Je ne sais pas vous, mais moi, avec l'âge, je deviens frileuse des lombaires et pas glamour du tout du tout en terme de lingerie de nuit. Eh oui, fini la nuisette aguichante, le déshabillé en dentelle, le caraco en soie, la guêpière et les porte-jarretelles. Bon ok, pour les 2 derniers, j'en ai jamais eu et pour dormir, ça doit pas être hyper confortable.

Même la banale chemise de nuit en coton et le maxi T-shirt ont été remisés au placard. Parce que maintenant, votre humble servente ne peut plus roupiller tranquille sans son pyjama. Enfin, surtout sans son pantalon de pyjama qui lui couvre bien les reins. Non sérieux, je me réveille toute tremblotante parce que j'ai les lombaires congelées (mais les pieds en feu qui dépassent du lit allez comprendre ma bonne dame). Mais le problème, c'est que j'ai peu de pyjamas dans ma garde-robe et qu'ils sont usés jusqu'à la corde. Alors après les avoir raccommodé pour la 3ème fois et constater que les élastiques étaient une fois de plus cuits, je me suis dit qu'il était temps de m'en coudre un nouveau.

Ça tombait bien, je me souvenais avoir vu un patron de pyjama dans un de mes Maison Victor et le défi Victor d'Elisabeth était prévu en août. J'ai donc foncé droit sur mes magazines pour retrouver le numéro désiré, celui de janvier-février 2019. Et là, horreur ! Point de pyjama, seulement un PANTALON de pyjama ! Cruelle déception mais bon, en même temps, c'était surtout d'un pantalon dont j'avais besoin.  Et puis, en y regardant de plus près, Emile, car c'est le nom du patron, paraissait simple et rapide à coudre, tout à fait ce qu'il me fallait pour avoir un chouette pantalon de pyjama sans trou pour partir en vacances.

IMG_4047

Devant

IMG_4048

Derrière

Ce modèle est prévu aussi bien pour homme que pour femme. Une fois de plus, les mensurations pour les tailles m'ont laissées fortement perplexes car si je devais les en croire, j'aurai dû couper mon pantalon 2 tailles plus grandes que ma taille habituelle. J'ai fait le choix de ne pas les écouter et de couper ma taille habituelle, d'autant que j'avais prévu de le faire en jersey et non en pilou comme préconisé dans LMV. Et franchement, c'est largement assez grand !

IMG_4049

Niveau difficulté, c'est à la portée d'une débutante, surtout avec sa ceinture intégrée et si on se passe du cordon. Le modèle prévoit des poches (des poches ??? sur un pyjama ???) et comme je n'ai jamais compris l'intérêt de poches sur un vêtement de nuit, je ne les ai pas faite ce qui simplifie encore davantage le modèle. On a également des revers comme finition pour les jambes mais sur un modèle en jersey, ça aurait fait bizarre. Alors bien sûr, j'aurais pu posé un bracelet de jambe (hum, est-ce qu'on dit comme ça ?) mais j'ai finalement décidé de tester mon pied presseur spécial ourlet roulotté sur ce tissu bien fin et c'était impeccable. Ça donne une finition gondolée que je trouve très sympa. J'en ai d'ailleurs profité pour raccourcir largement la longueur des jambes, une modification indispensable vu ma petite taille.

IMG_4050IMG_4057

Photos porté bien floues prises par Azraël !

Au final, j'ai un pantalon de pyjama tout simple mais facile à faire et trèèèèèès confortable. A n'en pas douter, Emile va avoir des petits frères. Reste encore à me faire des hauts coordonnés avant que ceux que j'ai actuellement ne me lâchent également. Sur ce, je file voir les réalisations des autres participantes.