Quand je vous ai montré le short monstrueux d'Azraël, je vous avais prévenu que Couturus m'avait obligé à acheter à l'insu de mon plein gré un jersey bouclette vert fluo au seul motif qu'il était en super promo.

Et bien après des semaines, que dis-je, des mois passés à chercher à me convaincre d'en faire quelque chose, après une résistance héroïque pour éviter des accidents oculaires à toute personne ayant la malencontreuse idée de poser les yeux sur ce tissu, après avoir insisté sur le fait que la réalisation des cadeaux de Noël devait IMPÉRATIVEMENT avoir la priorité sur toute considération pantalonesque, j'ai fini par céder devant l'air de chien battu de Couturus. Naan, je blague. J'ai cédé parce qu'Azraël n'a rien à se mettre à part les jogging recyclés de son grand frère et qu'il a su flatter mon égo quand je lui ai fait enfiler le dernier en date.

Mais maman, il est pas à la bonne taille !

Hein, comment ça ? T'es trop serré ?

Mais non enfin, il est cro long !

Ben on va retrousser le bas et puis c'est tout.

Maman

Oui ?

Je préfère quand c'est toi qui me fait les pantalons !

Ok, j'ai chopé la grosse tête, trop contente, laissé tomber tous mes travaux en cours et j'ai foncé sortir mon stock de tissu pour qu'Azraël choisisse. Et devinez un peu ce qu'il a choisi ! Restait à trouver le modèle adéquat à coudre, un modèle spécial jersey de préférence et si j'avais pas à recopier un nouveau patron, c'était encore mieux. Oui, je sais, c'est pas bien, je suis une mère indigne doublée d'une grosse fainéante mais bon, avouez quand même qu'il y a des trucs plus folichons à coudre que des pantalons. Comme son bermuda monstrueux avait bien plu à Azraël, j'ai décidé de lui en faire un nouveau décliné en pantalon. Pour ça, j'ai simplement rallongé les jambes pile de la longueur appropriée sans toucher au reste du patron (pas de recopiage nécessaire donc). Pour gagner encore un peu de temps (et parce qu'il ne les utilise jamais de toute façon), j'ai également omis de faire les poches arrières. Vu le taux d'éblouissement élevé de ce fameux jersey (j'ai frôlé la crise de conjonctivite en le cousant je vous jure !), il me fallait une solution pour mettre en valeur la découpe du dos sans faire trop de sur-épaisseur parce que la bouclette, c'est suffisamment épais comme ça. Là, j'ai immédiatement pensé à ma suédine vert émeraude du costume d'archère vu qu'elle était extensible dans une direction. Un ruban taillé dans le biais et un coup de ciseaux cranteur plus tard et j'avais un pseudo passe-poil idéal pour souligner cette fameuse découpe. Au final, on obtient ça : un pantalon assez léger (plutôt pour le printemps et l'été) hyper confortable et ... à la bonne longueur bien sûr.

thumb_IMG_4393_1024

Le devant, pris au flash ce qui rend davantage justice à la couleur du tissu que les photos prises en gros plan

thumb_IMG_4398_1024

Le dos avec son passe-poil

thumb_IMG_4395_1024

Gros plan sur les poches italiennes et la fausse braguette

thumb_IMG_4399_1024

Et mon passe-poil

Azraël s'est déclaré ravi de son nouveau pantalon. Reste que trouver un haut à porter avec n'a pas été une mince affaire.

thumb_IMG_1221_1024

On admirera le sourire à trous du jeune homme

thumb_IMG_1222_1024

thumb_IMG_1225_1024thumb_IMG_1226_1024

Il aurait pas l'air un peu crispé quand même le sieur Azraël ?