j'exagère, des centaines ... Non, toujours pas ? Bon des dizaines alors ? Ben si, des dizaines. A partir de 2, c'est au pluriel non mais des fois ! Et là, tout de suite, je suis trop contente et j'ai envie de compliments. Et comme on dit, on n'est jamais si bien servi que par soi-même.

Bon allez, encore 2 petits projets à vous montrer pour la route et une éventuelle inspiration de dernier moment si vous décidiez de vous y mettre. D'abord, un nouveau Totoro, le grand frère de celui cousu en urgence pour Azraël, nettement plus abouti avec un vrai patron maison. Normalement, il était destiné à offrir mais Gargamel se l'est accaparé. Pas grave, j'avais plein d'autres idées cadeaux.

IMG_2063

On admira les ondulations sur le bidon du Totoro. Pas encore trouvé le moyen d'éviter ça vu le coté extensible et moelleux de la polaire peluche.

IMG_2064

IMG_2060

Ok, un Totoro, c'est super et immédiatement adopté mais on rigole pas avec Mario !

Ensuite, une pochette d'artiste en herbe, typiquement le type de projet parfait pour utiliser ses chutes de tissus (il faut juste que les coloris se marient bien).

IMG_0096IMG_0100

La pochette intérieur et extérieur

IMG_0097IMG_0099IMG_0098

D'un coté, un emplacement pour les crayons et une poche à bazar, de l'autre une poche pour feuilles, livre ou bloc dessin
IMG_0101
IMG_0102

Et la pochette en mode transport

Il n'y a pas à dire, je pense que je renouvellerai l'opération l'an prochain.