Le gros avantage quand Chéri est sous l'influence de Modernus, c'est que même si moi je ne suis pas en vacances et avec un monstro scarlatineux sur les bras (donc fort peu d'heures de sommeil, juste pour rappel), j'arrive à bricoler à côté. Bricoler seulement hein ! C'est pas encore tout de suite que je vais pouvoir me faire mon manteau de rêve.

Alors voilà, cette semaine, entre 2 séances piscines et une séance ciné, j'ai fouillé dans mes stocks de chutes de tissus pour réaliser une nouvelle étole et un joli col fourré pour avoir bien chaud à son petit cou (avec le temps qu'il fait, je trouvais ça tout à fait adapter).

Pour l'étole, pas de réelles difficultés techniques, coudre 2 rectangles ensemble est à présent un truc relativement à ma portée, mais moins simple qu'on pourrait se l'imaginer si on ne veut pas que ça gondole de partout. Il s'est toutefois possible un délicat problème de réalisation. Faut dire aussi, quelle étrange idée que la mienne de s'intaller sur le tapis du salon pour étaler précautionneusement mes tissus afin d'obtenir une parfaite superposition des rectangles et espérer ainsi réaliser les finitions parfaites alors que Peter Pan (alias Azraël) et le capitaine Crochet (alias Chéri) sont en plein duel juste à côté de moi.

IMG_0581

L'homme moderne en plein action.

Cherchez pas mes tissus, j'avais abandonné le champ de bataille depuis longtemps quand j'ai pris la photo.

Heureusement, j'ai fini par trouver la solution à mon problème. J'ai simplement attendu l'inévitable défaite de Crochet et le retour de Peter au pays imaginaire (en l'occurence son lit pour la sieste) pour reprendre mon opération superposition. L'une des faces est constituée d'un reste de soie sauvage gris-bleu et l'autre d'un reste de satin micro-fibre très doux et très souple à l'imprimé graphique dans les tons bleus. J'aime beaucoup le résultat (sûrement parce que j'adore le tissu bleu).

20150226_221552

20150226_22160920150226_221910

Pour le col fourré, je me suis servie d'un tuto très sympa trouvé chez Cousu Dodue. Jusqu'à présent, je n'avais jamais été tentée par la réalisation d'un tel accessoire vu que je trouvais que cela ressemblait à de bêtes écharpes. Et pourtant, je suis une frileuse du cou chronique. Mais si, je vous jure ! Autant je ne mets jamais de pantalons et je peux parfaitement me passer de collants ou autres leggings pour tenir mes gambettes au chaud, et cela même s'il gèle dehors, autant je suis incapable de sortir sans un truc autour de mon petit cou, même en été. C'est d'ailleurs bien pour ça que j'ai un stock de foulards que je peux en changer tous les jours pendant un mois sans avoir besoin d'en laver un seul (on n'a jamais assez de foulard, moi je vous le dis). Mais du coup, je ne voyais pas vraiment l'intérêt d'un col fourré (pour moi, s'entend), mes magnifiques foulards me suffisant largement. Mais ce col-ci se distingue des autres réalisations que j'ai pu voir par son asymétrie. Du coup, il m'a fait bien envie et comme il me restait plein de tissu polaire peluche bleu canard (une de mes couleurs favorites au cas où vous ne l'auriez pas remarqué), c'était un projet idéal pour faire diminuer mon stock. J'ai associé la polaire à un reste de double gaze écrue dont les motifs de fleurs sont pour certains de la même couleur bleue canard que la polaire. J'aime beaucoup le contraste entre les 2 tissus. Pour la déco, j'ai mis une petite bande de dentelle et 3 strass à coudre d'un stock acquis tout récemment. Au final, on obtient un adorable col bien chaud et tout doux.

IMG_0516IMG_0519

Vues de face et de dos
IMG_0518
IMG_0520

Vues de coté

IMG_0523

Gros plan sur les fioritures qui font jolis et qui vont bien. Et l'homme moderne s'extasie devant le résultat final !

Et puis parmi les grandes traditions chez les Inferno, il y a le goûter du week-end. Eh oui, le week-end, Chéri et moi, on s'empiffre à 4h exactement comme les monstros. En général donc, on prévoit un gâteau, fait maison ou acheté à la boulangerie et cette fois, j'ai décidé d'étrenner le cadeau de Noël d'Inferno Gran Mom. On a donc réalisé avec Gargamel des mugcakes !

Mais c'est quoi est-ce que ce truc là vous demandez-vous perplexe. Ce sont des gâteaux dont le moule est en fait un mug (terme anglais pour désigner une grande tasse plus haute que large) et cuit au micro-onde. Le gros avantage des mugcakes, c'est qu'en cumulant le temps de réunir les ingrédients, de faire la pâte et de la cuire, vous avez vos gâteaux en 15 mn chrono. Bon ça, c'est à condition qu'un Gargamel grand amateur de pâte à gâteau crue ne s'obstine pas à vous aider dans la réalisation qui passe par de multiples étapes de goûtage en tout genre. Vu que je n'avais pas grand chose en stock dans les placards, on n'a pas pu essayer le fondant au chocolat et on s'est contenté du gâteau frangipane.

IMG_0544IMG_0550

C'est incroyable ce que ça gonfle à la cuisson ce truc. Du coup, ça fait un gâteau tout léger.

Et l'homme moderne ... ben l'homme moderne trouve que c'est pas assez sucré mais il mange tout quand même avec le sourire.

Mais pour un premier essai, c'était plutôt réussi et je compte bien faire provision de chocolat pour tenter le fondant et le mi-cuit (comment c'est-il qu'on peut faire un mi-cuit au micro-ondes, voilà qui m'interpelle). D'ailleurs, s'ils sont réussis, je vous ferai partager la recette.