Décidément, il y a des week-end comme ça, vraiment tout pourri (ou presque). Tout à commencer vendredi en fin de journée quand j'ai appris que la petite fille d'une bloggeuse que j'apprécie beaucoup était atteinte d'une maladie rare et allait devoir subir une chimio. Moi, j'y peux rien, ce genre de nouvelles, ça me met le moral dans les chaussettes. Bon, en même temps, ça m'a permis de fortement relativiser la dernière innovation d'Azraël en terme de maladie infantile, innovation qui m'a quand même fait passer 2 nuits blanches (oui, parce qu'à 2h de sommeil par nuit, moi, j'appelle ça une nuit blanche) et c'est pas fini.

Mais c'est quoi est-ce que cette nouvelle maladie vous demandez vous. Ben en fait, c'est simplement la scarlatine. Et la scarlatine, pour ceux qui n'ont pas le bonheur de connaître, c'est une super chouette maladie qui vous fait renouer intimement avec une vieille connaissance que vous n'aviez pas vu depuis un petit moment, votre super copine des jours de beuverie, j'ai nommé .... la bassine à vomi. Eh oui, en effet, parmi les multiples symptômes de cette délicieuse petite chose, on peut compter tous ceux de la gastro à savoir fièvre, diarrhée (légère quand même) et surtout vomi, beaucoup de vomi, avec tripes et boyaux et plus aucune nourriture ingérable sous peine d'aller-retour immédiat. Ca va ? Vous êtes toujours là ?

Après avoir passé une première nuit à éponger et changer les draps (oui, on n'est pas toujours assez rapide pour saisir notre amie la bassine) et désespéré en apprenant que notre pédiatre adorée et notre généraliste étaient toutes les 2 en vacances (non mais quelle idée franchement, je fais comment moi !), je me suis résolue à appeler SOS Médecins vu que je ne pouvais quand même pas rester sans rien faire devant un Azraël plus blanc qu'un drap lavé avec le nouvel OMO. Après 5h d'attente (bon, heureusement, on était tranquille à la maison), le médecin s'est pointé et a commencé son auscultation.

Alors, il a quoi ce petit bonhomme ?

Ben, il n'a pas arrêté de vomir, il a plus de 39°C de fièvre et il a mal au ventre.

Des trucs particuliers à l'école ?

Hein ?

Comme maladies

Ah non, pas à l'école. Il y a eu un cas de scarlatine au centre de loisirs.

Huuum. Ca a pas l'air d'être ça mais on va faire un test.

...

(et on a fait le test)

Alors, c'est pas la gastro. Le test est négatif, c'est pas la scarlatine. Mais il a la gorge un peu rouge. Ca doit être une laryngite. De toute façon, c'est viral. Doliprane et c'est tout.

D'accord mais, et les vomissements ? On peut rien faire ?

Je vais quand même vous donner le traitement de la gastro pour soulager ses symptômes. Pour la scarlatine, c'est des petits boutons rouges. Mais il en fera pas, mon test est négatif. Bon mais s'il en faisait, faudrait consulter à nouveau.

Ok ! Alors là, comme d'hab avec SOS Médecins, je me suis demandée pourquoi je m'obstinais à les appeler alors qu'à chaque fois, j'ai l'impression qu'ils ne savent absolument pas de quoi ils parlent et que je sais qu'on va devoir retourner chez le médecin dans les 2 jours. Et nous avons donc poursuivi le week-end en gavant Azraël de médicaments (totalement inefficaces à part le doliprane) et de coca (vu que c'est à peu près la seule chose qu'il voulait bien garder dans son petit estomac). Et le dimanche matin, après une autre nuit à vider la bassine, j'ai découvert des plaques de boutons rouges un peu partout sur le dos, les jambes et les mains d'un Azraël qui se grattait comme un fou et réclamait des pansements sur chaque bouton (car le pansement est un truc magique qui guérit tout par simple imposition). Là, avec Chéri, on s'est regardé et on s'est dit Nooon, c'est pas la scarlatine, il peut pas être poissard à ce point ! Ben oui, il n'y avait passé qu'une seule et unique demi-journée au centre de loisirs.

Mais ce matin, quand les boutons ont gagné la bouche, je m'étais déjà fait une raison. Et comme notre pédiatre adorée était revenue de vacances, on est allé la voir.

Alors, qu'est-ce qui lui arrive à Azraël ?

Fièvre au dessus de 39, vomi, mange rien, mal au ventre, pas vraiment la diarrhée, plein de petits boutons rouges dans le dos et maintenant dans la bouche

(oui, quand c'est au moins la 4ème fois depuis le début qu'on vous pose la question, on apprend à faire concis).

Voyons ça !

J'ai dû faire venir SOS Médecin samedi. Elle a dit que c'était une laryngite et l'a traité comme une gastro.

Ah bon ! Mais c'est la scarlatine là. Ca m'étonne qu'elle n'ait rien vu !

...

(gros soupir désabusé)

Vous pouvez arrêter le traitement précédent, il ne sert à rien (ça, je m'en étais un peu rendue compte toute seule). Antibiotique et doliprane.

Euh, la scarlatine, c'est très contagieux non.

Oui, très !

Et il sera contagieux longtemps ? Non, je demande parce que sa mamie a une leucémie et elle devait venir ce week-end.

Ah non non ! Normalement, c'est 3 jours après le début du traitement mais pas de contact avant 10 jours au moins pour elle. Parce qu'il pourrait vous la redonner.

Et voilà comment Mamie M se retrouve interdite de séjour jusqu'à nouvel ordre. Bon, dans son malheur, Azraël a quand même de la chance, vu qu'il est le scarlatineux le plus élégant de tout Villebon. Eh oui, car entre 2 séances d'épongage et de câlins, j'ai quand même réussi à finir sa superbe chemise en tartan et Liberty assortie à son non moins superbe pantalon à carreaux. Comme d'habitude, le patron est issu d'un livre japonais, il s'agit du modèle 27 du livre Polka Drops (livre 373 en code JCA), en fait, le seul patron de chemise à manches longues que j'ai trouvé dans mes bouquins. Pas vraiment de difficulté pour réaliser ce modèle à part la patte d'encolure où j'ai rien compris aux explications et où j'y suis allée complètement au feeling. Côté modifications, j'ai simplement remplacé le biais prévu dans le modèle d'origine par un biais maison dans le même tissu tartan que son pantalon et fait un rappel du même tissu au niveau des poignets. Je l'ai fait en taille 6 ans, soit nettement trop grande en théorie vu l'âge d'Azraël, mais vu que ça fait déjà 6 mois que je l'habille en 5 ans, je me suis dit que je ne prenais pas beaucoup de risques. Et effectivement, c'est grand, mais pas tant que ça. Le tissu Liberty qui la compose étant du Tana Lawn, il est très fin et léger. Le fait d'avoir une chemise large permet donc de lui mettre un sous-pull ou un T-shirt dessous ce qui est parfait pour l'hiver. Et au printemps, il pourra la porter sans rien dessous sans avoir trop chaud.

IMG_0483IMG_0485IMG_0488

Devant, dos et encolure
IMG_0486
IMG_0492

Gros plan sur le poignet retroussable
IMG_0495
IMG_0499IMG_0503

Et voilà Azraël qui fait sa star

IMG_0512IMG_0514

Décidément, vraiment pas coopératif pour la séance photo le Azraël